:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 Long time without you +Silas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Long time without you +Silas   Ven 21 Oct - 17:48


Friendship to death
Silas & Saul
Saul shoota une nouvelle fois dans un caillou. C'était peut-être le troisième sur la route. Pas particulièrement dérangeant, il avait prit l'habitude de faire ça depuis quelques heures. Ce n'est pas comme si ça faisait longtemps qu'il était sur cette petite planète Terre. Quelque part c'était sympathique mais autre part c'était une idée tellement dérangeante. Il avait été envoyé ici, ils avaient été tous envoyés ici. Est-ce qu'on avait demandé un avis? Non. Est-ce qu'ils avaient réellement envie d'être ici? Pas particulièrement. Pike l'avait dit quelque part. Qu'ils n'avaient pas eu le choix là-haut. Mais ça ne changeait rien. Point positif pour Saul, lui qui avait toujours aimé danser, disons qu'il a été servi maintenant. Le typé avait la place dont il avait besoin. Question place ça va c'était plutôt libre. Question activité aussi, le garçon avait trouvé de quoi s'occuper. D'une façon plus ou moins anodine d'ailleurs. Les fleurs. S'il vous plait ne riez pas c'est particulièrement plus divertissant que ce que l'on laisse croire dans les livres à bord de l'Arche. Ceci dit, ils avaient plutôt raison à vous détourner d'un quelconque intérêt qui ne pouvait pas vous permettre de survivre à bord de santé arche. Parce que cueillir des fleurs ou passer son temps dans des bouquins ce n'était pas particulièrement des plus efficaces. Ceci dit, voyons où les choses l'avaient mené aujourd'hui.

Le regard du garçon se posa vers une touffe d'herbe un peu plus loin et il s'éloigna du petit groupe en lançant un caillou dans les pieds de Finn. Une touffe d'herbe n'aurait certainement alerté personne, mais si il y avait quelque chose que Saul avait comprit après quelques heures passées ici, c'était que la flore et la faune c'était réellement magique. Bon, les animaux il doutait sur le fait d'en voir. (Ceci dit on les mangeait bien donc il n'y a pas de raison). Enfin, pour en revenir à la touffe d'herbe, Saul s'agenouilla pour fouiller entre les feuilles avant de se relever victorieux. Il avait réussi à avoir ce qu'il voulait. C'est à dire une fleur. Certes ça pouvait paraitre n'importe quoi. Assez gay d'ailleurs. Hey, qu'avez vous contre un pauvre garçon qui a une petit mèche rose dans les cheveux. Le glamour on a dit... Le glamour, la malchance et le pas doué. Bel ensemble. Enfin bref toujours. Décidément la fleur était un sujet qui apportait beaucoup de blabla. Petit sourire tandis que le garçon porte la fleur à son nez. Dieu l'odorat sur Terre c'est comme une magnifique petite sucrerie. Dieu que c'est agréable.

Saul s'éloigna du groupe de l'autre côté. Il n'appréciait pas particulièrement qu'on se doute de sa gueule parce qu'il savait marier le parfum et les couleurs des fleurs. Ça faisait quelques heures et on se foutait déjà de lui. Alors non c'était pas une victime mais il était pas particulièrement crédible non plus. S'approchant d'un arbre, le brun de laissa glisser contre ce dernier en regardant le petit morceau de couleur qu'il tenait entre ses mains.

« Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi... »

Emi Burton


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   Dim 23 Oct - 14:00





Long time without you
Saul & Silas

Se retrouver sur Terre était fascinant. En tout cas, pour Silas. Elle qui pensait mourir dans l’espace dans quelques mois, voilà qu’elle avait en quelques sortes était sauvée par cette planète potentiellement encore radioactive. Enfin sauvée… C’était pas encore gagné ça. Ils pouvaient très bien mourir dans une semaine à cause des radiations sans pouvoir ne rien y faire. Mais franchement, Silas préférait cette perspective. Au moins, elle avait eut l’occasion de découvrir quelques petits secrets de la planète bleue avant de rendre son dernier souffle. En tout cas, elle comptait bien profiter de son séjour sur Terre, même si le groupe devait aussi penser à faire un petit tour au Mont Weather histoire de ne pas se mettre à mourir de faim. Mais rien que ça… Sérieusement, ils allaient pouvoir se balader en forêt, observer des choses qu’ils n’avaient certainement pas encore vu depuis leur campement, marcher sur une montagne et observer le paysage. Des choses qu’ils avaient tous rêvés de faire, même si certains ne voulaient pas l’admettre par peur de passer pour des débiles ou des sensibles. Débiles, c’était clair qu’ils l’étaient en tout cas. La blonde ne voyait pas de mal à admirer cette nature et s’extasier devant sa beauté, bien au contraire. Ils avaient tous vécus des choses plus ou moins difficiles sur l’Arche, et profiter de ce magnifique paysage était la meilleure chose qu’ils avaient à faire pour guérir leurs blessures du passé. Même si certaines blessures allaient être compliqués à être guérie, c’était clair. Mais avec un peu de volonté, ça pouvait le faire.

Enfin bon, pour l’instant, Silas ne savait pas tellement quoi faire. Elle s’était un peu baladée dans la forêt, sans s’aventurer trop loin tout de même. Déjà parce qu’elle avait un peu la trouille d’y aller toute seule, et aussi que ça pouvait être dangereux. Elle ne connaissait pas du tout les lieux, et avec son esprit qui était attiré par toutes ces choses qu’elle pouvait voir, il était clair qu’elle n’allait pas tellement regarder où elle allait marcher. Et ça, c’était la chute à coup sûr. Avec une bonne engueulade de Clarke derrière tout ça parce qu’elle se serait foulée la cheville ou un truc dans le genre. Adieu la petite escapade au Mont Weather après ça. Et Silas ne comptait pas y passer à côté. Elle avait tellement hâte d’y être. Aussi parce qu’elle avait faim et qu’elle voulait faire partit des premiers à manger quelque chose de consistant c’est vrai. Mais bon, elle pouvait encore tenir quelques jours comme ça. Il n’était pas rare que sur l’Arche, elle se soit retrouvée sans rien manger ou boire pendant plus de quarante huit heures. Après, là il y allait avoir l’effort physique en plus, mais bon, c’était pas ce qui allait les arrêter, loin de là même.

Après avoir passée quelque temps allongée par terre à regarder le ciel, Silas s’était finalement levée. Ce n’était pas qu’elle se faisait chier mais… Si, quand même un peu. Qui pouvait croire que le Terre pouvait être en partie ennuyante quand on y trouvait rien à faire? Elle avait attachée ses cheveux blonds en un chignon à l’aide d’un élastique qu’elle avait depuis un bon moment maintenant sur l’Arche. Même si elle n’attachait pas souvent ses boucles, la blonde gardait toujours un élastique autour de son poignet au cas où. Elle avait bien fait, parce que sur Terre, des cheveux super longs comme les siens, c’était pas tellement des plus pratiques. De loin, Silas aperçue son ami Saul, qui se dirigeait vers l’un des arbres aux abords de la clairière, une fleur à la main. Les deux jeunes n’avaient pas encore eus l’occasion de discuter depuis qu’ils étaient arrivés sur Terre, en grande partie parce que Silas avait passée quelques temps à échanger une conversation avec Vanessa avant de se retrouver toute seule. Mais là, l’occasion se présentait, alors elle n’allait pas se gênée pour sauter dessus. Souriant, elle s’approcha de son ami qui était maintenant assit contre l’arbre vers lequel il s’était dirigé, cette petite fleur toujours à la main. La blonde s’agenouilla en face de lui, posant ses deux mains sur les genoux de l’asiatique pour se tenir en équilibre. « Et si tu me l’offrais? Vu que tu sais pas quoi en faire. » La jeune femme laissa un petit rire lui échapper avant de finalement venir s’asseoir contre l’arbre à côté de Saul. « Alors comme ça tu t’es fais arrêté? » On peut dire que Silas a été sacrément surprise de le retrouver ici, tout comme elle avait été surprise d’y retrouver Clarke.Qu’elle se fasse arrêter, d’accord, mais Saul et Clarke? Les deux? Sérieusement, ce coup là, elle ne s’y attendait pas du tout.
©LittleJuice

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   Mer 26 Oct - 17:21


Friendship to death
Silas & Saul
Saul ne saurait dire si c'était son imagination ou bien si c'était le cas, mais à chaque fois que ses poumons prenaient une nouvelle bouffée d'air il sentait une différence. Une différence entre l'air sur l'Arche et sur celui de la planète. Peut-être que son subconscient le faisait simplement pour lui. L'air ici était pur. Enfin, pas en radioactivité. Si on partait là dessus alors non l'air était pas pur et il risquait tous de finir avant le coucher du soleil. Mais on parlait pas de cette pureté là. Sur l'Arche l'air était renouvelé. Encore et encore. Ici il était neuf. La bouffée que l'on prenait n'avait pas été respiré par un être mort il y avait 30 ans. Enfin, de toute façon il n'y a pas moyen que quelqu'un ai pu respirer l'air il y a de ça 30 ans sachant que ça fait un sacre paquet d'années que tout le monde est mort ici... L'idée est d'ailleurs un peu glauque. Tous les gens qui arrivent ici. Les 100 lancés dans l'espace qui se retrouvent sur la planète de leurs rêves. Celles dont parlait les ancêtres. Cette jolie planète bleue dont on fait l'éloge dans les livres. Ils étaient seuls ici. Tous ou presque (merci à Bellamy Blake) âgés de moins de 18 ans. Ils n'avaient pas apprit à survivre. Ou plus ou moins rapidement. Les cours de Pike allaient peut-être se révéler utiles. Avec un peu d'espoir ça pourrait être le cas... De toute façon les gamins ici allaient en avoir besoin. Survivre ce n'était pas la chose la plus anodine. Ça ne l'était déjà pas sur l'Arche qui était terrain connu, mais maintenant qu'ils étaient en terre inconnue, certains allaient certainement prendre leur indépendance... Ce n'était pas particulièrement rassurant tout ça.

Ce qui manquait pour que son petit monde soit parfait c'était l'instrument de son grand père. Celui qu'il avait garder précieusement cacher pendant bien des années dans ses quartiers. Ça avait toujours fait rire Saul lorsqu'il le voyait sortir et souffler dedans pour émettre quelques bruits. Un harmoniquelquechose. Le nom complet lui échappait toujours. Saul avait hérité de l'instrument. Il s'en servait parfois. Contre un oreiller pour étouffer les notes mélodieuse qui en sortait. La musique ça faisait sûrement parti de ces trucs interdits maintenant. Tout était toujours interdit sur l'Arche. Maintenant c'était différent non? Tout le monde était libre d'agir à sa manière. Ou du moins c'était ce qu'on laissait penser. Et la simple idée d'avoir un peu de liberté mettait un peu de chaleur dans le coeur de notre petit japonais. Ses mains trituraient ses cheveux tandis qu'il avait regarder les gens vaquer à leurs occupations, s'approcher d'autres, discuter, sans que lui ne sache réellement quoi faire. Qui aller voir. Ses connaissances n'avaient pas toutes été arrêtés...

Finalement la solitude ce n'était pas si mal. C'était quoi ce vieux diction qu'on lui avait souvent cité lorsque l'on parlait de son amitié avec Finn? "Mieux vaut être seul que mal accompagné". Ce n'était pas franchement très sympathique. Même lorsque l'on ne porte pas la personne dans son coeur ce n'est pas sympa. Et puis Finn n'était pas une si mauvaise fréquentation que ça! Disons surtout qu'ils se complétaient tous les deux dans les conneries à ne pas faire. Un la bombe et l'autre trouvait l'endroit à tagué... Quels petits délinquants... Quelque part s'en était même ironique. Parce que question délit faire de l'art c'était pas quelque chose de très exceptionnel. Disons que si ils devaient échangés des délits avec les autres, Saul donnerait sûrement l'autre version. Celle qui s'est passé mais qui a été passée sous silence. Parce que sa mère aurait du reconnaître avoir des relations avec un des gardes de l'Arche. Et elle ne voulait simplement pas. Hm... Enfin, son regard était plongé dans la fleur et ses pensées plongées dans ses souvenirs. Mais à sa gauche le garçon entrevit le mouvement. Quelqu'un s'approchait de lui. Il releva les yeux pour croiser le regard de Silas et ainsi lui offrir un petit sourire. Ça faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas vus... Enfin, si on ne comptait pas les quelques minutes passées ensemble quelques heures avant. « Mais je te l'offre volontiers. Déjà que j'ai du rose dans mes cheveux. Si en plus je me trimballe partout avec une fleur, les gens ne se poseront plus de questions sur mon orientation sexuelle. » Le garçon rit doucement en se déplaçant avant de poser la fleur sur les genoux de la jolie blonde assise à côté de lui. « Ouais... La version officielle c'est que peinturluré les murs de l'Arche c'est un délit. La version officieuse c'est que trouver sa mère au lit avec un garde est un délit... » Saul répondit dans un haussement d'épaules. Maintenant ça lui paraissait si évident. « Et toi madame la délinquante! Quel est ton méfait? »

Emi Burton


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   Lun 31 Oct - 17:46





Long time without you
Saul & Silas

Silas se demandait si ça allait être compliquée pour elle de se retrouver sur Terre. En tout cas, elle le pensait. Déjà, parce que ce monde leur était inconnu. Il était remplit de mystères, de choses qu’ils n’avaient jamais connus, tous autant qu’ils étaient. Allez savoir ce qu’ils allaient bien pourvoir y trouver, sur quoi ils allaient tomber, et quels dangers ils allaient devoir affronter en dehors de cette clairière à l’apparence paisible sur laquelle ils avaient atterris. Elle se demandait aussi si elle allait réussir à s’intégrer au groupe. La blonde n’avait pas vraiment une âme sociable, il fallait le dire. Avec son passé, la maladie qu’elle avait endurée, sa mère, la mort de son père… Tous ces événements l’avaient changés. Et même si à l’époque elle était une fille pleine de vie et toujours prête à sourire à tout le monde, maintenant, ce n’était plus le cas. Elle était réservée, méfiante, et donnait aux autres l’allure d’une jeune femme au caractère froid et insipide. Mais qui sait, peut être que sur Terre, toutes ces choses allaient changés. Peut être que la beauté de la nature lui rendrait sa propre beauté intérieur, et qu’au final, elle finirait par aller vers les autres. En tout cas, pour l’instant, ce n’était pas le cas. Mais elle avait eut la chance de retrouver deux de ses plus proches amis sur Terre.

A commencer par Clarke, cette fille qu’elle connaissait depuis pratiquement toujours, et en qui elle avait une confiance absolue. Cette fille avec qui elle était en compétition constantes quand les deux blondes suivaient encore des cours sur l’Arche. Cette compétition amicale qui les poussaient toutes deux à être la meilleure, et à montrer à quel point elles pouvaient être intelligentes. Et elles l’étaient largement toutes les deux. Même si Silas n’aimait pas tellement se venter, elle était conscience qu’elle avait un cerveau assez impressionnant, surtout en ce qui concernait l’informatique. Si le cancer ne l’avait pas atteint, elle aurait certainement obtenue son diplôme dans très peu de temps et passerait ses journées devant un ordinateur à perfectionner les codes de l’Arche. Maintenant qu’elle était sur Terre, elle se demandait si elle aurait été véritablement épanouie à faire ça. Malheureusement, elle ne pourrait jamais donner de réponse à cette question. Et puis, il y avait aussi Saul qu’elle avait retrouvée sur Terre. Ce garçon qu’elle avait rencontrée à la section médicale pendant l’une de ses longues journées où son traitement ne lui faisait pas trop de misère. Et avec qui elle avait rapidement sympathisé. Il faut dire qu’avec sa mèche rose, ça n’avait pas été franchement difficile. Et puis, il arrivait toujours à trouver les mots pour la faire rire, et mine de rien, de temps en temps ça faisait un bien fou. La blonde était bien contente de les avoir tous deux retrouvés sur Terre. Ça lui donnait de l’espoir, en quelques sortes. Et puis, ils étaient pas encore morts sous les radiations, alors franchement, ils pouvaient s’estimer heureux. La seule chose qui lui manquait, c’était de revoir son père, mais ça elle savait que c’était totalement impossible.

D’ailleurs, après avoir passée quelques minutes allongée dans l’herbe à s’ennuyer, Silas s’était finalement levée, et était tombée sur son ami asiatique. Elle était contente de le voir, et de pouvoir passer un peu de temps avec lui pour discuter. D’ailleurs, elle ne tarda pas à s’asseoir à ses côtés et de lui faire une remarque sur la fleur qu’il tenait dans la main. A sa réponse, elle laissa un rire lui échapper et prit la fleur qu’il avait posé sur ses genoux entre ses doigts. La blonde la guida à son visage pour en humer le parfum délicat, et totalement inédit pour son nez encore avide de découverte des odeurs de la Terre. « T’as pas besoin de cette fleur pour que tout le monde se demande si tu es gay, ou pas. Mais t’inquiète, je garde le secret. » Lui lançant un clin d’oeil complice, Silas leva les bras pour pouvoir coincer la petite fleur dans son chignon improvisé. Si Saul ne se sentait pas d’humeur à la porter, elle, si. Il faut dire que sur l’Arche, elle n’avait jamais vraiment eut de bijoux, mis à part un petit bracelet qu’elle avait cassée en faisait l’idiote avec le jeune homme ici présent, et Clarke. Ils parlèrent ensuite de la raison de leur présence ici. Les deux avaient certainement dut se faire arrêter à peu près au même moment, parce que Silas n’était pas du tout au courant de la présence de son ami ici, et visiblement lui non plus. En écoutant sa réponse, Silas laissa une grimace lui échapper. « Ça, ça craint. T’as pas de chance, en plus je suis certaine que ton.. Tableau déboitait du feu de Zeus. » Elle avait lut cette expression dans un bouquin, un jour, et ça l’avait bien fait rire. Bien sûr, elle connaissait l’histoire de Zeus et tout le bordel, ils l’avaient étudier en cours d’histoire de la Terre. Mais elle avait jamais comprit pourquoi on disait feu de Zeus alors que ce dernier était le dieu de la foudre. Enfin bref. Maintenant c’était à elle de donner la raison de sa présence ici. Et dut qu’elle en était pas tellement fière, elle mit un peu de temps à répondre. « J’ai volée des médocs, et je me suis fais choper. » Silas ne précisa pas que c’était à cause de sa mère. Sérieusement, qui balancerait sans rien dire que sa mère la détestait tellement qu’elle l’avait destinée à être envoyée à la dérive? Personne. C’était un secret que Silas comptait garder, du moins aussi longtemps qu’elle le pourrait.
©LittleJuice

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   Dim 6 Nov - 21:55


Friendship to death
Silas & Saul

Si la Terre avait réservée un maximum de surprises aux enfants qui étaient descendus, des surprises plus ou moins sympathiques d'ailleurs, il y avait un truc donc Saul était sûr. Il ne retirerai pas ce sourire heureux de son visage. Peu importe si il atteignait ses yeux ou non. Le sourire qui éclairait ses lèvres devait éclairer celui des autres. Pourquoi? Pourquoi il voulait faire sourire les autres? Parce que c'était comme ça. Voir quelqu'un de triste n'était pas ce qu'il préférait le plus. Pour ne pas dire que ça le heurtait lui et sa trop grande personnalité. Parfois Saul roulait des yeux en pensant aux Drama Queen du dehors. Parfois il comprenait. Tout simplement. Et même si lui non plus n'avait pas une histoire des plus reluisantes, même si lui aussi avait eu sa dose de drama, peut-être un peu trop pour un gamin de son âge, il ne se laissera pas faire par les coups de putes de la vie. Preuve il a continué de se relever. Quitte à escalader les murs comme les arbres apparemment. Si on pouvait le critiquer sur un sujet, à part sa mèche rose qui était le point susceptible de notre garçon) on ne pourrait pas l'attaquer sur le fait qu'il est lâche. C'est un battant ce gamin. Et il veut que les autres se battent! C'est peut-être stupide, peut-être gamin, mais c'est ce qu'il veut! Un sourire qui éclairé les visages. Peut-être pas un épanouissement total, il ne demande pas la lune non plus. Simplement de la joie.

Bon, la joie ce n'est pas particulièrement ce qui avait manqué lorsqu'ils étaient tous descendu de cette navette. Un sourire s'était peint sur le visage de chacun. Et pendant un court instant on avait ressenti l'insouciance chez chacun. Tout le monde redevenait cet enfant à qui on avait fait un beau cadeau. Et un tour sur terre c'était plutôt sympathique comme cadeau. Les visages s'étaient peint en plaisir et tous s'étaient rués dehors. Et bon dieu ce que Saul avait apprécié ça. Pouvoir voir le monde heureux. Être heureux lui-même. Saul était le genre de personne à ne pas vivre pour lui-même mais pour les autres. Il se sentait mieux en voyant les autres rire que en riant lui-même. Il était toujours là pour les autres comme il avait été là pour Silas. La rencontre entre les deux lui revint en tête et un petit rire lui échappa. Jeez... Ils s'étaient bien trouvés ces deux là. Aussi perché l'un que l'autre. Et aussi réceptif à l'humour caca l'un comme l'autre. Et sachez que Saul était un maitre dans l'art des blagues caca. Évitez de l'interroger sur le sujet il pourrait en sortir des temps nulles. Nulles au point qu'on en meurt. (Selon la légende du japonais). Non mais voilà l'humour à deux balles c'était une passion partagée entre ces deux là. N'est-ce pas beau? Un petit sourire se dessina sur les lèvres du brun. La Terre était pleine de surprise comme on l'avait dit avant. Mais elle savait se montrer très gentille pour le moment. Leur montrer quel joli petit monde s'offrait à eux. Ça paraissait évident avec tout le monde qui vaquait à droite à gauche, mais ce n'était pas si clair que ça. Si pour l'instant tout se passait bien, ils étaient là depuis simplement quelques heures..

Enfin, fallait rester positif non? Croire que la terre était un lieu propice à la jolie petite vie dont il rêvait tout. Rien n'allait venir ternir le tableau. Compris? Oh on ne sait pas trop si c'est une menace envers dame nature ou quelque chose qu'il se répète jour et nuit pour se faire du bien. Enfin jour et nuit. Heure par heure supposons. Saul pouvait s'enfoncer dans des cheminements d'idées bien sombres comme ça. Même en regardant ce joli petit cadeau de la terre. C'est pour ça, certainement, que l'arrivée de la jolie blonde ne fut que trop bénéfique. Si Saul réfléchissait beaucoup tout le temps, l'arrivée de son amie ne pouvait que le fait de soirée. « Roh arrête ça toi... Je suis pas gay. Disons juste que les garçons ont un côté attirant que les filles n'ont pas. Et inversement. Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis. » La question de l'orientation sexuelle, ça faisait un moment qu'elle ne touchait plus Saul. Voilà à force ça ne l'interpelait plus. Ça devenait presque rébarbatif en fait. Il ne voyait pas pourquoi on devait être classé par des orientations sexuelles. On aimait un esprit pas un corps non? Du moins c'est ce que lui avait dit son père de nombreuses fois déjà. Lorsqu'il parlait de sa femme des étoiles dans les yeux. Elle n'était pas particulièrement jolie mais son esprit était remplie d'espace, d'étoiles et de promesses d'un avenir heureux. Papa Tsuboy n'était pas voyant en tout cas. Parce que son avenir avait été loin d'être reluisant. L'homme avait fait un petit saut dans l'espace. Tranquille comme jamais. « Bah c'est une question de goût hein. J'ai frapper ma première personne cette fois-ci alors... Ouais, c'était pas mal! » Il rit doucement secouant la tête, mais où est-ce qu'elle allait chercher ses expressions Silas. Non pas que l'emploie d'expressions était déjà chelou mais là c'était une expression qu'il n'avait jamais entendu. Et même si avec quelqu'un d'autre il aurait froncé les sourcils mine de dire "Mais qu'est-ce que tu me chante encore?" Avec elle ce n'était pas ça. Il pouvait rire sans qu'elle ne le prenne mal. Et puis c'est ce qu'il avait fait. Se fouttre d'elle gentiment. Un moment parfait de la journée. « Oh... Je comprends. Malheureusement c'est le cas de nombreuses personnes ici. » Il lui lança un petit regard peiné avant de passer son bras sur ses épaules pour la prendre dans une étreinte amicale. « Je ne saurais pas dire si on a une vie pourrie pour avoir été enfermés ou si on vit un petit rêve pour avoir été envoyé ici... Le conditionnement m'a pas plus plu que ça. »

Emi Burton


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   Jeu 10 Nov - 18:05





Long time without you
Saul & Silas

Silas était pas du genre à avoir tout le temps le sourire. En fait, elle en était même moins. C’était différent à l’époque, avant que cette maladie lui tombe dessus. Elle était une adolescente joyeuse, pleine de vie, et passionnée par l’informatique. Mais la maladie, et la dépendance aux médicaments l’avaient changés. La mort de son père et sa propre arrestation encore plus. La blonde se sentait terriblement coupable. Elle savait que c’était à cause d’elle que son père était mort, et sa génitrice le lui avait bien fait comprendre en ne lui rendant pas visite une seule fois depuis son arrestation. On pouvait dire que sur ce coup, elle n’avait pensée qu’à elle, elle avait agit comme une totale égoïste sans se soucier des conséquences de ses actes. Et maintenant, elle vivait avec cette culpabilité qui la rongeait de jours en jours. C’était pas toujours évident, et c’était encore pire sur l’Arche, quand elle se trouvait dans cette cellule, à tourner en rond toute la journée et à se demander ce qu’il y allait bien pouvoir se passer. Elle espérait que la Terre allait changer les choses, lui rendre la vie plus facile, et aussi lui permettre de se pardonner ses erreurs. Pour le dernier point, elle en était pas tellement certaine. Voir pas du tout pour être honnête. Elle ne pensait tout simplement pas en être capable, mais elle voulait tout de même essayer. Après tout, c’était une nouvelle vie qui les attendait ici, alors autant la démarrer sur un bon pied.

Et pour le moment, Silas ne se sentait pas trop mal. Elle se sentait même bien pour être honnête. L’euphorie de l’atterrissage s’était atténué, mais la blonde ne se lassait pas d’observer ce nouvel environnement qui s’offrait à eux. Cette nature qu’ils avaient étudiés dans l’espace à travers tout un tas de bouquins, et de cours que Silas n’avait pas vraiment suivit, il faut bien être honnête. Elle avait la moyenne en tout, mais les sciences de la Terre, c’était pas franchement ce qu’elle préférait. Certainement parce qu’elle ne pensait pas un jour se retrouver ici et que pour elle ces cours étaient inutiles. Mais le pire, c’était que toutes ces connaissances en informatique ne lui serait pas très utiles pour l’instant. Peut être qu’en arrivant au Mont Weather, ça pourrait lui servir, mais pour l’instant en pleine nature… C’était pas la peine, il fallait le dire. Elle allait certainement pas trouver un ordi planqué dans un arbre, il fallait pas rêver. Même si elle aurait bien aimée. Ça lui manquait de passer quelques heures par jours devant un écran, mine de rien. Elle y était tellement habituée que pour elle, c’était devenu quelque chose de complètement normal.

Mais bon, pour l’instant ils étaient sur Terre, et il fallait bien faire avec. En plus d’en profiter un peu. C’était clair que tout le monde ne pouvait pas se venter d’être à leur place, malheureusement. Ou heureusement, en fait. Silas avait pas tellement envie de voir sa mère débarquer et jouer son hypocrite du genre « Oh ma chérie, je suis contente de te voir, même si je t’ai dénoncée au Conseil et envoyée en prison! » Ça, elle s’en passerait bien. Mais elle avait de la chance de ne pas se retrouver toute seule. Trois de ses amis étaient présents sur Terre avec elle, et elle ne remercierait jamais assez le Conseil pour ça. Bon, d’accord, avec Vanessa c’était… Etrange, un peu tendu, dirait-on. Mais la Terre était un nouveau départ, c’était l’occasion pour elles deux de repartir à zéro en laissant tout ce qu’il s’était passé derrière elles. Elles avaient déjà étés proches par le passé, Silas ne voyait pas pourquoi ce ne serait plus possible aujourd’hui. Enfin, pour l’instant, c’était son petit bridé préféré qu’elle était partie rejoindre, alors elle pensait pas trop à sa relation avec Vanessa pour l’instant. Silas laissa d’ailleurs échapper un rire. « Faut que tu m’expliques ce que certains on d’attirant. Leurs abdos, ou le fait qu’ils aient un cerveau? » La blonde n’était pas lesbienne, mais elle avait juste du mal à faire confiance à quelqu’un. Et vu qu’elle connaissait pas beaucoup de garçons, c’était assez compliqué. Elle était jamais tombée amoureuse, et elle n’était pas certaine que ça arrive un jour. Déjà que de base, elle n’avait pas énormément confiance en elle, depuis son opération, c’était encore pire. Alors faire confiance à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas depuis des années… Ça allait être quelque chose de compliqué. Mais bon, il fallait pas qu’elle oublie ce concept de nouveau départ quand même. « Toi t’as frappé quelqu’un? Tu t’es fais greffé quelque chose et tu me l’aurais pas dis? » Haussant les sourcils, Silas finit par rire à nouveau. Bon, ok, elle était pas vraiment sympa là. Mais Saul la connaissait depuis le temps, et il devait avoir l’habitude de ses petites blagues taquines. Et puis, il le lui rendait bien. La conversation s’enchaîna sur l’arrestation de la blonde, et là, son expression changea. Il fallait dire qu’elle en était pas tellement fière, et qu’en plus elle était beaucoup moins drôle que l’arrestation de l’asiatique, malheureusement. Elle en était même tragique en fait. Silas se laissa alors aller contre lui, posant sa tête sur l’épaule du brun, et posant sur regard sur l’herbe verte qui se trouvait devant eux. Cette couleur… C’était dingue, Silas savait l’impression d’avoir été aveugle pendant des années et de retrouver enfin la vue. « Disons que sur l’Arche on était relativement sûrs d’être en sécurité. Ici, on en sait rien. Si ça se trouve un tigre va nous tomber dessus sans prévenir. » Et elle ne plaisantait qu’à moitié en disant ça. Elle craignait l’avenir, ici bas. Elle craignait les potentielles épreuves qu’ils allaient devoir affronter. Ça risquait de pas être franchement marrant tout ça.
©LittleJuice

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   Sam 26 Nov - 18:08


Friendship to death
Silas & Saul


Parce qu'il fallait sourire nom de dieu! Enfin, c'était la version de Saul. Parce que Saul s'était une gentille petite pile électrique qui passait son temps à courir partout. Voilà, vous l'avez l'image du gamin chiant qui cours qui vit et qui parfois vole. Hein parce que même si fallait sourire fallait survivre aussi. Et quoi de mieux sur l'Arche pour survivre que de voler de quoi manger? Enfin, c'était un de ses petits méfaits sur papier. Le pire restait ailleurs. Et le pire on s'y accoutumait toujours. Vraiment. Toujours vous vous y faisiez. Que se soit plaisant ou non. Et là particulièrement on marque un point. Enfin, l'optimisme de Saul marque un point. Parce que même si la situation parait désastreuse, ce qui peut arriver, ne nous mentons pas, et bien il y a toujours pure ailleurs. Si sur l'Arche tout le monde a déjà eu des moments heureux, si un sourire ne grave pas votre visage, il y a pire sans hésiter. Un proche, celui qui vous faisait sourire, a tout moment il peut partir dans l'espace, à la dérive. Et ça pour le coup ça à le moyen de mettre dans une situation plutôt malaisante... "Malaisante" le mot n'existait pas. Mais c'était un jeu qu'ils avaient avec Finn a bord de l'Arche. Ils leur arrivait d'inventer des mots, de rire ensemble sur comment utiliser celui-ci et en quelle situation. Pourquoi celui là sonnait mieux en bouche que l'autre dit avant. Ou encore ils tentaient différents accents avec lequel utiliser les mots. Alors oui c'était un jeu de gamins, mais il ne fallait pas oublier que c'est ce qu'ils étaient. Tous.

Ça arrivait parfois à Saul de se demander ce que c'était d'être un enfant dans le monde d'avant. Parce qu'apparemment le monde d'avant il était bien. Enfin, avant les guerres, les bombes et la fin du monde. Avant que tout ne dégénère. Apparemment le monde à cette époque avait eu quelque chose de reluisant. Qu'être un enfant signifiait être libre. Être né sur le bon continent signifiait pouvoir vivre pleinement, respirer un air nouveau, manger et boire sans avoir quelqu'un pour vous regardez d'un air mauvais. Vous n'étiez pas condamné à mort pour avoir voler des médicaments ou une quelconque nourriture. Et puis, les murs ne vous arrêtaient pas. Vous pouviez courir, sauter, danser , ou jouer d'un quelconque quelque chose sans que l'on vous intime le silence parce que vous êtes gênant pour tout le monde. Alors vous comprenez? Que la rêverie l'emporte parfois plus loin. On pouvait passer son temps à jouer en extérieur. Ou bien on pouvait rester à l'intérieur avec les siens devant la télé. C'était... Un bon programme.

Mais on les avait balancés par la fenêtre sans prévenir les familles que les petits enfants allaient faire un tour sur la terre promise. Un rire nerveux aurait pu échapper ses lèvres lors de l'atterrissage si il n'avait pas été totalement absorbé par toutes ces nuances de couleurs qui lui sautait aux yeux. C'était quelque chose toutes ces couleurs. Du vert, du jaune, du bleu... Même ses dessins sur l'Arche n'étaient pas aussi beaux. Ils étaient carrément moches par rapport à ce tableau probant de réalité. Quelque chose disait que Saul n'aura plus l'occasion de retourner à ses vieux dessins. De longs paysages l'attendaient maintenant. De beaux paysages... Et même si les bons et beaux paysages ça occupait un peu, ça ne valait jamais la présence d'une amie. Parce que si des amis il en avait un peu, leur présence n'était pas ici. Mais sur l'Arche. Et c'était particulièrement horripilant de savoir qu'ils étaient là-haut sans que les choses puissent se passer autrement. Lever les yeux et se demander "Est-ce qu'ils pensent à moi maintenant?" Mais fallait garder les pieds sur terre... Que d'ironie dans cette petite phrase. Terre à terre il ne l'était pas le petit Saul. « Bah... C'est plus dur que ça en a l'air... Le cerveau déjà c'est pas en option ça on en est sur nan? Et puis, qu'il ai un peu le sens du rythme c'est important nan? » Le brun afficha un petit sourire angélique. Non ça ne l'était pas. Et certainement pas pour Silas. Parce que S'il as se foutait royalement de ce genre de choses. Et même si lui était plus expérimenté qu'elle... Enfin, elle ne parlait pas trop de sa vie amoureuse/sexuelle alors il se basait sur son silence pour se faire une idée. Elle était tout de même capable de reconnaitre qu'un garçon ou qu'une fille sans le sens du rythme c'était caca nan? Lui qui passait sa vie à danser... Non mais c'était logique tout de même quoi... « Ha. Ha. C'est que t'aurais presque développer un sens de l'humour pendant ton séjour en cellule... N'empêche que frapper ce garde ça m'a valu le mien de séjour... Je savais que la non violence ça valait le coup. » Encore une fois dans la maturité qui lui est propre, Saul tire la langue à la jolie blonde. Parce que si il n'avait jamais été violent et n'avait jamais frappé quelqu'un c'est que l'occasion ne s'était jamais présenté. Que ça n'avait jamais servi à rien de recourir a la violence. Et aussi parce qu'il était fragile et faible mais ça c'était autre chose. Quelque chose qui le rendait plus rageux, évitez d'en parler ou la courroux des pas de danses de Saul s'abattra sur vous. Et croyez que nous ne désirez pas plus que ça de voir un japonais danser la tchathca sur un tapis de feuilles mortes. Même si le regard pouvait rester braqué sur les feuilles tout le long de cette représentation. C'était sûrement plus intéressant. « Un tigre... C'est l'animal jaune et noir qui mange les plus faibles dans la savane africaine? C'est ça ? Non parce qu'à choisir j'aurais préféré que tu parles du lapin et de son adorable queue touffue. » C'était clairement plus accueillant, agréable et rassurant. « Tu sais y faire toi... »

Emi Burton


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Long time without you +Silas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Long time without you +Silas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: