:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 Wounded Pt.2 ft. Abby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Wounded Pt.2 ft. Abby   Sam 12 Nov - 16:32


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure


MUSIC :: TRISTAN RELIEVES ANYA

Percé jusques au fond du cœur
D'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle,
Misérable vengeur d'une juste querelle,
Et malheureux objet d'une injuste rigueur,
Je demeure immobile, et mon âme abattue
Cède au coup qui me tue
P. Corneille
Kane n'avait pas bougé depuis des heures. Il était resté planté là, le regard dans le vide, les mains posées sur la table qui siégeait au milieu du box d'habitation qui, jusqu'à très récemment, appartenait à Callie Cartwig, officier sur l'Arche. Ce qui s'était trouvé sur cette même table se trouvait toujours par terre, gisant, immobiles, sur le sol gris de la station. Sans rien faire pour l'empêcher, il avait laissé les gardes de la station orbitale emmener l'officier loin, très loin, et au fil des heures, Marcus avait fini par prendre conscience de toute l'ampleur de la situation et de ses conséquences : Callie avait enfreint la loi, elle allait donc être exécuté comme tous les autres avant elle, et Marcus ne pouvait rien y faire.

La seule solution qui s'offrait à lui était également la plus immorale : seule l'intervention de Thelonious pouvait la sauver désormais, mais pourquoi l'aurait-il fait ? Marcus avait toujours été dur et droit en toute circonstance, pourquoi celle-ci devait-elle faire exception à la règle ? C'était Callie, bien sûr, mais rien ne la différenciait des autres condamnés à mort qui, avant elle, n'avaient pas échappés à leur destin. Thelonious pouvait la gracier, bien sûr, mais rien ne donnait le droit à Marcus de lui demander une telle chose : comment le pouvait-il, lui qui prônait à tout va l'impartialité ? Il avait fait de l'équité son cheval de bataille, et il savait très bien qu'il ne pouvait pas s'en défaire aussi facilement … c'était bien là toute la tragédie de la situation : Marcus était pris au piège par ses propres principes, auxquels ils ne pouvaient pas échapper sans risquer d'ébranler cet équilibre déjà précaire et affaiblis par les récents évènements. Gracier Callie, c'était ouvrir une porte vers l'insurrection, c'était donner crédit à ceux qui s'opposaient au pouvoir actuellement en place, c'était créer une brèche dans ce système qui, plus que jamais, menaçait de s'effondrer : l'Arche et le Conseil ne pouvaient pas se le permettre et Kane, malgré tous ses défauts, le savait très bien. Demander la grâce de Thelonious était le choix le plus égoïste qu'il pouvait faire : une telle demande mettrait immanquablement le Chancelier dans une situation impossible et peu enviable, mais le plus dur était de savoir que leur leader était suffisamment faible pour accepter.Deux choix concret s'offraient donc à Marcus : sauver Callie et sacrifier l'ordre fragile qui régnait sur l'Arche, ou bien l'inverse … ce choix-là, Kane l'avait fait depuis longtemps. Il avait depuis longtemps fait le choix d'être le type d'homme que l'Arche avait besoin et non celui qu'elle aurait voulu, aussi le choix qui s'offrait à lui était-il déjà tout tracé. Ce qui l'attendait était inévitable, et le destin de Callie inéluctable.

Debout, les mains posées sur la table, Marcus demeurait face à l'unique porte de la pièce, restée entrouverte depuis le départ de l'officier. En vérité, il ne s'était pas imaginé une seule seconde qu'une telle situation l'affecterait autant. Il avait presque du mal à se reconnaître, lui, d'habitude si distant et froid ; lui, que rien n'atteignait jamais.L'heure de la descente du jour arrivait sur l'Arche, et il était là, paralysé par cette sensation qu'il ne se connaissait pas : une impuissance véritable qui, pour la première fois, le touchait au plus profond de lui. Certains disaient qu'on se rendait compte de la valeur des choses une fois qu'on en était privé, et Marcus le constatait aujourd'hui plus que jamais. Toute sa vie durant, il n'avait jamais pris le temps de s'attacher à quelqu'un, pas de la manière dont les autres le faisaient du moins … personne n'avait jamais pris le temps de l'apprivoiser non plus, si bien qu'il n'avait jamais changé pour personne, car il n'avait jamais eu personne pour qui changer. Il avait cru que sa relation avec Callie prendrait le même chemin, aussi ne c'était-il pas impliqué comme il l'aurait dû. Elle avait fait des choses pour lui que personne d'autre n'auraient fait, et qu'avait-il fait en échange ? Il avait condamné à mort sa meilleure amie … il était un peu tard pour s'en rendre compte, et plus encore pour avoir des regrets. Il avait tout fait foiré et ne s'en rendait compte que maintenant.


Quelqu'un poussa soudainement la porte restée entrouverte, et malgré la brusquerie du geste, Marcus ne leva pas tout de suite les yeux. Il savait bien de qui il s'agissait et n'en avait pas attendu moins d'elle, cependant, il ne put s'empêcher de constater que cette visite, bien qu'attendue, attisa une colère qui n'attendait qu'une chose : un bouc émissaire, qui s'offrait désormais à lui comme un heureux présent.

« — Pas maintenant, Abigail » l'avertit Marcus sans lever le regard.

Personne ou presque, sur l'Arche, n'appelait Abby ainsi, et c'était certainement la première fois que Kane l'appelait comme ça aussi, preuve qu'il ne plaisantait pas le moins du monde. Il n'était absolument pas d'humeur à supporter ses reproches et encore moins ses critiques … en fait, Abigail Griffin était bien la dernière personne qu'il souhaitait voir aujourd'hui. Voyant qu'Abby ne bougeait pas d'un poil, Marcus leva finalement les yeux vers elle et planta son regard sombre dans le sien.

« — Je ne plaisante pas » affirma Kane « Dégage d'ici »

Ses mots étaient durs et froids, dénués de toute cette diplomatie dont il était habituellement maître. Marcus n'était pas hypocrite, mais il prenait toujours soin de la manière dont il disait les choses lorsqu'il le pouvait ou lorsque cela était nécessaire … mais aujourd'hui, les choses étaient différentes. En cet instant précis, il était fatigué, fatigué de mettre les formes et d'arrondir les angles. Marcus savait très bien pourquoi Abby était là et connaissait déjà l'issue qui en découlerait, mais il était blessé et se savait d'avance incapable de conserver la décence dont il faisait habituellement preuve en de telles circonstances. Son avertissement était sans équivoque.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Ven 9 Déc - 13:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Sam 12 Nov - 18:45

Wounded Pt.2
Abby Griffin & Marcus Kane




Abby fit violemment claquer la porte derrière elle et elle dut lutter de toutes ses forces pour contenir le cri de rage et de désespoir qui lui obstruait la gorge. Cela ne se pouvait ! Pas maintenant ! Pas après que le bracelet de Clarke ait cessé d’émettre ! Pas elle ! Pas Callie ! Il n’avait pas fait ça ! Pas encore !

La décision de Thelonius avait été sans appel. Malgré tout ce qu’elle avait pu dire, le chancelier était resté catégorique : l’exécution aurait lieu dans deux jours. Abby avait tout tenté : la compassion, la pitié, les menaces, le chantage, mais rien n’avait fonctionné.

A cet instant, la conseillère eu soudainement l’impression d’avoir tout perdu. Jake, Clarke et maintenant Callie. S’en était trop. Marcus Kane lui avait volé sa vie, du moins c’était ce qu’elle éprouvait même si quelque part, au plus profond de son esprit, sa raison lui soufflait qu’il n’était pas nécessairement la bonne personne à blâmer. Cependant, à ce moment précis ce n’était pas sa raison qui aurait pu l’emporter, sa colère et sa peine étaient bien trop grandes pour qu’elle puisse raisonner correctement.

Il n’était même pas venu plaider pour la vie de Callie. Il n’avait même pas essayé ! Pleine de rage, Abby se mit à déambuler dans les stations à la recherche du chef de la sécurité. Cependant, elle ne le trouva ni dans ses appartements, ni à la prison, ni dans le quartier de la garde.

Finalement, elle se retrouva devant la porte des appartements de Callie. Cette dernière était entrouverte et l’idée même qu’il ait osé se réfugier ici lui provoqua une nouvelle montée de haine. Sans aucune précaution, elle poussa violemment la porte et pénétra à l’intérieur de la pièce.

La scène qui s’imposa alors à elle la paralysa un instant. En plus de quarante ans la conseillère n’avait jamais vu ce genre d’expression sur le visage de l’homme qui lui faisait face. Stupéfaite, elle se contenta de le fixer de longues secondes.

Lorsqu’il prononça son prénom, Abby sentit ses doigts se crisper et ses ongles s’enfoncer légèrement dans les paumes de ses mains. Elle ne savait même pas par quoi commencer si ce n’était par un flot d’insultes. Elle entrouvrit alors les lèvres pour dire quelque chose, mais Kane la devança.

« Certainement pas ! » lui rétorqua-t-elle en faisant un pas vers lui et en soutenant outrageusement son regard.

« Comment oses-tu rester là ? Tu n’as pas ta place ici ! Tu n’as plus ta place ici !» Cracha-t-elle alors en le toisant ostensiblement avec un air de dégoût plaqué sur le visage.

Certes, Callie n’était pas encore morte, mais savoir l’homme qui venait de la trahir assis tranquillement dans ses appartements lui donnait l’impression d’assister à la profanation d’un sanctuaire.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Dim 13 Nov - 18:07


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure

Marcus resta un instant silencieux, le regard figé sur Abby, le cœur vacillant entre deux émotions aux frontières trop étroites. Il contenait au plus profond de lui une rage insondable et une tristesse infinie, et luttait chaque seconde pour les contenir. Elles avaient, toutes deux, brûlées ardemment durant son altercation avec Callie et quelques temps après, avant de finalement s’éteindre pour retomber à l’état de braises … mais l’arrivée d’Abby les avait toutes deux ravivées, tel un vent sur des cendres encore chaudes. De par sa présence, elle réduisait à néant tous ses efforts pour retrouver ce semblant de calme et d’indifférence que tout le monde lui connaissait.

Marcus la haïssait tellement en cet instant présent … pour la toute première fois, Kane lui en voulait vraiment ; il lui en voulait au plus profond de lui car il la considérait plus que n'importe qui responsable de ce qui se passait. Kane avait toujours su encaisser leurs petites querelles habituelles, par patience principalement, mais aussi par complaisance … il n'y avait jamais pris plaisir mais s'y était toujours accommodé. Il savait que la rancœur d'Abby à son égard n'était pas fondamentalement réelle et qu'elle lui permettait surtout de tenir le coup : une tragédie était toujours plus aisée à supporter lorsqu'il y avait quelqu'un à blâmer, et il était toujours plus simple de haïr quelqu'un d'autre que soi-même. Marcus avait compris cela depuis longtemps et avait finalement accepté l'idée d'être son défouloir, d'abord parce qu'il le pouvait – Marcus était solide et ne pliait pas aussi facilement – mais également parce qu'il le lui devait bien … après tout, il avait lui aussi sa part de responsabilité dans la mort de Jake et l'emprisonnement de Clarke. A l'égard d'Abigail Griffin, Kane était donc patient, plus patient que n'importe qui. Il encaissait sans broncher ou presque ses colères et endossait tous les rôles qu'elle souhaitait lui donner, car il savait que cela ne durerait pas éternellement. Il savait qu'un jour, elle finirait par se rendre compte que la véritable responsable de sa tragédie n'était autre qu'elle-même et que sa haine envers Kane n'était qu'un voile. Mais si Kane l'acceptait, c'était également parce qu'il savait que leurs mésententes n'engageaient qu'eux : ils n'engendraient, dans leur mascarade, aucun dommage collatéral. Abby mettait toutes ses forces à contrer Kane en particulier, ce qui l'empêchait de faire d'autres choses beaucoup plus graves. La savoir entièrement occupée à le contrarier le rassurait presque, car cela lui permettait de savoir à quoi s'attendre … mais ce qui s'était passé avec Callie avait changé la donne.


Jusqu'à présent debout, le corps penché sur la table vide, Marcus se redressa, faisant finalement face à Abby. Le visage crispé, il s'approcha d'elle jusqu'à la rejoindre. Ses paroles ne l'atteignirent pas, car Marcus n'avait rien à se reprocher … contrairement à elle. Il n'était pas responsable du crime de Callie et n'avait pas empêché son arrestation car il ne le pouvait pas. Marcus resta un moment face à Abby, silencieux, soutenant plus que jamais son regard avec une dureté sans égale. Elle était allée trop loin cette fois, leur petit jeu devait prendre fin.

« — Je ne sais pas qui a le moins sa place ici … » fit remarquer Marcus « Celui qui ne fait rien pour empêcher l'exécution, ou celle à cause de qui cela arrive » déclara Kane « Il fallait se poser cette question avant de l'aider à enfreindre la loi »

Car même s'il n'avait aucune preuve, Marcus savait qu'Abby y avait joué un rôle, il en était persuadé. Comment aurait-il pu en être autrement ? Si Abby avait été capable de sortir de la morphine pour l'échanger contre un régulateur de pression, aider Callie dans son larcin avait dû être un jeu d'enfant … en réalité, c'était bien là la chose la plus évidence dans cette histoire. Abby et Callie étaient amies depuis longtemps, et bien qu'à des degrés différents, Marcus les connaissait l'une comme l'autre : Abby était largement capable d'enfreindre la loi pour prévenir son amie d'une tragédie personnelle et sauver un homme qui pouvait être sauvé … cela lui ressemblait même beaucoup. Mais Marcus ne lui en voulait pas tant pour le vol de médicament en lui-même – Kane n'avait que faire de ces maudits traitements – il lui en voulait surtout pour ne pas l'en avoir empêché et, pire même, de l'y avoir aidé. A ses yeux, elle était la seule responsable de ce qui se passait, et cette fois, Kane refusait d'adoucir sa peine en portant le chapeau. Tel était, du moins, la logique de Marcus, qui croyait intrinsèquement en la culpabilité d'Abby.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Ven 9 Déc - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Mer 16 Nov - 19:45

Wounded Pt.2
Abby Griffin & Marcus Kane



Cela faisait un certain temps maintenant qu’Abby savait que Callie et Kane entretenaient plus qu’une relation professionnelle ou amicale. N’étant pas spécialement enthousiasmée par cette relation, ou plutôt étant carrément hostile dans la mesure où elle considérait que Callie méritait mieux que quelqu'un comme Kane, la conseillère n’avait jamais vraiment cherché à savoir ce qu’il en retournait exactement. N’était-ce qu’une histoire de sexe ? Avaient-ils de l’affection l’un pour l’autre ? Était-ce de l’amour ? Concernant la dernière hypothèse, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de penser que pour cela, encore aurait-il fallu que le chef de la garde ait un cœur, ce dont elle doutait de plus en plus. Du moins, c’était ce qu’elle se plaisait à penser.

Abby n’avait jamais réellement compris pourquoi sa meilleure amie s’était lancé dans cette histoire. Certes, Marcus Kane était plutôt bel homme, il aurait fallu être aveugle pour le nier, mais il était également et sans aucun doute, la personne la plus détestable de l’Arche. Et une fois de plus il venait de le prouver.

Qu’il la condamne, elle, son adversaire de toujours, à mort sans un battement de cils, soit, Abby pouvait si ce n’est le comprendre, au moins l’entendre, mais Callie ? N’y avait-il pas une once d’humanité en lui ? Comment pouvait-il rester là à attendre comme le bon petit soldat qu’il croyait devoir être que Callie soit exécutée sans même avoir pris la peine de tenter quoi que ce soit ?

Le regard brûlant d’une haine sans pareille, Abby resta immobile, la tête haute tandis que Kane se rapprochait d’elle. Si le chef de la garde inspirait de la crainte à la plupart des habitants de l’Arche, la conseillère, elle, n’avait que faire de ses grands airs menaçants. A cet instant tout ce que cet homme en face d’elle lui inspirait se résumait à une haine sans égale et à un profond dégoût. Qu’il envisage de tuer des innocents qui ne représentaient rien pour lui était une chose, mais qu’il accepte la condamnation à mort d’une personne à laquelle il était intimement liée était au-delà de l’entendement.

En d’autres circonstances, s’il n’y avait pas eu cet infime espoir de pouvoir partir sur terre avec la capsule que Raven était en train de réparer, Abby aurait certainement perdu pied. Elle aurait certainement pu perdre le contrôle d’elle-même et agresser aussi bien verbalement que physiquement son interlocuteur sans le moindre état d’âme. Jake, peut être Clarke et maintenant Callie... Mais Clarke était peut-être toujours en vie, son bracelet avait cessé d’émettre, certes ! Mais cela ne signifiait pas nécessairement qu’elle était morte. Non ! Abby refusait de le croire !

En l’entendant commencé à insinuer qu’elle était elle-même responsable de cette tragédie, Abby entrouvrit le bouche prête à lui répondre qu’il ne renonçait décidément à aucune ineptie pour se dédouaner, mais sa dernière phrase la coupa brutalement dans son élan.

L’aider à enfreindre la loi ... La conseillère cessa de respirer l’espace d’un fraction de seconde. Qu’entendait-il par là ? Certes, Callie avait volé des médicaments et qui de mieux placé pour l’aider que l’officier médical en chef ? Cependant, elle n’avait rien fait et intérieurement, Abby ne pouvait que le regretté. Si Callie était venue lui demander, si seulement elle l’avait fait alors oui, peut être qu’effectivement, elle lui aurait apporté son aide, mais malheureusement la jeune femme n’en n'avait rien fait.

« Désolée de te décevoir Kane, mais il n’y aura qu’une seule exécution. Callie ne m'a pas dit ce qu’elle prévoyait de faire et si tu veux la vérité, je regrette qu’elle ne l’ai pas fait ! », cracha-t-elle dédaigneusement et effrontément sans le moindre battement de cils.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Ven 18 Nov - 19:30


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure

Et comme il s'y attendait, Abby nia toute implication, et plus encore même : elle prétendait même n'être au courant de rien, de ne jamais l'avoir été. Marcus avait beau s'y être préparé, cela n'apaisa en rien son exaspération, bien au contraire. Il était si sûr de ce qu'il prétendait, tellement persuadé … en fait, il y croyait tellement fort que rien, en cet instant précis, n'était en mesure de le détourner de sa certitude. Ce qu'il insinuait, à ses yeux, n'avait rien d'une supposition : c'était la vérité, purement et simplement. Abby lui mentait, il le savait, et il ne pouvait pas le supporter, pas en une telle occasion … non, s'en était simplement trop. Les paroles de la Conseillère mirent le feu au cœur de Kane, qui n'attendait qu'une chose : une étincelle pour exploser. Sa colère éclata, et il ne fut pas en mesure de la contenir.

« — NE ME MENS PAS ! » s'emporta soudainement Marcus.

Sa voix résonna dans l'habitacle. Presque instantanément, il regretta ce haussement de ton. Il regrettait de laisser paraître cette brèche qu'avait causé l'arrestation de Callie, cette fissure dans cette armure de glace qu'il prenait toujours soin de conserver et d'entretenir. Il regrettait de paraître si bouleversé devant celle qui attendait depuis toujours la moindre faiblesse de sa part. Il savait qu'Abby y prendrait un certain plaisir – dû moins se l'imaginait-il ainsi – et Kane ne voulait pas lui donner cette satisfaction … mais c'était déjà trop tard.

Marcus fit volte-face, s'éloigna de quelques pas, tournant l'espace d'un instant le dos à la Conseillère, s'imaginant que la distance l'apaiserait. Il prit une inspiration et tenta, tant bien que mal, de reprendre son calme … Kane ne parvenait pas à accepter la réalité de la situation. Il n'arrivait pas à croire que cela lui arrivait, à lui. Finalement, il fit de nouveau face à Abby.

« — Tu veux vraiment me faire croire qu'elle a trouvé ces médicaments toute seule ? Que sa meilleure amie médecin n'a rien avoir avec cela ? » déclara le Conseiller. Marcus la regarda d'un air entendu « Ne me prend pas pour un idiot … »

En réalité, c'était presque insultant. A ce stade de leur situation, Kane se fichait bien des lois qu'elle avait pu enfreindre et des risques qu'elle encourait à cause de cela … non, il lui en voulait pour autre chose, pour quelque chose de beaucoup moins matériel. Tout le raisonnement de Marcus reposait sur cette certitude.

« — Ne t'inquiète pas pour la loi, je m'en fiche complètement » déclara Kane non sans une pointe de mépris « Tu t'en sors toujours de toute façon, qu'importe ce que tu fais … mais tu pourrais au moins avoir la décence de regretter et surtout, SURTOUT, de ne pas me mettre ça sur le dos »

Dans son esprit s'était déjà développé tout le schème qui, sans cesse, se répétait en de telles circonstances et qui, toujours, menait au dédouanement d'Abby au détriment de Kane : c'était toujours de sa faute et jamais de la sienne*** … mais pas cette fois. Si Marcus acceptait de porter le chapeau pour des choses qui lui importaient peu, il n'acceptait pas de le faire pour ça. Marcus la devançait, certes – elle ne l'avait pas encore clairement accusé d'être responsable – mais c'était tout comme. Il était blessé autant qu'elle, voir même peut-être plus : dans l'esprit de Kane, Abby avait joué un rôle majeur dans cette tragédie, et il ne pouvait pas le lui pardonner. Les amis ne laissaient pas leurs amis faire les mauvais choix. Ils étaient là pour leur montrer la juste voie, celle qui était dure et complexe, mais qui était véritable. En cela résidait la première erreur d'Abby : elle n'avait pas dissuadé ni empêché Callie de prendre le mauvais chemin. Sa seconde était tout simplement de l'y avoir aidé. Pour Marcus, Abby était donc doublement coupable. Au cours de leur vie, Marcus et Abby n'avaient pas toujours été d'accord – pour ne pas dire jamais – mais ils ne s'étaient jamais autant déchirés que durant ces derniers mois, ceux qui avaient suivi l'exécution de Jake. Toutes leurs discordes, toutes leurs mésententes, avaient une seule et même origine … soit. Kane en comprenait les raisons, bien sûr, mais il était temps qu'Abby passe à autre chose afin de voir, peut-être, les choses en face. Marcus était patient, mais sa patience, elle, avait ses limites.

« — Il faut que tu te réveilles, Abby ! J'ai peut-être signé les papiers qui ont condamné Jake à mort, mais ce n'est pas moi qui l'ai dénoncé au Conseil, et pour Callie, c'est pareil ! Ce n'est pas moi qui lui ai donné ces médicaments, c'est toi, c'est TA faute ! » s'emporta de nouveau Marcus.

Pour Abby, cela n'avait peut-être rien à voir, mais pour Kane, tout était lié à ce simple fait. La Conseillère lui en avait toujours voulu pour Jake et Clarke – ce qui était normal et légitime – et depuis ce jour, elle s'était toujours appliquée à contrer chacune de ses décisions et chacun de ses choix … quitte à mettre l'Arche en danger. Tel était, du moins, le point de vue de Kane, qui jugeait aujourd'hui que la situation avait assez duré. Ils avaient le droit de ne pas être d'accords et d'avoir leurs différents, mais ils passaient trop de temps à se disputer et à se contrer l'un l'autre … du temps, qu'il aurait mieux valu utiliser pour trouver des solutions concrètes. Kane voyait Callie comme un dommage collatéral dans la petite guerre qu'il se faisait et n'avait pas connaissance, bien sûr, de l'innocence réelle d'Abby … mais il était trop occupé à lui en vouloir pour s'en rendre compte ou même pour l'entendre.

« — Tu pourras le nier autant que tu veux pour te protéger, ça ne changera rien au fait que c'est arrivé. Tu es allé trop loin cette fois, Abby … »

Sa voix manqua de se briser. Il aurait été capable de pleurer, là, tout de suite, de lâcher prise, d'abandonner, mais encore une fois, il ne pouvait se résoudre à lui donner pareille satisfaction. Au lieu de cela, il resta de marbre, laissant son visage figé dans une expression de colère … mais ses yeux le trahissaient. Il avait beau tenter de le cacher au plus profond de lui-même, dans son cœur se déchaînait une véritable marée, qui menaçait à chaque instant de l'engloutir et de se déverser. Kane ne pouvait pas laisser cela arriver … il pensait intrinsèquement que sa force résidait dans son détachement, dans cette insensibilité de surface dont il avait toujours fait preuve mais qui, aujourd'hui, était mise à rude épreuve. Vaste ironie, il avait en cet instant précis plus que jamais besoin de Callie, de celle qui savait le lire … mais tout ce qu'il avait était Abigail Griffin, qui le haïssait plus que jamais.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1279
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Dim 11 Déc - 10:46


Wounded
Marcus & Abby

Abby était en colère, elle bouillait de rage même, comment osait il, certe il était en colère mais la blâmer n'était pas la bonne chose, elle était innocente et lui était tellement persuader de ses convictions qu'il en devenait aveugle. Seul la colère et la haine semblaient constituer l'atmosphère de la pièce. Les cris de Kane ne changeait rien, Abby ne bougerait pas, elle n'était pas impressionnée par lui, et si il ne voulait pas d'elle il allait devoir faire avec.

"JE NE TE MENS PAS" Si il haussait le ton alors elle aussi, elle avait beau faire facilement 15 centimetres de moins que lui il ne l'impressionnait pas. A côté de lui elle pouvait paraitre fine ,petite et vulnérable, mais Abby ne se laissait pas marcher sur les pieds et certainement pas par Marcus Kane.

Kane fini par l'ignorer, lui tournant le dos, leur cris raisonnaient encore dans ce qui était les quartiers de sa meilleure amie et également la petite amie de Kane... Sur ce point Abby avit bien du mal à la comprendre, que pouvait elle bien trouver à cet homme froid... Kane continuait sur sa voie, tellement butté et persuader qu'elle avait aider Callie.

"Je ne l'ai PAS aider" elle insitat fortement sur le pas, le hurlant presque, "Tu es butté c'est pas possible, tu crois tellement que c'est vrai que tu essayes de t'en persuader, mais non je ne l'ai pa aider" C'était vrai Callie avait tout ça dans son dos "Elle ne m'en avait pas parler et je ne te prends pas pour un idiot tu passes tout seul pour un idiot à te persuader de choses complètement fausses"

Plus la conversatio avançait plus la colère d'Abby montait, elle pourrait le frapper, ça ne ferai pas la première fois, même si elle savait que ça ne lui remeterai pas les idées en place mais au moins ça aurai le mérite de la soulager... Seulement elle se dit que Kane serai trop content qu'elle perde la face face à lui, après tout la dernière fois elle avait fui trop désespérer et en colère pour continuer de l'affronter. La loi, la loi il n'avait que ça à la bouche, Abby n'avait pas peur de se faire envoyer à la dérive, mais il fallait que Kane arrête avec ça, elle n'avait aucune sorte d'immunité diplômatique.

"J'ai échaper une fois à la mort Kane ! Arrêtes de voir des choses qui n'exsiste pas. Je n'ai rien a regretter car JE N'AI RIEN FAIS... Il ne faut pas prendre tes désirs pour la réalité. Tu meurs tellement d'envie de voir mon corps être aspirer par l'espace qu tu maintenant tu cherches même des excuse pour le faire" Elle était vraiment en colère elle voulait le faire craquer qu'il ouvre enfin les yeux. Après tout c'est lui qui avait arrêter Callie qui était supposer être sa petite amie... Il n'avait vraiement aucune once d'humanité...

Kane avait l'air de croire que tout était de sa faute mais pas du tout, elle était innocente, il ne pouvait rien faire contre ça. Kane amena soudainement Jake dans la conversation de quel droit il faisait ça, il voulait la blesser et il appuyait la où ça faisait mal, mais Abby était plus forte que ça.

"NE PARLES PAS DE LUI, TU N'EN AS PAS LE DROIT" Elle hurlait ces mots "Il est mort par ta faute, j'ai voulu le sauver et tu NOUS as planté un couteau dans le dos" Abby lui en voulait il était facile de le blâmer, il avait tout fait pour "Tu m'as pris mon mari et ma fille et maintenant ma meilleure amie, tu as si peu d'humanité en toi que tu me prends tout ceux que j'aime... Je ne serai jamais comme toi, avant de m'acuser de choses que je n'ai pas fais regardes toi dans un miroir Kane, tu ne ressemble plus a rien, qu'a un connard froid qui n'aime personne. Tu as tellement peu d'estime de toi que tu veux voir d'autres gens comme toi pour ne pas être seul, mais dommage pour toi ça ne marchera pas avec moi!" Abby débitait un flot de mots, elle voulait le pousser à bout et elle était determinée.

Ils étaient clairement entrés en guerre, Callie se trouvait un peu au millieu de tout ça et Abby était prète a tout pour la sauver, elle allait la défendre avec toute sa vigueur face au conseil qu'importe ce qu'on penserai d'elle et qu'importe se que ferait Kane. Elle n'avait pas sauver Jake mais ne comptait pas échouer avec Callie. Pour Kane elle était allée trop loin cette fois, mais combien de fois avait il été trop loin lui, Abby était persuader qu'il ne le savait pas. Elle entandit sa voix presque se briser il était mal mais Abby n'en avait rien à faire, elle ne voulait pas le consoler, elle lui vouait une haine infinie à ce moment là et elle voyait juste l'avantage qu'elle avait avec un Kane meurtrit pour tenter de l'abattre et le faire souffir autant ou presque que lui avait pu la faire souffrir...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Dim 11 Déc - 20:38


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure

Tandis qu’Abby clamait haut et fort son innocence, un sourire nerveux naquit sur le visage de Marcus. Elle mentait, encore et toujours, Kane le savait et il n’était pas certain de pouvoir le supporter davantage. Il manqua presque de rire tant la situation l’exaspérait … en étaient-ils donc réduit à cela ? Ils étaient comme deux aimants opposés destinés à se repousser sans cesse, incapables de s’entendre et de se côtoyer. Ils étaient la glace et le feu, la nuit et le jour, le noir et le blanc … en cet instant précis, il parut à Marcus que rien ne serait jamais en mesure de les rassembler. Ils resteraient à jamais adversaires, tel les deux faces d’une même pièce, sans ne jamais se rendre compte qu’ils formaient à eux seuls un tout indissociable autant que différent.

Malgré tout ce qu’Abby pouvait dire, Kane demeurait certain de son implication. Au vu de ce que Nygel lui avait dit, comment aurait-il pu penser différemment ? Il n’essayait pas de s’en persuader ni de s’en convaincre : il le savait et cela lui suffisait.

« — Je n’ai pas besoin de m’en persuader » répondit Marcus. Abby aurait beau dire ce qu’elle voulait, Kane n’était pas prêt à abandonner ses croyances aussi facilement. Ce n’était pas la première fois qu’elle enfreignait la loi … et il la connaissait « Je le sais, parce que je te connais » affirma-t-il en plantant son regard dans le sien. Soudainement, sa voix se radoucis presque « Regarde-toi : comment pourrait-il en être autrement ? »

Abby était comme ça, et Marcus le savait. Elle aidait les autres et voulait les sauver, qu’importe le prix qu’elle devait payer pour cela. Kane le savait, Abigail Griffin aurait donné sa vie pour sauver Callie ou n’importe qui d’autre qui en valait la peine à ses yeux ; elle était la personne la plus altruiste qu’il n’ait jamais connu et son seul regret était d’avoir fait d’elle son ennemie. Leurs devoirs à chacun leur avaient fait prendre des chemins différents, qui se croisaient parfois, sans le jamais se rejoindre. Aujourd’hui plus que jamais, leur chemin se croisaient, mais entre eux se trouvait un gouffre sans fond que nul pont n’aurait su traverser. De toute leur vie, Kane et Abby n’avaient jamais été autant en désaccord : le fossé qui les avait jusqu’à présent séparer s’était mué en gouffre que rien n’aurait été en mesure de combler.


Aucun d’eux ne voulait accepter et encore moins admettre l’innocence de l’autre. Aveuglés par leurs certitudes, ils erraient dans le noir et se reportaient mutuellement la faute sans considérer un seul instant l’éventualité que, peut-être, aucun d’eux n’était coupable. Pour Jake cependant, la vérité était toute autre … Marcus avait raison, mais Abby ne voulait pas l’entendre – comment l’aurait-elle pu ? – pourtant, il n’avait pas l’intention de permettre à cette illusion de perdurer plus longtemps. Elle avait besoin d’avancer et lui aussi, mais il ignorait à quel point l’esprit blessé d’Abby avait encore besoin de temps pour accepter une telle vérité. Aujourd’hui lui aussi blessé, il décidait de lui forcer la main, sans savoir que cela ne faisait qu’aggraver les choses.

« — Si tu avais vraiment voulu le sauver, tu ne l’aurais pas dénoncé auprès du Conseil » rétorqua Marcus « Tu as fait ce qu’il fallait, tu n’as juste pas suffisamment de courage pour l’accepter »

Du courage, oui, c’était peut-être cela qu’il lui manquait, finalement. Pour se dresser face à Kane, Abigail Griffin n’avait pas besoin de courage : la haine lui suffisait ; une haine, que Marcus alimentait chaque jour sans vraiment le vouloir. Cette haine, Abby prenait soin de l’entretenir jour et nuit de peur, peut-être, de l’oublier et de s’adoucir face à cet homme qui, à ses yeux, lui avait tout prit : ce qu’il avait fait ne méritait pas le pardon, ne le mériterait jamais. Abby prenait soin de ne pas l’oublier … beaucoup voyait dans la guerre constante qu’elle faisait à Marcus du courage, mais cela n’avait rien à voir avec de la vaillance : c’était de la ténacité et non pas du courage. Abigail Griffin était tenace et forte, mais il lui manquait le courage pour avancer et pardonner.

Dans cette guerre qu’elle lui faisait, Abby se plaisait à ériger une image de Kane faussée par la rancune. Elle croyait le connaître, sans savoir que ce qu’elle percevait n’était que la face visible de l’iceberg. Sous la surface des apparences s’étendait à perte de vue une autre facette de lui-même, visible pour qui voulait bien prendre la peine de plonger. Marcus était capable d’aimer, seulement, il n’aimait pas n’importe qui.

« — J’ai aimé Callie » lui répondit Marcus après un instant d’hésitation. Il se reprit cependant : elle n’était pas encore morte, et quand bien même le serait-elle, cesserait-il de l’aimer pour autant ? Bien sûr que non « J’aime Callie, aussi improbable que cela puisse te paraître » affirma-t-il. Kane fit une courte pause, avant de continuer « Qu’est-ce que tu crois ? Que ça ne me fais rien ? Tu n’es pas la seule à tenir à elle » ajouta-t-il finalement.

Abby pouvait bien croire ce qu’elle voulait, Kane n’était pas cet être cruel et sans cœur qu’elle s’imaginait. Il faisait, certes, des efforts considérables pour le paraître, mais au fond de lui, au plus profond de lui, Marcus ne demandait qu’à aimer. C’était pour cela qu’il aimait Callie : elle avait su l’apercevoir et avait appris à le voir et le reconnaître. Elle avait su trouver le meilleur en lui et l’attiser comme les braises d’un feu mourant.

Marcus était capable d’aimer, mais il avait également le sens du sacrifice, à sa manière. La nécessité des choix qu’il faisait n’enlevait en rien leur ignominies … et encore moins la pression qu’ils exerçaient sur sa conscience. Marcus n’était pas un psychopathe : il ressentait et percevait les émotions comme n’importe qui d’autre sur cette maudite Station … il faisait simplement le choix de ne pas en tenir compte. Pourquoi ? Parce que sans cela, ce qu’il faisait le détruirait : il ne pouvait pas se permettre de pleurer pour toutes les vies qui s’achevaient par sa faute. Cette situation, il ne la souhaitait à personne … et c’était bien pour cela qu’il l’acceptait avec autant d’implication.

« — Il n’y a pas d’autre comme moi » rétorqua finalement Kane. Il ne souhaitait pas créer d’autre homme comme lui, non. Le fardeau qu’il portait, il souhaitait le porter seul … qui d’autre que lui pouvait bien avoir les épaules suffisamment larges pour cela ? « Je ne fais pas ça par plaisir, Abby. Ce que je fais, je le fais pour que personne d’autre n’ait à le faire » déclara-t-il « Je le fais parce qu’il faut le faire et que je suis le seul à pouvoir le faire » ajouta-t-il finalement.

C’était sa manière à lui d’œuvrer pour l’Arche. Il se sacrifiait chaque jour pour que la majorité survive, il sacrifiait sa vie et ses relations pour ce tas de ferraille dont les jours étaient comptés … mais il ne pouvait pas sauver tout le monde et en avait conscience.

« — Je ne peux pas sauver Callie, tu ne le peux pas, et Thelonious non plus » affirma Kane. Le système, toujours le système, encore le système … Thelonious et ses Conseillers étaient esclaves de ce système, que leurs opposant utilisaient chaque jour pour les affaiblir. Abby s’en fichait peut-être, mais pas Marcus : s’ils voulaient rester maîtres de l’Arche, ils devaient rester intègres … ou ne pas rester du tout « Que crois-tu qu’il se passera si on accepte de la sauver ? Nos opposants ne nous le pardonneront jamais, il y a trop de preuves … ils se serviront de cela pour nous abattre et renverser le système. On ne peut rien faire. Absolument rien » Il fit une courte pause « Callie a fait son choix, que ça nous plaise ou non. Elle connaissait les conséquences mieux que personne »

En réalité, Marcus tentait de s’en persuader. Il comprenait bien les motifs qui avaient poussé Callie à enfreindre la loi, mais il n’arrivait pas à comprendre comment elle avait pu avoir la bêtise d’y succomber. Lâchant Abby du regard, Marcus se baissa pour ramasser l’un des objets – un gobelet en métal – qu’il avait, dans sa colère, balayé quelques heures plus tôt.

« — La seule chose que nous puissions faire, c’est d’accepter de la laisser partir » déclara-t-il finalement en reposant le verre sur la table qui siégeait au milieu de l’habitacle « Même si, en partant, elle emporte une partie de nous avec elle »

Kane n’attendait pas d’Abby la moindre consolation. Elle pouvait bien tenter de l’abattre et l’achever, Marcus s’en fichait rien : rien ne pouvait lui faire plus de mal que son impuissance face à la certitude de voir disparaître la seule personne qui comptait vraiment pour lui.



Citation :
Puisse-t-il être le premier d'une longue série What a Face
Désolé c'est long, c'est une pipelette ce Marcus Laughing j'arrivais pas à m'arrêter lol

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1279
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Lun 12 Déc - 13:18


Wounded
Marcus & Abby

Et ça continuait, toujours plus de cris, toujours plus de haine, et Kane était toujours aussi butté... Quand il dit qu'il la conaissait Abby eu un petit rire amer, il croyait la connaitre parce que ce 'était définitivement pas le cas... Il voyait juste une adversaire, qu'il considérait comme coupable, sauf qu'elle ne l'était pas et Abby elle ne supportait pas ça, qu'il la réprimande autant qu'il le voulait quand elle était coupable mais pas là !!! Abby faisait tout pour garder son calme et ne pas s'énerver, ça lui donnerai trop grande satisfaction...

"Arrêtes de te persuader de choses fausses, tu peux me blamer tant que tu veux pour des choses que j'ai faites mais pas ça. Arrêtes de te voiler la face et ouvres un peu les yeux au lieu de les fermer sur tes foutus certitudes" elle avait l'impression de ne pas avoir respirer depuis le début de sa phrase. Elle prit une profonde inspiration. "Et surtout ne dit pas que tu me connais parce que c'est faux, tu ne me connais pas, tu vois juste en moi ce que tu veux voir ! Et moi au moins je me vois t'elle que je suis pas comme toi !"

La colère d'Abby était revenue elle commençait vraiment à perdre son calme face lui. Aucun des deux ne voulait céder, ils étaient butés. Si Abby en ce moment précis en voulait à Marcus d'avoir arrêter sa meilleure amie, les anciennes rancunes étaient toujours là... Et Marcus en voulait à Abby car il pensait que c'était de sa faute, mais non, et il allait falloir qu sa lui rentre dans le crâne, Abby n'allait rien lâcher. Cet homme l'enervait tellement, il la cherchait toujours, la provoquant chaque jour un peu plus, il devait y prendre un plaisir pervers à faire ça, sauf qu'avec Abby il y avait toujours confontation, car elle ne se laissait pas marcher dessus, encore moins par Marcus Kane

Et voilà qu'il reparlait de Jake, Abby se sentait boullir, il voulait l'amener sur le terrain personel, sur une pente qui était glissante pour elle et où le souvenir de la mort de Jake était toujours douloureux, même après un an. Abby essayait toiujours de faire la part des choses, pour essayer d'oublier sa peine, peine que Marcus venait de raviver, il allait l'entendre cette fois, elle allait lui faire comprendre, elle n'en avait que faire que on les entandent dans toute la station.

"NE PARLES PAS DE LUI" hurla t'elle enragée, "TU N'EN AS AUCUN DROIT TU L'AS PERDU LE JOUR OU TU AS ENFONCER TON AMI, CELUI QUE TU DISAIS ÊTRE TON AMI, POUR TES FOUTOUS PRINCIPES A DEUX BALLES !" Elle s'arrêta un instant pour respirer et pour ce préparer mentalement sur ce qu'elle allait dire "TU ES UN TRAITRE !" elle voulait le blesser, elle reprit un peu plus calmement, "Je l'ai peut être dénoncé mais il voulait rendre ça public et tu sais aussi bien que moi ce que ça aurait provoquer" elle disait cela mais n'était pas prête a reconaitre son rôle dans la mort de celui qu'elle aimait plus que tout... "TU AS SIGNE CES PAPIER ALORS QUE TU AURAI PU SAUVER TON AMI, TU M'AS REGARDER DROIT DANS LES YEUX ET DIT QUE TU ETAIS POUR L'EXECUTION" elle tourna brièvement la tête pour rassembler ses esprits il ne la trouvait pas courageuse mais elle n'en avait rien à faire, du courage elle en avait, mais il ne voulait pas le voir... Marcus Kane voyait se qu'il voulait voir.

Elle se retourna à nouveau, le regardant avec mérpis, même si elle savait que ça ne changerait rien... Il retourna sur Callie, il l'aimait... Elle se surprit à penser que si il l'amait vraiment il allait la sauver... C'est vrai cela lui semblait tellement improbable qu'il puisse aimer quelqu'un, elle était persuader qu'il ne s'aimait pas lui même... Il tennait à elle... Abby se dit que il disait ça pour ce racheter une conciance...

"Tu tiens à elle ? Vraiment ? C'est ce que tu veux me faire croire ou c'est la vérité" Abby avait beau y mettre de la volonté elle ne pouvait pas croire ça, cet homme était tellement égoiste à ces yeux... "Tu as une drôle de façon d'aimer Kane. Parce que je ne te crois pas... Même si j'y mets de la volonter je n'arrive pas à croire que tu puisses aimer Callie" Peut être qu'elle voulait le blesser, qu'elle voulait qu'il souffre, parce que elle soufrrait et il semblait tellement s'éloiger de tout pour éviter la peine que Abby voulait qu'il sache se que ça fait ... D'avoir de la peine et de souffrir...

"Ah ça non il y en a pas deux comme toi, c'est bien dommage car tu pourrait voir à quel point tu est exécrable et méchant et à quel point tu peux faire souffrir ceux qui t'entoure" Elle était vraiment mauvaise sur ce coup mais il fallait bien lui ouvrir les yeux un peu, et elle essayait avec les armes qu'elle avaient et celles qui lui donnaient. "Encore heureux que tu n'y prennes pas de plaisir" qui prendrai du plaisir avec des décisions pareil... Et voilà qu'il essayait de l'attendrir ce n'était pas de ça faute si il prennait le poids de ces décisions sur ces épaules à lui "A croire que tu porte le poids du monde sur tes épaules ! Tu n'es pas chancelier Kane et encore heureux, tu n'es pas seul a prendre ces décisions mais tu fais tout comme... Tu veux être le méchant de l'histoire et bien bravo tu l'es" Abby ne réfléchissait plus vraiment elle répondait comme ça lui vennait elle était en colère et la colère ne l'aidait pas à réfléchir.

Il disait ne pas pouvoir sauver Callie, personne le pouvait, mais il pouvait au moins essayer mais non les règles toujours ces foutues règles, il ne pouvait pas agir avec la pierre qui lui cervait de coeur pour une fois, plutôt qu'avec sa tête. "Tu pourrais au moins essayer de la sauver ! Mais non tu ne pense qu'a ta petite image... Tu as une pierre à la place du coeur ! Tu pourrais au moins essayer ... Mais non tu pense que aux règles et à ton image, on s'en fiche de nos opposant su tu l'aimais vraiment tu la sauverais, où au moins tu essayerais..." Elle voulait le secouer qu'il réagisse merde c'était sa petite amie et il allait la regarder être envoyer à la dérive sans bouger le petit doit elle ne pouvait pas tolérer ça "Moi je vais me battre pour ma meilleure amie, oui elle savait ce qu'elle risquait mais elle à fait ça sur un coup de tête, elle devait être désespérer pour faire ça" Abby essayit d'annalyser pourquoi elle avait fait ça, mais peu importe elle essayerai de la sauver, elle pouvait pas rester là a rien faire et la regarder être aspirée dans l'espace.

"Je ne vais pas la laisser emporter une partie de moi sans rien faire et tu devrais en faire autant" Elle avait envie de pleurer il ne se battait même pas pour elle, alors que lui aussi semblait presque pleurer, mais ça ne touchait pas Abby où du moins elle ne voulait pas que ça la touche... Elle s'aprêtait à faire une remarque qu'elle allait peut être regréter mais elle n'était plus à ça près après tout "Tu vas pas pleure quand même Kane ?" Sa question était sarcastique, et elle voulait piquer la où ça allait lui faire mal...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Lun 12 Déc - 21:48


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure

Marcus resta silencieux. Pour la première fois depuis qu'Abby était entrée dans cette pièce, Kane ne répondit plus rien, laissant le silence prendre, lentement, possession de l'habitacle. Telle une marée montante, Marcus laissa ce sentiment d'impuissance le submerger. C'était toujours la même chose avec elle, toujours les mêmes discours, toujours les mêmes reproches, toujours les mêmes croyances, les mêmes illusions, les mêmes rancoeurs. Face à ce bloc hermétique et tenace, Marcus lâcha soudainement prise, conscient qu'il n'en obtiendrait jamais rien, sinon davantage de haine et de mépris. Elle ne voulait rien entendre et lui non plus : ils se trouvaient dans une impasse et persistaient pourtant, encore et toujours. Il fallait bien que quelqu'un se décide à renoncer et Marcus fit ce choix pour elle.

Il aurait pourtant pu lui répondre et réfuter chacun de ses propos, mais à quoi bon ? Ils auraient pu se battre ainsi jusqu'à la fin des temps, s'écorchant mutuellement comme deux chiens trop fiers pour s'arrêter ... et pourquoi ? Leurs convictions n'étaient pas si différentes, les chemins qu'ils empruntaient étaient simplement différents, trop différents. Abby voulait sauver son amie, mais une telle décision compromettait la vie de chacune des personnes qui se trouvaient sur l'Arche ... et plus encore les leur. Car il ne fallait pas se méprendre : les travailleurs de l'Arche souhaitaient prendre le pouvoir pour améliorer les choses au détriment des autres. Ils souhaitaient renverser le système et établir un nouvel équilibre ... l'Arche était-elle capable de supporter un tel changement ? Rien n'était moins sûre. Comme toujours, Abby voyait les choses au jour le jour et Kane, lui, voyait plus grand, plus large. Kane la comprenait, mais elle ne le comprenait pas. Il comprenait son attachement envers Callie et sa volonté farouche de la sauver, car il la ressentait lui-même, mais il savait aussi que c'était une erreur et que pour préserver l'équilibre de l'Arche, il devait la sacrifier ... de la même manière qu'ils avaient dû sacrifier Jake et emprisonner Clarke.


Là où, jusqu'à présent, s'était tenue une résistance tenace ne se trouvait désormais plus qu'un silence infaillible, que rien n'aurait su rompre. Rien ne fit écho à la colère d'Abby, et ses remises en cause et questions ne trouvèrent nulle réplique pour les contenter. Pour la première fois, Marcus décidait de ne plus riposter. Il ne voulait plus donner à Abby matière à répondre et continuer. Qu'espérait-elle ? Le mettre à mal ? Le blesser ? L'abattre ? Qui était réellement le plus cruel dans l'histoire ? L'espace d'un instant, Marcus se surprit à la regarder, à la regarder vraiment ... si, il était sûr de la connaître ; et peut-être la connaissait-il même mieux qu'elle-même ne se connaissait. C'était bien pour cela qu'il était son plus terrible adversaire.

Marcus aurait pu rester ainsi, immobile et muet face à cette marée de colère et de haine, mais à force d'efforts et de persévérance, Abby trouva finalement les mots pour fissurer, enfin, cette armure qu'il portait sans relâche. Elle trouva, enfin, un point d'accroche pour ébranler le monolithe.

« — Tu vas pas pleurer quand même Kane ? »

Marcus perçut au plus profond de lui la glace se fissurer, et il manqua d’abandonner. Si, bien sûr qu’il allait pleurer. Il ne souhaitait pas lui donner cette satisfaction, et pourtant, c’était bien la seule chose qui lui restait à faire. Pleurer aurait été la plus sincère de toutes ses actions et bien plus véritable que toutes les paroles qu’il aurait pu prononcer … mais Kane avait trop de fierté pour cela. Les yeux toujours rivés sur Abby, Kane déglutit avec grande difficulté, ravalant ces larmes qu’il ne souhaitait pas laisser paraître. Comme pour se donner du courage, il prit une grande inspiration, mais il ne répondit cependant pas tout de suite, de peur que sa voix ne tremble et le trahisse.

« — Tu sais quoi ? Tu as raison » déclara finalement Marcus en sortant de son silence. Il était fatigué de se battre contre elle et souhaitait mettre un terme à cette conversation qui ne menait à rien. Elle ne voulait pas entendre raison ? Pas de problème, cependant, il n’avait pas l’intention de la laisser s’en sortir aussi facilement « Mais je ne te laisserai pas compromettre notre sécurité sur l’Arche »

Affirma-t-il. Kane glissa alors sa main dans sa poche et en ressortit les ampoules de morphine que Nygel lui avait donné quelques heures plus tôt. Marcus n’était pas dupe et connaissait les intentions de la receleuse, mais Kane était malin et prévoyant. Il regrettait de devoir en arriver là, mais Abby ne lui laissait pas d’autre choix. Il aurait voulu lui faire confiance mais ne le pouvait pas, ne le pouvait plus. Sans prendre le risque de les lui tendre, Marcus les lui montra et les mit en évidence.

« — Je pense que tu sais ce que c’est » déclara-t-il simplement. Il fronça un instant les sourcils « Dis-moi, qu’est-ce que tu comptes faire d’un régulateur de pression au juste ? » lui demanda-t-il finalement.



_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1279
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Mar 13 Déc - 18:42


Wounded
Marcus & Abby

Il ne disait plus rien, le silence avait envahis la pièce, la réplique d'Abby avait fait mouche, peut être avait elle toucher son point faible et que cette fois elle allait voir qui se cachait réellement derière Marcus Kane... Il ne répondait pas à ses questions et Abby ruminait, ça l'énervait un peu... Cependant si il vennait à se briser devant elle, elle n'est pas sûr qu'elle l'enfoncerait encore plus... Elle voulait qu'il souffre mais pas au point de le mettre plus bas que terre quand il était déjà assez mal comme ça... Elle avait au moins une once d'humanité pour lui malgré qu'ils ne faisaient que se battre et s'agresser à longueure de journée avec des mots et des phrases affutés comme des poignards qui laissaient chaque jour des égratignures dans leur relation, la dégradant toujours plus...

Durant ce moment de silence Abby se surpris à penser à leur amitié passer, bien avant tout ça, quand Jake était encore en vie et Clarke un tout petit bébé... C'est vrai ils se disputaient déjà un peu à cette époque, leurs opinions divergeaient déjà, mais se n'était pas à ce point... Pas au point de vouloir faire le plus de mal possible à l'autre...

Si il vennait à pleurer Abby viendrait surement à le laisser seul, ils avaient au moins un points commun ils n'aimaient pas montrer leurs faiblesses et se cachaient des autres pour pleurer... Mais là n'était pas le problème, ce silence devenait pesant pour Abby, elle voulait qu'il lui réponde, la pique lancée attendait une réponse plus où moins virulante de la part de son adversaire... Mais rien ne vennait...

En l'observant Abby le vit finalement déglutir comme pour ravaller ses larmes, elle avait donc raison et cela lui amena une petite satisfaction personnelle d'avoir vu Kane sur le point de se briser. Les mots prononcés par Kane firent l'effet d'une bombe, il vennait de lui dire qu'elle avait raison, étrange pensa t'elle... Peut être voulait il arrêter cette conversation qui ne menait à rien... La deuxième partie de sa phrase elle était plus typique de lui...

"Qu'es ce que tu veux dire par là ?" Là elle commençait à s'inquièter, que lui préparait il cette fois ... Elle allait l'écouter avec attention déjà prête à l'envoyer sur les roses avec une réplique plus ou moins méchante et singlante...

La sécurité de l'Arche était importante c'est vrai, elle ne pouvait le nier, mais vouloir sauver Callie ne voulait pas dire qu'elle allait mettre l'Arche en danger... Elle le vit faire un mouvement vers sa poche pour en ressortir des ampoules de morphine... Que faisait il avec ça... Qu'allait il encore lui dire... Elle réfléchissait à toute vitesse, elle était dans la merde cette fois... Surtout si c'était celle qu'elle avait donné à Nygel contre le régulateur de pression...

"Evidement que je sais ce que c'est, je suis médecin, c'est de la morphine" elle répondit le plus naturellement du monde se préparant pour la suite... Et nous y voilà le régulateur de pression ... Cette salope de Nygel l'avait donc balancer, et merde... Cette femme était un déchet embulant qui faisait du trafic avec tout et n'importe quoi Abby le savait et Marcus aussi... Mais il n'avait pas assez de preuves pour envoyer se détritue embulant dans l'espace... "C'est Nygel qui m'a balancé ?" Même si elle le savait elle voulait la confirmation "Je sais que c'est elle, ce déchet embulant qui pourrit la vie de tout le monde sur l'Arche" évidement elle essayait de s'en sortir "Et puis qu'es ce que ça peut te faire ce que je vais en faire ? ça va te donner une nouvelle raison de m'envoyer à la dérive tient..." Son ton était sarcastique, elle ne voulait pas jouer franc jeu avec lui dans les deux cas il l'enverait à la dérive... Elle fini par ce dire que peut être elle devrait jouer franc jeu, ça ne changerait rien de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Mer 14 Déc - 0:47


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure

Etait-ce Nygel qui l'avait balancé pour la morphine ?

« — Pourquoi, tu en as donné à d'autres personnes ? » rétorqua Marcus, sans réellement attendre de réponses.

Bien sûr que c'était Nygel. Pourquoi Abby avait-elle besoin d'une confirmation ? Avait-elle échangé de la morphine auprès d'autres personnes ? Marcus en doutait, mais cela ne l'aurait pas étonné. Abby se fichait bien des lois, en particulier lorsqu'elles lui paraissaient injustes et inconvenantes. Elle n'avait pas peur de les ignorer, pour peu que la cause soit juste.

Comme il s'y attendait, Abby refusa de lui dire ce qu'elle avait l'intention de faire avec le régulateur, cependant, il se surprit à ne pas en être déçu : une partie de lui-même ne voulait pas savoir ce qu'elle préparait. Marcus ignorait pourquoi - peut-être avait-il déjà la réponse, quelque part dans son inconscient ? - mais il n'était plus à ça près. Savoir, ne pas savoir, cela lui importait peu, tant que son petit manège fonctionnait et faisait mouche auprès d'Abby qui, de toute évidence, ne l'avait pas vu venir. Elle ne voulait pas le lui dire ? Pas de problème.

« — Tu sais quoi ? Je m'en fiche » déclara Kane non sans une pointe acerbe d'exaspération « Tu peux faire ce que tu veux avec ce régulateur, cela m'importe peu » ajouta-t-il simplement « Mais n'espère pas t'en sortir aussi facilement. Ces ampoules à elles seules me donnent le droit de te faire arrêter, et je suis sûr que Nygel serait ravie de négocier un retrait des charges qui pèsent à son égard en échange d'un témoignage » affirma le Chef de la Garde.

Abby était persuadée que le seul objectif de Kane était de l'envoyer à la dérive, mais la vérité était bien différente. Marcus n'avait jamais voulu la voir mourir, ni la voir malheureuse, ni la faire souffrir. Toutes ses actions, toutes ses décisions n'étaient régies que par une seule idée, que par un seul but : permettre au plus grand nombre de survivre et conserver l'ordre péniblement établi sur l'Arche. En outrepassant les lois, Abby mettait cet idéal en danger et c'était la mission de Kane de l'en empêcher. Pour cela, il usait de toutes les options qui s'offraient à lui, mais elles étaient peu nombreuses et il devait s'en contenter ... le plus dur était de les appliquer tout en ayant conscience des conséquences. Abby y voyait une guerre personnelle mais Kane n'avait jamais fait de favoritisme, dans un sens comme dans l'autre ... cependant, pour la première fois Marcus y prenait plaisir. Il prenait plaisir à coincer Abby dans cette échauffourée dans laquelle elle s'était mise et il prenait plaisir à en être le bénéficiaire. Marcus n'avait pas l'intention de tuer Abby, il voulait la contrôler, ou du moins la contraindre. En cet instant précis il y prenait plaisir car son cœur blessé n'était pas prêt d'oublier ce qu'elle venait de tenter : elle l'avait ébréché et avait bien failli le briser, et l'amertume de Marcus était sans égale.

« — Je ne compte pas te faire dériver, mais je prends cela comme une avance » déclara Kane en désignant la morphine, qu’il tenait toujours en évidence « A partir de maintenant, tu vas rentrer dans les rangs. Au moindre faux pas, à la moindre trahison, je vous fais arrêter, toi et Reyes »

Oui, il savait aussi pour Raven Reyes. Il savait aussi qu’elle lui avait menti pour Mécha – il n’y avait jamais eu d’angine blanche ni aucune autre épidémie – et cela ne faisait qu’accroitre son fiel. L’idée de mourir importait peu à Abby – elle le lui avait déjà prouvé – mais cette indifférence valait-elle aussi pour la vie de Reyes ? Risquer sa vie était une chose, risquer celle des autres une autre. Marcus connaissait Abby et le lui prouvait : il savait que l’implication de Reyes la ferait, au moins, réfléchir. Pour garder la tête haute, elle s’en défendrait peut-être, mais Kane le savait : malgré tout ce qu’elle comptait lui répondre, elle y réfléchirait désormais à deux fois avant de le contrarier.

« — J’espère que je suis suffisamment clair, ou est-ce qu’il faut que je te fasse un dessin ? » lui demanda-t-il, comme pour remuer le couteau dans la plaie.

Kane savait que le temps finirait par lui faire regretter ce chantage, mais en cet instant précis, rien ne pouvait lui faire davantage plaisir. Au-delà de cette satisfaction personnelle, Marcus y voyait aussi un espoir pour, enfin, faire avancer les choses : à sa manière, il retirait Abby de l’échiquier, laissant ainsi la voie à ses projets aussi ignobles que nécessaires. C’était inconvenant, mais Abby avait fait l’erreur de l’acculer : Marcus Kane était blessé, et comme toutes les bêtes prises au piège, il mordait.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1279
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Mer 14 Déc - 12:44


Wounded
Marcus & Abby

Dès les premiers mots de Kane Abby regretta imédiatement ses mots

"Pas du tout !"
Bon cette fois il serait peut être mieux de jouer franc jeu avec lui...

Elle vennait de refuser de lui dire la raison de son acte, mais peut être qu'elle devrait lui dire la vérité après tout elle était déjà dans la merde un peu plus où un peu moins ça n'allait pas changer grande chose...Cette fois Abby n'allait pas s'en sortir avec une pirouette ou une réplique bien placer non cette fois il fallait peut être qu'elle renonce à lui dire la vérité... Quite à se faire envoyer à la dérive... Finalement il s'en fichait ... Il se foutait de moi où quoi ... Marcus Kane ne se fiche jamais de se genre de chose, encore plus si elle est impliquée... Elle pouvait faire ce qu'elle voulait... ça elle en doutait vraiment ... Il pouvait l'arrêter et évidement elle le savait...

"Et bien arrêtes moi si tu veux" elle lui tendit ses poignets, puis en entandant qu'il voulait faire témoigner le déchet embulant pour qu'elle puisse être innocenter elle retira vite ses poignets "Quoi que non ... Qu'es ce que tu veux que je te dise ?" elle la jouait docile c'était dans son interrêt et celui de Raven...

Elle allait essayer de sauver ses fesses, car là c'est tout ce qu'elle pouvait faire, la jouer docile face à Kane pour qu'il la laisse tranquille faire ce qu'elle avait a faire. Il ne voulait pas la flotter, première nouvelle, que voulait il donc, la suite de sa phrase l'élairat... Raven ... Il savait ou quoi ...

"Laisse Raven en dehors de tout ça, elle ne t'as rien fait" réplicat elle séchement, elle allait protèger Raven coûte que coûte même au prix de sa vie... Il fallait qu'une des deux réussissent...

Mais que savait il vraiment Abby réfléchissait vite, il fallait trouver une solution, une échapatoire... Et c'est là qu'elle réalisa qu'il la fasiait chanter, de quel droit, cet espèce de... Pensa t'elle en serrant les poings... Qu'allait elle faire maintenant elle était coincée, elle ne pouvait pas négocier, il vennait de reprendre le pouvoir ... Elle n'avait plus le choix, elle allait devoir rentrer dans son jeu... Quitte à y laisser des plumes, elle allait jouer avec lui et céder à son chantage... Il fallait qu'elle protège Raven coûte que coûte, la jeune méchanicienne ne pouvait pas payer pour ses crimes à elle... Et si grâce à ce chantage elle pouvait sauver la vie de Callie alors elle allait le faire et son chantage aurait des conséquances ... Oh oui elle se vengerait un jour...

Quand il lui demanda si il avait été clair elle répondit sans même réfléchir "Parfaitement clair Kane ! Maintenant dis moi se que tu veux savoir ..." Elle n'avait pas d'autre choix elle allait être docile et lui dire se qu'il voulait sans trop en dire... ça pouvait parêtre suspect mais elle allait le faire, elle n'avait pas besoin de Kane dans ses pattes "Je t'écoute" elle ne faisait pas ça par plaisir mais bon elle allait le faire et Kane allait le regretter un jour et il ne savait pas à quel point...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Jeu 15 Déc - 0:23


Wounded
It's easier to hate than to regret 'cause
redemption is a burden and revenge a pleasure

Un sourire narquois se dessina sur le visage de Kane. Croyait-elle vraiment s’en sortir aussi facilement ? Pensait-elle réellement pouvoir négocier elle-même les termes de cette négociation ? Non, non non non, elle pouvait jouer les victimes et le menacer autant qu’elle voulait, cela ne changeait rien au fait que Kane avait désormais le contrôle de la situation … et il n’était pas prêt de la laisser lui échapper.

« — Non, je crois que tu m’as mal compris » affirma Kane. Il fut pourtant tenté, l’espace d’un instant, de lui redemander pour Callie, mais à quoi bon ? Marcus n’était plus aussi sûr de vouloir le savoir. Si ce n’était pas elle, Kane n’aurait plus personne sur qui jeter son blâme, et si, comme il le pensait, elle l’avait effectivement aidé, il n’aurait plus alors que ses yeux pour pleurer. Non, il devait dépasser ça … il était plus simple de haïr que de voir la vérité en face « J’en ai rien à battre de ta vérité, de ce que tu crois être juste ou de ce que tu crois faire pour notre salut » déclara finalement Marcus.

C’était cru, mais c’était vrai. Kane avait fini par prendre le pli et par accepter l’idée qu’ils ne seraient jamais d’accord sur rien. Il avait abandonné l’idée de la rallier à sa cause le jour où il avait fait exécuter Jake.

« — Tu vas me dire ce que tu comptes faire avec le régulateur, je vais trouver ça débile et nous serons, encore une fois, en désaccord. Ça ne mènera à rien et ça nous fera juste perdre du temps » expliqua le Conseiller, qui avait déjà imaginé la scène et ses conséquences. Cela ne l’intéressait pas, ne l’intéressait plus.

Marcus était à des années lumières de s’imaginer ce qu’Abby préparait. Il n’imaginait pas une seule seconde qu’elle avait l’intention de réparer une navette datant de mathusalem dans l’unique but de prouver qu’il avait tort. S’il l’avait su, peut-être sa réponse aurait été différente, mais à ce moment précis, Kane était loin de se douter de la vérité.

Abby pensait qu’il voulait des informations, mais Kane souhaitait quelque chose de plus grand et de plus permanent. La réaction de la Conseillère et sa volonté de lui donner ce qu’il voulait confortait Marcus dans l’idée qu’il avait fait mouche. Elle était coincée, il le savait, et mieux encore, elle le savait aussi.

« — Ce que je veux, c’est t’empêcher de continuer ce que tu fais. Avec tes illusions, tu mets nos vies et celles de l’Arche en danger. Il faut que tu te réveilles ! Les jeunes sont morts, la Terre n’est pas viable, il faut que nous avancions. Que tu le veuilles ou non, l’Epuration est la seule solution concrète qui s’offre à nous. Je suis désolé pour Clarke et pour tout ceux qu’on a envoyés sur Terre, mais nous devons continuer »

Oui, il remettait ça sur le tapis, mais c’était bien là tout ce qui les séparait. L’Épuration. Abby se dressait farouchement contre le projet, tandis que Marcus le défendait corps et âme. Elle le croyait cruel et lui la croyait naïve ; elle cruel parce qu’il défendait ardument un projet qui visait à tuer près de 300 personnes, et lui naïve parce qu’elle pensait toujours, malgré tout ce temps, que la Terre était encore une option. Du temps, les jeunes en avaient eu, ils ne pouvaient pas se permettre de leur en laisser davantage ; c’était eux, habitants de l’Arche, qui en avaient besoin. Du temps, Marcus avait la possibilité de leur en donner. Pour cela, il ne lui demandait rien, si ce n’était de coopérer. Il ne lui demandait pas de comprendre et encore moins d’approuver, seulement de laisser faire ce qui était nécessaire … mais Abby n’en avait jamais eu l’intention, et face à ce refus catégorique, Kane n’avait d’autre option que celle de la contraindre.

« — A partir de maintenant, tu vas faire exactement ce que je te dis de faire. Tu voteras comme moi et tu penseras comme moi » ordonna le Conseiller « Ou sinon, j’envoie ta copine Reyes faire un tour dans l’espace. Sans combinaison »

Kane avait trouvé la faille et s’y engouffrait : Reyes était le point faible d’Abby et Marcus en profitait. Sans attendre, il rangea alors les ampoules de morphine dans sa poche, les faisant ainsi disparaître de la vue de la Conseillère. Il n’avait pas l’intention de négocier avec elle.

« — Maintenant, je te conseille de sortir d’ici » déclara finalement Kane « Nous n’avons plus rien à nous dire »

Toujours persuadé qu’elle avait joué un rôle dans l’arrestation de Callie, Kane continuait de lui en vouloir, et son seul réconfort résidait dans le fait qu’elle souffrait autant que lui, sinon plus. L’amertume avait rendu Kane vicieux et même s’il savait qu’il finirait par regretter son comportement à l’égard d’Abby une fois la colère passée, rien ne lui faisait davantage plaisir, en cet instant précis, que la satisfaction personnelle de lui rendre la monnaie de sa pièce.



Citation :
Ce RP résumé en 1 gif Razz

A moins qu’Abby trouve une pirouette pour retourner Marcus la situation, je pense qu’on peut s’arrêter sur ta réponse ? En tout cas merci de m’avoir permis de finir ce RP
Ça aurait été trop triste de l’abandonner ! Razz
Je t’envoie un MP en fin de semaine pour t'expliquer le programme des RPs Laughing

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1279
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   Jeu 15 Déc - 13:01


Wounded
Marcus & Abby

Le souire de Kane ne lui disait rien de bon, il avait le pouvoir et il en profitait ... Abby se sentait mal... Il ne voulait pas de sa vérité très bien, il allait l'avoir quand même, elle en avait rien a faire de se qu'il pensait et de se qu'il voulait, il la faisait chanter ... Et Abby ne savait pas se qu'il voulait obtenir de son chantage mais la vérité sur ce qu'elle préparait lui semblait être bien... Quoi que en y réfléchissant pas vraiment...

Quand Kane se mit à évoquer les 100 alors qu'elle allait tout lui dire Abby se sentit vaciller... Ses illusions... Ce n'étaient pas des illusions elle avait de l'espoir elle au moins et elle s'accrochait à ça... Pour lui les jeunes étaient morts elle n'y croyait pas où ne voulait pas y croire... Elle ne voulait pas avoir envoyer sa fille là bas et ne plus jamais la revoir ... Elle y croyait elle avait besoin d'y croire les jeunes étaient toujours en vie... Clarke était toujours en vie... Elle sentit les larmes montées oh non elle n'avait pas besoin de ça maintenant elle devait encore l'affronter... Il n'avait que sa foutue Épuration à l'esprit ...

Elle ouvirt la bouche pour dire quelques mots "Les jeunes sont en vie ... J'y crois toujours et j'y croirait toujours"C'est vrai elle y croyait toujours et ne cesserai jamasi d'y croire preuve en ai ses actions avec Raven... Il lui avait dit qu'ils étaient morts elle réplicat. Elle inspira profondément avant d'ajouter "Et ne fais pas de mal a Raven, elle y est pour rien... Tu peux faire ce que tu veux avec moi mais laisses la hors de ça..."
Nous y voilà pensa t'elle quand il lui dit qu'il voulait qu'elle vote comme lui, et soit d'accord avec lui au risque de tuer Raven "Tout ce que tu voudras" répondit elle avec virulence "Mais laisse Raven hors de ça ou je te promets que tu le regretteras" encore des menaces alors qu'elle était déjà assez dans la merde comme ça mais elle n'en avait rien à faire elle avait plus rien à perdre...

Il voulait qu'elle sorte ... Elle avait échouer cette fois, il croyait toujours qu'elle avait aidé Callie alors que non, il l'avait presque fait pleurer, et il l'a faisait chanter en ayant un sacré moyen de pression sur elle... Elle le regarda droit dans les yeux pensant à le giffler de nouveau comme quand il lui avait prit Jake et Clarke mais elle se dit qu'il en serai trop heureux alors elle l'affronta encore un peu du regard avant de se retourner et de partir avec le plus grand calme refermant doucement la porte car elle s'avait qu'il s'attendait à un exès de colère...
FIN


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Wounded Pt.2 ft. Abby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wounded Pt.2 ft. Abby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» 06 - I had a dream .. || Abby Summer
» Abby Cooper is here o/
» Mon cher journal, Abby • J'écris tout tout tout!
» Abby est a l'hôpital et regrette son geste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: