:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 Luna | What if the fight is all we are?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 15:31


Luna
What if the fight is all we are? We torture, kill, betray. We pretend we're more than that just to make ourselves feel better, but it's a lie

— PAPIERS D’IDENTITÉ —


Ft. Nadia Hilker
Nomination : Luna kom Floukru
Age : 22 ans

Groupe : Natif

Station / Nation d'origine : Originaire de Podakru, la vie a fait d'elle une des 1ères Floukru
Métier / Rang actuel : Chef de Floukru

Famille : Idaïr et Dashia étaient ses parents, desquels elle a été arraché, assez jeune. Elle ne les a jamais revus, préférant éviter cela, car elle a tué Eymäirk, leur fils, son propre frère, celui qui était même son modèle, au cours du conclave, et qu'elle a fuit cette épreuve.
A une époque, elle était également très amie avec Lexa, qui est devenue Heda. Titus ne l'a jamais porté dans son coeur, et sa fuite de Polis n'a pas amélioré les choses.
Adria est une jeune qu'elle a pris sous son aile, les parents de la fillette ayant péri, à cause de la tendance des Natifs à faire la guerre. Derrick est son bras-droit, mais surtout l'homme duquel elle est profondément amoureuse.
L'ensemble des Floukru tient aussi une place importante dans sa vie. Ils sont tous nés du sang qui désaltère la terre, ces êtres qui ne supportent plus la violence, et qui veulent vivre dans un monde en paix.


— HISTORIQUE DE L’INDIVIDU —

C'est sous la lueur bienveillante d'une Nouvelle Lune, que Luna est née. Pour la 1ère fois, ses yeux se sont ouverts sur ce monde, qui lui révélera autant de merveilles que d'horreur, qu'elle aimera autant qu'elle détestera, avant d'y trouver difficilement sa place. Ses yeux noisettes, par la suite, se sont souvent posés sur Eymäirk, son frère aîné. Un an et demi de différence, et pourtant, ils étaient les mêmes, à tel point qu'on les prenait régulièrement pour des jumeaux. Fierté pour Luna, dont le chocolat de ses yeux devenait plus pétillant et facétieux lorsqu'ils étaient réunis. Son rire résonnait dans son village, entre deux courses parmi le bétail, entre deux leçons de vie ou entre des réprimandes. Luna voulait tout voir, tout connaître de la vie, dans son petit monde. Celui-ci était encore un cocon assez doux, son village n'étant pas agressé par la folle quête de vengeance des Natifs, les temps étant relativement calmes. La fillette fragile se mua lentement en véritable petite guerrière, s'entraînant avec son père, souvent sous le 1er Croissant de Lune. Idaïr avait toujours mis un point d'honneur à apprendre tout ce qu'il savait à ses enfants. Le monde était dur, il fallait les préparer au pire, il le savait, et ne cessait de le répéter à sa femme. La douce Dashia, solaire, de ses cheveux blonds éclatants, à son âme lumineuse, était plus mitigée : la violence était un mal nécessaire en ce monde bien sombre, mais elle aurait tout donné pour en préserver ses enfants. La paix, elle y croyait, elle l'appelait de toute son âme, de toute sa pureté, malheureusement entachée par le sang qui avait coulé, autour d'elle, de son père mort au combat, à un frère, empoisonné, ayant craché son sang, par une conquête blessée. Cette opposition chez ses parents, dans la façon de voir le monde, Luna en avait conscience, mais n'en avait cure. La fillette aux yeux pétillants de curiosité ne rêvait que d'une chose : suivre les traces de sa mère, et, à l'instar de celle-ci, devenir sage-femme. Là où son aîné, par contre, désirait faire comme leur père, et devenir un guerrier ! Nos "jumeaux" n'étaient pas si semblables que cela, dans le fond, mais à l'image de leurs parents : un garçon plus posé, et prêt à donner la Mort pour défendre la Vie, et une fille, plus lumineuse, prête à aider à donner la Vie, parce qu'elle aimait la Vie. Paradoxe intéressant : Eymäirk était blond comme leur mère, mais tenait plus de leur père, dans le comportement, tandis que Luna avait les cheveux bruns de leur père, mais avait pris le comportement de leur mère. Opposition entre le Soleil et la Lune, jusqu'à leurs moindres symboliques, opposition qui suivra Luna toute sa vie, comme vous le verrez, jusqu'à ce qu'elle devienne un subtil mélange des deux.

Le son préféré de Luna a longtemps été le 1er cri que pousse un nourrisson. Elle aidait parfois sa mère, dans son travail, en dépit de son jeune âge. L'enfance des Natifs n'est en rien comparable avec ce que les enfants d'avant pouvaient bien connaître. En ces moments, le visage de Dashia était encore plus lumineux qu'en temps normal. Et Luna aimait voir le sourire de sa mère, illuminer son regard, aussi vert que les praires qui entouraient leur maison. Mais, rapidement, ce son s'est dissipé, pour finir oublier, dans les méandres des souvenirs de la fillette, et se faire remplacer par un autre, celui des lames s'entrecroiser, des essoufflements liés à l'effort fourni par le combat. Le 1er Quartier de Lune brillait dans le ciel, quand Eymäirk et Luna réalisèrent que leur sang était aussi sombre que la nuit la plus obscure qui soit. L'émeraude des yeux de Dashia arbora le voile de la peur, celle qui noue le ventre maternelle, quand celle-ci comprend que ses seuls enfants vont lui être retirés, et très certainement voués à mourir, ou, dans le meilleur des cas, seul l'un d'eux pourrait survivre, après avoir pris un certain nombre de vie, dont, probablement, celle de l'autre. Idaïr poussa un profond soupir, de son côté. L'homme, véritable ours dans son comportement, ne s'autorisa pas à montrer plus en avant à quel point ce sang le blessait. Sachant parfaitement que sa femme essayerait de fuir avec les enfants, pour les protéger, il dû se résoudre à les mener lui-même à Polis. Il rappela à son épouse la fierté qu'ils devaient ressentir : leurs enfants pouvaient prétendre à devenir Heda, un jour, et cela était un grand honneur. Rare sont les familles à se voir distinguer de la sorte, et plus rare encore sont celles à l'être deux fois. Luna n'oubliera jamais les derniers mots que lui a prononcé sa mère, alors que l'aube se levait sur la lune croissante, et qu'elle s'apprêtait, avec son frère et son père, à rejoindre Polis, pour ne plus jamais revenir ici. Des paroles qui ont régulièrement bercés Luna, dans lesquelles elle cherchait, et cherche toujours, du réconfort. Des paroles autour desquelles elle a d'ailleurs fini par fonder son nouveau mode de vie, une vie prônant la Vie, et non le don de la Mort, quand bien même c'est pour défendre la Vie. Ces mots, Luna ne les a partagé qu'avec une seule personne : Derrick, ce qui était lourd de sens, pour la jeune femme. Ces mots, elle les distilla, à l'occasion, dans les discours qu'elle prodigua à ces âmes esseulées, qui finirent par devenir son Peuple. Quelques phrases, comme pour faire revivre sa mère en son cœur, comme pour réentendre de nouveau la voix de l'être aimé, qu'elle ne verra jamais plus. Luna a fini par s'habituer à cela, mais cette absence ne cessera jamais de lui peser, en partie. Une fois à Polis, Luna n'a plus vu sa mère, et n'a donc plus jamais pu profiter de la musicalité de son rire ni de la chaleur de sa voix. Plus jamais elle n'a vu son père non plus, et n'a donc plus entendu l'affection bourrue tapie derrière ses paroles, ni la fierté qu'il pouvait éprouver pour ses enfants. Le quotidien de Luna s'est transformé : adieu les plaisirs des champs, et bonjour aux lourds devoir d'une natblida. La méfiance résonnant dans les voix de tous ces enfants finit par se teinter d'amitié et de confidences, étant tous embarqués dans la même aventure. Une note de fierté subsistait dans toutes leurs voix, tous conscience de l'honneur qu'ils connaissaient, tous prêts à se montrer à la hauteur, le jour venu. Le désir d'entendre des cris de nouveaux-nés résonner à ses oreilles fut alors remplacés, pour Luna, par le désir d'entendre les Natifs saluer ses capacités, en tant que Heda, de les mener le plus loin possible.

Une habitude que Luna n'avait jamais perdu, même à Polis, c'était celle de se déplacer pieds nus. Nombre de ses pairs, dans son village natal, en faisait autant, ne réservant les chaussures que lorsqu'ils devaient quitter le village, même pour une simple balade en forêt. Sa mère, surtout, détestait porter des chaussures, et Luna avait hérité de cette habitude. Les deux ont toujours aimé sentir la terre sur leurs pieds, entre leurs orteils. Ce lien avec la nature, si primordial, pour la douce Dashia, n'a jamais quitté Luna. Il n'était pas rare qu'elle participe aux entraînements des nigthblood, sans rien aux pieds, ce qui n'était pas forcément au goût des adultes encadrant le groupe d'enfants. Et pourtant, la fillette qui avait grandi dans un village de pécheurs, en a surprit plus d'un. Son père avait bien formé ses enfants, même si, rapidement, Luna se révéla être meilleure que son frère. Mais ça, Luna ne s'en souciait guère. Elle voulait devenir Heda, comme tous les autres, mais ne se doutait pas de ce que ça allait lui coûter, de tenter d'endosser ce rôle. Pour l'heure, tout n'était que théorique. Les coups échangés sur les champs d'entraînement, les corps frappés, les armes qui s'entrechoquaient, tout ça n'était que de l'entraînement. Le sang versé ne conduisait pas à la mort. Ce sang qu'elle sentait parfois lui échapper, quand elle n'avait su parer un coup, plus violent qu'elle ne se l'imaginait. La lune se fit pleine à maintes reprises, alors que le corps de Luna s'affutait. Elle le sentait. Et elle en était fière. Ses muscles se faisaient discrètement plus marqués, jamais rien d'impressionnant. Non, sa force ne résidait pas dans un physique stupéfiant, loin de là, mais dans sa rapidité, d'action et de réflexion. Le vent caressait sa peau, plus sûrement que les coups de ses comparses ne parvenaient à l'atteindre, au fil du temps. Bien entendu, elle n'était pas invincible, elle se retrouva souvent le corps endolori par l'effort fourni, la chaire marquée par des bleus et blessures en tout genre. Mais, incontestablement, Luna fit partie des novices les plus prometteurs. L'enfant n'y pensait pas forcément, ses pieds bien ancrés au sol, ses mains dansant dans le vent, en communion avec la nature, ramenant ainsi à ses côtés sa mère, au moins en pensée. Même quand elle sentait le souffle des armes de ses adversaires, ou celui de ses rivaux, elle ne s'en souciait guère, se focalisant sur son objectif, mais aussi sur le sang qui s'agitait en elle. Elle se sentait utile. Elle oeuvrait pour quelque chose de grand, pour un jour, possiblement, marquer l'histoire des siens. Ce sentiment de fierté fourmillait en elle, sans jamais l'étourdir, l'enfant ayant appris de son père à conserver son sang-froid. Eymäirk et elle échangeaient tantôt des coups, pour les entraînements, tantôt des étreintes de soutien ou de réconfort, à l'extérieur. La chaleur corporelle de son frère, c'était bien ce que Luna préférait, à cette époque, sentir à ses côtés. L'un comme l'autre se montrait impitoyable durant les entraînements, face à tous les adversaires, même face à son propre sang, tandis qu'à l'extérieur, il n'était pas rare de les voir s'entraîner ensemble, échanger des conseils, ou se soigner.

Les jours devinrent des semaines, les semaines devinrent des mois, et les mois devinrent des années. Luna s'était faite, à sa vie, à Polis. La routine contraignante des nightblood, elle l'avait rapidement adoptée. Son quotidien, dans son village natal, ne lui avait jamais permis la moindre oisiveté. Lorsqu'elle n'était pas avec sa mère, elle aidait des voisins, à la pêche, ou à entretenir l'équipement nécessaire à cela. Sa vie à Polis était voué au combat, mais aussi à l'apprentissage des us et coutumes plus essentiels des Natifs. Et la curiosité de la fillette lui permettait de s'intéresser à tout ce qu'on lui enseignait. Sans en prendre conscience sur le moment, elle se nourrissait des récits qu'on pouvait bien transmettre à l'ensemble de novices. Elle s'en délectait, autant qu'elle savourait les repas servit aux nighblood, quand ceux-ci étaient le fruit de leurs efforts, aussi bien en chasse qu'en cueillette. Il fallait leur apprendre à se montrer débrouillard, après tout, pas seulement à être d'excellents combattants, ni de très bons meneurs d'hommes. Luna était surtout heureuse quand on leur servait du poisson, cela lui rappelait son village, même s'il n'était jamais aussi bien cuisiné que celui que préparait sa mère. Le manque des siens, Luna avait réussi à vivre avec, au fil du temps. Mais il arrivait que celui-ci ressorte, de temps à autre. Souvent lorsqu'elle n'arrivait pas à trouver le sommeil, lors des nuits où la lune décroissante était la reine. Sa mère aussi avait du mal à trouver le sommeil, en ces temps-là, Luna le savait, les deux s'étaient souvent retrouvées ensemble, avant que Luna ne parte pour Polis. Logiquement, même à Polis, Luna voyait ses pensées s'égarer vers la sage-femme, se demandant si elle dormait ou non, et si la famille s'était agrandie. Leurs parents voulaient d'autres enfants, ils ne l'avaient jamais caché à Luna et à Eymäirk. Luna se désolait, quand ses questions s'imposaient en elle : jamais elle ne goûterait au plaisir d'être une sœur aînée, préférant ignorer que surviendrait un jour où elle ne serait plus soeur du tout, voir même un jour où elle ne serait plus, plus simplement. Ce jour, auquel Luna avait refusé de penser, préférant se focaliser sur l'après et non sur le déroulement de l'instant où l'âme de Heda choisirait son successeur, survint plus tôt que prévu. Luna se souviendra à jamais du moment où ils avaient été mis au courant de la mort de leur actuel Heda. Eymäirk et elle venaient à peine de terminer de manger, côte à côte : de la panthère, le met préféré de son frère. Un plat que Luna est venue à détester, depuis ce jour maudit. Celui qui a sonné le glas de sa vie d'antan, pour l'immerger plus intensément dans une vie où le sang appelle le sang, et ce, à commencer par le sang d'êtres chers. Le conclave hantera à jamais Luna. Ce massacre, cette boucherie idiote. Un rite, certes, mais Luna espéra à jamais que les choses puissent changer. Depuis quelques temps, déjà, avant ce conclave, Luna commençait à voir les choses autrement. La violence inhérente aux Natifs pouvait être mise de côté, si on savait comment faire. Prendre les armes, ôter des vies, et faire couler le sang d'autrui, pour faire entendre sa raison, augmenter la taille de son territoire, et accentuer son prestige : tant de futilités, tant de choses que Luna ne voulait pas sentir dans sa vie. Elle aimait son peuple, mais elle ne voulait pas avoir à tuer pour les aider. Déjà germait en elle l'idée de ne se battre que lorsque rien ne peut empêcher cela. Ce qui acheva de la convaincre, ce ne fut pas le 1er meurtre qu'elle commis, durant le conclave. Un nightblood, qui n'avait jamais apprécié Luna, et ne s'était jamais privé de le lui faire sentir, ne goûtant que peu à l'amusement des blagues que les autres pouvaient lui faire, quand, lors des entraînements, il se faisait battre par elle. Lui, une véritable montagne en comparaison de la frêle Luna, se faire battre par celle-ci ! La stupéfaction fut intense, dans son regard, lorsque la lame de Luna s'empala sur lui, sans qu'il ne s'attende à une telle attaque. Luna, en retirant la lame de l'adolescent, qui tomba mollement à ses pieds, passant sa langue sur ses lèvres, nettoyant le sang qu'il avait réussit à faire couler. Son regard se porta sur les autres batailles. Et son cœur se brisa, quand elle prit conscience que tout le monde avait un adversaire, en dehors de son aîné. Ca serait mentir que de dire qu'elle n'avait pas prié, de multiples fois, pour éviter de devoir se retrouver face à lui, en ce moment précis. Déjà quand elle voulait être Heda, elle ne se sentait pas capable de le tuer. Là, en ayant commencé à changer, ce fut pire que tout. Mais la flamme de la farouche résolution flamboyait dans le regard de son frère, alors qu'il s'approchait d'elle. Ils se l'étaient toujours promis, de ne jamais flancher, même si le conclave les forçait à se mesurer l'un à l'autre, et il comptait bien tenir cette parole. La bouche de Luna devint de plus en plus sèche, avec les pas d'Eymäirk, se rapprochant d'elle. Par égard pour la promesse échangée, des années plus tôt, et renouvelée à maintes reprises, elle leva son arme, acceptant ce combat. Son visage n'affichait rien, seuls ses yeux trahissaient le désarroi qui était sien, tandis que ses dents s’enfonçaient vivement dans la chaire sensible de l'intérieur de ses joues. Le goût de son sang la ramena à elle, avant que le combat ne démarre. Le combat fut rude, Luna ne pourrait dire si c'était parce que les deux adversaires se connaissaient par coeur, ou parce que son frère était plus fort qu'elle, ou parce qu'elle ne se battait pas véritablement. Elle hérita de quelques blessures, bien plus que lors de son duel précédent. Elle fini cependant par remporter la victoire, sans vraiment la chercher. Sa résolution s'était éteinte, toujours un peu plus, telle une bougie que l'on souffle, au gré des coups échangés. Son frère ferait un meilleur Heda qu'elle, elle en était persuadée. Mais l'instinct de survie était toujours là, enfoui en elle. Et ce fut lui qui provoqua la mort de son aîné, mort dont elle ne prit conscience que lorsque le sang d'Eymäirk lui gicla au visage, coulant jusqu'à ses lèvres entrouvertes. Le sang de son frère lui laissa un goût amer en bouche, un peu comme les cendres des défunts, qui volent en plein air, alors que leurs corps sont dévorés par le feu. Encore sous le choc de ce qu'elle n'avait pas voulu faire, Luna croisa brièvement le regard de Lexa, la seule personne, en dehors d'Eymärk, qu'elle ne voulait surtout pas avoir à affronter. Seulement, à en croire les quelques jeunes encore vivants, l'affrontement serait inévitable, Lexa étant bien plus forte que les autres. Pas plus forte que Luna, celle-ci en était persuadée. Mais elle ne voulait pas la tuer. Elle avait déjà pris la vie d'un être cher, elle ne voulait pas ajouter à cette liste macabre la vie de Lexa. Pas même pour devenir Heda. Elle n'en voulait pas, de ce titre. Elle ne voulait plus avoir ses vêtement imbibés de sang, ni le goût de la vie volée des autres, sur les lèvres. Elle venait de finaliser sa réflexion sur le monde, dans un bain de sang, à la principale saveur du sang de son frère. La violence ne pouvait pas tout résoudre. Il devait y avoir d'autres moyens. Elle aurait pu se lancer dans un duel contre Lexa, et essayer d'amener une réelle paix parmi les siens. Faire véritablement changer les mentalités, et tenter de faire disparaître ce maudit "Jus drein jus daun", qui régente tellement la vie des Natifs. Mais jamais son peuple n'accepterait cela, jugeant sans doute une preuve de faiblesse de la part de leur nouvelle Heda, de voir ainsi les choses. Tout ce que Luna y gagnerait, ça serait la Mort, donnée par un signe de protestation. Elle ne voulait pas d'une vie passée à se méfier de tout, et de tout le monde. Ni d'une vie passée à se fondre dans la masse, pour diriger selon des croyances qu'elle ne partageait pas entièrement, rien que pour préserver sa vie. Ce fut pourquoi elle murmura un triste "Yu gonplei ste odon" à l'intention de la dépouille de son frère, avant de s'élancer. Hors de ces combats. Loin de Polis. Fuir cette vie, sanglante et macabre, dont elle ne voulait plus. Lexa serait une bien meilleure Heda qu'elle, car il ne faisait aucun doute pour Luna que son amie remporterait cette épreuve.

Luna a couru, de longues heures, pour fuir Polis, et Titus, et tout ceux qui verraient en elle une traîtresse, une faible. Car Luna ne se considérait pas comme faible. Il faut du courage pour prendre les armes et ôter des vies, mais il en faut encore plus pour abaisser ces mêmes armes, et préférer une autre manière d'agir. Ses pensées ont longtemps tournés dans son esprit, alors que son sang devenait comme de l'acide, circulant ainsi à travers ses veines, à cause de l'effort, puissant et sur le long terme, qu'elle fournissait. Jamais elle n'avait couru, aussi longtemps, aussi intensément. Elle fuyait la mort qu'elle avait pu semer, mais aussi l'odorat du sang. Celui de ses amis, mais surtout celui de son frère. Elle ne s'arrêta que lorsque la nuit avait étendu son manteau sur son univers, la lune perçant le ciel, avec son dernier quartier, qui brillait faiblement, à travers les nuages. Fourbue, l'adolescente, qui était indubitablement bien plus mature que des individus de son âge, avant que Praimfeya ne vienne bouleverser l'ordre des choses. Même plus que des jeunes Natifs, non nightblood. Se laissant glisser contre le tronc d'un arbre, elle se força à retrouver son souffle. C'est seulement lorsqu'elle sentit le vent marin, qu'elle prit conscience de la distance qu'elle avait parcouru. Les jours suivants, Luna ne cessa d'être en mouvement, mettant le plus de distance possible entre elle et Polis. Elle s'installa finalement sur une petite plage, décidant de prendre quelques jours de répit, pour envisager son avenir, sachant parfaitement qu'il lui était désormais interdit de retourner chez elle. Elle serait considérée comme une traître, et la honte de sa famille. C'est là-bas qu'elle fit la rencontre de Derrick, sous l'éclat du dernier croissant de lune. Elle le sentit, bien avant de le voir, le Natif faisant cuire son repas, un poisson qu'il avait péché, un peu plus tôt. Ce fut lui qui vint l'aborder, Luna étant bien trop méfiante pour faire le 1er pas. Ils partagèrent un repas, avant de partager des bribes de leurs histoires respectives. Il lui parla de Floukru, un rassemblement, tout récent, de quelques Natifs. Ceux qui fuyaient les combats, ceux qui fuyaient les armes et l'appel de la vengeance. Ceux qui avaient perdus des êtres chers, et ne voulaient plus de cette vie. Pour la 1ère fois de sa vie, Luna fini par sentir le souffle de la liberté. La reconstruction fut longue et laborieuse, mais guidée principalement par Derrick, qui, au fil du temps, devint bien plus qu'un ami. Luna pu aussi compter sur les Floukru, avec qui Derrick avait nouer contact, des jours avant sa rencontre avec la Podakru. Sur la plateforme pétrolière, Luna réapprit à vivre, mais surtout à être en paix avec elle-même, et avec les tourments de son jeune esprit. Elle évolua tellement, spirituellement et humainement, que lorsque vint l'heure de proposer un chef pour guider ces Floukru, le nom de Luna fut proposé, presque à l'unanimité. La jeune femme accepta ce poste, se sentant prête à endosser ce rôle, et désirant plus que tout veiller sur cette tribu, celle qu'elle s'était choisie. Luna kom Podakru n'était plus. Luna kom Floukru était née. Une natblida, qui avait fait la paix avec ses démons intérieurs, et qui avait juré de ne plus jamais tuer quiconque, à moins que ça ne soit la seule et unique solution, et encore... Mais le vent a charrié l'odeur d'un changement, qui a pris forme sous un éclaireur de Floukru, évoquant l'arrivée d'étrangers sur les terres Trikru. Cela ne concerne pas les Floukru, de l'avis de Luna, mais les siens n'en sont pas moins intrigués. Alors, peut-être que la jeune femme ira elle-même en quête de plus d'informations, pour savoir qui sont ces individus, et d'où ils viennent. Elle n'a pas encore décidée, pour l'instant, tout reste donc à écrire.

— CARACTÈRE & PARTICULARITÉS —

A croire que la lune ne s'est pas montrée présente uniquement dans l'histoire de Luna, mais a influencée jusqu'à son caractère. Pour en prendre conscience de vous-même, je vous convie à faire vos recherches sur la lune, et à comparer avec ce qui va suivre :
Luna est dotée d'un grand calme, que l'on trouvait déjà en elle, bien avant son changement radical de vie. Ce calme lui proviens certainement de sa mère. Ce calme lui a grandement servi, en tant que natblida, pour analyser les choses, surtout lors des combats. A présent, ce trait de caractère lui sert surtout à apaiser les esprits tourmentés, des nouveaux comme des anciens Floukru, mais aussi à se montrer une très bon chef pour eux. La jeune femme est assez poétique, dans sa manière d'être, de parler, et de voir les choses, mais cela est sans doute lié au recul qu'elle a été contrainte de prendre, sur les choses. Sa façon d'être (du parlé à sa manière de se déplacer) est assez reposante. Soyons honnête : il faut beaucoup pour lui faire perdre son calme et son sang-froid. Soulignons le fait qu'elle ait su se dépasser, pour passer outre sa rage, nourri pour devenir une novice digne de ce nom au titre de Heda, pour devenir maitre en zenittude. Auréolée de mystère, la Native l'est, nul ne peut le nier. Cela vient aussi bien de sa manière d'agir, que de sa façon à ne pas parler de son passé, sauf s'il faut s'en servir pour étayer d'éventuels conseils. Car Luna n'a pas honte de son passé, elle a apprit à faire corps avec, et à l'assumer. Seulement, elle n'aime pas en parler plus que de raison, elle déteste même parler d'elle, pour parler d'elle. Il faut toujours que ça soit pour aider les autres, avec son expérience personnelle, pas juste pour le plaisir de parler de sa vie. On peut aussi la qualifier d'intuitive, et ça aussi, ça lui a été fortement utile pour devenir une des meilleures novices du conclave. Observatrice, de plus, elle remarque assez facilement les choses. Elle sait lire entre les lignes, entre les non-dits, et les gestes des gens, même s'ils tentent de camoufler des trucs. Réceptive et assez empathique, la jeune femme se montre de bons conseils pour les siens, pour ceux qui cherchent du soutien à ses côtés. Maternelle, dans ses faits et gestes, elle est douée pour aider les autres. Tout cela rend l'ancienne guerrière plutôt magnétique, et également féminine. On pourrait presque la qualifier de "hippie", dans1 sa façon d'être et d'agir, mais Luna est bien plus compliqué que ça ! Affectueuse et tactile, elle n'hésite pas à prendre les siens dans ses bras, ni même à leur offrir un beau sourire, à défaut d'une étreinte réconfortante, lorsque le besoin s'en fait sentir. Digne de confiance, elle ne trahira pas votre confiance, du moins, si ça ne met pas les siens en danger, car elle mettra toujours les Floukru en avant ! Loyale, elle reste cependant une amie sur qui on peut compter, en cas de besoin. Ne commettez pas l'erreur de croire qu'elle n'est pas courageuse, car elle l'est, son passé en est la preuve. La jeune femme aime également à transmettre ce qu'elle sait aux plus jeune, s'avérant être une bonne enseignante, très pédagogue.
Luna étant un être humain, elle a également son lot de défaut. Elle est têtue, à l'extrême, et cela joue surtout sur son refus de prendre les armes, peu importe la situation (sauf si c'est son dernier recours, ce qui déjà été indiqué !). Lorsqu'elle a pris une décision, elle ne changera pas d'avis, même si on met tout en oeuvre pour. A moins que la meilleure solution, pour les siens, ne soit de changer d'avis : elle restera bornée. Comme la mer qu'elle affectionne tant, elle reste imprévisible. Elle n'agit pas sur un coup de tête pour autant, chacun de ses actes est soigneusement réfléchi. Et ça faisait sa force, en tant que guerrière ! Ca fait également sa force, en tant que leader. On peut aussi lui reprocher le fait qu'elle est exigeante envers elle-même, afin d'être la plus à même d'aider les Floukru. Elle prend les intérêts des siens très à coeur, et ses éventuels échecs peuvent durement la blesser, même si elle n'en montre rien. De son passé de natblida, elle a gardé en tête qu'un leader ne doit jamais montrer ses faiblesses. De ses erreurs et de ses regrets, elle fait ses forces. Face aux gens extérieurs à son clan, elle peut paraître froide, réservant ses sourires aux siens, et impressionnante. Car on sent toujours, tapie en elle, sa force d'antan, qui n'est pas vraiment un souvenir : ne l'oubliez pas. Avec Luna, les apparences peuvent paraître trompeuses : pacifiste, oui, mais dangereuse malgré tout. Elle peut également être assez manipulatrice, toujours pour les Floukru. Chacun des points qui ont été notés en qualités peuvent se transformer en défauts, cela change, en fonction de la situation ou du point de vue qu'on adopte.


Luna a une énorme cicatrice sur le flanc droit. Si elle avait pris le temps de se faire soigner correctement, ça serait moins laid que ça, mais cette cicatrice, elle l'a eu en se battant contre son frère, durant le conclave. Ayant pris la fuite après, elle s'est soignée comme elle a pu, comme on la appris aux novices, en utilisant la nature. C'est surtout Derrick, par la suite, qui a pu rattraper les choses de son mieux. Elle s'est faite tatouer, sur le bras-droit, quelques années après son arrivée à Polis. Son frère s'est fait exactement le même tatouage, sur le bras gauche. Ils avaient ainsi décidé de se "lier", et ainsi, ils espéraient que si l'un d'eux devenait Heda, il n'oublierait jamais l'autre, et commanderait en pensant à lui et en s'inspirant de ce qu'il était. Ce qu'elle fait, à présent, mais pas en tant que Heda, mais en tant que chef des Floukru. Une habitude à noté, qui a été évoqué tout à l'heure, c'est que Luna se balade souvent pieds nus, manière pour elle de se souvenir de l'enfant qu'elle était, dans son humble village.

[DERRIÈRE L’ÉCRAN]

Pseudo : LionHeart
Age : 19 ans
Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant un forum pour jouer Luna.
Avez-vous lu la CHARTE ? Luna, Roan, Lexa, Anya, Echo et Murphy


Dernière édition par Luna le Mer 26 Avr - 23:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 15:31

Test rp.
THEME : Récemment, une étrange nouvelle est arrivée chez les Floukru, tout droit venue des récits apportés par les voyageurs : sur le territoire Trikru aurait atterri un bien étrange vaisseau contenant une centaine d’individus aux origines inconnues. Une guerre semble avoir éclatée entre le Peuple des Arbres et ces jeunes venus du ciel et cette histoire ne manque pas de se répandre comme une traînée de poudre. Décris la scène ainsi que la réaction de Luna lorsqu’elle apprend cette bien étrange nouvelle..

•••

De nombreux Floukru étaient réunis dans la salle. Certains écoutaient les poèmes débités par l'un d'entre eux, d'autres réfléchissaient à l'élaboration du repas pour l'anniversaire à venir d'une gamine de la tribu, tandis qu'on en trouvait encore d'autres qui discutaient simplement entre eux. Parmi ces natifs se trouvaient Luna, blottie dans les bras de Derrick. Lui écoutait les poèmes, elle discutait avec une Floukru, arrivée depuis peu. La porte de la pièce s'ouvrit soudainement, mais rares furent les personnes à détourner leur attention de ce qu'ils faisaient jusqu'à présent. Le Natif, fourbu mais bien décidé à remplir a bien sa mission, fendit la foule, pour s'approcher de Luna. La natblida eut comme l'impression qu'on l'observait, aussi observa-t-elle les environs, jusqu'à voir un Floukru, qui, comme d'autres, officiait en tant qu'éclaireur, sur Terre. Ca n'était pas parce que cette tribu avait choisi de s'isoler des autres, pour vivre en paix, sur l'eau, loin de la soif de sang, qu'ils ne se tenaient pas au courant de ce qui se tramait, hors de la plateforme pétrolière. La jeune native, occupée jusqu'alors à échanger avec Luna, tenta d'attirer quelques secondes son attention, avant de se faire rabrouer du regard par Derrick. L'attention de celui-ci avait été éveillé, en sentant l'ancienne guerrière se figer, puis se taire. Dès lors, les quelques Floukru à côté de Luna se turent, avides de savoir ce qui se tramait. Ne se souciant pas du public, l'éclaireur rempli son office, et dressa son rapport à sa leader. Les sourcils de celle-ci se froncèrent, au fur et à mesure de son récit. Ainsi donc, des êtres étaient arrivés en Trikru ? Ils étaient visiblement tombés du ciel, dans une boite en métal ? Intriguée, la jeune chef ne pu s'empêcher de se faire la remarque que ça lui disait quelque chose. Si ses souvenirs étaient bon, Lincoln lui avait déjà raconté une histoire de ce genre, mais qui ne comportait qu'un étranger, pas une centaine ! Le pire étant que ses étrangers seraient à l'origine d'un village anéanti, parmi le clan de la forêt. Une attaque gratuite, que Luna ne cautionnait pas, et qui laissait à craindre le pire quant à la suite des choses. Elle n'avait pas peur pour les autres natifs, ils savaient se défendre, elle redoutait plutôt les intentions des nouveaux-venus. A en écouter le portrait que dressait d'eux l'homme qui lui faisait face, ils ne payaient pas de mine, mais pouvaient s'avérer redoutables...

Une conversation vit le jour, entre les divers Floukru présents. Que fallait-il faire ? Luna mettait un point d'honneur à ne pas prendre de décisions toute seule, mais à écouter les avis des autres, avant de faire quoi que ce soit. Et là, ce qui ressortait, c'était qu'il fallait aller les voir, les observer, de loin au moins. Ils pouvaient aussi bien être une menace, qu'un vulgaire feu de paille. Mais il fallait trancher. Et Luna était d'accord avec cela, elle aimait bien savoir à quoi s'attendre, et surtout, connaître son voisinage. Choisir la voix de la paix était une chose, mais la paix était jumelle à la prudence, et pour avoir la prudence, il faut connaitre les gens à qui l'ont peut faire face. Peut-être ira-t-elle rendre visite à Lincoln, ayant mis en place, depuis le temps, un moyen de le retrouver, sans aller à Ton DC. Lui saurait le renseigner mieux que quiconque, et lui expliquer les raisons exacts du conflits entre ces gens que le ciel recrache, et les Trikru, outre la destruction du village, évidemment. Bien entendu, la décision de Luna d'aller sur terre n'enchanta pas tout le monde, y compris Derrick, mais la jeune femme se montra têtue : il s'agissait de veiller sur son peuple. Elle ne pouvait se reposer sur les autres, sans arrêt. Elle aussi, devait s'occuper d'eux. Et son instinct lui soufflait que ces gens qui étaient tombés du ciel feraient encore parler d'eux un petit moment, il fallait donc en apprendre un peu plus sur eux, dès maintenant, pour aviser. De toute façon, comme elle le fit savoir à Derrick, elle ne ferait rien elle-même : les Floukru resteraient en dehors de ça. Comme ils l'ont toujours fait. Ca serait au Trikru de régler ce possible souci, si cela s'avérait en être un. Luna voulait juste voir de quoi il s'agissait, afin de, si besoin, tout mettre en oeuvre pour que ses inconnus ne viennent jamais poser un seul orteil en territoire Floukru. Sa décision était prise : Luna ira sur Terre demain. Il ne lui restait plus qu'à réfléchir : se fera-t-elle accompagner de 2-3 Floukru, ou ira-t-elle seule ?

© 2981 12289 0


Dernière édition par Luna le Jeu 27 Avr - 0:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1298
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 16:46

Bienvenue par chez nous Luna I love you
Il faudra qu'on étoffe notre lien toutes les deux ! Je préférais ne pas trop m'avancer tant que le personnage n'était pas pris Smile
Un rp sera une obligation dès ta validation !

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡



Je suis parfaite. Than l'a dit. Agenouillez-vous.:
 

Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 17:54

Bienvenue sur New Earth ! Heureux de voir que tu as craqué What a Face
Si tu as la moindre question, n'hésite pas ! ^.^

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1280
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 18:55

Welcome

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


TEAM MOON :
 


Merci Marcus pour la signature et l'avatar    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 21:23

Bienvenue dans le coin Smile et bonne chance pour ta fiche!

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 21:46

Merci, tout le monde !cheers
Ca sera avec grand plaisir, Lexa, aussi bien pour étoffer le lien, que pour un rp !
Et Marcus, je pense que je t'enverrai un mp dans la soirée, suivant comment ma réflexion sur ma fiche avance tongue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 139
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 22:38

Une Luna ** Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche. Et franchement, perso favoris, j'approuve Roan/Luna/Lexa x)

En tout cas, j'ai hâte de lire ce que tu vas nous faire du personnage **

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t280-rapport-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Dim 23 Avr - 23:43

Merci bien Nemyt !

J'espère que ma vision du personnage ne te décevra pas ! (même si pour la suite, il faudra attendre, il va me falloir songer à aller dormir elephant Mais en attendant, le début de l'histoire est posté, pour d'éventuels curieux tongue )
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Lun 24 Avr - 12:34

Bienvenue Smile

Hâte de voir l'histoire complète (sans vouloir te mettre la pression Razz)
Bon courage !

Évidemment je viendrai te parler d'un lien une fois validée Wink

_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Lun 24 Avr - 13:57

Merci Clarke !

L'histoire devrait bientôt être terminée, il ne me reste qu'un paragraphe, et ensuite, j'enchaîne avec le caractère ! Donc, il va bientôt falloir vous préparer à voir une Luna vagabonder sur les terres Trikru ! Razz
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Lun 24 Avr - 23:54

Ton histoire est vraiment bien ! C'est fluide et agréable à lire, bref que du bonheur What a Face
Comme vu sur la CB, merci Lexa, voici ton thème pour le RP test :

Citation :
SUJET : Récemment, une étrange nouvelle est arrivée chez les Floukru, tout droit venue des récits apportés par les voyageurs : sur le territoire Trikru aurait atterri un bien étrange vaisseau contenant une centaine d’individus aux origines inconnues. Une guerre semble avoir éclatée entre le Peuple des Arbres et ces jeunes venus du ciel et cette histoire ne manque pas de se répandre comme une traînée de poudre. Décris la scène ainsi que la réaction de Luna lorsqu’elle apprend cette bien étrange nouvelle..

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Jeu 27 Avr - 0:05

Normalement, ma fiche est terminée (oui, car j'avoue ne pas être convaincue du résultat final, mais bon, j'arrive plus à rien aujourd'hui, donc, j'arrête là, quitte à faire des modifications si nécessaire !)

Bonne lecture ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Jeu 27 Avr - 21:25

Wow, super fiche que tu nous as fait là ! Je suis fan de son histoire, elle est encore plus triste que dans la série

Toi qui doutais de la qualité de ta fiche, je peux t'assurer que tu n'as pas à t'en faire !
Au plaisir de se voir en RP !

_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 20 Masculin Nb de Messages : 128
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Jeu 27 Avr - 21:54

A bientôt en rp amie Natblida! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1137
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Jeu 27 Avr - 23:09

Très agréable à lire ce RP test ! Tout est bon pour moi, je te donne ta couleur !
Bon jeu sur NE et à bientôt en RP What a Face


Félicitation, tu es validé !

Tu peux désormais commencer à jouer et marquer l’histoire ! Si ton personnage est un personnage inventé, n’oublie pas d’aller référencer la célébrité que tu utilises pour la représenter dans CE SUJET. N’oublie pas non plus de poster le RAPPORT DE MISSION de ton personnage et de le mettre régulièrement à jour afin de permettre aux autres de suivre son évolution sur le jeu. N’hésite pas à créer un sujet dans les DEMANDES DE RPS ET DE LIENS afin de trouver plus facilement quelqu’un avec qui jouer et évoluer. Enfin, si tu souhaites participer aux RPs importants actuellement en cours sur le forum, passe faire un tour dans la partie INSCRIPTION AUX EVENTS … qui sait, peut-être n’est-il pas encore trop tard pour s’inscrire !

Afin d’être informer des nouveautés et des annonces postées sur le forum, pense à jeter régulièrement un œil à la partie ANNONCES & SERVICE RECRUTEMENT. Tu trouveras également tout ce dont tu as besoin pour bien gérer ton personnage dans la section GESTION DES PERSONNAGES.

Bon jeu sur New Earth, et puissions-nous nous retrouver !

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    Ven 28 Avr - 17:59

Ca fait plaisir tout ça Razz
Contente que ma fiche ait rencontré un tel succès alien
Merci beaucoup pour la validation ! cheers
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna | What if the fight is all we are?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Luna | What if the fight is all we are?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Bite fight...
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: Présentations
-
Sauter vers: