:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 Im wrong to blame you ✣ Abby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Im wrong to blame you ✣ Abby   Jeu 27 Oct - 16:46


Abby & Aiden

I’m wrong to blame you


La vie de Garde, ce n’était pas seulement se balader dans les couloirs avec une arme et arrêter quelqu’un quand l’ordre était donné. Bon, d’accord, c’était en grande majorité ça, mais pas seulement. Les Gardes étaient aussi là pour représenter le Conseil aux yeux du peuple de l’Arche. On leur donnait des ordres, certes, mais c’était tout de même eux qui les exécutaient et qui faisait que tout se passait bien à bord de la station. Sans cette figure d’autorité, l’anarchie serait rapidement de mise, il fallait le dire. Mais les Gardes avaient aussi d’autres responsabilités. Comme être en bonne santé, tout le temps, pour être en capacité d’agir en cas de danger immédiat. Et pour ça, ils avaient régulièrement droit à des visites médicales. Examen du coeur, analyse sanguines, et tout le bazar. Rien n’était laissé de côté. Même si au début Aiden trouvait ça un peu barbant et chiant, il avait finit par s’y habituer, et se rendant même à la section médicale avec plaisir maintenant. Et puis, le personnel était plutôt sympa en plus, pouvoir parler avec d’autres personnes que ses collègues ou sa femme, de temps en temps, ça ne lui faisait pas de mal.

Mais ces derniers mois, il se rendait un peu à reculons pour ses examens. Même s’il n’était pas encore retombé sur le Docteur Griffin, il savait très bien que cette éventualité pouvait se présenter à tout instant. Et disons que, la dernière fois qu’ils s’étaient parlés, le jeune Garde s’est trouvé être un peu… Agressif. A la mort de sa fille, le blond avait réagit excessivement, la perte de son bébé le dominait, et toute sa rage s’est déchaînée sur ce pauvre docteur qui avait fait de son mieux pour la sauver pourtant. Sur le coup, Aiden avait trouvé ses actes justifiés, mais avec le temps, c’était différent. Il se rendait bien compte qu’il avait agit comme un con et mine de rien, il culpabilisait. Mais il n’avait pas encore eut l’occasion de s’excuser, et mine de rien, c’était peut être le bon moment maintenant.

Il s’était donc rendu à la section médicale après son service. L’un des médecins présents l’avait accueilli, puis installer dans une salle d’examen en attendant l’arrivée de la Conseillère qui se chargerait de lui. Cette dernière devait certainement se trouver dans la salle de surveillance de la Terre, comme la plupart du temps en ce moment. D’ailleurs, ça permettrait peut être à Aiden de demander des nouvelles de Charlotte, une fois de plus, même s’il l’avait déjà fait par le biais de son supérieur quelques jours plus tôt. Mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter, et plus il avait de nouvelles, plus il était rassuré. Du moins, tant que les choses se passaient bien, et ça avait l’air d’être le cas pour l’instant. Il l’espérait en tout cas. C’était sa plus grande peur. Que quelque chose d’horrible se passe sur Terre, et qu’il ne puisse rien y faire d’ici. Qu’il doive encore annoncer à sa femme une perte de plus, sans pouvoir lui donner la moindre parcelle d’explications. Tout simplement parce qu’il n’en avait pas le droit. Et il vivait déjà assez mal cette partie de sa vie privée. Mentir à ses proches, c’était certainement la chose la plus horrible à faire au quotidien. Aiden se consolait, en se disant que c’était la meilleure chose à faire pour tous. Mais il ne se doutait tout de même pas qu’il devrait faire preuve de tant de sacrifices en devenant Garde. S’il avait sut, à l’époque, peut être qu’il aurait choisit une autre voie pur son avenir. Mais bon, maintenant c’était fait, et il fallait bien faire avec.

Une fois entré dans la salle d’examens, le jeune homme avait retiré sa veste avant de la poser sur la table et de s’y asseoir. Enfin, c’était plus un lit qu’une table mais, dans ses souvenirs, ils appelaient ça une table d’examens dans le milieu médical. Il faut dire qu’Aiden ne s’était jamais véritablement intéressé à ce genre de choses. Pour lui, les seuls matières qui lui importaient quand il était encore à l’école, c’était le sport et l’étude de la loi de l’Arche. Chacun son truc, comme on dit. En patientant, son regard s’était arrêté sur la cicatrice qu’il possédait sur le bras. Cicatrice qui provenait du décès de sa fille, et qu’il s’était infligé lui même… Avant de se faire franchement engueuler par le médecin qui l’avait soigné, mais aussi par sa femme. Il ne regrettait pas son geste pour autant, et ce ne serait probablement jamais le cas, d’ailleurs. Cette cicatrice avait une valeur symbolique, et il ne s’était pas infligé ça sur un coup de tête. Lui le savait, et en avait conscience, c’était nettement le plus important. Du bruit se fit entendre, et Aiden releva la tête pour voir le Docteur Griffin entrer dans la pièce et se diriger vers lui. La première chose qu’il remarqua chez son médecin fut qu’elle n’avait pas changée, alors que ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus. Il remarqua aussi qu’elle avait l’air drôlement fatiguée. Comme la plupart des gens qui étaient au courant de la mission des 100 sur Terre. « Bonjour, Docteur. » Se redressant légèrement, le blond attendit les instructions de la Conseillère, même s’il les connaissait déjà par coeur, en fait. Il se torturait aussi l’esprit, à essayer de trouver de quelle façon il pouvait bien s’excuser au sujet du comportement qu’il avait eut il y a de cela maintenant plus d’un an. Mine de rien, le temps passait vachement vite. Et ça ne l’aidait pas vraiment en fait.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Im wrong to blame you ✣ Abby   Sam 5 Nov - 17:44

I’m wrong to blame you
Abby Griffin & Aiden Rothenfield



Les bracelets continuaient de s’éteindre les uns après les autres et à chaque nouvelle sonnerie, Abby sentait sa gorge se nouer et de la bile lui brûler l’œsophage. La situation devenait critique et debout face aux écrans, ils étaient tous impuissants. Fidèle à elle-même la conseillère tentait au mieux de faire bonne figure, de rester optimiste face aux membres de son équipe cependant, intérieurement, elle pouvait entendre la voix railleuse de Kane lui dire que tout était perdu, que tous les cent allaient mourir et que les habitants de l’Arche les suivraient bientôt. Si les constantes de Clarke s’étaient affolées comme celles de tous les autres, dieu soit loué, elle était encore vivante...Pour l’instant.

Face à l’insistance de Jackson et de Callie, Abby avait accepté de quitter la salle de surveillance pour se rendre dans la station médicale. Comme son assistant lui avait très justement fait remarquer, son absence commençait à faire parler. Pourquoi le médecin en chef n’assurait-elle plus ses rendez-vous ? Si dans un premier temps, le mensonge concernant la prison avait pu justifier son absence, le reste du personnel commençait sérieusement à se poser des questions, d’autant plus que même eux n’étaient pas autorisés à aller s’occuper des prétendus malades.

En outre, Callie lui avait conseillé de sortir de la salle afin de se changer un peu les idées pour préparer au mieux ses arguments pour le vote qui allait se tenir le soir même concernant le possible sacrifice de certains habitants de l’Arche.

Le cœur lourd et plus stressée que jamais, Abby pénétra dans la station médicale et échangea quelques mots avec l’une des infirmières. En lisant le nom sur le dossier que cette dernière lui tendait, la conseillère ne put s’empêcher de grimacer : Aiden Rothenfield. Ce nom fit immédiatement écho à un autre dans l’esprit de la jeune femme. En effet, Abby se souvenait parfaitement de sa fille Shayley Rothenfield, emportée à six ans par une souche résistante de la grippe. Elle n’avait rien pu faire pour la sauver, personne n’avait rien pu faire.

Les mots haineux et accusateurs du garde raisonnaient encore distinctement dans son esprit. La conseillère n’avait rien oublié de ce jour où le jeune père fou de chagrin lui avait sans détour signifié qu’il la tenait pour l’unique responsable pour la mort de sa fille. Il avait été insultant, odieux et particulièrement violent verbalement, ce qui aurait sans aucun doute pu lui valoir un passage devant le conseil, mais Abby n’avait rien dit. La famille Rothenfield avait déjà assez souffert et sa colère pouvait parfaitement se comprendre.

L’espace d’une fraction de seconde, la conseillère hésita à faire demi-tour. Elle n’était clairement pas en état de subir des remontrances aujourd’hui, d’autant plus qu’elle savait également que l’adolescente que le couple avait adoptée quelque temps plus tôt avait été envoyées sur Terre. Chose dont Aiden avait également connaissance. Abby n’avait pas été en mesure de sauver Shayley et aujourd’hui, elle était incapable de protéger Charlotte.

La conseillère esquissa un geste pour rendre le dossier à l’infirmière, mais elle se ravisa au dernier moment. Elle faisait partit du conseil, elle avait participé au processus de décision, elle était responsable et en tant que telle, elle se devait d’en assumer les conséquences.

« Monsieur Rothenfiled, » le salua-t-elle sobrement en pénétrant dans la salle.

« Contrôle de routine, je présume ? », s’enquit-elle en se dirigeant vers la bouteille d’anti-septique afin de se nettoyer les mains avant de commencer les prélèvements sanguins.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Im wrong to blame you ✣ Abby   Mar 8 Nov - 14:57


Abby & Aiden

I’m wrong to blame you


Aiden n’était pas ce genre de mec à être constamment violent et à vouloir prouver à tout le monde qu’il avait un taux de testostérone plutôt élevé. En fait, dans la vie de tous les jours, il restait quelqu’un d’extrêmement calme, tellement parfois, que ça en faisait peur. Il était de ces gens qui gardent tout pour eux, jusqu’au moment où ce surplus finit par exploser, la plupart du temps aux visages de personnes qui ne le méritaient pas. C’était de cette façon qu’il s’était mit en colère contre le docteur Griffin à la mort d sa fille, à cause de ce surplus d’inquiétude qui le tenaillait depuis des jours, et cette peine, cette douleur immense qui l’avait submergé quand sa petite princesse les avait finalement quittés. Perdre un enfant était la pire des douleurs. Surtout une petite fille comme Shayley qui avait toute la vie devant elle. Pour ses parents, elle avait toujours été leur petit rayon de soleil, elle rendait leur vie plus facile, plus apaisante. Elle apportait une joie supplémentaire au sein de leur foyer, une petite touche d’innocence et de bonté. Parce que oui, cette petite fille était remplie de bonté, même par son très jeune âge. Elle était toujours prête à aider ses camarades, à consoler les gens tristes qu’elle croisait, même si elle ne les connaissait pas. Elle voulait d’ailleurs devenir médecin, pour pouvoir guérir les autres, leur retirer leur douleur, les aider à aller mieux. Elle avait cette humilité, ce don de soi et cette solidarité que très peu de personnes possédaient. Et elle serait certainement allée très loin dans sa vie, si elle avait eut l’occasion de grandir. Elle serait devenue quelqu’un, quelqu’un d’important et d’aimé de tous, Aiden en était certain.

Enfin bref, tout ça pour dire qu’il s’en voulait énormément d’avoir agit aussi excessivement avec le temps. C’était aussi en partie pour ça qu’il s’était à moitié cramé le bras. Pour garder une trace de sa fille sur lui, mais aussi pour se dire qu’il était temps qu’il arrête de faire le con et de se ressaisir. Après tout, il n’était plus un gamin. C’était un adulte, un membre de la Garde, il symbolisait l’autorité aux yeux des habitants de l’Arche. Il ne pouvait tout simplement pas se permettre d’agir comme un parfait crétin. Et il avait bien vu à l’arrivée d’abba qu’elle aurait préférée ne pas être chargée de s’occuper de lui. Son salut n’était pas tout à fait froid mais plutôt… Distant. Alors qu’elle était très connue sur l’Arche pour ses accueils chaleureux avec ses patients. Après, Aiden n’était pas un patient à proprement parlé, il était juste là parce qu’il devait être là. Etant Garde, il se devait d’être clean, et le Conseil avait mit en place ces contrôles pour s’en assurer. Il hocha la tête à sa question, en l’observant se diriger vers les bouteilles d’antiseptiques. « Comme d’habitude, vous savez que je ne manque jamais à l’appel. » Ouais bon, d’accord c’était nul. Mais Aiden essayait de détendre l’atmosphère comme il le pouvait. Il aurait bien balancer l’une de ses blagues légendaires, mais il se doutait bien que ce ne serait pas forcément une chose agréablement appréciée. Après tout, cette femme faisait tout de même partie du Conseil, il lui devait un minimum de respect. Lui parler comme si elle était sa pote… C’était pas le plus approprié, surtout dans une situation comme celle-ci.

En fait, il essayait un peu de tourner autour du pot. Il voulait vraiment s’excuser, mais il ne savait pas comment s’y prendre. Les excuses, ça avait jamais été son truc. Bon, il avait pas fait grand chose de mal dans sa vie en même temps, donc il avait pas vraiment eut de quoi s’exercer. Et il ne pensait pas que c’était aussi compliqué de s’excuser. Après tout, c’était que quelques mots à caser au milieu d’une conversation, histoire que ça passe crème, mais encore fallait-il savoir le faire. Soupirant, il décida tout de même de se lancer. au pire, perdu pour perdu, il était pas à une remarque cinglante près, et il l’aurait bien mérité. « Ecoutez, madame la Conseillère… » Bah, ça commençait visiblement mal déjà. « Je voulais m’excuser du comportement que j’ai eus à votre égard quand… Ma fille nous a quittée. Je me rends compte que c’était excessif, et que j’ai tous mis sur votre dos alors que vous n’en étiez pas la responsable. » Haussement d’épaules. « Enfin, je suis désolée, madame Griffin. » Aiden se sentait nul, vraiment. Il trouvait ses excuses pitoyables et dignes d’un gamin de huit ans. Mais il espérait qu’abba les accepterait. Il savait qu’elle était elle-même d’une grande bonté, tout comme sa fille. Après tout, elle était médecin, sa vocation était d’aider les gens. Après, le pardon n’est pas une notion que tout le monde possède, malheureusement, et le blond ne lu en voudrait pas si la Conseillère ne voudrait pas le lui donner. Il comprendrait même.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Im wrong to blame you ✣ Abby   Sam 12 Nov - 17:52

I’m wrong to blame you
Abby Griffin & Aiden Rothenfield




Malgré ce qui s’était passé, malgré la dureté de ses mots et de ses reproches, Abby n’en voulait pas au jeune père de famille. La perte d’un enfant était sans aucun doute la chose la plus insupportable qu’il puisse arriver dans une vie et sa colère avait été la seule réponse qu'il avait trouvé pour atténuer sa peine.

La conseillère n’avait nullement l’intention de se montrer distante, c’était seulement qu’elle ne savait pas dans quel état d’esprit Aiden se trouvait aujourd’hui et elle préférait se montrer prudente le temps de prendre la température.

A sa remarque concernant ses habitudes, Abby s’autorisa un petit sourire pincé et un hochement de tête dans sa direction. Elle éprouva alors une pointe de soulagement, visiblement, il n’avait pas l’intention de lui hurler à nouveau dessus. C’était un bon début.

Sans rien ajouter la conseillère continua de préparer ses instruments pour le prélèvement sanguin. Alors qu’elle ouvrait l’un des tiroirs contenant des seringues de différentes tailles, Abby entendit le jeune homme soupirer derrière elle. Instinctivement, elle se figea et attendit quelques secondes pour voir s’il comptait dire quelque chose.

Dos à lui, la jeune femme l’écouta commencer à s’excuser. Sur le moment, elle aurait voulu lui dire qu’il n’avait pas à le faire, qu’elle ne lui en avait jamais tenu rigueur, mais elle se contenta de se mordiller la lèvre inférieure sachant au fond d’elle-même qu’il en avait probablement besoin pour faire la paix avec lui-même.

Lorsqu’il évoqua explicitement sa fille, Abby se retourna le visage grave, mais avec un regard bienveillant.

« Appelez-moi Abby, » lui souffla-t-elle avec un léger sourire en faisant quelques pas dans sa direction.

« Et ne vous en voulez pas pour ça, moi-même, je ne vous en ai jamais voulu, » ajouta-t-elle sincèrement en le regardant droit dans les yeux.

« Vous savez, quand la peine, la douleur est trop insupportable, il est souvent plus facile de la transformer en colère, c’est une façon comme une autre de tenir, de ne pas s’effondrer totalement,» continua-t-elle en prenant légèrement appuie à côté de lui sur la table d’examen.

Au fond d’elle-même, ces mots avaient une résonance particulière. L’espace d’un instant, elle ne put s’empêcher de penser à Kane et à la façon qu’elle avait de le traité depuis que Jake avait été exécuté. L’espace d’un instant, elle se demanda si la haine qu’elle ressentait à son égard était réellement justifiée. L’espace d’un instant, elle se posa sincèrement la question et puis elle repoussa ses doutes. Oui, son comportement était justifié. Oui, Kane était responsable d’avoir fait son travail. Oui, Kane était responsable d’être l’être froid et sans cœur qu’il était.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Im wrong to blame you ✣ Abby   Ven 18 Nov - 21:36


Abby & Aiden

I’m wrong to blame you


Quelques fois, Aiden aimerait bien retomber en enfance, retrouver cette innocence qu’il pouvait avoir quand il était jeune. Et puis revoir sa mère aussi, ça lui plairait bien. En fait, c’était certainement à cause de ça qu’il avait été aussi sur avec le docteur Griffin au décès de sa fille. Perdre deux personnes en si peu de temps, ça l’avait prit par surprise, et il avait laissé ses émotions prendre le dessus. Avec le recul, il se sentait franchement idiot d’avoir agit de cette façon, il ne pouvait pas dire le contraire. Mais sur le coup ça lui avait parut… Juste. Enfin, plutôt justifié, en fait, même si ça ne l’était pas du tout. Heureusement pour lui, il n’avait pas eut la bêtise de lever la main sur Abby, et les mots qu’il avait prononcés ne pouvaient pas le faire emprisonner. Après tout, il avait juste insulté cette femme en disant qu’elle était une incompétente et ce genre de trucs, enfin, il n’avait pas proclamé de menaces de morts. Mais il savait que des paroles de ce genre pouvaient être blessantes, alors même s’il n’avait pas été condamné, il comptait quand même s’excuser, rien que par principe. Il entendait presque sa mère le gronder en lui donnant une tape derrière la tête comme elle le faisait lorsqu’il lui arrivait d’être insolent plus jeune. Dans une autre circonstance que celle ci, ça lui aurait certainement arraché un sourire, mais il faut bien avouer que ce ne serait pas très fairplay à cet instant.

Regardant Abby fouiller dans les tiroirs, Aiden soupira. Parce qu’il savait pas comment aborder le sujet. il était carrément nul pour des trucs comme ça, c’était plus la spécialité de sa femme, pour être honnête. Mais là c’était à lui de le faire, alors il se lança. Assez maladroitement, il faut le dire, mais bon. C’est l’intention qui compte, non? Aiden l’espérait en tout cas, parce qu’il avait l’impression de mal s’y prendre. Peut être qu’il aurait dû en parler avec Danae avant, histoire qu’elle lui refile quelques tuyaux. Ouais, ça aurait peut être été pas mal, mais sur le coup, il y avait pas vraiment pensé. Le docteur Griffin se tourna alors vers lui, en lui demandant de l’appeler Abby. Chose qui lui arracha un léger sourire. « A vos ordres, Abby. » En fait, ça l’arrangeait pas mal de l’appeler par son prénom. il faisait partit de ces gens qui n’aimaient pas trop les formalités, mais qui les exécutaient quand même, parce qu’il n’avait pas le choix. Sérieusement, il préférait nettement déconner avec des gens autour d’une table plutôt que de se taper une discussion formelle à longueur de temps. « C’était quand même pas correct de ma part, vous n’y étiez pour rien. » Après tout, elle n’allait pas enfreindre la loi au risque de se faire exécuter pour sauver l’enfant d’un inconnu. C’était une chose qu’Aiden pouvait comprendre, mais avec un peu de retard, malheureusement. De ce côté là, il était pas très intelligent il fallait le dire.

A la suite des paroles du médecin, Aiden hocha la tête avant de lever les yeux vers son visage. Elle avait raison, dans ce qu’elle disait. Mais ce n’était pas forcément la bonne solution d’agir de cette façon. Danae avait fondue en larmes, et au lieu de la prendre dans ses bras pour pleurer leur enfant avec elle, le blond avait explosé. A croire que s’il ne faisait pas, ça allait finir par le tuer. Et c’était peut être le cas, mais sérieusement… C’était quand même pas correct. « Vous en savez quelque chose, n’est ce pas? » Après tout, elle aussi avait perdue son mari. Pas dans les mêmes circonstances, mais c’était tout de même une perte. Et sa fille était sur Terre, tout comme Charlotte, cette petite qu’Aiden et sa femme avaient adoptés avant qu’elle se fasse arrêter. Mine de rien, ils avaient pas mal de choses en commun, même si Danae était toujours vivante. Heureusement d’ailleurs, la blond se demandait bien comment il ferait si sa femme le quittait un jour. Puis il réalisa ce qu’il venait de dire. Encore une grosse maladresse de sa part, à croire qu’il était bon qu’à ça aujourd’hui. « Excusez moi, j’aurais pas dû vous dire ça… » Et de nouvelles excuses maladroites. Peut être qu’il aurait dû pas venir au final, il s’y prenait vraiment comme un manche, jusqu’au bout. Et cette pauvre femme qui devait le supporter jusqu’à ce qu’elle en ait finie avec lui.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Im wrong to blame you ✣ Abby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Im wrong to blame you ✣ Abby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» Can't Blame White People.
» 06 - I had a dream .. || Abby Summer
» Abby Cooper is here o/
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: