:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 I need a break, we walk? [David]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: I need a break, we walk? [David]   Dim 22 Jan - 20:22

I need a break, we walk?
Je soufflais tout en jetant un des outils que j'avais en mains sur la table. Rien ne fonctionnait, l'eau avait détruit des choses et c'était difficile de remettre en marche une radio sans aucuns outils pour remplacer les pièces.
Le temps m'était compté, mais je ne pouvais pas bosser dans ces conditions. Je passais mes mains sur mon visage, j'étais fatiguée, je tournais en rond depuis hier soir. Impossible de dormir en sachant ce qu'il se passait sur l'arche. Et puis, les bruits de la foret ne m'aidaient pas non plus. Ce n'était pas habituel pour moi d'entendre le vent dans les feuilles ou même le chant des oiseaux.

Bon. Ce n'était pas la peine d'insister, il fallait que je sorte quelques minutes pour me changer les idées et trouver une solution a mon problème. Je soulevais la toile de tente et fit quelques pas en direction du premier feux. Un attroupement de jeunes se trouvait la. La plupart semblaient aussi fatigués que moi, eux aussi avait passé la nuit sans dormir. Contrairement a moi, ils étaient debout a guetter les gens du dehors. J'avais encore du mal a comprendre comment il pouvait y avoir eu des survivants sur cette terre, nous avions toujours appris en cours que les radiations avait tout tué sur leur passages... Alors comment c'était possible?

La discussion que j'entendais ne m'aidait pas vraiment a me changer vraiment les idées. Les problèmes de tous ces jeunes m'étaient complètement étranger. Je n'étais pas la depuis longtemps, peut etre que je ne pouvais pas encore comprendre.
Je décidais de m'éloigner et de faire le tour du campement. Toutes ces barrières me rappelaient l'arche, oui nous étions libre sur terre mais la encore il y avait des barrières. Des limites. J'avais envie de sortir, de voir des arbres, de marcher un peu dans l'herbe fraîche... Arrivée devant l'entrée on me barra le passage. Il était peut être tôt mais je ne pouvais pas sortir seule. Je soufflais, sachant que même si j'étais plus âgée qu'eux, ma voix ne comptais pas.

Je les laissais en plan et commençais a faire le tour des barricades. Avec un peu de chance je trouverais un passage pour sortir? Je passais derrière une des tentes et trouvais une taule plutôt tordue. Si je la pliais un peu plus je pourrais passer largement. Un coup d'oeil au alentour, personne. Enfin, il y avait quelques jeunes mais chacun était occupé a manger ou a se reposer de cette longue nuit. Personne ne faisait attention a moi.

Et puis, ce n'était pas comme si j'étais un prisonnier qui tentait de s’échapper. Je voulais juste marcher un peu a l'extérieur ce n'était pas un crime non?
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Lun 23 Jan - 9:05

Cela faisait plusieurs jours qu'il était sur Terre et rien ne parvenait à l'occuper. Sur l'Arche au moins il avait de quoi faire, un violon ou même les cours. Oui les cours, jamais il n'aurait pensé regretter cette obligation imposait par le conseil bien que nécessaire. Il n'avait pas beaucoup manger par rapport aux autres, mais ce n'était par manque dû au manque de nourriture, mais du simplement au fait qu'il n'avait guère trop faim. Et puis sa tâche n'était pas si épuisante. Non ce qui lui manquait le plus c'était un lit, un vrai lit dans lequel il pourrait s'allonger pour observer le plafond, bon dans le cas présent ce serait plus les étoiles. Mais peu importe au moins avec ç ail passerait de bonne nuit plutôt qu'à dormir sur un pseudo matelas.


Il y avait eu plusieurs histoires donc le camp, notamment avec Murphy. L’expression « c'est la loi de Murphy » était plus qu'appropriée. Les grandes têtes parmi les jeunes étant Bellamy le chef qui pour David était quelque peu émotif lorsqu'il s'agissait de sa sœur. Après quoi on avait Monty le génie du groupe si on peut dire, ingénieur et botaniste quoi demander de plus ? Clarke le médecin et si on peut le dire le second chef , ou du moins la seconde voix. Le space walker, Finn à qui Stilinski n'avait jamais parlé, mais bon on va dire qu'il est ingénieux bien que parfois insouciant. Il y avait d'autres personnes importantes au camp, mais inutiles de tous les citer.

Mais finalement tout semblait s'accorder, pour preuve même le tyrannique Murphy fut exilé. Le groupe avait eu quelques pertes, notamment Atom à cause du nuage toxique et deux autres durant l'atterrissage. Après quoi il y avait eu le meurtre de Wells commis par la petit fille qui se suicida par la suite. Peut-être même que Jasper allait y passer après la lance qu'il avait reçu, mais ses cris semblaient moins nombreux. Il y avait aussi la dernière venue, bien que sa situation ne soit pas bien clair au yeux du jeune homme. Raven est venue sur Terre pour deux raisons s'il avait bien compris la chose, la première retrouver son amour de Finn qui d'ailleurs entre temps ne l'avait pas attendu et qui avait commencé à entamer une relation avec Clarke. Enfin ce ne sont que des rumeurs, mais l'information la plus sûr est qu'elle était descendu sur Terre fabriquer une radio ou essayer de réparer celle du module. Avec l'aide de Monty peut-être qu'ils y arriveraient il n'y a toutefois rien de sûr.

Oui David était ce genre de personne à observer chaque fait et geste du groupe d'adolescents. S'il avait un livre et de quoi écrire il lui prendrait certainement l'envie d'en rédiger plusieurs paragraphes, afin que d'autres puissent connaître l'histoire. Mais bon qui irait lire les histoires d'une bande de jeunes sacrifiables. Il remarquait que parmi les différents feux de camp, beaucoup manquait de bois. Avec les derniers événements les sorties du camp étaient restreintes Il devait utiliser son passage pour sortir sans être vu, après tout il avait bien le droit d'avoir un passage comme ça rien qu'à lui, vu qu'il avait été exploité lors de la construction d'une défense presque inutile face aux gens de la forêt.


Il se levait donc, frappant plusieurs fois ses vêtements à différents endroits pour en retirer un maximum de saletés. Après quoi il se mit en marhe vers une extrémité du mur, il n'y avait personne pour faire attention à lui. Quelques sentinelles étaient présentes, mais elles étaient plus occupées à observer l'extérieur que l'intérieur du campement. Le passage n'était pas loin, en même vu la taille du camp ça risquait pas d'être à trois cents mètres. Il était caché derrière deux tentes, ces tentes d'ailleurs n'étaient pas souvent occupées, donc l'endroit idéale pour le passage. En arrivant sur place il arrivait dos à une femme. Après une petite analyse du physique de la personne il constata que c'était Raven. Il se demandait alors pourquoi elle était là au lieu de travailler sur la radio. Peut-être qu'elle cherchait quelques choses, visiblement elle voulait seulement sortir du camp. Soit pour prendre l'air soit pour y chercher des objets, bien que la deuxième hypothèse soit peu valable.


Elle cherchait donc un moyen de bouger le panneau tordu, ne s'y prenant pas comme il le faudrait. Il décida donc de la stopper dans ses efforts en lui adressant la parole, tout en s'appuya sur le mur à sa droite :

« Salut besoin d'aide peut-être, juste c'est pas comme ça qu'on fait. Regarde en haut à droite du panneau il y a un petit panneaux à retirer, après juste dessous il y a un petit morceau de bois à pousser. Et là tu verras le panneau tordu tomber. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Lun 23 Jan - 15:04

I need a break, we walk?
Pendant un moment j'avais pensé a faire le tour avec Finn, mais a mon arrivée quelque chose avait changé. Je n'arrivais pas a dire ce que c'était, mais le malaise qu'il y avait eu après notre première étreinte m'avais plongée dans le doute.
C'était aussi pour ça que j'avais envie de sortir seule, parce que marcher cote a cote avec Finn ne me permettait pas de me vider totalement la tête.

Je bougeais le bout de taule et failli m'entailler la main tant ce truc était coupant. Merde! Pestais je entre mes dents. A croire que tout m'en voulait aujourd'hui. La radio complètement morte, cette bande de jeunes qui ne voulaient pas me laisser sortir seule et maintenant ce truc en taule?! J'étais maudite, ce n'était peut être pas le bon moment pour sortir... Parce qu'il ne manquerait plus qu'un tête a tête avec quelqu'un du coin pour commencer la journée.

Je reculais légèrement pour tenter une autre approche. Habituellement je devais réparer ce genre de taule, faire de la soudure pour les rafistoler le mieux possible. La, il fallait que je trouve la faille pour tordre ce bout la... A moins que...

Une voix derrière moi me fit sursauter. Je ne m'attendais pas a être aperçue par quelqu'un. Je me tournais pour lui faire face et fronçais des sourcils. Contrairement a ce que j'avais cru, ce gars était en train de m'expliquer comment m'évader. J'haussais un sourcils avec un sourire un coin. Eh bien, peut être qu'il y avait des personnes sympa dans le coin finalement. Salut, répondis je.

D'après la brève explication de mon petit ami, un certain "Bellamy" avait prit le contrôle et tout le monde lui obéissait. Tout le monde? Visiblement pas le gars face a moi. Et c'était tant mieux!
Je me tournais pour faire face a la taule et cherchais des yeux de fameux panneau a enlever. Donc ce n'était pas un problème de construction cette taule qui dépassait, mais bien une porte de sortie fabriquée par quelqu'un. Je m'approchais et déplaçais le petit panneau juste au dessus, poussais sur le bout de bois qui dépassait et la taule s'ouvrit instantanément. Elle me tomba presque dessus et je me précipitais pour la ralentir, manquerait plus que j'alerte tout le monde avec du bruit.

Super, merci. Dis je avec un sourire en regardant le garçon a mes cotés. Je n'avais aucunes idées de qui il était, mais j'étais ravie de voir qu'a présent je pouvais partir tranquillement de la. Enfin libre, pensais je.

Quand j'étais arrivée, le seul moment ou j'avais pu profiter de la foret c'était sur le chemin du retour jusqu'au camp. Et le moment ou l'on avait du cherché cette fichu radio planquée par ce petit con de Bellamy. Dans l'eau. A cause de lui je perdais mon temps, et je n'avais pas pu profiter des belles choses, parce qu'ensuite je m'étais retrouvée enfermée dans la tente. L'arrivée de Monty, Clarke ou Finn ne changeait rien a la situation. Il fallait que je réfléchisse et j'avais besoin d’être tranquille. Ce n'était pas avec toutes ces personnes qui grouillaient autour de moi que j'allais m'en sortir. Bien que la nuit avait été plutôt tranquille, tout le monde m'avait fichu la paix pour dormir. Mais une nouvelle journée commençait, et bientôt j'allais de nouveau me faire interrompre par toute la troupe.

J'imagine que tu sors aussi? Demandais je et sortant de ma contemplation. Derrière ce trou, il y avait la foret, la liberté. Peut etre qu'il m'avait juste vu galérer avec l'ouverture de la taule et qu'il voulait juste m'aider... Dans ces cas la j'allais devoir sortir toute seule. Et ici, contrairement a l'arche, je ne connaissais pas grand chose dans le coin. Une balade se résumerait a m'éloigner juste assez des murailles sans aller trop loin. Je n'étais pas très forte pour retrouver ma piste, je n'avais jamais vu d'étendue si grande. Les couloirs de l'arche avaient beau être long, ils avaient des limites. Ici, je pouvais marcher très longtemps avant de me retrouvée au bout de quelque chose.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Lun 23 Jan - 17:46

RP

entre

Raven et Stilinski



Rp au camp des 100
Première rencontre

Raven semblait plus préoccupée par une autre chose que le panneau, mais c'est sûrement ça qui l'empêchait de comprendre dès le début le fonctionnement du panneau. Après qu'il eu parlé, elle lui adressa un « salut » puis elle faisait ce que David lui avait conseillé. Le panneau lui tombait presque dessus, il avait oublié ce petit détail. Il espérait qu'elle ne lui criait pas dessus à cause de cela, il n'avait que ça à faire de se mettre des gens à dos surtout que la c'était la petite amie de Finn ou alors son ex enfin bref. Il allait devoir s'excuser, alors qu'au départ il n'y a là que de bonnes intentions. Donc pourquoi il devait être aussi injuste envers lui-même, la réponse était pourtant évidente. Comme on dit l'enfer est pavé de bonnes intentions, il fallait donc qu'il s'excuse avant de ne penser que sur Terre il n'y est plus besoin de faire ça.

Mais, en plus ça il était vrai que la conception de la chose pouvait être améliorée, par exemple on pouvait très bien redresser le panneau principale afin de cacher encore un peu plus le passage. Il y avait aussi le petit panneau bien trop voyant et même pas droit, non il fallait même limite mettre de la terre dessus pour cacher une surépaisseur. Et bien que le morceau de bois de ce côté là, il était impossible de le voir à cause du petit panneau, de l'autre on pouvait facilement le voir il n'y avait rien pour le cacher. Donc si un des survivants de la forêt s'amuse à se balader vers là, il va forcement s'attaquer à la partie la plus faible donc après ben un coup ou deux c'est bien suffisant pour faire tomber le panneau.

Le jeune homme commençait à s'égarer dans ses pensées qu'il oublia d'aider la jeune femme. Cependant, elle n'avait visiblement pas besoin de l'aide d'un jeune. Elle eu l'incroyable réflexe de le saisir rapidement pour le poser sur le côté, puis elle observait le passage un moment. Puis elle le remercia avec deux mots « super, merci ». En même temps il n'y avait pas forcement besoin de dire plus que ça pour le peu qu'il a pu l'aider. A cet instant précis elle comme soulagée, comme si c'était sa première bouffée d'air. Mais bon tout le monde a réagi comme ça en arrivant ici, tout le monde ou presque. Il en y eu certains qui pensaient autrement, le premier des cents enfin la première fut Clarke, qui ne cessait d'expliquer au groupe de ne pas retirer les bracelets de chercher à rejoindre le mont Weather. Qui d'ailleurs jusqu'à présent est toujours inaccessible à case du brouillard et des terriens. Là-bas il devait y avoir des vivres et même de quoi nous permettre de subsister plus longtemps ou au moins d'améliorer notre quotidien.

Il avait aussi David bien moins bavard qu'elle, car elle était de même assez mal vue au début vu qu'elle était une privilégié. Mais privilégié de quoi ? David était le fils d'une personne importante, mais ce n'était pas pourtant un fait qu'il eut la vie facile notamment à cause de son père. Il était allé tout de même jusqu'à l'envoyer en prison ce qui par la suite l'emmena sur Terre. Pendant que Clarke s'en allait pour le pic montagneux lui et il s'occupait de montrer aux autres des techniques pour faire du feu. Une fois il s'éloignait du monde réel avec ses pensées, à peine revenait-il sur Terre, qu'elle lui demandait s'il sortait à l'extérieur. S'il était là c'est que logiquement il venait pour sortir, car avec Bellamy voulant tout contrôler il n'y avait pas moyen de sortir.

Après il est possible qu'elle puisse se poser la question, car il pouvait l'avoir suivie sur ordre de leadeur. Mais il n'en était rien, il devait juste sortir pour ramasser du bois et chercher quelques trucs pour le camp. Il choisit donc de répondre franchement :

« Et bien oui je sors, je pars chercher des petits objets si possible et puis surtout ramasser du bois pour les feux. Vu que personne ne pense à l'alimenter avant qu'il ne soit trop tard. Mais toi tu viens juste d'arriver, donc tu ne risques pas de te perdre un peu ? Et aussi pourquoi tu passes par là au lieu de l'entrée principale, attends me dit pas que Bellamy cherche à t'empêcher. Super déjà que je me demandais s'il n'aimait pas un peu trop sœur au point de vouloir l'épouser le voilà qu'il veut contrôler une autre femme. »


Il reprit son souffle, car il avait réussi à dire tout ça sans respirer. On pouvait dire qu'il avait une sacré paire de poumons, mais il en avait besoin pour sprinter en cas de danger dans la forêt. Puis il reprit en pensant un peu plus à ses propos :

« A je suis désolé pardonne-moi, tu n'as pas que ça de te prendre la tête avec mes questions. Et je suis désolé aussi pour le panneau vu que j'ai l'habitude qu'il me tombe dessus, j'avais complètement oublié de te le dire. Mais voilà si tu veux, je peux te guider sur une partie de ton chemin à l'extérieur, ou au moins jusqu'à ce que tu ne sois plus en vue des guetteurs. »

Cependant, avant de recevoir sa réponse, il faisait un geste gentil à la fille pour qu'elle se pousse afin qu'il puisse passer. A partir de là il sortait en premier pour observer s'il n'y avait aucun homme de Bellamy. Puis, il resta collé au mur près du passage en faisant comme une révérence à la demoiselle pour guider ses pas. Une fois qu'elle serait dehors, car il était sûr qu'elle sorte, il devait refermer le passage derrière eux. Puis se fixa une nouvelle mission, en plus de récupérer du bois, il chercherait à améliorer son petit dispositif. Les alentours étaient presque sûr, mais on était jamais à l'abri d'un garde passant là par hasard il fallait donc se dépêcher. Pendant sa révérence après qu'il eu fait les gestes, il restait incliné pour par la suite lui tendre la main afin de l'aider dans son passage. Car lorsqu'il était passé, il devait à la limite poser un genou à terre salissant ainsi son bas, il pensa donc tout naturellement qu'elle ne voulait pas faire de même.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Mar 24 Jan - 16:37

I need a break, we walk?
Woaw, ok ce mec avait un débit de paroles impressionnant. Je restais la, figée a le regarder légèrement ébahie. Je savais que Bellamy était un tyran (quel genre de mec imposait ses règles aux autres en les menaçant ou en utilisant ses beaux discours pour leur en mettre pleins les yeux et leur cacher la vérité), mais de la a carrément leur interdire d'avoir une opinion... Enfin, c'était forcément ça, sinon il ne serait pas en train de tout me déballer tout ça comme ça.

Je crois que ce mec n'aime pas grand monde. Pas besoin d'avoir été son amie ou de l'avoir supporté longtemps pour le savoir. A moins que ça soit a cause de ce qu'il a fait a Jaha. Parce qu'il n'était pas un jeune comme tous ceux présent ici, il était même plus vieux que moi. Alors oui, il avait échappé aux chancelier et aux règles de l'arche, mais tôt ou tard ça lui retomberait dessus. Pas la peine de se rajouter des ennemis. Quel crétin.

Les seuls explications que j'avais eu étaient de Finn ou même de Clarke. Chacun m'avait raconté ce qu'il avait fait. Certaines de ses décisions m'avait parue totalement dingue, mais je venais d'arriver il fallait que je m'habitue aux lieux avant de dire quoi que ce soit. C'était comme ça partout, quand t'es dernier t'as pas ton avis la dessus. Mais il ne me connaissait pas encore très bien, il faut croire.

Je me baissais pour enfin sortir de la, par la petite porte ok mais sortir quand même. Rester devant ce trou n'était pas la bonne méthode pour être discret. Une fois de l'autre coté, je souris en voyant les arbres a perte de vue. C'était tellement différent de l'extérieur... Ok, si on regardais autour de nous on pouvait voir le haut des arbres le ciel aussi, mais il y avait toujours ces barrières. Rien ne changeait finalement. Même si cette fois elles étaient la pour protéger plus que limiter, après tout ces jeunes avaient passé pas mal de temps dans la prison ce n'était pas le meilleur endroit pour gambader.

Parce que tu crois qu'ils seraient capable de nous faire rentrer? répondis je en arquant un sourcil. J'avais passé l'age de me faire sermonner. Encore moins par des gosses. C'est n'importe quoi... Dis je en soupirant. La menace je ne la voyais nul part, si ces guerriers devaient débarquer on le saurait non? Qu'ils essayent de me faire rentrer de toute façon. Si j'avais envie d'avancer vers les natifs du coin c'était mon problème!

En tant de guerre, si je me souviens de ce que j'avais lu dans mes livres, c'était une armée entière qui débarquait. Des canons qu'on entendait. Rien de très discret en fait. J'aurais bien vite fait de rebrousser chemin ou de me cacher.

Et puis bon, on était deux c'était pas la condition pour sortir? "Être en groupe". Quelle règle stupide! Je peux peut etre t'aider a... Heu chasser? Demandais je hésitante. Je n'avais aucunes aptitudes a chasser des animaux, mais j'apprenais vite. Ou même a trouver des trucs? Après tout, j'allais réfléchir a autre chose, j'allais me vider la tête. C'était tout ce que je voulais pour l'instant. Ne plus penser faire une pause pour ensuite mieux m'y remettre.

Je culpabilisais parce que je savais qu'Abby avait besoin de moi, que mon temps était compté. Mais je tournais en rond et si je continuais comme ça je risquais de casser quelque chose a force de m'énerver. C'était pas bon.

Et puis... Sortir toute seule c'était tentant, mais le soucis c'était surtout de retrouver son chemin. Je n'avais pas non plus envie de lui faire comprendre que je n'étais pas douée, quoi qu'il arrivait je savais me débrouiller. Mais je ne dirais pas non a un bon guide qui connaît le coin.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Mer 25 Jan - 7:25

RP

entre

Raven et Stilinski



Rp au camp des 100
Première rencontre

Alors qu'elle était enfin en dehors du campement après être passé par le passage, elle regardait la forêt avec un grand émerveillement, ce qui surpris un peu l'adolescent. Il savait qu'elle n'avait pas prévu pu découvrir la Terre, mais le danger étant omniprésent il devrait rester sur ses gardes à sa place. Bien qu'elle n'aurait nullement besoin d'aide, si elle a su venir à bord d'une vieille navette datant de cent soixante-dix ans alors une balade ne devrait pas trop être forte en émotions. Il espérait cependant qu'elle serait capable de courir vite en cas de problème, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Il la regarda une dernière fois en train de sourire, car il savait qu'avec Finn ça risquait de mal finir.

Puis, il fermait enfin le passage derrière eux. Pour ce faire il réinstallait d'abord le système avec le morceau de bois, c'était comme une amorce. Une fois en position il fixa à nouveau le tout petit panneau, qui camouflait le bois et enfin le grand panneau tordu . Normalement tout était bon, ils pouvaient y aller. Mais lorsqu'il se tourna vers elle elle semblait pensive quelque peu. Et heureusement pour lui elle n'appréciait pas vraiment Bellamy non plus, ce qui permettait une certaine décontraction au niveau de nerfs du jeune homme. Puis elle avança de quelques pas, cherchant peut-être à mieux voir la forêt enfin il eu cette impression, mais si cela se trouve elle n'avait même pas fait un pas. Il était seulement dans ses pensées, il voulait la comprendre un peu mieux. Sans grand succès.

Après elle continua, en demandant de manière rhétorique si Bellamy comptait vraiment nous faire rentrer à nouveau. La réponse étant évidente il ne répondait même pas à cela, mais à ce moment précis il avait bien vu l’expression faciale de la jeune femme. Ce n'était pas de l'étonnement simplement un air disant « tu crois vraiment qu'il peut me forcer à faire cela ou encore ça, je suis autonome ». On pouvait dire que ça c'était une femme à caractère, espérons qu'elle n’aggrave pas toutefois notre situation avec ces hommes des bois. En y repensant ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu Octavia au campement, sans doute voulait-elle ne plus voir son frère pendant un moment. Pour cela on ne pouvait pas vraiment la blâmer, mais elle n'était pas facile à gérer à changer de comportement tout le temps. Il lui faudrait un homme capable de la restreindre au point qu'elle se pose un moment ain de réfléchir, au lieu de bouger constamment selon l'avis de Stilinski.

Cependant, cela n'avait aucun rapport avec le moment présent, après sa petite admiration quant à la phrase de la femme, elle ajouta « c'est n'importe quoi ». Là aux yeux de David, elle n'avait visiblement pas compris la situation, si bien qu'il se demandait s'il fallait lui expliquer le vrai danger qu'étaient ces natifs. En plus d'avoir des armes, ils étaient bien entraînés alors que les jeunes ne l'étaient pas. Et un autre point crucial s'ajoutait à ça, il était discret et grâce à leur connaissance du terrain, ils pouvaient se fondre dans le décor. Ce ne serait pas surprenant si l'un d'eux s'amusait à grimper dans un arbre attendant le moment opportun pour frapper.


Par la suite elle lui demandait si elle pouvait l'aider dans sa tâche, traquer une bête ou alors tout simplement ramasser de objets. A ce moment il eu un petit sourire, non par parce que c’était vraiment drôle, mais juste qu'indirectement on pouvait dire qu'elle l'avait rabaissé dans sa tâche. Pour commercer, il n'avait même pas besoin d'étudier la première question de la demoiselle, car ce n'était pas à lui de chasser pour tout dire il n'avait pas une seule arme. Ensuite pour ce qui consistait de ramasser des objets, oui c'était bien sa tâche, mais là elle le rabaissait vraiment. Car dans les faits il devait s'éloigner loin du camp, creuser pour voir s'il n'y avait pas des trucs dans le sol datant d'avant la guerre. Savoir éviter de faire trop de bruit sinon des prédateurs ou d'autres choses hostiles pourraient agresser le malheureux. Mais soit laissons ça au terme de ramasser des objets.


« Et bien, oui pourquoi pas, tu peux m'accompagner pour les objets, mais j'espère que tu vas suivre la cadence. Attend je jette un dernier coup d’œil et on peut y aller. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Mer 25 Jan - 18:25

I need a break, we walk?
Je n'étais peut être pas très entraînée a courir dans la foret, mais j'avais de la force... Après tout, avec mon travail je devais souvent faire le tour de l'arche pour réparer des petites choses. Sans compter les réparations derrière les tuyaux ou en l'air, ou il fallait s’agripper aux parois pour être le plus proche possible. Oui bon ok, ces derniers jours j'avais souvent eu le cul vissé sur une chaise a réparer la capsule et aujourd'hui j'avais passé ma matinée assise face a la radio. Mais j'avais de l'endurance! Du moins j'en étais persuadée. J'avais fait un test d'aptitude pour sortir a l'extérieur et en dehors d'un petit problème de souffle au cœur, rien d'anormal.

Mais lui était sur terre depuis un bon moment déjà. Du moins assez pour savoir courir et attraper du gibier. Ça me faisait tout bizarre de parler de ça, tout comme cette foret face a moi. J'avais l'impression d’être en plein rêve, sauf que cette fois ci je pouvais toucher les arbres et goûter aux gibier chassés.

On m'avait donné un peu de viande hier soir. C'était tellement différent de ce que nous mangions sur l'arche! Entre les sachets et les nutriments en poudre, les goûts n'avait rien a voir. Je me souviens encore très bien de la "soupe au légumes", qui ressemblait plus a un fond de vomi qu'autre chose. Le goût ne ressemblait a rien, contrairement aux racines qu'ils m'avaient donné. Je n'aurais jamais pensé que des racines pouvaient se manger d'ailleurs... J'avais beaucoup a apprendre sur ça.

Des objets? Quel genre? demandais je tout en le regardant guetter les jeunes a l'entrée des barricades. Ils étaient de dos, mais ceux sur la gauche auraient pu nous remarquer, s'ils n'étaient pas en train de sautiller sur place pour rester éveillés. Je m'avançais assez pour être cachée par un arbre. Une fois qu'il avait jeté un regard vers eux, il revenait vers moi.

Je n'avais aucune idée de ce qu'on pouvait rapporter de la foret. Peut être des branches pour le feu, ou alors il parlait d'autre chose? On m'a dit qu'il y a eu une expédition au Mont Weather... T'y étais? Nous avancions a présent dans la foret, je n'avais aucune idée de l'endroit ou on allait mais j'étais soulagée de m'éloigner un peu de camp. Discuter d'autres choses que la radio ou les réparations voir même des conditions qu'il y avait sur l'arche était agréable. Et puis, j'avais plein de questions sur la terre, les gens d'ici et les conditions qu'ils avaient eu ces derniers jours. J'aurais voulu être la avec eux le premier jour. Savoir déjà me repérer dans cette foret, sans avoir besoin d'un guide. Bien qu'il était plutôt cool, je n’aimais pas trop dépendre de quelqu'un. Enfin, en dehors de Finn mais c'était autre chose.

Quand je marchais, mes pas s'enfonçaient dans quelque chose de mou. Des feuilles mortes mélangées a d'autres truc. C'était tellement étrange! Sur l'arche tout était dur et froid, rien a voir avec l'espèce de chose sur laquelle j'étais en train de marcher. Au bout de quelques pas, je regardais enfin en l'air, les branchages des oiseaux qui volaient (trop vite pour que je puisse les distinguer), tellement de sons, d'odeurs différentes... Je n'arrivais pas a me fixer.
Je trébuchais sur une branche morte mais me rattrapais au dernier moment. Heureusement que j'avais un minimum d'équilibre, j'aurais eu l'air intelligente le nez par terre dans les feuilles pourries.

Regardes ou tu mets tes pieds abruties! Pensais je en me traitant d'idiote. Ce n'était pas le moment de rêvasser, surtout qu'il ne m'avait pas parlé d'une sympathique promenade. Nous étions la pour quelque chose, pas pour regarder le paysage.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Jeu 26 Jan - 8:25

RP

entre

Raven et Stilinski



Rp au camp des 100
Première rencontre

Les deux individus marchaient depuis un petit moment dans la forêt. Mais pour autant il n'était pas si loin que ça du camp, comme les recherches furent complètes dans la zone il n'y avait rien d’intéressant à récupérer. Pas même un simple morceau de métal. Du coté de la jeune fille cela semblait être une joie folle, car elle n'avait pas manqué de se vautrer sur le sol. Fort heureusement pour elle, elle avait réussi à se rattraper. Un peu plus tôt elle lui avait demandé deux choses. Chacune n'étant pas une question si anodine. L'une cherchant des réponses quant à l'excursion en cours et l'autre à à la première excursion.


Il s'arrêta donc un moment, il l'observait des pieds jusqu'à la tête. Afin de juger si elle pourrait le suivre au delà de la limite, le problème de David est qu'il est trop soucieux du bien être des autres. Et il voulait pas qu'elle se retrouve dans un danger potentiellement probable qui allait attendre le jeune homme. Depuis le départ des deux jeunes gens, le Soleil avait pu se déplacer jusqu'à même dépasser le Zénith. Les ombres changeaient, elles grandissaient laissant apparaître la luminosité comme plus sombre en comparaison de celle du campement des cent. Son jugement était finalement établi , elle pouvait le suivre mais pas au-delà du pont ou de la rivière.


Sans nul doute qu'elle allait rouspéter auprès de lui, avançant sa fierté de pouvoir admettre son manque de connaissance. Il n'était plus question de physique sans quoi il ne l'aurait même pas laissé quitter le camp, non il s'agissait de connaître un minimum le comportement des natifs et de la faune et flore locale. Certaines plantes pouvaient offrir un magnifique cocktail d'hallucinations alors certainement d'autres pouvaient tuer rien qu'avec un simple contact. Il y avait les prédateurs aussi, par exemple l'espèce de bête ressemblant à une panthère que Bellamy ramena lorsqu'il s'en allait sauver Jasper avec Clarke et les autres. Autant ne pas dire à Raven que Clarke et Finn était également ensemble à ce moment-là.


Il continua donc la guider vers l'endroit de la rivière le moins dangereux, il avaient traversé une bonne parcelle de terrain. D'habitude il ne prenait pas autant de temps pour faire cela, si bien qu'il courrait sans s'arrêter pour au moins atteindre la rivière puis faire une pause et reprendre son exploration. Là il devait faire avec l'enthousiasme et l'émerveillement de la fille. Enfin au bord de la rivière, il allait répondre aux questions de la fille. Puis après quoi il s'en irait la laissant seule un petit moment. Il s’exprimait donc assez discrètement au cas où il y aura un natif ou un prédateur non loin de l'autre côté, tout en s'approchant d'elle pour finir à moins d'un mètre :

« Bon je vais devoir te laisser, je vais traverser la rivière justement pour aller chercher des plaques en fer ou des choses du genre. Ne bouge pas d'ici toi, surtout ne vas pas dans l'eau. Et non malheureusement je n'étais pas de la première excursion. Ah j'allais oublier tiens un couteau et évite de faire top de bruit. Je reviens dans cinq minutes voir dix maximum. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Jeu 26 Jan - 18:48

I need a break, we walk?
On s'était mit a marcher dans la foret et plus on s'éloignait plus je souriais, ravie. C'est dingue, nous n'avions aucunes caméras braquées sur nous (contrairement aux couloirs de l'arche ou dans les salles communes), j'étais libre.
Bon, vivre sur l'arche n'était pas si nul que ça non plus et puis... J'avais mes combines pour être tranquille. Sans parler de mon travail qui me permettait d'aller dans des lieux ou d'autres n'avaient pas accès. Comme les sorties dans l'espace.

Sauf que la c'était différent. L'espace était vaste, mais l'oxygène était limité et mes sorties calculées et préparées. Ici pas besoin de revenir dans le camp, l'air était présente partout. Pas de limites aux sorties a l'extérieur. Sans compter l'apesanteur. C'était quelque chose de vraiment nouveau pour moi. Le système sur l'arche était différent, on marchait, oui, mais on ne sentait pas autant le poids de son corps. J'avais l'impression d’être bien plus lourde que dans la station, alors que ce n'était qu'un effet du à l'espace.

Une fois au bord de la rivière, je le regardais m'expliquer qu'il n'en avait pas pour longtemps. Quoi il allait me laisser la? Je n'étais pas franchement rassurée, mais je ne le montrais pas. Je n'avais pas envie d'avoir l'air d’être une fille qui avait peur de rester toute seule. Ok je ne connaissais pas le coin, mais j'allais quand même pas paniquer a l'idée d’être seule 5 minutes. Ressaisit toi ma grande, y'a que des arbres ici, pas de danger. Au pire quoi? Je courrais rejoindre le camp.

Ok Répondis je en le regardant s'éloigner. Je fixais l'eau et me demandais pourquoi je n'avais pas le droit de m'approcher. C'était la première fois que j'en voyais autant. Dans l'arche, tout était compté et l'eau était la plus prisée. Je me souviens encore très bien de ces moments ou j'avais eu vraiment soif. J'étais jeune a l'époque, mais la sensation de soif m'avait parue dingue... Si je me souvient bien, j'avais même fini a l'hosto pour déshydratation. Et personne n'avait réalisé que tout ça c'était a cause de ma génitrice. Elle profitait de ma faiblesse d'enfant pour revendre ma nourriture...

Et la, aujourd'hui j'avais en face de moi un énorme torrent d'eau. Bien plus d'eau que je n'en boirais dans ma vie entière. Je m'approchais du bord, émerveillée de voir ce liquide couler, mais je reculais rapidement en voyant une forme dans l'eau. M'éloignant du bord, je prenais conscience que la vie sur terre était vraiment différente de ce que je m'étais représentée.

Pas la peine de s'approcher ou d'aller dans l'eau. Le garçon me l'avait bien dit, et il devait savoir de quoi il parlait. D'ailleurs, je me rendais compte que je ne savais absolument rien de lui. Même pas son nom.

Je regardais autour de moi, j'étais totalement seule. Un sentiment de plénitude m’envahis. Voila. C'était ça que j'étais venu chercher et je l'avais trouvé. J'étais seule et sans problèmes. J'avais face a moi un paysage de foret et en bruit de fond, l'eau qui coulait. Même dans mes rêves les plus fou je n'y aurais jamais cru si on m'avait dit qu'un jour, je me retrouverais assise sur des grains de sable, face a un tel spectacle.
roller coaster


Spoiler:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Ven 27 Jan - 10:26

RP

entre

Raven et Stilinski



Rp au camp des 100
Première rencontre

Elle avait semble-t-il dit oui ou plutôt « ok » aux propos du garçon. On ne pouvait pas dire qu'elle appréciait le jeune homme, mais il avait beau chercher la cause. N'en trouvant pas la cause, il n'allait pas commencer à s'imaginer des choses. Juste il remplirait sa tâche pour en finir au plus vite, car si elle aimait se balader comme ça, lui non en raison du danger. A chaque bruit, il fallait vérifier qu'il n'était pas la cible de quoi que ce soit. En y repensant peut-être qu'elle allait oser traverser la rivière, ou même pire se baigner dedans. Il s'interrogeait de plus en plus tout en courant assez vite, un vrai petit lapin. Elle ne le ferait quand même pas, elle penserait certainement à observer l'eau avant de s'y jeter. Pas comme cette Ocatvia, aussi imprudente que son frère.


Puis finalement il arrivait face à un énorme panneau, dessus il y avait une inscription étrange. Elle n'avait aucun sens à ces yeux, peut-être un avis de recherche datant de quelques mois après la guerre. Sans doute il y avait des survivants, car bon les natifs eux avaient réussis à survivre. On pouvait lire dessus : Où est-il, où est mon chérie, mon si frais et si bon coca chérie. Peut-être que le frais voulait dire peau blanche, pour le bon il ne préférait pas entrer dans les détails. Puis il se demandait, comme il y avait un panneau là en là-dessous. Sous la terre il y avait peut-être un bâtiment. Alors il commençait à inspecter les lieux en quête d'un quelconque indices.


En même temps, il cherchait encore pour Raven pourrait lui en vouloir. A peut-être qu'elle ne voulait se faire surprendre à sortir dehors, ni même être avec lui durant sa sortie. Ou alors tout simplement le simple fait qui lui conseilla de rester là sans bouger, non elle aurait pu le comprendre comme un ordre. Ce n'était pas l'intention qu'il avait souhaité faire passer, ainsi il voulait arranger les choses. Puis il s'interrogeait sur lui sa personne, pourquoi pensait-il ça directement au lieu d'aller la voir directement. Il n'était pas bête de lui demander ça, mais elle pourrait aussi mal le prendre Finalement sa décision fut prise en même temps qu'il trouvait quelque chose d’intéressant, il n'allait rien faire de plus. Les deux jeunes une fois réunis irait de nouveau au camp.

Ce qu'il trouvait était plus qu’intéressant, une plaque de fer large d'un demi mètre et haute de un. En la soulevant il en trouvant une plus grande en-dessous, puis en la soulevant également. Il trouvait un trou, menant à l'intérieur d'un bâtiment à moitié rempli de terre. Il reposa alors la deuxième plaque, en décidant d'y revenir plus tard. Puis fixa la plaque sur son dos à l'aide de quelques plantes longues l’entourant. De là il se mit en marche pour rejoindre Raven avant qu'elle ne s'attire des ennuis par curiosité. Après onze minutes loin d'elle, il revenait enfin. Elle n'avait presque pas bougée, il contourna un peu plus loin la rivière là où il n'y avait presque aucun danger.


Face à elle, il l'examina voyant qu'elle n’était ni mouillée ni blessée. Il lui signalant alors par voix orale qu'il pouvait partir regagner la campement. Toujours en toute discrétion. Durant le chemin du retour il ramassait des branches, suffisamment pour alimenter l'ensemble des grands feux réchauffants les jeunes. Il ne prononçait pas un mot jusqu'à arriver jusqu'au campement.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Mar 31 Jan - 15:31

I need a break, we walk?
Une fois assise et tranquille, je laissais mon esprit vagabonder sur les derniers évènements. La réparation de la capsule, sur l'arche, puis mon arrivée ici... La comparaison entre l'arche et la terre était évidente, j'étais ravie d'etre la ou je suis. Hors de question de remonter la haut! Surtout que rien ne semblait etre nocif ici, enfin l'air. Visiblement les entourages n'étaient pas sûr... Entre les bêtes et les natif du coin, on était encerclé. Sauf que pour l'instant je n'avais rien vu du tout et j'avais presque l'impression qu'on m'avait raconté des mensonges pour m'endormir. Après tout, Bellamy s'amusait a jouer les petits chefs, il était très bien capable de raconter n'importe quoi pour que les jeunes l'écoute.

Mon arrivée avait fait une sale impression, il avait fuit et avait bousillé tout ce que j'étais venu faire. Autant dire que ce type était loin d’être mon ami. Quand j'avais hurlé que cette radio dépendait de la vie de centaines de personnes, il avait changé d'avis. Si jamais ces gens sont mort, ce sera de sa faute. J’espère qu'il n'arrivera pas si bien a vivre avec ça sur la conscience.

Je commençais alors a penser a Abby, puis a Finn. Et je me mis a froncer des sourcils. Voila, j'allais a nouveau me prendre la tête sur Finn. Il y avait définitivement quelque chose... Stop. C'était vraiment pas le moment. Il fallait que je rentre et que je me plonge dans le travail, mon temps de pause avait assez duré.

Et comme s'il m'avait entendu, le garçon (qui n'avait toujours pas de nom) se mit a déboulé de l'autre coté de la rivière. Une grosse plaque de métal sur le dos, il traversa un endroit ou l'eau était peu profonde. Je décidais de me lever pour le rejoindre et ensemble nous nous dirigions a nouveau vers le campement. Aucunes paroles étaient prononcées et lorsqu'il se mit a ramasser du bois, je fis de même. Il était déjà assez bien chargé comme ça, mais je n'étais pas sûre de vouloir le déranger. Si je lui proposais mon aide, je savais déjà qu'il le refuserait.

J'aperçu les rempart de notre camp assez vite. La taule était un vrai miroir avec le soleil. Il se mit a ralentir et je fis de même, pas la peine de dire quoi que ce soit. Nous devions faire attention a ne pas nous faire prendre. Si nous avions prit la grande porte beaucoup se serait posé des questions. Sauf que, après un rapide coup d’œil a la plaque en métal qu'il portait, je me demandais comment il allait rentrer et surtout quel genre d'excuse il trouverait.

Une fois devant l'entrée, je le laissais ouvrir l'endroit sans dire un mot. C'était pas forcément gênant ce silence après tout. Au fait c'est quoi ton nom? Si jamais je devais faire tout le camp pour le trouver, c'était plus simple qu'un descriptif. Y'avait pas mal de garçon avec les cheveux bruns dans le campement.

Vu que mon apparition n'était pas passée inaperçue, je me doutais qu'il connaissait mon prénom. Mais bon, j'allais probablement le lui redire, au cas ou.
roller coaster


Spoiler:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Mer 1 Fév - 21:05

RP

entre

Raven et Stilinski



Rp au camp des 100
Première rencontre

Face au camp le jeune observait l'intégralité du campement ou du moins la partie leur faisant face. Il n'y avait aucune trace de patrouille ni même de Bellamy ou autre. C'était tant mieux, car bon devoir s'expliquer avec lui c'était comme s'adresser à un mur. Et ces hommes ce n'était guère mieux, pour des gens étant sur l'Arche il y a peu. Il semblait à présent que ces jeunes gens n'avaient plus que des instincts sans aucune intelligence supérieur. Même les natifs n'ayant pas une très grande technologie était amplement supérieur à eux en tout point, c'est ce qui explique sans doute notre difficulté. A ce moment même il décidait donc d'avancer avec prudence avec Raven à ses côtés.


Il poussait donc le levier pour actionner le mécanisme depuis l'extérieur afin d'ouvrir le passage dans les barricades. Une fois il ne passait pas et posa donc par la suite le panneau de metal sur son dos à terre. Il commençait par observer la chose alors que sa partenaire de sortie semblait le regarder étrangement. Cherchant un moyen efficace de fixer la chose pour en premier temps cacher le passage tout en le rendant encore utilisable, mais également renforcer le mur. Finalement il trouvait un endroit auquel il pouvait attacher la chose, après un petit moment à la fixer. Il avait enfin terminé la chose, mais la fille lui demanda une chose surprenante.


En effet, elle lui demanda son prénom. Hors il pensait lui avoir déjà donné cela, surprenant alors le jeune avec ça. Elle pouvait voir sur son visage un petit étonnement. Il commençait alors à essayer de se remémorer les derniers événements étant avec Raven, afin de voir si effectivement il fut impoli. Après une courte réflexion il fut effectivement une vérité que de dire qu'il avait été impoli avec elle. Il devait donc s'excuser ainsi que décliner son identité, pour éviter tout malentendu. Il avançait donc lentement vers elle, puis s'arrêta pour lui tenir le panneau pendant qu'elle passait il poussait avec le pied le bois. Après quoi il commençait à parler silencieusement :


« Ah oui bien j'en suis navré, j'aurais du te le dire plutôt. Je me nomme David mais tu peux aussi m'appeler Dave. »


Pendant qu'elle passait dans le passage il posa sans le vouloir ses yeux sur le postérieur de la femme. Il ne savait pas vraiment comment réagir.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Lun 6 Fév - 18:03

I need a break, we walk?
Son nom ne me disait rien, mais l'arche était grande... Et puis tout dépendait depuis quand il était dans la sky prison. Enfin bon, en dehors de Finn je n'avais pas non plus énormément d'amis. Des connaissances oui, des relations mais pas vraiment des amis. Mais je dois énormément a Finn, je ne serais probablement pas la si il ne m'avait pas tendu la main.

Ok, moi c'est Raven. Dis je avec un sourire. Puis, voyant que tout était ouvert je m'étais engouffrée dans le passage. Nous n'allions pas taper la discut' juste devant cette entrée "secrète", c'était stupide... C'était comme si je me baladais avec un panneau qui indiquait directement la sortie. Une fois de l'autre coté, je le regarde remettre le mécanisme. Je me demande d'ailleurs si j'arriverais a faire tout ça toute seule si jamais je n'arrive pas a trouver David. J'avais réussit ce n'était pas bien compliqué mais... La plaque en métal n'était pas la hasard, avec un peu de chance il allait consolider la chose et je me retrouverais bien embêtée si j'étais bloquée avec son nouveau système.

J'entends du bruit autour de nous, les jeunes s'étaient levés depuis. Avec un peu de chance, personne n'aura remarqué mon absence. Et puis, ce petit détour par l'extérieur m'avait quand même permis de me vider la tête, c'était tout ce que je demandais. Je me tournais alors vers David. Bon bah la prochaine fois je saurais ou aller si je veux faire une balade. dis je avec un sourire. Merci.

Je sais que nous n'avions pas le droit de sortir seul, mais il ne m'était rien arrivé, je commençais a douter de cette histoire de natif. Est ce que Bellamy avait raconté des histoires pour éviter d'avoir trop de personnes dans tous les coins? Cela dit, tout le monde avait l'air de se dormir dessus dans le camps... Je doute que tout ça tienne la route très longtemps. Tout le monde a besoin de prendre l'air et d'avoir son intimité. Perso je ne crois pas que je vais supporter ça bien longtemps. Hors de question de me faire dicter ma conduite par un gars a peine plus âgé que moi.
roller coaster


Spoiler:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   Mer 8 Fév - 6:57

RP

entre

Raven et Stilinski



Rp au camp des 100
Première rencontre

La voie à nouveau close, David se retournait vers Raven avant de passer elle l'avait remercié bien qu'il n'en connaissait pas les raisons réelles de ces propos en lui donnant son nom pourtant bien connu. Il profita ensuite d'un petit moment afin de vérifier le système avec la nouvelle plaque, tout semblait fonctionner comme avant tout en ayant une protection et un camouflage accrus. On pouvait déjà entendre les jeunes se mettant au travail au loin, il était encore sous la directive du Bellamioche. La mission qu'il avait ordonnée était de construire une barricade plus pratique en augmentant la taille, dans la hauteur mais aussi dans la largeur, afin que les jeunes puissent se placer dessus.


Puis Raven, précisa ensuite qu'elle savait dorénavant comment quitter le camp, puis profita de cela pour ensuite remercier le garçon encore perdu dans ses pensée. Il essayait d'écouter les bruits provenant de ce que l'on pouvait appeler des tentes, bien qu'en réalité il n'avait rien de tout ça. Des gens riants de tout et de rien et de nombreux bruits de pas rien d'alarmant. Puis il rétorquait à la femme du Spacewalker bien que cela ne soit pas pour longtemps : « Bon et bien n'hésite pas à venir me chercher si tu as besoin d'aide, pour quoi que ce soit. La porte de ma tante est toujours ouverte, enfin en même temps y a pas de porte ». Il disait cela avec sourire gênait puis continua en précisant à la fille le deuxième plus grand danger du coin : « Ah oui j'allais oublier, surtout prend une couverture isolante avec toi. C'est pas pour les natifs t'inquiète, mais quand on sort des fois il y a un nuage toxique d'acide je dirais qui passe. Ce qui est bizarre ce qu'on ne le trouve que proche du mont Weather. Décidément rien ne peut nous aider à atteindre cette montagne, je dirais même que tout nous en empêche ».



Puis sans même attendre la réponse de la fille, un petit groupe d’adolescents arrivait. Il n'y avait que des hommes de Bellamy, mais que voulait-il au deux. Le passage était fermé est presque invisible sans chercher, et puis pourquoi être aussi nombreux non là il y avait une anguille sous roche. Puis ils attrapaient le jeune homme sans rien dire, ils ne touchaient pas en revanche Raven. Visiblement ce n'était pas pour le passage que Bellamy voulait voir le jeune homme, mais pour quelle raison alors. Il n'eu pas le temps de dire au revoir à Raven qu'il s'éloignait déjà loin du passage en direction de la tente de Bellamy.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: I need a break, we walk? [David]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I need a break, we walk? [David]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love, only love can break down the wall someday [Christopher]
» David Lanero {OK}
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» Connaissez-vous Prison Break ?
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: