Partagez | 
 

 Promenons nous dans les bois... [Ankara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mar 18 Juil - 11:17

Date du RP / Repère Chronologique : 18 septembre 2149




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Déjà 6 jours que nous étions arrivés sur terre et déjà nous avions eu quelques mésaventures. Les guêpes tueuses, la découverte des natifs qui avaient attaqués certains d'entre nous. La terre était si différente de ce que l'on nous avait raconté. Différente de ce que l'on nous avait appris. Déjà contrairement à ce que tout le monde disait sur l'Arche, la terre était respirable.

Mais nous ne connaissions rien de ce monde pourtant il était sûr qu'on devait se protéger et pour ça nous avions fabriquer des armes avec ce que l'on pouvait, avec ce que l'on trouvait dans la navette.

Malgré les armes, ce qu'il nous manquait surtout c'était de quoi se nourrir, c'est pourquoi nous partions par petits groupes armés de deux ou trois personnes quand nous sortions du camp. Je partais ce jour là avec Joyce pour tentais de nous trouver de quoi manger. On faisait une bonne équipe toutes les deux. En faite depuis notre arrivée sur terre, Joyce et moi étions très lier et nous sortions jamais l'une sans l'autre.
On avait déjà explorer quelques coins de la forêt proche du campement, et on allait explorer un peu plus loin cette fois-ci car on ne trouvait rien de très intéressant près de la navette.

Après 3 ou 4 heures de marche, nous trouvions des arbres avec une sorte de petit fruit ressemblant à des noisettes. Je commençais à grimper à l'arbre et faisais tomber petit à petit les fruits de l'arbre pour que Joyce les ramasse. On avait déjà rempli un bon sac de ce fruit quand on entendit un bruit dans les feuillages.

Je décidais de descendre et j'avais à peine poser le pied par terre que je me retrouvais plaquer au sol, sentant comme deux poignards dans mon bras. Je me retrouvais le visage face au sol, n'arrivant pas à voir ce qui m'attaquait. J'étais juste écraser par un énorme poids. J'arrivais finalement à me retourner et voir ce qui m'avait attaqué lorsque Joyce avait attaqué cet chose. En faite, c'était un animal, une sorte de gros félin avec deux grosses dents pointus qui ressortaient de sa bouche. Je restais pétrifier un instant, regardant l'animal que Joyce avait réussi à éloigner de moi. Elle lui avait planter une de nos lances dans le flanc, mais l'animal s'était retourner contre elle et il était déjà entrain de lui déchiqueter la jambe, le sang giclant de la blessure.

Je regardais Joyce ne l'entendant qu'à peine me dire de partir avant de voir son regard s'éteindre. Je savais plus quoi faire. J'aurais voulu me battre et venger Joyce mais avec mon bras qui me faisait mal ça allait être dur. Et en même temps si je restais pour me battre, je ne respectais pas la dernière volonté de Joyce, comme je n'étais pas sûr de ne pas mourir moi aussi. J'avais réussi à me relever et j'avais déjà reculé de plusieurs pas quand le félin reporta son attention sur moi, m'obligeant à me mettre à courir pour tenter de lui échapper.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »





Dernière édition par Alice Worthington le Ven 25 Aoû - 10:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mar 18 Juil - 20:41







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Un cor sonne dans les bois alors qu'au loin, le brouillard acide montre le bout de son nez. Alors que je suis à la chasse, je me dépêche de remonter sur ma jument blanche pommelée puis la lance au galop parmi les arbres. Je sais où me mettre à l'abris. Une sorte de caverne où j'établissais régulièrement un campement provisoire était bien moins loin que Ton Dc. Plus Nyrne galope, plus nous prenons de l'avance sur le brouillard. J'entends des cris au loin j'aperçois deux filles. Une sur le sol salement amochée, l'autre qui tente de se battre avec une dague face à un tigre à dents de sabre des forêts. Je pourrai les ignorer et filer vers ma cachette, mais je ne suis pas le genre de femme à laisser les gens mourir. Peut importe leur peuple. Je saisis mon arc puis vise la bête d'une flèche, je descends de Nyrne puis sort mon épée pour sauter et transpercer le crâne du prédateur. Je me redresse puis regarde la femme au sol.

« Ton amie ne survivra pas, Skaigada et le brouillard arrive. » (Fille du ciel) M'exclamais-je, en regardant la fille debout. « Son combat est terminé, libère là de ses souffrances. Nous avons peu de temps. »




Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 19 Juil - 12:02




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Je n'avais pas eu le temps de réagir et je croyais que j'allais me faire déchiqueter par cet espèce de gros félin aux deux dents pointues quand une flèche entra dans la tête de l'animal le faisant tomber au sol. Je restais là un peu bête à regarder l'animal avant de regarder une femme s'approcher, une native. Elle sauta de son cheval et planta son épée dans le prédateur le tuant définitivement avant de regarder mon amie au sol.

J'eus un mouvement de recul sur le coup avant de l'entendre parler. Elle parlait ma langue. Je restais un instant surprise avant de comprendre ce qu'elle essayer de me faire comprendre. Joyce était presque morte et elle me conseillait de lui donner la mort pour qu'elle ne souffre plus.

Je tentais de retenir la larme qui essayer de perler au coin de mon oeil et viens m'agenouiller près de mon amie. C'était ma confidente, mon double depuis que nous étions arrivées sur terre. Il y avait eu un vrai lien entre nous dès le début et maintenant... Maintenant j'avais ma dague dans ma main et m’apprêtais à lui ôter la vie.

- Joyce... Je suis vraiment désolée !

Je finis par planter ma lame dans son cou, finissant de la délivrer. Je me relevais enfin retenant les larmes qui me brûlaient les yeux et regardais la native. J'hésitais un peu, mais elle ne semblait pas hostile alors pourquoi ne pas lui faire confiance.

- C'est quoi ce brouillard ? Comment ça nous avons peu de temps ?



made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 19 Juil - 12:24







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



J'observe la jeune femme, elle est forte, je dois l'admettre. Tuer l'un des siens est toujours très difficile. Surtout lorsqu'il s'agit de mettre fin à une souffrance. Elle l'a bien tuée. Je range mon épée dans son fourreau en cuir attaché à ma hanche puis je prend les rennes de Nyrne qui s'agite. Je grimpe sur son dos puis observe la Skaigada. Le brouillard acide n'avait pas fait des siennes depuis l'arrivée de ces gens là. La forêt commence à s'agiter. Les arbres craquent sous le poids des éclaireurs Trikru qui rentrent vers leurs campements. Les oiseaux commencent à former un nuage noir dans le ciel tandis qu'ils fuient dans une direction. Bientôt, ce sont les insectes qui grouillent sur le sol. Un cerf à deux têtes passe en courant derrière moi. Le vent commence à souffler et des bruits étrange se font entendre entre les arbres. Je lui tend la main pour qu'elle monte derrière moi.

« Je t'expliquerai une fois en sécurité. » M'exclamais-je pressée en continuant de lui tendre mon bras. « Viens avec moi et tu vivras, reste et tu mourras. Prends vite ta décision, Skaigada. »




Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 19 Juil - 12:53




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

J'avais du tuer Joyce ce qui n'avait pas été une chose facile, mais comme disait la native, elle ne pouvait pas s'en sortir vu ce que lui avait fait le gros félin. Je m'étais interrogée sur ce que m'avait dit la native et bien sûr je n'avais pas résister à lui demander de quoi elle parlait en parlant d'un brouillard et que nous n'avions pas beaucoup de temps. J'étais un peu perplexe, mais de quoi elle me parlait ?

Je la vis remettre son épée dans son fourreau et remonter sur sa monture avant de voir des animaux s'enfuir près de nous. Entre un cerf à deux têtes qui passa en courant derrière la native et les insectes qui grouillaient de partout sur le sol, quelques chosent approchaient. Un bruit étrange se fit entendre à travers les bois et j'en eu froid dans le dos.

La native me dit qu'elle répondrait à mes questions une fois en sécurité mais qu'il fallait que je me décide vite si je voulais venir avec elle ou mourir ici. Merde, c'était si grave que ça ?

Je regardais de nouveau le corps de mon amie un instant avant de prendre la main de la native pour monter derrière elle. Instinctivement je passais mon bras autour de la taille de la native. C'était la première fois que je monter sur un animal et j'avoue j'étais pas rassurer.

- Ok je te suis !



made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 19 Juil - 17:55







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



La jeune fille du ciel se décide enfin à saisir ma main et je la tire pour qu'elle monte sur Nyrne derrière moi. Elle passe ses bras autour de ma taille. Il en faut peu pour que la jument parte au galop dans le même sens que les animaux fuient. Une meute de panthères noires cours aussi pour leurs vies, elles nous feulent dessus en passant mais elles ne nous portent aucune attention. Même les prédateurs savent quand il est bon de fuir. Je lance un regard derrière moi puis aperçoit le début des fumées jaunes qui fait comme un bruit de tonnerre. Je dirige alors la jument en tournant à droite puis à gauche. Ce n'est plus qu'une ligne droite maintenant.

« Snap, Nyrne ! » (Vite, Nyrne !) S'exclame t-elle pour encourager sa monture.

Quelques minutes plus tard, je descend, aide la Skaigada à descendre aussi puis je me dépêche de tirer Nyrne pour qu'elle entre dans la caverne. Une vieille porte en acier est là, je la pousse mais elle est trop lourde. Je fais signe à l'inconnue de m'aider. Une fois que cette porte est fermée, on se retrouve dans une petite obscurité. Ayant l'habitude de l'endroit, je me dirige vers le milieu de la caverne puis commence à faire un feu. Une cascade tombe au dessus ce qui fait qu'il y a un écoulement d'eau potable qui forme un petit courant, séparant le lieu en deux parties.

« Ce brouillard vient sans prévenir et sans raisons. » Expliquais-je. « C'est une espèce d'acide qui te ronge à une vitesse phénoménale. La mort est lente à venir et tu souffres énormément. »



Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Jeu 20 Juil - 16:38




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

La native m'avait aidé à monter sur sa monture et je serrais déjà fermement sa taille quand l'animal se mit à galoper. Je tentais de bien tenir la jeune femme un peu perturbé par cette nouvelle expérience. Autour de nous je voyais bien les animaux qui fuyaient tout comme nous. Ce qui approchait n'était vraiment pas bon. Je vis la jeune femme regarder derrière nous et je jetais moi aussi un coup d'oeil voyant une chose que je n'avais jamais vu avant. Un espèce de nuage, ou de fumée jaune était entrain d'apparaître semblant nous poursuivre. Et ce bruit, un bruit de tonnerre et assourdissant.

Plein de question tourner dans ma tête mais je tentais pour l'instant de simplement suivre le mouvement en restant bien accrocher à la native. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes que l'on s'arrêta et que je vis la native descendre. Cette dernière m'aida à descendre, et je tombais presque dans ses bras avant de me relever et de la suivre avec son animal dans la caverne. Essayant de fermer un grosse porte en acier, je m'approchais et l'aidais comme elle me l'avait demander.

Sauf que voilà on était dans le noir et je restais figé un moment à la même place avant de voir un feu que la native venait de faire. Je regardais un instant autour de moi. Il n'y avait pas grand chose ici, mais c'était un endroit sûr apparemment et j'en eu la confirmation quand je l'entendis parler du brouillard. Je viens m'asseoir au près du feu, repliant un peu mes jambes contre moi.

- Ce monde est si différent de ce que l'on nous a apprit.

Je pensais à ce brouillard dont elle venait de me parler. Jamais on ne nous avait parlé de ça sur l'Arche. Est-ce que seulement ça existait avant ?

Et puis d'un coup de repensais à mes camarades laisser au camp et je commençais à m'inquiéter pour eux. Est-ce qu'ils avaient échapper au brouillard ? Est-ce qu'ils avaient réussi à se protéger ? Y a bien des gens dont je me fichais un peu, comme de la princesse et chancelier. Nos deux petits privilégiés qui avaient atterri avec nous. Malgré tout il faisait parti des nôtres et je ne souhaitais pas pour autant leur mort. Mais sans la native, je ne serais même pas là pour penser à tout ça.

- Merci... enfin pour m'avoir aider...


Je repensais à l'arriver de la native, comment elle m'avait sauvé de ce gros félin alors que j'allais me faire bouffer comme Joyce.

Joyce ! Je repensais à mon amie à qui j'avais donné la mort et je serrais mes bras autour de mes jambes, tremblant un peu.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Ven 21 Juil - 11:54







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je souffle sur les braises pour qu'elles consument les fibres de plantes afin de créer la première flamme. Petit à petit, le feu prend vie et le lieu où nous sommes est bien moins glauque. Je me lève un moment pour m'approcher de Nyrne et la décharge un peu. Mon bouclier, mon arc, mes flèches, mon sac et la couverture de fourrure qui lui sert de selle. Puis elle va boire en bas de l'écoulement. Lorsque je reviens vers le feu, j'affiche un léger sourire moqueur.

« Et on vous a apprit quoi au juste ? A part envahir les territoires ? » Demandais-je en la fixant du regard.

C'était un mélange entre de la moquerie et du reproche. Mais bon, je savais très bien que je ne pouvais pas tout lui mettre sur le dos. Je commence à me réchauffer enfin. Les flammes dansent et me donnent un air doré. Pourquoi je lui ai sauvé la vie ? Parce que chaque vie est précieuse, même celle de la Skaigada. Mais je préfère jouer les dures. Ne jamais laisser tomber le masque. Je ne pouvais pas, en tant que Hedagona du louwoda kliron, laisser mes émotions transparaître sur mon visage.

« Ne me remercie pas. Je ne l'ai pas fait pour toi. Mais parce que ce serait plus simple de mourir dans le brouillard que par les miens. » Expliquais-je. Oui, bon, je n'allais pas non plus la livrer à Polis ! Je la regarde qui commence à se recroqueviller. J'imagine qu'elle pense à son amie. Je rebaisse les yeux sur le feu. « Tu l'as bien tuée. Elle aurait souffert le martyre sans cela. »



Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mar 25 Juil - 16:16




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Je la regardais s'occuper de sa monture avant de avant de voir son sourire moqueur quand elle reviens près du feu. Je sentais bien un peu d'acidité et de reproche dans ses paroles, mais ce qu'elle ne comprenait pas c'est que nous n'étions en rien responsable de notre venu ici.

- Quand on était sur l'Arche, on nous expliquait comme s'était avant... Avant les bombes, avant que tout soit détruit... On découvrait comment était la terre et comme on espérait la retrouver quand la terre serait de nouveau vivable. Mais on nous disait aussi que la terre ne pouvait plus être vivable, que plus personne ne vivait sur terre depuis que les bombes avaient exploser.


Je passais ma main sur ma nuque un peu nerveuse par rapport à ce qu'elle avait dit autrement. Nous avions envahit leur territoire. Mais comment pouvions nous le savoir.

- On ne nous a pas laissé le choix tu sais ! On nous a forcer à venir sur terre parce qu'il voulait savoir si la terre était de nouveau habitable. Mais de toute façon ils n'en avaient rien à foutre de nous car tout le monde pensait que la terre ne serait pas habitable avant des centaines d'années. En faite il nous envoyait juste à la mort, mais jamais on aurait pensé envahir le territoire de quelqu'un.

Je regardais un instant la native, regardant les flammes briller dans ses yeux. Elle avait un certain charme, mais surtout je ressentais un charisme, une force en elle, qui était troublante. Je l'entendis me dire que je n'avais pas à la remercier et je me mordis la lèvre. Putain elle avait vraiment pas l'air de nous apprécier. Et je comprenais pourquoi certain des notre avaient été attaqué. En faite pour eux on était pas à notre place. Mais on avait plus vraiment de place nul part. On ne voulait plus de nous sur l'Archet et on ne voulait pas de nous ici.

Je m'étais replié sur moi même et c'est en resserrant mon bras contre mes jambes que je sentis de nouveau la douleur dans mon bras. L'adrénaline et la peur m'avait totalement fait oublier la douleur de la morsure du gros félin. Je grimaçais un peu, écoutant la native me dire que j'avais bien tuée mon amie, qu'elle aurait souffert le martyre si je ne l'avais pas fait. Je sers un peu les dents à cause de la douleur avant de tenter de lui répondre.

- J'aurais juste... Enfin j'aurais préféré ne pas avoir à faire ça !



made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mar 25 Juil - 18:16







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je l'écoute alors me raconter cette histoire d'Arche. Ils croyaient donc vraiment que la Terre était vide de toute présence ? C'était étrange comme façon de penser. Une façon de penser égoïste d'ailleurs. J'arque un sourcil puis replace mieux quelques branches mortes dans le foyer. J'ai du mal à comprendre ce qu'elle me raconte.

« Qui ça "ils" ? Il en reste d'autre dans le ciel ? Pourquoi vous ont-ils condamnés ? » La pauvre, je la ruait de questions, mais je ne pouvais pas m'empêcher de me montrer curieuse. « Si vous avez étés contraint à venir par d'autres personnes, cela change beaucoup de chose. »

Je remarque qu'elle grimace à plusieurs reprises. Je soupire puis me lève pour m'accroupir près d'elle. Si elle a été blessée, autant que je m'occupe de cela en même temps. Le brouillard faisait des siennes et généralement, cela durait longtemps. Je n'avais pas envie de partager ma cachette avec un cadavre.

« Où as-tu été blessée ? » Demandais-je. « Montre moi. » J'attends alors qu'elle me montre puis j'enchaîne. « Pramfaya ne nous a pas tous tués. Nous avons réussi à survivre en nous adaptant. Les animaux aussi. » Je relève mon regard azur vers le siens lorsqu'elle déclare avoir préféré ne pas avoir à tuer son amie. Une chose compréhensible. « Les morts appartiennent au passé, toi en revanche, tu es blessée. » Je l'observe puis mon regard se porte un instant sur le feu. « Vous êtes tombés dans un nids de serpents. Tout est dangereux ici. Les animaux, la nature, les natifs... Il va falloir que tu t'attendes à perdre beaucoup de monde. En atterrissant ici, votre combat à commencé. Il va te falloir beaucoup de force pour survivre. »



Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 26 Juil - 11:45




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Je parlais peut-être un peu trop car je vis à sa façon de me regarder, à son sourcil arqué qu'elle ne comprenait pas tout ce que je disais. Ou plutôt que ce que je disais, soulevait d'autre interrogation pour elle. J'en eu direct la confirmation quand elle me posa des questions. Je restais les yeux dans le vague, regardant les flammes, tout en pensant à tout ce qu'il s'était passé.

- Ils... ce sont les dirigeants que l'on avait là bas ! Oui il reste des personnes dans le ciel, sur l'Arche ! Il y a des enfants, des parents, des familles... des gens biens... et nos dirigeants qui eux nous ont condamnés !

Je restais un instant silencieuse, continuant de regarder les flammes. Je ne savais pas trop quoi dire sur le pourquoi de notre condamnation.

- C'est compliqué à expliquer...

Je tentais de trouver les mots juste, mais je savais très bien pourquoi on avait été condamnés. Pour eux nous étions des criminels, tous autant qu'on était, peu importe la faute que nous avions fait. Mais certain d'entre nous étions plus condamnable que d'autre.

- Nous avions tous fait des erreurs... Si nous avions été adulte, si nous avions eu plus de 18 ans, on nous aurait tous condamnés à mort en nous envoyant dans l'espace pour mourir. Les erreurs ne sont pas tolérés là haut. Mais nous étions encore des enfants, et peu importe notre erreur, que ce soit une petite ou une énorme, nos dirigeants nous ont envoyé de force ici.

Je l'entendais dire que le fait que l'on est été contraint de venir par d'autres personnes pouvait changer des choses. Peut-être que ça changerait des choses pour elle, mais je serais surprise que ça change des choses pour tout le monde. Comment convaincre des gens que l'on disait la vérité. Et puis si nous avions été envoyer de force, si jamais l'Arche venait un jour sur terre pour eux ce serait différent. Mais j'étais partagée quand je pensais à l'hypothèse qu'ils viennent sur terre. Je serais heureuse de revoir ma petite Lluvia, mais il y avait tellement de gens que je haïssais. Je détestais nos dirigeants pour ce qu'ils nous avaient fait, c'était de leur faute si nous avions perdu certain des nôtres.

La native avait du remarqué que j'avais mal à mon bras car elle s'approcha de moi, me demandant de lui montrer où j'étais blessée. Mon pull était serré, je l'enlevais donc pour qu'elle voit mon bras, lui montrant les deux blessures faite par les dents du félin qui perforaient de chaque coté de mon bras.

- T'inquiète, j'ai l'habitude des blessures.

ça pouvait se voir sur mes bras que j'avais plusieurs cicatrices du à mes fractures et autres blessures que j'avais eu en faisant mes conneries sur l'Arche. Je serrant les dents pour ne pas montrer trop que j'avais mal, ne pas montrer ses faiblesses, c'était la meilleures solutions pour ne pas paraître faible.

Je l'écoutais me parler de Pramfaya.

- Pramfaya... c'est comme ça que vous appelez l'explosion des bombes ?

C'est vrai que le monde semblait avoir continuer à vivre après les explosions et c'était difficile d'imaginé que les animaux et les humains est pu survivre à ces bombes. Pourtant c'était le cas et ils ne semblaient pas avoir été aussi affectés que tout le monde l'imaginait sur l'Arche. Sauf qu'il y avait bien du y avoir malgré tout des morts, ne laissant que les survivants les plus forts.

Elle finit par relever la tête vers moi et je croisais son regard azur. Je tentais de rester concentrer. Merde... elle avait vraiment des yeux magnifiques. Je secouais la tête, tentant de me concentrer sur ses paroles pour ne pas avoir l'air bizarre à la regarder comme ça.

- Je me suis toujours battu pour survivre depuis que je suis petite.

Je préférais éviter de lui dire que c'était parce que j'avais failli mourir quand j'étais enfant. Mais depuis mon opération du coeur, je n'avais plus eu de problème de coeur.

- J'ai appris à vivre comme si je pouvais mourir demain, je n'ai donc pas peur de me battre. J'ai déjà perdu des êtres chers quand j'étais dans le ciel. Je sais que c'est inévitable de perdre des gens, même les gens qu'on aime. Rien ne peut empêcher ça quand ça doit arriver ! Je continuerais à me battre pour survivre, jusqu'à la mort. ça me fait pas peur !

Peut-être parce que j'avais du me battre depuis toute petite pour vivre, ou peut-être parce que j'avais perdu ma mère, la seule famille que j'avais, très jeune, mais je n'avais pas peur de me battre et je ne craignais pas la mort. J'avais compris depuis très jeune que l'on pouvait mourir du jour au lendemain alors je préférais me battre et craindre la mort n'y changerait rien, et ne ferais que m'affaiblir. M'affaiblir et m'empêcher de vivre.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Lun 31 Juil - 21:05







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je dois l'admettre, c'est dur de comprendre. Je ne connais rien de la technologie. Je ne sais même pas comment il est possible de vivre dans l'espace. Je n'suis même pas sûre de savoir ce qu'est vraiment l'espace. Je plisse un peu les paupières pour essayer de visualiser mais je crois que la réalité est loin de ce que mon esprit eut imaginer. Son peuple à l'air vraiment stricte. Elle a dut avoir beaucoup de courage pour survivre à cela. Car sans erreurs, on apprend pas. Sans obstacle, on ne peut pas grandir. Être punie voir condamné pour des erreurs revient à être lui même un crime qui devrait être punie. Je remarque que nous les natifs, sommes adultes bien plus tôt.

« Je ne sais pas si je dois te plaindre ou t'envier. » Déclarais-je en me pinçant les lèvres. Si leurs âge adulte était dix huit ans, c'est qu'ils devaient avoir des vies plutôt longues, pas comme nous. « Sans erreurs, on ne peut pas progresser ou avancer. Personne ne s'est rebellé contre tous ça ? Ton peuple à laissé tous cela se produire sans sourciller ? » S'il n'y a pas la parole du peuple ou du moins, si elle n'est pas tolérée par un dirigeant, cela n'est plus un peuple. A mon humble avis.

Je soulève la manche de son vêtement et plus elle remonte, plus je découvre des cicatrices en plus de la blessure. Pourquoi toutes ces cicatrices ? Se battait-elle dans son ancien lieu de vie ? Cela ne semblait pas logique. Les éclaireurs ayants observé ces gens ont bien mentionnés leurs difficulté à utiliser des armes blanches. Ils savaient se bagarrer, certes. Mais cela ne faisait pas d'eux des combattants. Je regarde les traces de crocs, elles semblent tout de même assez profondes. Je saisie mon sac puis soupire en découvrant que je n'ai pas de quoi lui faire un cataplasme. Je sors la dague de ma botte puis fait reposer la lame dans le feu. Elle n'allait surement pas apprécier nos méthodes de guérison.

« Pramfaya est la fin de toute chose. C'est ainsi que nous nommons ce qui est arrivé il y a longtemps. J'imagine que oui, c'est ainsi qu'on nomme l'explosion des bombes. » Je saisie alors ma dague dont le bout est chauffé. « Tu vas avoir mal. » J'agis vite afin qu'elle puisse supporter cela sans s'évanouir. Je pose la lame sur chaque plaie redessinant les crocs de la bête. Je lui relâche le poignet afin de la laisser un peu tranquille. Le première fois que j'ai subie une lame à blanc contre ma peau pour me guérir, je me suis mise à frapper tout ce qui bougeait. Enfin, sur le coup. Je la laisse un peu souffler puis pose la dague sur un rocher. Au moins, j'allais voir si elle était aussi forte mentalement que physiquement. Car à ses dires, elle semble l'être.


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mar 1 Aoû - 17:02




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Voila que j'étais entrain de déballer tout à une native. Enfin je lui parlais le l'Arche et de nous les 100, pourquoi nous étions arrivé sur terre. Pourtant je n'étais pas sur qu'elle puisse vraiment se rendre compte de ce que c'était de vivre là haut. Tout comme j'avais du mal à imaginer sa propre vie à elle. Nous avions des vies tellement différente. Pourtant j'étais là entrain de parler avec elle comme si rien ne s'était passé avant. Comme si les miens n'avaient pas une crainte des natifs. Bien sur qu'on les craignait, ce que l'on ne connait pas fait forcément peur. Pourtant à cet instant je n'avais pas peur. Peut-être que j'aurais dû, mais après tout elle venait de me sauver la vie.

La native me dit qu'elle ne savait pas si elle devait me plaindre ou m'envier ce qui me surprit. Je levais un sourcil, ne comprenant pas vraiment pourquoi elle disait ça. Je savais pas si c'était une bonne chose, mais j'étais curieuse et je ne résistais pas à lui poser la question.

- Pourquoi me plaindre ou m'envier ??

J'étais soulagée dans un sens quand elle me parla des erreurs que l'on avait pu faire. Elle ne semblait pas condamné le fait qu'on puisse faire des erreurs. Bien que je sais que certain on fait des erreurs assez importante, ayant causé la mort. Mais surtout je ne m'attendais pas à ce qu'elle me demande si personne ne s'étaient rebeller contre ça, contre cette façon de penser qui pouvait paraître barbare. Je pouvais comprendre que ça la surprenne, mais je savais pourquoi personne ne faisait rien. Car qui conque osait se rebeller contre le pouvoir se voyait condamné à mort.

- Toute personne qui osait se rebeller ou protester contre nos dirigeants était envoyer à la mort ou dans les skybox, enfin en prison, s'il n'était pas adulte ! Je suis même pas sur qu'en dehors des dirigeants d'autre personne sache que nous avons été envoyé sur terre. Beaucoup d'entre nous non plus de famille, comme moi. Mais pour ceux qui ont encore leurs parents là bas, si ça s'était su, je ne doute pas que nos dirigeants auraient du faire face à une révolte.

Elle vient finalement pour voir ce qu'avait mon bras et enlevant ma manche, on pouvait y voir les marques des cicatrices que je m'étais faite entre les fois où je m'étais casser quelque chose ou tout simplement les fois ou je me faisais des coupures profondes en faisant des conneries dans la station Arrow. Mais surtout on pouvait voir les marques de crocs que m'avait fait le félin que j'avais rencontré juste avant. Je grimaçais un peu en voyant ça, ça allait me faire de nouvelle cicatrice tout ça.

Comme toujours je serrais les dents, j'avais appris à avoir mal après le nombre incalculable de fois que je mettais retrouver à la Med-Station. Je la regardais aller fouiller dans son sac avant de revenir près du feu avec une dague. Je la regardais en levant un sourcil. Merde mais qu'est ce qu'elle comptait faire avec ça ? Pour le coup j'étais vraiment entrain de me demander si elle allait pas m'achever là, sinon pourquoi avoir sorti cette dague.

Elle me parla de Pramfaya, et je l'écoutais, mais mon regard ne lâchait pas la lame dans le feu. Je ne quittais pas la lame des yeux, et je dus avoir un mouvement de recule sans m'en rendre compte car je la sentis me prendre le bras avant de me dire que j'allais avoir mal. Je n'eus pas le temps de comprendre que déjà elle posait sa lame sur la plaie me faisait pousser un cri.

- PUTAIN DE MERDE !!!!

La surprise passée, je grimaçais un peu mais serrais les dents et les poings le plus fort que je pouvais, soulager quand je la vis se reculer et poser sa dague. Je continuais de serrer les dents un moment, j'avais eu l'habitude des douleurs quand on devait me remettre les os en place. Ce n'était pas beaucoup pire, quoi que... peut-être si, mais juste parce que c'était plus long que de remettre un os à sa place.

Au bout d'un moment, je finis par desserrer petit à petit les poings et les dents. La douleur vive était parti, mais surtout la surprise de cette guérison était passée.

- Je connaissais pas cette méthode de guérison...


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 2 Aoû - 16:45







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je vois la silhouette de Nyrne plus loin sursauter au cri de la skaigada. Elle est courageuse en effet. Elle ne se laisse pas aller à la rage comme moi j'ai pu le faire dans le passé face à une lame chauffée a blanc. C'est véritablement un bon deuxième point pour elle. Le premier étant de ne pas avoir trop hésité à tuer son amie malgré la peine qu'elle pouvait ressentir. Est-ce que cela me rendait moins moqueuse et hargneuse envers les cents ? Non. Envers elle ? Oui. J'attends qu'elle se calme puis sort de mon sac une petite boite ronde en bois contenant une sorte de pommade.

« Ca fait cicatriser les plaies plus rapidement. On se sert plus souvent de cette méthode chez les miens, que d'utiliser un cataplasme. » Je lui reprend la main, plus doucement puis je lui montre juste l'intérieur de la boîte. « Pour soulager. » Je lui montre histoire qu'elle ne soit pas surprise de la fraîcheur que la pommade offre quand elle réagit sur la peau brulée. C'est pas douloureux, bien au contraire.

Je prends un peu de la crème sur mes doigts puis l'applique doucement sur les quatre brûlures. Mon regard se pose encore sur ses cicatrices. Plein de questions me brulent les lèvres mais je me contente de répondre à la sienne avant tout. « Comme tu l'as dit, il n'y a pas de loups où tu étais. Donc pas de dangers. Tu étais à l'abris. Tu pouvais dormir sur tes deux oreilles. » Certes, pour cela je l'envie. Mais je n'échangerai pas ma vie contre celle d'une autre personne. « Les miens deviennent adultes à l'âge de dix ans. Un peu plus tard pour certains et plus tôt pour ceux qui savent se débrouillés. » Je m'arrête pour lever le regard dans le siens. « Ces marques que tu as... Que signifient-elles ? »

Etait-elle une gona ? Est-ce qu'elle les avaient pour prouver quelque chose ? Pour ma part, j'avais une multitude de cicatrices sur l'épaule, indiquant le nombre de mes ennemis tués. Plein de petits points recouvrant mon épaule et le haut de mon bras. J'avais cessé de compter depuis que j'étais devenue cheffe de guerre du Louwoda Kliron. Je ne comptais que les plus importants désormais.


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Mer 2 Aoû - 17:54




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Je regardais la native retourner fouiller dans son sac avant de la voir avec une petite boite dans ronde en bois dans la main. Je levais un sourcil me demanda ce qu'elle me réservait encore. Elle m'expliqua que les siens utilisaient la méthode de la lame chauffer à blanc dans le feu pour cicatriser les plaies plus rapidement. Et je comprenais pourquoi, c'est sur que c'était efficace, même si on douillait grave quand on le faisait.

Elle me prit de nouveau la main mais ce n'était pas le même geste que celui qu'elle avait fait pour poser sa lame sur mon bras. Non là elle était plus douce et je regardais l'intérieur de sa boite, qu'elle me montrais. ça ressemblait à une pommade comme celle que le docteur Griffin pouvait nous donner parfois quand on se blessait, quand on se brûlait ou autre.

Je la regardais appliquer la pommade, j'étais un peu troublée sur le coup qu'elle est des gestes si doux alors qu'avant je la sentais un peu froide avec moi. Mais surtout j'étais contente qu'elle est fais ça, sentir ça sur mon bras me faisait un bien fou. La douleur de la brûlure s'estompant petit à petit.

Elle avait raison quand elle disait qu'on avait rien à craindre sur l'Arche. Nous n'avions pas d'animaux sauvage comme sur terre. Nous ne risquions pas de guerre, ou de mourir à cause de piqûres de guêpes tueuses. Non, nous n'avions rien à craindre, même s'il y avait des morts quand même parmi nous. Des morts qui survenaient parfois sans qu'on s'y attende comme quand ma mère avait eu sa crise cardiaque.

Mais je fus surpris, presque choquée quand elle me dit que chez eux ils devenaient adultes à dix ans, voir plus jeunes parfois.

- Dix ans ? Mais c'est super jeune !!

En même temps je disais ça, mais il avait fallu que j'apprenne à me débrouiller seul très jeune moi aussi. Bien sûr ce n'était pas dans les même condition, et on ne m'avait pas considéré comme une adulte pour autant. Pourtant dès mes douze ans je m'étais retrouver seul et sans ma mère, il avait bien fallu que je me démerde.

- Je me suis retrouver seul à douze ans, j'ai du apprendre à me débrouiller par moi même, mais jamais on ne m'aurait considéré comme une adulte. Mais comme tu dis, nous n'avons jamais eu à affronter ce que vous avez dû affronter.

Elle fit alors une remarque sur mes cicatrices et sur le coup je fus un peu surprise. Je passais alors ma main nerveusement dans ma nuque, un peu mal à l'aise.

- Ces marques n'ont pas vraiment de signification.

Je la regardais, me mordant un instant la lèvre. Peut-être qu'elle ne comprendrait pas, ou peut-être qu'elle me trouverait ridicule d'avoir ces marques sur moi, et surtout comment je me les avait faite.

- Je suis pas quelqu'un qui tiens longtemps en place et sur l'Arche je passais mon temps à me bagarrer, à chahuter, à faire des cascades ou n'importe quoi qui parfois me mettait en danger. De nombreuse fois je me suis blesser, casser des os.... enfin ces cicatrices c'est tout ça... La seule que je n'ai pas eu à cause d'une de mes escapades, c'est celle là...

Je prenais le col de mon t'shirt et le baissais un peu lui montrant la cicatrice que j'avais su la poitrine.

- Celle là je l'ai eu quand on m'a opéré du coeur. Sans ça je serais morte à 3 ans !


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Dim 6 Aoû - 18:00







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je deviens plus douce parce que mon regard change. Le regard dur et froid que j'avais sur elle devenait plus respectueux. Je lui accordait le respect qu'une gona accorderait à une apprentie qui perd le combat mais qui a la force de se relever. La Skaigada semblait s'être relevée bien des fois, lorsque la vie l'avait plaquée sur le sol. Mais peut-être que je me trompais. Face à son exclamation, j'hausse les épaules.

« Avant nos dix ans, on est éduqués puis après notre rituel de passage à l'âge adulte, nous suivons l'une des diverses formations. Tout dépend de ce qu'on veut être. » Je termine de lui mettre la pommade puis range la petite boîte. « On considère qu'à plus ou moins dix ans, nous savons ce que nous voulons. »

Tout en l'écoutant, je pars quelques instants proche du court d'eau pour me rincer les mains puis je reprends ma place face à la skaigada. Non, je ne me trompais pas, cette fille était bien plus forte que je le croyais. Elle tire un peu sur son haut et dévoile une nouvelle cicatrice. Son coeur ? A trois ans ? Je reste silencieuse un instant. Il était clair qu'elle avait du courage et une bonne force de caractère. La mort paraissait la fuir. Elle refusait que son combat ne se termine. C'était intéressant, vraiment très intéressant. Dommage qu'elle appartienne au peuple d'envahisseurs. Mais je dois l'admettre, elle gagnait mon respect. Je retire mon bras de ma manche puis le ressort par le col afin de lui dévoiler toutes ces micro brûlures en forme de point qui ornait mon épaule, le début de ma clavicule et le haut de mon bras.

« Toutes les cicatrices signifient quelque chose. Les mienne sont les vies que j'ai ôté avant d'être Hedagona. » Je pointe son poignet du doigt. « Les tiennes ont l'air de signifier que tu ne veut pas que ton combat se termine. Soit en fière, Skaigada. »


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Jeu 10 Aoû - 10:06




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Il n'y avait plus la même chose, plus la même sensation qu'au début, je ne la sentais plus froide et dur envers moi, non c'était comme si ce qu'il venait de se passer avait changer son point de vu sur moi. Je ne savais pas trop si c'était mes gestes ou mes paroles mais quelque chose avait changer, et c'était plus agréable comme ça que comme c'était au départ.

Elle m'expliqua qu'une fois qu'ils étaient considéré comme adulte, ils devaient suivre diverses formations par rapport à ce qu'ils voulaient être. Nous aussi nous avions ce genre de formation mais plus tard. Mais euh ils le savaient vers plus ou moins dix ans ce qu'ils voulaient chez nous, on était pas vraiment sûr de nous à cet âge là.

- Nous aussi on nous formait sur l'arche à ce que l'on voulait être mais c'était plus tard que vous. Si j'avais pas été était emprisonnée, je serais devenue garde. Enfin garde... pour vous ça doit être comme des guerriers ! Mais je n'ai jamais pu commencer la formation.

Je la regardais aller jusqu'au court d'eau, la regardant se laver les mains avant qu'elle ne vienne reprendre place en face de moi. Je lui avais parlé de mes cicatrices, et même de celle que j'avais sur la poitrine alors que je n'étais pas friande d'ordinaire pour en parler. Mais je sais pas, avec elle c'était comme si j'avais besoin de me justifier, de lui montrer que je n'étais pas une simple gamine de 16 ans. Alors que je venais de lui parler de mon opération du coeur qui sans ça m'aurait coûter la vie, elle enleva sa manche, me montrant des brûlures en forme de point sur son épaule, le début de sa clavicule et le haut de son bras.

Elle m'expliqua que ses cicatrices signifiaient les vies qu'elle avait ôté avant d'être Hedagona. Je levais un sourcil ne comprenant pas ce mot.

- Hedagona ?? ça veut dire quoi ??

Je l'écoutais alors qu'elle avait montré mon poignet, elle me dit que mes cicatrices signifiaient que je ne voulais pas que mon combat se termine. Je ne veux pas que mon combat se termine ? Est-ce qu'elle voulait dire que je ne voulais pas mourir ? C'est vrai qu'en y réfléchissant c'était peut-être ça. Je n'avais jamais vu les choses de cette façon. Elle me disait dans être fière. Être fière de toujours combattre la mort, de ne pas se laisser aller à mourir.

- Je n'avais jamais vu les chose de cette façon. Je te remercie ! Je comprends ton point de vue et j'en serais fière, toujours fière maintenant !

Je lui sourit légèrement, comme libérer d'un poids par rapport à ce qu'elle venait de me dire. Pour une fois je me sentais pas juger mais soutenu. Je regrettais presque qu'elle ne soit pas une 100 car les choses auraient été différente. Là je trouvais une personne avec qui parler, avec qui je sentais que je pourrais évoluer et m'améliorer, progresser, et il fallait qu'elle soit une native.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Jeu 10 Aoû - 18:14







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je l'écoute tout en remettant ma main dans ma manche. Le vent radioactif souffle fort contre la porte, mais mon attention est portée entièrement sur la jeune Skaikru. Ils étaient donc formés mais bien plus tard. Cela en disait long sur leurs espérance de vie ! Elle était bien plus développée que la notre. Généralement, nous mourrions vers nos trente cinq ans dut aux nombreuses guerres et maladies.

« Nous avons des gardes aussi. Et maintenant, que comptes-tu faire ? Il doit bien y avoir des formateurs parmi vous, non ? » Cela serait assez logique d'ailleurs mais d'un autre côté, s'ils ont étés envoyés ici pour mourir... Cela serait étonnant. Je sors de mon sac une bourse remplie de baies sucrées. Je la pose entre nous deux puis lui fait signe qu'elle peut se servir si elle le souhaite. « Tu sais, je pense que les personnes destinées à devenir des guerriers le deviennent toujours d'une façon ou d'une autre. » Je porte une baie à mes lèvres. « Un jour tu auras peut-être cette occasion. »

Je lui adresse un sourire franc. Le premier que je lui adresse ceci dit en passant. Nous n'étions pas si différents. Nos peuples faisaient la même chose mais pas de la même façon. La Skaigada avait su gagner ma confiance et ce n'était pas chose aisée. Elle me demande ce que Hedagona signifie.

« Cheffe de guerre. C'est ce que je suis. Cheffe de guerre de mon clan et pour notre Commandante. » Elle déclare alors qu'elle sera fière de ses cicatrices désormais. Cela m'attire un nouveau sourire. Elle semblait apprendre mais surtout vouloir apprendre. C'est ce que je voyais dans ses yeux bleus. Je sors une dague de ma ceinture puis je lui la tend. Elle possédait un manche courbé avec des gravures et un pommeau en forme de tête de félin. (La dague) Sa lame également courbée était tranchante. Elle s'en sortirait mieux avec cette dague qu'avec son couteau. « Tu arriveras mieux à survivre avec ça. Et puis si un jour, tu as des ennuis avec un natif... Montre lui cette dague et dit lui : "Hedagona Ankara." » Je prononce lentement les mots. « Ankara est mon nom. Cela pourrait te sauver la vie. »


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Jeu 10 Aoû - 19:26




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Je fus un peu surprise quand elle me demanda ce que je comptais faire maintenant. Pour tout dire, j'en savais rien, je n'y avais pas vraiment penser depuis qu'on était arrivé ici. Non, depuis qu'on était arrivé sur terre, on vivait au jour le jour sans penser à ce que l'on devrait faire dans quelques temps. Mais surtout il n'y avait personne pour nous former. Il n'y avait personne pour nous apprendre la vie. Mais de toute façon les formateurs de l'Arche ne connaissait rien de la terre. Il ne serait pas de super bon formateur pour le coup.

- Non nous n'avons pas de formateur avec nous. Et je suis pas certain qu'ils sauraient nous former ici. La vie sur terre, c'est si différent de quand on était là haut. Vous devez avoir de meilleur formateur que nous pour tout ça...

Je réfléchis de nouveau à la question qu'elle m'avait posé et je ne savais pas trop quoi répondre en faite. Je ne savais pas faire grand chose de mes mains, en dehors de ce que j'avais l'habitude de faire sur l'Arche. J'avais réussi à faire des vols, et puis j'arrivais à faire des cascades quand on faisait des parcours dans la station.

- J'ai aucune idée de ce que je pourrais faire ! J'ai toujours été assez agile, j'ai toujours eu tendance à me battre, mais je ne sais pas faire grand chose autrement de mes mains. J'espère que tu as raison et que si je dois devenir guerrière, je le deviendrais. C'est vraiment ce que j'aurais aimé faire...

Je regardais la petite bourse qu'elle avait posé entre nous et la regardais mettre une baie dans sa bouche avant d'en prendre une à mon tour la mettant moi aussi dans ma bouche. ça faisait du bien, un petit goût frais et sucrée sur ma langue.

J'espérais vraiment avec cette occasion, pouvoir un jour montrer ma valeur et ce que j'étais capable. Et pouvoir défendre les personnes à qui je tenais.

Je la vis me sourire, un vrai sourire franc comme elle m'en avait pas encore fait, ça me surpris sur le coup, mais je lui souris aussi franchement. Je lui avais posé des questions sur ce qu'elle m'avait dis sur Hedagona, et elle m'expliqua. Elle me dit qu'elle était une cheffe de guerre, la cheffe de guerre mais aussi de leur Commandante. Je levais un sourcil, ne comprenant pas.

- Cheffe de guerre... wouah... c'est énorme, mais tu es pas beaucoup plus vieille que moi...

Je beuguais un peu sur celle avait dit quand même.

- Votre commandante ? Il y a plusieurs clans ?

Je venais de lui parlé de mes cicatrices, que j'en serais fière maintenant et je la vis alors bouger. Je la vis sortir une dague que sa ceinture et je fus surprise sur le coup. Je la vis me la tendre et je regardais un instant la dague dans sa main, elle était vraiment magnifique.

Elle me dit alors que j'arriverais mieux à survivre avec cette dague et que si un jour j'avais des ennuis avec des natifs il me suffirait de la montrer en disant juste deux simple mots que je répétais alors que je regardais la dague que j'avais dans la main.

- Hedagona Ankara !

J'avais dis ces mots doucement, ne cessant de fixer la dague. Un manche courbé avec des gravures et un pommeau en forme de tête de félin. Sa lame également courbée était tranchante. Je ne cessais de regarder la lame, comme hypnotisé. ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas offert quelque chose d'aussi précieux. Mais surtout je me rendais compte que je devrais cacher cette dague pour que personne chez les 100 ne la voix.

Elle me dit alors s'appeler Ankara et je gardais la dague entre mes mains comme un bijou précieux, relevant enfin mon regard vers elle.

- Merci Ankara ! Moi je m'appelle Alice... Alice Worthintgon !


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Jeu 10 Aoû - 21:51







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Certains disent qu'il faut mériter un rang et d'autres qui disent qu'il faut se battre pour l'avoir. Je n'ai jamais vraiment su quelle était la bonne réponse. Les deux sûrement. Se battre pour gagner le mérite. J'avais reçu mon grade à la mort de mon mentor qui tenait cette place. J'étais la plus apte à remplir ce rôle à la fois complexe mais simple. Donner des ordres, c'est facile. Récupérer les guerriers du clan assigné à Polis était aussi facile. Mais voir ces homme et ces femmes sous nos ordres mourir dans une bataille. C'était la pire des choses. J'écoute la jeune femme avec un sourire sur les lèvres puis hoche la tête à son remerciement. Son nom était donc Alice. Je prend une autre baie que je porte à mes lèvres.

« J'ai vingt deux ans. » Et ma formation avait durée dix ans. Une longue et douloureuse formation. « C'est ma mère qui a commencé à m'apprendre à me battre. Ensuite un maître d'armes puis j'ai du passer le rituel de guerrier. » Je me rappelle de la tâche complexe. « J'avais treize ans quand on nous a lâché dans la nature avec une seule arme et la tâche de revenir avec le cadavre d'un prédateur. Sans oublier que les autres apprentis avaient la possibilité de se battre entre eux pour avoir plus d'armes ou bien voler le cadavre animal de l'autre. Je suis revenue avec un puma, deux premières vies humaines prises et au bord de la folie. » Je perd mon regard dans le feu. « Je me suis sentie au plus mal pour ces deux personnes. Je me disais qu'il y aurait pu avoir une autre solution. Que je n'avais rien pour prétendre d'avoir le droit de vie ou de mort sur quelqu'un... J'ai cru ne jamais pouvoir me relever. » Je redresse le regard vers Alice. « Mais je l'ai fait... Tu auras du mal à te remettre de la mort de ton amie, Alice kom Skaikru. Cela te hantera quelques jours, quelques semaines même des mois. Mais tu as fais ce que tu devais faire. Ne te pose pas de questions, ce sera plus simple à vivre pour toi. »

Pourquoi je raconte soudainement tout cela moi ? Je venais de lui décrire une partie de ma vie. Je me racle la gorge puis balaye cette ambiance triste d'un geste de la main. Cela avait peut-être besoin de sortir et c'était sortit avec la jeune femme.

« Il y a douze clans en tout. Nous avons longtemps étés en guerre. Mais grâce à la Commandante actuelle, nous sommes en paix. » Je repense à Costia. « Enfin presque... » Je luis adresse un sourire quand elle prononce mon nom et mon rang. J'essaie de répéter plusieurs fois son autre nom, mais je n'y arrive pas. « Ce deuxième nom, c'est un grade ? »


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Ven 11 Aoû - 11:33




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Je l'écoutais attentivement, concentrée sur tout ce qu'elle me disait. Dire qu'elle avait vingt deux ans. Elle n'avait que six ans de plus que mois et pourtant elle était déjà chef de guerre. Les choses allaient tellement vite chez eux. C'était tellement différent de notre vie à nous. De ce que l'on vivait sur l'Arche.

J'étais captivé par ce qu'elle me disait, comment elle avait appris à se battre, et ce qu'elle me disait sur le rituel pour devenir guerrier. J'en eu des frissons quand elle m'expliqua qu'elle avait treize ans et qu'elle avait du aller tuer un prédateur pour revenir avec alors qu'elle n'avait qu'une seule arme.

Je la voyais absorber, plonger dans ses pensées et je voyais bien que ses souvenir étaient douloureux. Pourtant moi je n'étais qu'absorber par ses paroles. Je devais ressemblait à une enfant à qui l'on racontait une histoire, mais tout ça me passionnait. Dire qu'elle avait déjà du dès ce moment là prendre la vies de deux de ses camarades pour survivre et pouvoir devenir une guerrière.

J'étais absorbé par ce qu'elle disait quand elle releva enfin son regard vers moi. C'est à ce moment là qu'elle me dis que j'aurais du mal à me remettre de la mort de mon amie. Que j'allais être hanté pendant des jours, des semaines, peut-être des mois. Mais que je devais le faire. Mais aussi que je ne devais pas me poser de question pour que ce soit plus facile à vivre pour moi.

C'était étrange, on s'était ouverte un peu toute les deux l'une à l'autre alors que nous étions un peu comme des ennemis. Pourtant j'étais bien là à parler avec elle, et à l'écouter me parler de ma vie. à cet instant, j'étais même mieux que quand j'étais avec mes compagnons les 100. Je l'entendis finalement se racler la gorge et elle répondit à mes questions.

- Douze clans... la commandante, c'est votre chef ?

S'il y avait douze clans, ça voulait dire que si jamais il décidait d'entrer en guerre nous allions nous faire totalement exterminé.

J'étais entrain de penser à ça quand j'entendis Ankara essayer de répéter mon nom. Elle semblait avoir du mal avec mon nom de famille et quand elle me posa la question je ne sus pas trop quoi répondre pour le coup.

- Non ce n'est pas un grade, c'est mon nom de famille... comment expliquer... euh... Alice c'est mon prénom comme toi c'est Ankara... Worthington c'est un rajout à mon prénom, mais c'est pas obliger de le dire. Appelle moi juste Alice !


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Ven 11 Aoû - 19:08







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Avant que Lexa soit sortie vainqueur de son Conclave, il n'y avait que la guerre pour mon clan. La Vallée opposée aux Falaises. Je n'ai jamais compris la raison de cela. Par soucis de territoire j'imagine. Mais désormais nous étions en paix. Nous avions encore nos rancunes mais cela finirait par s'arranger. Les clans à problèmes étaient Azgeda, Delphikru et Trishanakru mais ils n'étaient que trois. Contre le reste des clans, ils ne pouvaient rien faire. Lexa malgré son jeune âge avait eut la sagesse de poser les armes et d'instaurer une paix durable. Je sors un peu de mes pensées, puis observe la jeune femme. J'avais vraiment l'impression d'apprendre des choses à une élève. C'était aussi étrange que je m'ouvre de cette façon à une personne venue du ciel. Peut-être que les âmes torturées était ce qui m'attirait ? Je l'ignore.

« La Commandante est l'ultime personne qui a le pouvoir sur les douze clans. Bien que certains ne soient pas pour la paix. Notre Heda, Commandante, actuelle à instauré à elle seule une coalition que personne n'aurait put envisager. » J'étais loyale envers Lexa plus que mon propre clan. Parce qu'elle était pour la paix et non pour la violence. La plupart du temps du moins. « Un nom de famille c'est comme un clan ? » Je me pose la question, curieuse. « Lorsque nous nous présentons, nous donnons toujours le nom de notre clan. Par exemple pour moi, c'est : "Ankara kom Louwoda Kliron". Dans ta langue ça donnerait : Ankara du clan de la vallée. »


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Sam 12 Aoû - 18:44




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

Ankara devait trouver que je posais beaucoup de question, mais j'avoue que tout ça m'intriguait. Plus elle me parlait et plus j'avais vraiment envie d'en savoir plus sur ce monde et sur ce qu'elle vivait. J'aurais voulu en savoir plus et en même temps je ne savais pas si elle accepterait de continuer à me parler. Comme j'ignorais si c'était une bonne chose que j'en sache trop avec mes camarades qui eux n'accepteraient jamais les natifs. Il allait falloir que je ne parle jamais de cette aventure avec mes camarades de peur qu'ils se retournent contre moi.

Pourtant étrangement je m'en fichais, pour l'instant je voulais juste penser à l'instant et profiter de ce qu'elle pouvait me dire, m'apprendre.

Elle me parla de la commandante et je vis tout de suite qu'elle avait un grand respect pour cette personne. Ce devait vraiment être quelqu'un d'important et de forte pour qu'elle est le pouvoir sur les douze clans et pour instaurer une coalition. Je me rendais compte à cet instant que les natifs étaient beaucoup plus courageux que nous. Il semblait avoir un mental beaucoup plus fort que nous. J'étais totalement fasciné par ce que me racontait Ankara et pour le coup je me demandais pourquoi il avait fallu qu'on ne soit pas dans le même clan.

Elle me demanda ensuite ce que signifiait un nom de famille, si c'était comme un clan. Je sus pas trop quoi dire au début, cherchant mes mots.

- Je sais pas si on peut vraiment dire que c'est comme un clan. C'est le nom que ma mère avait. Sur l'Arche chaque famille avait un nom de famille. Une famille comprenant, une mère, un père et un enfant. En y réfléchissant, non ce n'est pas un clan, c'est juste un nom qu'on utilise mais qui sert pas à grand chose. Sauf quand plusieurs personnes ont le même prénom.

Je l'écoutais me dire que chez les natifs, ils se présentaient en donnant le nom de leur clan. Je tentais alors d'enregistrer ce qu'elle venait de me dire.

- Ankara kom Louwoda Kliron... Ankara kom Louwoda Kliron

Je répétais cette phrase tout en essayant de le retenir. Ankara du clan de la vallée, c'était jolie, je me demandais si les autres clans avait des noms dans le même style que le clan d'Ankara.



made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 26 Féminin Nb de Messages : 302
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Sam 12 Aoû - 21:58







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je comprenais déjà mieux la fonction du second nom. Il était indiqué pour les personnes ayant le même prénom. C'était donc plus reconnaissable. Nous avions la chance de ne jamais avoir de doublons de prénoms, ou si cela se passait, nous accordions un nombre. Premier du nom, second du nom etc... Mais c'était une chose extrêmement rare. Chaque natif avait un nom très unique. Certains étaient dut à des lieux, ou alors des anomaux ou naissaient de la créativité des parents. Je ne savait pas ce que mon prénom signifiait. Je sais juste que nous avions tendance à avoir des prénoms en "A" ou en "O". Ma mère Kiara, ma défunte soeur Osana et mon père, Kuma.

« Je comprends mieux. » Déclarais-je.

Je l'observe un instant, elle répète alors mon nom et mon clan plusieurs fois. Ses questions et son envie d'apprendre ne me gêne en rien. Bien au contraire. Même si nous faisons pas partie du même clan, j'aime l'idée de pouvoir apprendre quelque chose. Ainsi je ne suis pas qu'une cheffe de guerre. Je reprends une baie que je porte à mes lèvres puis je me tourne vers Alice.

« Parmi les clans, il y a : Azgeda, le clan des glaces. Trikru, le peuple des arbres. Floukru, les gens des bateaux. Sankru, le clan du désert. Yujleda, le clan des larges feuilles. Ouskejonkru, le clan des falaises. Delphikru, le clan de Delphe. Trishana, le clan de la forêt de feu. » Je fais une petite pause puis reprend. « Podakru, le clan du lac. Ingranrona, le clan des plaines. Boudalan, le clan des rocheuses et le mien. Louwoda Kliron, le clan de la vallée. » Je lui adresse un sourire. « Chaque clan est différents. Ils ont chacun des spécialités uniques. Chez moi, par exemple, Pramfaya ne nous a pas vraiment touché. Notre nature est pure... » Je reste pensive un moment. « Vous, bien que vous ne fassiez pas partit des nôtres, nous vous appelons "Skaikru". "Skai" étant le ciel. "Kru" étant le groupe. »


Code by Sleepy

_________________
THE WAR IS COMING, BLOOD MUST HAVE BLOOD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t382-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 457
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   Dim 13 Aoû - 19:41




 

Ankara & Alice

Promenons-nous dans les bois...
 

J'avais toujours la dague qu'elle venait de m'offrir entre les mains et je n'arrêtais pas de la tourner entre mes doigts. Tout ça était étrange. Alors qu'elle aurait pu me laisser mourir, alors qu'elle aurait pu me laisser quand le brouillard acide arrivait, elle était venue et m'avait sauvée. Elle m'avait protégée en m'emmenant dans cette grotte.

Mais elle aurait aussi bien pu me capturer et m'emprisonner pour me ramener à son clan. Pourtant non, elle m'avait soigner et m'avait offert une dague pour me protéger. Je ne sais pas ce que j'avais fait pour mériter qu'elle s'intéresse à moi et m'aide. Mais surtout depuis tout à l'heure nous parlions de ma vie sur l'Arche, mais aussi de sa vie, des natifs, et des clans.

J'étais passionnée par tout ce qu'elle me disait et je ne rechignais pas à lui parler ouvertement quand elle me posait des question. J'aurais pu penser qu'Ankara ne me parlerait pas de tout ça. Après tout nous n'étions pas des alliés, mais plutôt ennemi. Pourtant j'avais l'impression que le courant passait bien entre nous.

Je prenais un baie et la mettait dans ma bouche tout en écoutant Ankara me parler de tous les clans. Je la regardais, captiver par ce qu'elle me disait.

- En faite vos noms de clans dépend de l'endroit où vous vivez ?


Elle me raconta que chez elle la bombe ne les avait pas trop touché et que la nature était pure. Mais surtout que chaque clan était différent, ayant chacun une spécialité.

- Ici on est chez toi enfin sur le territoire de ton clan ?

Elle m'expliqua aussi que si moi et les miens ont avait fait parti des clans, on nous appelerait les Skaikru. Je réfléchis un instant à ce qu'elle venait de me dire, cherchant si je n'allais pas me tromper.

- Alors si je veux dire comme toi, je dois dire Alice Skaikru ?



made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t455-rapport-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois... [Ankara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les bois... [Ankara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: