:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 Don't play the princess - ft Clarke [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 88
En savoir +

MessageSujet: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Mar 16 Mai - 19:37

Listen to me.Cela faisait maintenant quelques jours que la navette avait atterri et que les 100 avaient posé leur campement sur Terre. Ils tentaient tant bien que mal de survivre au terrain hostile qui venait de les accueillir. A peine arrivé, les leaders nés s’étaient dévoilés. D’un côté Clarke, station Alpha tout comme lui, et de l’autre Bellamy. La première avait pris la décision de suivre correctement les directives du chancelier. Oui ce même homme qui les avait envoyés ici à une mort certaine. Si elle voulait les petites princesses ici, en obéissant, elle pouvait toujours le faire. Mais Nate n’allait pas la suivre les yeux fermés. Bien au contraire. Un petit groupe était parti pour le Mont Weather pour trouver des vivres. Nathan était resté au camp, en compagnie des autres. Il s’était très vite rapproché de Bellamy, avec lequel il partageait beaucoup d’idées et de visions de ce que devait être leur vie sur terre. S’ils n’appartenaient pas à la même station sur l’Arche, Nate le connaissait de nom. En effet celui-ci avait travaillé avec son père dans la Garde. Les deux garçons étaient la preuve, que peu importe vos relations au sein de l’Arche, cela n’empêchait pas les dirigeants de vous utiliser à leur guise. Si Nate déplorait déjà les inégalités lorsqu’il était encore sur l’Arche, maintenant qu’on les avait envoyés à la mort, il leur en voulait encore plus.

Le groupe à peine parti, Bellamy était venu le voir pour lui parler de leurs bracelets électroniques. C’était des membres de la garde qui leur avaient accrochés avant leur départ dans la navette. Impossible de les enlever manuellement. Nate avait essayé, dans un premier temps, plus par curiosité que par réel envie de le quitter. C’était la seule chose qui les reliait à l’Arche. Grâce au bracelet, ils pouvaient savoir s’ils étaient encore en vie ou non. Même à des milliers et des milliers de kilomètres d’eux, ils avaient encore une trop grande emprise sur eux. Bellamy voulait que les 100 les enlève. Et étrangement, Nate partageait son avis. On les avait envoyés à la mort sur Terre, alors pourquoi leur laisser le loisir de les observer encore et encore. Ils ne méritaient pas de savoir que la Terre était viable. Ils ne méritaient rien d’eux.

*Leur faire croire que vous êtes tous mort, c’est ton idée de génie ?*

Bellamy essaya de convaincre ceux qui étaient restés au camp d’enlever ces bracelets. Nate l’aidait dans sa quête. Mais contrairement à son leader, il avait tout de même des manières un peu moins brutales. Il préférait parler, utiliser un discours réfléchis et censé plutôt que de menacer et obliger leurs camarades à obéir par la force. Ainsi, il était allé voir dans un premier temps Harper, et avait longuement discuté avec elle pour tenter de la convaincre.

– Tu veux vraiment laisser les personnes qui t’ont envoyé à la mort sans aucun regret te surveiller, et continuer à te contrôler ?

On vint lui tapoter sur l’épaule avant que la jeune femme n’ait le temps de lui répondre. Les autres, et Clarke venait de rentrer au camp. Nate se doutait bien que ce qui était actuellement en train de se passer ici n’allait sans doute pas lui plaire. Mais elle devait savoir qu’elle n’était pas le chef ici, même si sa mère faisait partie du conseil sur l’Arche. Elle était comme eux en bas. Et son statut de privilégié n’allait surement pas l’aider.

– Clarke.

Le jeune homme l’appela. Autant commencer cette discussion directement avec elle. Avec un peu de chance, elle se terminerait vite.

– Combien de temps je vais devoir gaspiller avec toi, pour te convaincre d’enlever ton bracelet ?

Droit au but. Nathan n’était pas réellement le genre de garçon à tourner autour du pot.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Mer 17 Mai - 13:26





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Not a princessThe Ark can't think we're dead.



A peine les portes du camp passées, Clarke était interpellée. Elle jaugea d'un œil attentif l'attroupement de jeunes, Bellamy en tête. Mais ce ne fut pas lui qui l'avait appelée, et il ne vint jamais à sa rencontre. Celui qui la rejoignit fut Miller, un garçon que Clarke connaissait vaguement de l'Arche. Elle avait pu constater sa préférence pour Bellamy et se méfiait de lui et des idées qui pouvaient lui passer par la tête. Elle allait écouter ce qu'il avait à dire, mais il était peu probable que cela lui plaise. Clarke entendit un paradoxe dans les propos du jeune homme. S'il ne voulait pas gâcher son temps à lui parler, pourquoi venir le faire ? Il était déjà clair qu'elle ne souhaitait pas ôter son bracelet. Si l'Arche les croyait morts, personne ne descendrait les aider. Ils ne survivraient pas longtemps sans assistance, ici. La mort était vite arrivée parmi le groupe et Clarke ne pouvait faire des miracles avec ses petites compétences médicales. D'autant plus que les jeunes ne savaient pas se tenir. Ils faisaient comme bon leur semblait et avaient vite fait de se blesser. Beaucoup n'appréciaient pas Clarke, mais ils étaient bien contents de la trouver lorsqu'ils se blessaient ou qu'ils ne se sentaient pas bien.

- Tu peux gaspiller tout le temps que tu veux, je ne le retirerai pas, déclara-t-elle avec fermeté.
Clarke était de caractère borné, elle ne se laissait pas convaincre aisément, et c'était d'autant plus difficile ici qu'il en allait de leur survie. Elle ne comprenait pas l'attitude de Bellamy. Pour le plus vieux du groupe, ce dernier était assez irresponsable. Mais il était suivi, et ce soutien mettait bien des bâtons dans les roues du carrosse de la princesse. Parviendrait-elle à faire comprendre à au moins une personne, Miller ici présent, que le retrait de tous les bracelets les condamnerait à une mort certaine ? Ou l'égoïsme allait-il reprendre le flambeau maintenant que les jeunes avaient été relâchés dans la nature ?
- L'Arche ne peut penser qu'on est morts. A moins que tu ne veuilles vraiment mourir, ton choix est stupide.
Clarke ne voulait pas qu'il se méprenne non plus, elle pouvait imaginer multiple raisons qui auraient pu pousser quelqu'un à retirer le bracelet. Elle aussi avait un sentiment amer à l'égard de l'Arche. Le Conseil avait exécuté son père et condamné ainsi des centaines d'innocents. Les secrets pesaient lourds dans l'espace, c'est pourquoi le conseil aimait les éjecter dans l'univers de la gravité zéro. Une solution si simple de se débarrasser des problèmes... mais ceux-ci étaient encore là, et la réalité rattraperait vite l'Arche, Clarke le savait et s'était entêtée à le dire le jour de son arrestation, lorsque Marcus Kane avait tenté de la rallier à sa cause. Il avait fallu une prison pour faire taire Clarke, mais en bas, elle comptait bien se faire entendre. Elle ne voulait que le bien du groupe, après tout.
- On ne survivra pas sans leur aide, précisa-t-elle pour montrer qu'elle n'était pas du côté de l'Arche, mais du côté de la survie.

© Jawilsia sur Never Utopia



_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 88
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Mer 17 Mai - 16:07

Listen to me.Clarke était revenu au camp, et Miller avait pris l’initiative d’aller la voir en premier. L’un de ses camarades l’avait prévenu de son retour. Ce qu’ils avaient entrepris de faire en son absence ne pouvait pas être remis en question avec son retour. Les bracelets électroniques devaient être enlevés. Nate n’avait d’ailleurs déjà plus le sien. Sur l’Arche, on devait le penser mort. Il pensa un instant à son père. Après avoir perdu sa mère, il le perdait maintenant lui. Mais cette vision n’allait pas le faire changer d’avis. David Miller était un membre de la Garde, il n’avait jamais été spécialement tendre avec son fils, l’écrasant souvent sous la pression. Et il n’avait rien fait pour empêcher de convaincre l’Arche de les envoyer vers une mort certaine. Sa décision avait été prise, et rien ne pouvait maintenant le faire reculer. Mais quelques bracelets retirés n’étaient pas suffisant. Tous devraient être détruit pour que le Conseil pense que la Terre soit invivable. Et voilà l’une des raisons pour laquelle il s’était empressé d’aller voir la princesse. Il aurait pu laisser Bellamy s’en charger en premier. Mais lui, avait des manières un peu plus brutales que Nate, et avec une fille au tempérament de feu comme ça, il ne fallait peut-être pas y aller par ce chemin.

Le jeune homme avait décidé d’aller droit au but. Pas besoin de passer par quatre chemins avec la princesse, elle n’était ni stupide ni dupe. Alors il lui demanda directement combien de temps il allait devoir perdre avec elle pour la convaincre de retirer ce bracelet. Elle avait le choix entre la diplomatie et la force. Car Nate savait que Bellamy était assez borné pour ne pas s’arrêter avant que tous les 100 aient finalement ôté leurs bracelets. Ce n’était qu’une question de temps. Autant qu’elle le fasse maintenant sans être trop amoché. Evidemment elle était très borné elle aussi. Elle lui annonça de but en blanc qu’il pouvait gaspiller tout son temps, elle ne le retirerait pas. Elle était ferme, et visiblement pas très ouverte à la discussion. Génial … Ça n’allait pas faciliter son travail pour le coup. Mais il n’allait pas abandonner aussi facilement. Elle pensait son choix stupide, et presque suicidaire, parce que selon la princesse, ils ne pouvaient pas survivre sans leur aide. Evidemment, la petite fille chérie d’un des membres du conseil de l’Arche était toujours empoisonné par leurs idées.

– J’ai un peu de temps à perdre, Bellamy s’occupe des autres.

Répondit-il dans un premier temps. Il voulait lui montrer qu’il pouvait tout aussi bien être borné lui aussi. Et surtout elle n’était pas sous ses ordres, ni sous son influence. Il avait choisi son camp, et ce n’était pas le sien. Ils avaient déjà réussi à convaincre pas mal de monde de retirer les bracelets. Plus de la moitié du camp n’en avait désormais plus, ce qui était une bonne chose pour eux, une moins bonne pour Clarke et les habitants de l’Arche. Non Nate n’avait pas l’intention de mourir ici, mais il n’avait pas non plus envie que l’Arche sache qu’il était en vie.

– Tu crois encore que l’Arche veut notre bien, Clarke ? Ils nous ont envoyés à la mort ici, ta propre mère était prête à te laisser mourir par radiation pour une simple expérience. Toi, plus que n’importe qui, devrait comprendre pourquoi on fait ça.

Répondit le jeune homme. Il ne pensait pas son choix stupide, et il voulait qu’elle prenne en compte leur point de vue aussi. Ils ne pouvaient pas faire tout ce qu’elle disait parce qu’elle pensait avoir raison. Pourtant ils allaient bien devoir trouver tous un moyen de s’entendre s’ils voulaient survivre sur Terre. Et ce n’était visiblement pas gagné.

– Quelle aide ? On a plus de radio, on va devoir survivre par nous-même.

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Ven 19 Mai - 21:04





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Not a princessThe Ark can't think we're dead.



L'atmosphère au camp n'était plus la même que lorsque Clarke avait quitté les lieux pour partir à la recherche de plantes médicinales. Elle était partie faire quelque chose d'utile, et elle revenait pour trouver l'anarchie au camp. Les délinquants grouillaient. Bellamy cherchait à les organiser pour mettre son plan en marche. Et tandis qu'il s'occupait des autres, Nathan Miller avait décidé de s'occuper de Clarke. La jeune femme n'allait pas se laisser abattre. Si Bellamy avait déjà aucune chance avec elle, ses sbires n'en avaient pas non plus. Clarke savait réfléchir par elle-même, elle ne se laissait pas laver le cerveau comme c'était apparemment le cas pour de nombreux délinquants. La situation avant son départ du camp n'avait déjà pas été simple à gérer, voilà qu'un nouveau conflit émergeait. Ils étaient censés survivre ensemble, non se combattre !

- Ce n'est pas parce que je refuse de retirer mon bracelet que je soutiens l'Arche.
Elle n'avait pas envie de revoir certaines personnes de là-haut, mais ni elle ni les délinquants n'avaient le choix pour survivre. Certains, comme Nathan, pensaient l'avoir. Ils ne se rendaient pas compte de la gravité de la situation. Ils n'avaient personne sur Terre de réellement compétent. Ils étaient tous apprentis en un quelconque domaine, mais cela ne suffisait pas. Il fallait des élites pour chaque domaine de compétences. Comment allaient-ils se nourrir, se soigner, se vêtir, se loger efficacement sans personne pour s'y connaître suffisamment ? Clarke n'était qu'apprentie médecin, seule pour s'occuper d'une centaine de personnes sur un territoire hostile qui continuait de leur livrer ses secrets. Monty pouvait identifier les plantes comestibles et médicinales, mais ils ne pouvaient rien faire pousser en pleine forêt, encore moins sans matériel. Pour l'instant, ils se contentaient d'abris fabriqués avec du bois et des éléments tirés de la navette, mais ces habitations de fortune n'étaient pas très solides : à la première tempête, elles s'écrouleraient. Ils devraient alors s'entasser dans le vaisseau au milieu des débris et des malades, car la navette servait à la fois de laboratoire et d'infirmerie.
- Ma mère n'avait pas d'autre choix. Je suis délinquante au même titre que vous. Qu'est-ce que tu crois, Miller, que j'ai plus de droits que vous sous prétexte que mes parents ont fait partie du conseil ? Mon père s'est fait éjecter comme n'importe quel autre adulte accusé d'un crime. Tu penses que je soutiens ça ?
Clarke avait parlé un peu trop sèchement à son goût. Elle ne voulait pas offrir sa colère à quelqu'un qui n'attendait que ça. Elle avait mieux à faire et s'énerver l'empêcherait d'effectuer ensuite des tâches qui demandaient du calme et de la concentration.
- Les bracelets prouvent à l'Arche que la Terre est viable. Ils leur permettent de savoir qu'ils peuvent descendre sur Terre sans craindre la radiation. C'est notre chance d'obtenir de l'aide, du matériel médical, des vêtements, un plus grand camp mieux protégé, nos familles. Ton père est là-haut, Miller, ne veux-tu pas le retrouver ? Tu dois bien avoir d'autres personnes chères sur l'Arche, souhaites-tu vraiment les condamner ? Garder les bracelets, c'est s'assurer notre survie et celle de ceux qu'on aime.
Clarke trouvait son discurs particulièrement convaincant, mais elle doutait encore de pouvoir convaincre Nathan. Il suivait Bellamy, après tout, cela n'était pas preuve d'une très grande vivacité d'esprit. Néanmoins, Clarke se voulait claire quant à ses intentions de ne pas ôter son propre bracelet.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 88
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Ven 19 Mai - 22:50

Listen to me.Cette histoire de bracelet était en train de sensiblement divisé le camp. Il y avait ceux qui voulaient les enlever et qui le faisaient, ce qui ne voulaient pas mais qui craquaient sous la pression de Bellamy, ou les arguments de Nate. Et puis il y avait les cas les plus compliqués : ceux qui voulaient les garder à tout prix pour ne pas que l’Arche les croit mort. Et la princesse qui venait de revenir faisait effectivement parti de ces personnes. Le jeune Miller allait sans doute avoir du pain sur la planche s’il voulait réussir à la convaincre de l’enlever. Elle n’était pas si naïve que ça, et beaucoup moins facile à convaincre. Mais il fallait tout de même tenter. Après tout, elle serait sans doute plus sensible à une approche passive argumenté comme celle de Nate plutôt qu’une approche brute comme celle de Bellamy. A peine était-elle arrivé sur le camp que le garçon s’était empressé d’aller la voir. Rentrant directement dans le vif du sujet. Clarke n’était pas son ami. Et les relations entre les deux n’étaient pas forcément au beau fixe, surement dû au fait que l’adolescent était du côté de Bellamy et ne buvait pas ses paroles comme le Messi. Pourtant ils s’étaient légèrement côtoyés sur l’Arche, venant tous les deux de la même station, étudiant dans les mêmes écoles, ici sur Terre, ce semblant de lien ne s’était pas développé dans le bon sens.

Clarke lui signala quand même que ce n’était pas parce qu’elle refusait de quitter son bracelet qu’elle soutenait l’Arche. Nate ne voyait pas réellement les choses de la même façon. Le conserver, c’était continuer d’aider l’Arche et ses dirigeants, c’était leur faire comprendre qu’ils étaient toujours leurs petites marionnettes, qu’ils étaient toujours des bons travails. Ils faisaient le sale boulot pour eux, ils risquaient leurs vies, pour qu’ils puissent ensuite venir, sans courir de gros risques. Ils les avaient envoyés à la mort sans sourciller, sans revenir sur leurs décisions. Ils les avaient lâchés sur Terre sans grandes connaissances, tout ça pour quoi ? Beaucoup de choses motivaient le jeune Miller pour empêcher à tout prix les hauts dirigeants de l’Arche de venir sur Terre et de reprendre le contrôle de tout. Pour la première fois de leur vie, ils avaient une certaine liberté … Et ce n’était pas pour qu’on leur en prive à nouveau. Nathan voulait faire ouvrir ses yeux à Clarke et pour cela il utilisa même l’exemple de sa mère. Elle aussi, était prête à la laisser mourir par radiation pour une simple expérience. Pourquoi elle ne voyait pas cela ? La demoiselle lui répondit simplement que sa mère n’avait pas le choix, qu’elle était une délinquante comme eux, et qu’elle n’avait pas de passe-droit malgré la stature de ses parents.

– Qu’est-ce que tu crois qu’il va se passer si l’Arche apprend que la Terre est viable ? Tu crois qu’on sera gracié de nos crimes, et qu’on aura la liberté qu’on a, actuellement ? Le fait est qu’ils nous ont bien envoyés crevé ici, sans assurance. Parce que nos vies ne valaient pas grand-chose. On devrait les aider maintenant, c’est ce que tu penses ?

Demanda le jeune homme. Parce que pour lui, il n’y avait pas vraiment de logique dans ce plan. Elle lui parlait sèchement, n’étant pas du tout d’accord avec lui. Nate se fichait pas mal du ton qu’elle prenait avec lui. Lui gardait son calme, restait courtois, tout en restant ferme, pour bien montrer qu’il campait sur ses positions.

Mais finalement Clarke reprit la parole, lui expliquant que les bracelets prouvaient à l’Arche que la terre était viable, que c’était leur chance d’obtenir du matériel. Elle lui rappela que son père était là-haut et lui demanda s’il ne voulait pas le retrouver. Lui et d’autre personnes qui se trouvaient là-haut. Bryan … Depuis qu’il était arrivé ici, il avait mis de côté tous ses sentiments, toutes ses pensées sur l’Arche, comme pour se protéger. Son petit-ami était toujours sur l’Arche. Et peut-être qu’il ne le reverrait jamais. Cette pensée était difficile à supporter …

– Alors je dois choisir entre mon père et Bryan ou ma liberté ?

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Dim 21 Mai - 10:58





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Not a princessThe Ark can't think we're dead.



Les dilemmes ne plaisaient pas plus à Clarke qu'à n'importe qui d'autre. Si Nathan voyait un dilemme ici, ce n'était pas son cas. Mettre un problème là où la question ne devait se poser rendait la situation compliquée inutilement. Clarke n'avait pu imaginer, à son arrivée ici, se détacher définitivement de l'Arche. Les Cent étaient seuls, et ils n'étaient déjà plus Cent. Certains d'entre eux n'avaient même pas pu voir les couleurs de la forêt puisqu'ils étaient morts bêtement dans le crash à cause des acrobaties de Spacewalker, que Clarke avait ensuite appelé Finn. Dès le premier jour, ils avaient été confrontés à une multitude de dangers et de soucis. Ils étaient un groupe non soudé, chacun ayant des idéaux et un passé différent. Ils étaient peut-être tous originaires de l'Arche, mais ils ne venaient pas de la même station. Ils avaient grandi différemment, et cela les opposait aujourd'hui. Pourtant, Nathan venait de la même station que Clarke. Il devait pouvoir comprendre le point de vue de Clarke, tout comme elle commençait à percevoir la peur de Nathan d'être à nouveau enfermé si leur peuple venait à descendre sur Terre. Cette peur n'était pas irrationnelle, tous ici avaient été mis en cage dans l'espace, mais cela ne tenait plus sur Terre. Jamais ils ne pourraient être enfermés à nouveau sur une si grande étendue de Terre aussi difficile à conquérir. Ici, ils étaient libres d'aller où bon leur semblait, et ils pouvaient découvrir ce territoire bien avant que les autres descendent. Ils avaient un avantage. Aussitôt descendue, l'Arche leur serait redevable. Les Cent avaient besoin du matériel et des connaissances des autres encore là-haut, mais eux avaient découvert la Terre bien avant. L'Arche aurait besoin de connaître leurs découvertes. Ils avaient amplement de quoi marchander. Ils avaient même la possibilité de partir loin pour aller s'installer ailleurs pour ceux qui ne voulaient plus vivre avec le peuple de l'Arche. Ils avaient une infinité de possibilités.

Choisir. La famille ou la liberté ? L'un revenait à l'autre pour Clarke. Être libre, c'était aussi pouvoir passer du temps avec ceux qu'on aimait. A quoi bon avoir la liberté de mouvement si on était seul et malheureux ?
- Tu es libre de les revoir. Crois-tu vraiment que le Conseil va nous faire enfermer dès son arrivée sur Terre ? Ils nous ont envoyé en mission, certes pour ne pas risquer leurs vies, mais ce que nous faisons là nous offre notre rédemption. A quoi bon, sinon ?
Elle ne pouvait peut-être pas l'affirmer, mais elle ne voyait pas l'intérêt de jeter des adolescents sur Terre pour les enfermer en bas ensuite. Le Conseil s'imaginait sûrement leur mort sous l'effet de la radioactivité, mais ils avaient forcément envisagé leur survie, ce que Clarke décida de faire remarquer :
- Le Conseil calcule tout, tu le sais bien. Ils laissent peu de chance aux probabilités, sinon mon père serait encore en vie. Ils ont bien dû imaginer quoi faire dans le cas où on survivrait, et je doute que leur priorité en bas serait de nous emprisonner. Et puis... on n'est pas sur l'Arche, ici, il est bien plus simple de fuir tant le lieu est vaste.
Si elle était confrontée au dilemme de Nathan, Clarke choisirait sa mère. Cette dernière était la seule famille qu'il lui restait, Clarke ne se voyait pas l'abandonner, encore moins la condamner dans l'espace. Le ciel séparait les deux femmes. Clarke s'accrochait aux deux bracelets qui entouraient ses poignets : le bracelet qui communiquait ses signes vitaux à sa mère, et la montre qui laissait croire à Clarke que son père était encore avec elle. C'était sa façon à elle de continuer sans trop souffrir. Cela lui donnait l'impression de porter un peu de courage. C'était un espoir mince, mais elle pensait encore revoir sa mère un jour. S'il était déjà trop tard pour Jake Griffin, Abigail respirait encore. Clarke avait bien réussi à rejoindre le sol, pourquoi sa mère n'y parviendrait-elle pas ?
- Je comprends tes craintes, Nathan... reprit-elle, optant pour le prénom du jeune homme cette fois-ci. Mais couper tout lien avec l'Arche serait condamner tous les autres. Il y en a beaucoup là-haut qui méritent de descendre. Notre besoin n'est pas seulement matériel. Il n'est pas non plus seulement question de revoir notre famille et nos amis, mais il est aussi question de permettre à la population de survivre.
Elle se dit que, peut-être, c'était le moment de dire la vérité. En bas, Marcus Kane ne pouvait la faire taire. Nathan Miller ne connaissait sûrement pas cette vérité-là, mais Clarke y tenait, et quand bien même elle semblait logique, elle se devait de faire ce que son père n'avait eu le temps d'accomplir : informer les autres.
- Mon père a été condamné pour trahison. Le Conseil cache une information importante à la population. Il a découvert que le système de renouvellement d'air de l'Arche ne fonctionnerait bientôt plus. Un défaut irréparable. Depuis un an, sur l'Arche, on vit sur nos dernières réserves d'oxygène. Si on retire nos bracelets, ils ne descendront pas. Ils s'imagineront qu'il vaut mieux mourir asphyxié que mourir d'une longue agonie sous la radioactivité. Ton père, Bryan... ils mourront.
L'idée de Bellamy de supprimer les bracelets n'avait rien d'un dilemme. C'était un suicide, voilà tout. Les Cent avaient besoin de l'Arche, et l'Arche avait besoin de la Terre. Ni le premier groupe ni le deuxième ne survivraient sans l'autre.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 88
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Mar 23 Mai - 3:03

Listen to me.La situation sur le camp n’était vraiment pas simple. Depuis qu’ils étaient arrivés sur Terre, les 100 ne semblaient réellement pas d’accord sur comment survivre. Des leaders s’étaient démarqués, mais l’un des gros problèmes était bien qu’ils n’avaient absolument pas le même avis sur la survie. Et si Clarke et Bellamy n’arrivaient pas réellement à se mettre d’accord, le clan était comme divisé en deux. Ceux qui suivaient le garçon et ceux qui suivaient la princesse. Nate avait fait son choix, en devenant l’un des bras droits de Bellamy. Il avait entièrement sa confiance, et le suivait dans la plupart de ses idées, même s’ils n’avaient pas réellement les mêmes techniques ou le même tempérament. Le fait de parler avec Clarke aujourd’hui lui montrait une nouvelle fois qu’ils n’avaient réellement pas les mêmes points de vue. La demoiselle ne voulait absolument pas entendre parler de cette idée d’enlever les bracelets électroniques. Pour elle, tout semblait simple. Il fallait simplement les garder pour le contact avec l’Arche. Nathan avait vite décroché de cette idée. Après tout, ils étaient ici à cause des hauts dirigeants de l’Arche, ils devaient survivre, et risquer leurs vies à cause d’eux, pour une expérience qu’ils menaient et préparaient depuis des mois surement. Leurs vies ne valaient pas grand-chose. Ils n’étaient que des délinquants, en soit pas une très grande perte. Même Clarke, fille d’une conseillère avait été envoyé à la mort. C’était l’incompréhension totale pour le jeune Miller. Et pourtant, ils auraient peut-être pu se comprendre. Ils venaient tous les deux d’une station privilégiée : la station Alpha. Ils avaient été dans les mêmes écoles, avaient côtoyé les mêmes personnes. Mais aujourd’hui, sur Terre, ils semblaient plus différents que jamais ils ne l’avaient été.

Clarke n’était pas une idiote, et Nate non plus. Ils commençaient à comprendre son point de vue, et pourquoi elle tenait tant à ces bracelets. Mais le garçon était guidé en quelque sorte par sa peur. Une peur irrationnelle surement, mais malheureusement incontrôlable. Il avait passé des mois enfermés dans une cellule de la prison de l’Arche. Des mois où ils se retrouvaient des heures et des heures seuls face à lui-même, un endroit où il avait cru devenir fou. Il ne voulait plus jamais connaître cette sensation. Ici, sur Terre, ils étaient tous libres. Il n’y avait pas de lois comme sur l’Arche, où ils risquaient la mort pour chaque bêtise. La dictature était terminée, la restriction aussi. Alors pourquoi vouloir tout gâcher en faisant venir Jaha, Kane et les autres ? Ils étaient leurs rats de laboratoires. Ils testaient pour eux, et quand ils seraient sûr des résultats, et qu’ils n’auront plus besoins d’eux, qu’allait-il se passer ? Nate avait du mal à croire qu’ils s’en sortent facilement, qu’ils puissent faire partie de la population et intégré comme des gens normaux. Au mieux, on allait peut-être les enfermer à nouveau. Et ça c’était absolument hors de question. En tout cas pour Nate, et vu toutes les personnes qui avaient déjà retirés leur bracelet, il n’était pas le seul à penser de cette manière.

Mais les paroles de Clarke commençaient à résonner dans l’esprit du jeune Miller. Décontenancé, et face à un choix de l’impossible. Choisir entre son père, et Bryan, ou sa liberté ? Ce n’était pas si facile. Ce n’était pas réellement un choix qu’il pouvait faire. A quoi bon avoir sa famille auprès de soi s’ils se retrouvaient encore une fois en prison. Quand il était dans la SkyBox, il s’était posé la question plusieurs fois : si ça ne serait pas mieux d’avoir été envoyé à la dérive directement plutôt que de se voir enfermé et privé de liberté. Clarke lui répondit qu’il était libre de les revoir, et n’avait pas l’air de penser qu’ils allaient les enfermer à peine revenu sur Terre.

*Elle est bien naïve.*

– Notre vie a pas de valeur à leurs yeux, sinon ils nous auraient surement pas envoyé ici. Après tout ce qu’on a vu, entendu et vécu sur l’Arche, j’ai du mal à comprendre comment tu peux voir de la bonté en ces gens. Pour l’instant on est ensemble, et s’ils viennent … On devra ensuite choisir entre suivre les règles de Jaha à nouveau ou alors se faire tuer par des Natifs. Génial Clarke c’est un plan d’enfer.

Répondit-il un peu ironiquement. Il se rendait bien compte qu’elle n’était pas contre lui, mais toute la haine qu’avait Nate envers l’Arche et ses dirigeants, semblait se diriger un peu vers Clarke pour le moment. Ce n’était pas tant contre elle, mais surement un besoin d’évacuer tout ce qu’on lui aurait empêcher de clamer là-haut.

Elle lui expliqua pourtant que couper tout contact avec l’Arche allait simplement les condamner tous. Il y avait des personnes là-haut qui méritaient de descendre. Bien sûr, elle avait raison. Certaines personnes étaient comme eux, oppressé et contre la politique du conseil. Devaient-ils être sacrifié au nom de la liberté des 100 ? Mais Nathan ne comprit pas réellement ce que Clarke entendait quand elle disait que leur action allait permettre à la population de survivre. Devant son air interrogateur, la demoiselle poursuivit et lui expliqua les réelles raisons pour lesquels son père avait été envoyé à la dérive. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Nate ne s’y attendait pas réellement.

– C’est vraiment des pourritures … Encore et toujours des mensonges, je sais même pas pourquoi ça m’étonne encore venant du conseil.

Le jeune homme eut un rire jaune.

– Bryan ne mérite pas de mourir sur l’Arche … Mais tu aurais dû tenir ce discours un peu plus tôt, Clarke, j’ai déjà plus mon bracelet.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Jeu 25 Mai - 15:41





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Not a princessThe Ark can't think we're dead.



Entre suivre les règles du chancelier ou se faire tuer par les natifs, le choix était vite fait pour Clarke. Il était plus simple pour la jeune femme de combattre les règles plutôt que de combattre des personnes à l'allure sauvage prêtes à l'étriper. Elle était bien plus douée avec les mots qu'avec le combat au corps au corps. D'ailleurs, Nathan sembla rejoindre son avis. Des centaines d'innocents périraient s'ils ôtaient leurs bracelets. Un nouveau dilemme rejoignit cependant les précédents : Miller avait déjà retiré son bracelet. Clarke s'en doutait. Il n'aurait pas été malin de sa part de venir essayer de la convaincre d'ôter un bracelet s'il avait encore porté le sien. Encore une fois, Clarke ne voyait pas de réel dilemme ici. Ce problème n'en était pas un puisqu'il n'était pas question de Miller, il était question de la communauté. Tant que quelques uns d'entre eux gardaient leurs bracelets, l'Arche saurait que la Terre était viable. Or, si Bellamy et ses comparses forçaient tout le monde à ôter leur seul espoir de survie, alors l'Arche ne leur viendrait jamais en aide.

- Il n'est pas trop tard pour sauver Bryan. On peut tous les sauver. Nous sommes nombreux à encore avoir nos bracelets. Tant que nous les gardons, l'Arche restera confiante. Nous avons peut-être été envoyés en bas pour mourir, mais si nous nous faisons passer pour morts, nous condamnons tous les autres. Si on retire tous nos bracelets... on ne serait pas mieux que le conseil.

Clarke voulait dire la vérité à tout le monde, montrer que celle-ci gagnait toujours. Elle voulait que tous les délinquants puissent se faire confiance, se soutenir, pour vivre ensemble cette épreuve. Mais dès le départ, ça ne s'était pas passé comme Clarke l'avait voulu. Les premiers conflits avaient provoqué l'anarchie. Le refus des règles avaient empêché les Cent de s'unir contre les dangers de la planète. Mais les deux meneurs, Clarke et Bellamy, étaient vite montés au pouvoir. Chacun avait des idéaux différents mais les deux visions avaient su convaincre leur part de public. Nathan semblait comprendre la vision de la jeune femme mais il n'adhérait pas encore. Clarke finirait bien par le rallier un jour à sa cause. Bellamy avait un comportement trop impulsif pour qu'elle le laisse diriger le groupe entier. Miller finirait bien par s'en rendre compte.

© Jawilsia sur Never Utopia



Spoiler:
 

_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 88
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Dim 28 Mai - 3:35

Listen to me.Si le choix semblait facile pour Clarke, il ne l’était pas autant pour le jeune Miller. Choisir entre sa liberté et la vie des gens sur l’Arche. Le choix altruiste contre le choix égoïste. C’était surement cette haine contre le conseil et les grosses têtes de l’Arche qui le faisait tellement hésiter. Pour cette histoire, il s’était directement mis du côté de Bellamy, parce qu’il lui faisait confiance, et qu’il avait surtout le même point de vue que lui. C’était parti de lui cette histoire pour enlever les bracelets et convaincre les autres de le faire aussi. Malgré tout, la conversation avec Clarke semblait le faire un peu revenir à la raison. Elle ne disait pas que des bêtises, et venait surtout de lui donner une information capitale qu’on leur avait caché jusqu’à maintenant : la réelle raison de leur envoie sur terre. L’arche était en train de mourir, et avec elle, tous ses habitants, dont son père et Bryan. Retirer les bracelets, et faire croire à leur peuple qu’ils étaient tous en train de mourir ici, allait les condamner indéniablement. Nate était-il prêt à avoir la mort de ceux qu’il aime sur la conscience ? Surement pas. Si retirer ce bracelet pour ne laisser personne venir était un acte de rébellion, maintenant que la vie de tout le monde était en danger, il pouvait revoir son jugement. La situation n’était plus la même. Mais la princesse des glaces aurait peut-être dû leur donner à tous ce détail un peu plus tôt. En connaissance de cause, ils n’auraient sans doute pas fait les mêmes choix. Nate avait déjà enlevé le sien. En même temps, comment convaincre d’autres gens de le faire si lui-même ne le faisait pas.

Clarke lui confia qu’il n’était pas trop tard pour sauver Bryan. Apparemment ils pouvaient encore tous les sauver. Ils étaient encore nombreux à avoir leurs bracelets, et tant qu’ils les gardaient, l’Arche pouvait voir que certains d’entre eux étaient encore en vie. Les mots de Clarke résonnaient dans son esprit, le faisant douter. Pas de son chef, pas de Bellamy, mais des motivations maintenant obsolètes qui leur avaient fait prendre cette décision. Il était peut-être temps de mettre les rancœurs et rancunes de côté pour sauver leur peuple. Ils n’étaient pas comme les personnes qui les avaient envoyés ici pour mourir. Ils valaient mieux qu’eux, Nate en était persuadé.

– J’espère qu’on le regrettera pas.

C’était sa façon à lui de faire comprendre à Clarke qu’il avait bien reçu son message. Il allait arrêter son petit manège mais espérait fortement qu’il n’aurait pas à le regretter par la suite. Après tout, si l’Arche descendait sur terre et que ça finissait mal pour eux …

– Tout le monde a le droit de savoir pour l’Arche. Tu as peut-être un pied dans le conseil grâce à ta mère, mais j’espère que tu ne leur fais pas confiance aveuglement …

Le jeune Miller n’avait pas réellement confiance en Clarke. Il ne pouvait pas, déjà parce qu’il ne la connaissait que trop peu personnellement, mais aussi parce qu’elle n’était pas réellement du même côté que lui. Faire confiance à Bellamy et à Clarke en même temps était un peu compliqué, puisqu’ils étaient totalement différents.

– Parle à Bellamy, il comprendra.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2676
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   Jeu 1 Juin - 17:19





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Not a princessThe Ark can't think we're dead.



Ils ne pourraient regretter. L'Arche descendrait et ils survivraient. Des centaines d'innocents seraient sauvés. Comment regretter ça ? Clarke ne s'imaginait pas revenir sur sa décision de conserver son bracelet. Certes, le conseil avait fait exécuter son père, mais il ne s'agissait pas de lui. Clarke voulait le bien général, elle ne pouvait pas laisser sa rancune envers un petit groupe de personnes en condamner des centaines d'autres. Et pour la confiance qu'elle offrait au conseil, autant dire qu'elle n'existait pas. Le conseil l'avait trahie, elle, si jeune, ainsi que tout le reste de l'Arche par la même occasion. Clarke ne ferait plus jamais confiance au conseil. Elle espérait que si l'Arche venait à descendre sur Terre, un nouveau système émergerait. Elle voulait bien d'un conseil, mais plus de celui-là.

- Ce n'est pas le conseil que je veux sauver, précisa-t-elle.
Jaha et les autres, en-dehors de sa mère, pouvaient bien mourir. Après tout ce qu'ils avaient fait, leur survie n'importait pas à Clarke. Elle aurait voulu terminer la mission de son père, mais elle ne pouvait plus prévenir les habitants de l'Arche. Il lui fallait se contenter des Cent. Si elle parvenait à convaincre tout le monde de conserver les bracelets intacts, ce serait déjà un pas vers la communauté qu'elle souhaitait voir se construire au camp. Cependant, avec Bellamy dans les parages, Clarke doutait fortement de pouvoir construire quoi que ce soit ici. Bellamy aimait l'anarchie, Clarke aimait l'ordre. Si les deux ne s'accordaient pas, le camp ne tiendrait pas plus de deux semaines.
- Si Bellamy ne comprend pas maintenant, il comprendra son erreur plus tard lorsque nous devrons faire face aux conséquences.
C'était tout ce qu'elle pouvait dire pour le moment. Et pour ce qu'elle pouvait faire, eh bien, à part discuter avec Bellamy, elle restait inutile. Peut-être qu'elle trouverait un autre moyen de se faire entendre. Après tout, elle était la seule jeune médecin du camp. Ses compétences la rendaient indispensable. Elle pourrait menacer les nouveaux rebelles de les priver d'assistance médicale s'ils retiraient leurs bracelets. Un petit coup de pression qui en ferait certainement changer d'avis plus d'un.

FIN

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Don't play the princess - ft Clarke [FB]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't play the princess - ft Clarke [FB]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» fait votre play liste ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: