:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 It's so nice to see you again ✗ Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: It's so nice to see you again ✗ Clarke   Dim 25 Sep - 17:08





It’s so nice to see you again
Clarke & Silas

Cela faisait à peine quelques minutes que les 100 avaient atterris sur Terre. Bien sûr, sans étonné personne, il y avait déjà eut une sorte de petite dispute alors qu’ils n’avaient même pas encore ouverts la porte. Mais Silas n’y avait pas vraiment porté attention, même si l’une des voix lui avait semblé familière. Elle aurait presque pariée que c’était Clarke, mais sérieusement, elle devait certainement délirer. Qu’est ce que Clarke ferait ici au milieu de tous ces délinquants, sérieusement? Ça n’avait tout simplement aucun sens. Enfin bref. La jeune blonde avait patienté au fond de la navette, attendant que quelqu’un se décide enfin à ouvrir cette foutue porte. C’est d’ailleurs de cette manière qu’elle remarqua que ses ongles avaient pas mal poussés depuis qu’elle était en prison. Mine de rien, ça ne lui avait pas fait que du mal d’être enfermée. Enfin, maintenant qu’ils étaient sur Terre, ses ongles n’allaient pas lui être très utile, c’était certain, et il était clair qu’elle n’allait pas trouver une esthéticienne au coin de la rue, mais bon… Quand on s’ennuie, un tas de choses peut nous passer par la tête.

La porte s’ouvrit alors, et en très peu de temps, les 100 jeunes présents dans la navette se précipitèrent à l’extérieur pour admirer le paysage. Du moins, ceux qui avaient étés assez intelligents pour garder leurs ceintures et être toujours en vie. Les pauvres devaient sacrément regretter d’être morts aussi vite. Quoique, au moins si la radioactivité était toujours présente, ils n’allaient pas mourir dans d’atroces souffrances. Peut être qu’au final, c’était eux qui avaient raison. Ce fut bientôt le tour de Silas de mettre le pied sur Terre. Au début, elle hésita quelques peu, pour finir par sauter à terre, écrasant quelques feuilles mortes au passage. Elle regarda alors autour d’elle, le sourire aux lèvres, et aspira profondément cet air si… Odorant. Elle n’avait jamais rien sentit d’aussi délicieux. Et le vent dans ses cheveux, le soleil sur son visage… C’était tout simplement indescriptible. Elle s’accroupie, laissant ses doigts glisser sur le sol et prélever un peu de terre. Elle n’avait pas les mots pour décrire ce qu’elle vivait à cet instant. Elle qui pensait être envoyée à la dérive dans quelques mois, voilà qu’on lui donnait une seconde chance. Une chance de vivre, et de prendre les bonnes décisions cette fois. Du moins elle l’espérait. Silas ne savait pas du tout ce qui les attendait ici, et même si elle était contente d’être sur Terre, cette planète lui faisait peur. Ses secrets lui faisaient peur. Qui sait ce qu’ils allaient finir par y découvrir?

La belle blonde se redressa alors, observant les autres jeunes qui se trouvaient autour d’elle. Ils étaient comme des fous, courant partout en hurlant et découvrant cette planète d’une façon différente de la sienne. Ça la fit sourire quand même. Elle était contente de voir du monde après être restée enfermée aussi longtemps toute seule. Elle était contente de voir des sourires s’afficher sur les visages et d’entendre des rires résonner à travers les arbres. C’est alors que Silas aperçue une silhouette qu’elle connaissait plutôt bien. Et elle du même y regarder à deux fois pour être certaine qu’elle ne rêvait pas. Et pourtant… C’était bien Clarke. Elle n’avait donc pas rêvé en entendant sa voix dans la navette. Mais que faisait-elle donc ici? La blonde s’approcha alors de son amie, qui lui tournait le dos, et posa une main sur son épaule pour lui signaler sa présence. « Clarke! C’est dingue, mais qu’est-ce que tu fais ici? » Le sourire aux lèvres, Silas s’empressa d’enlacer son amie, vraiment contente, mais aussi très émue de la revoir. Elle n’avait pas eut l’occasion de lui parler depuis son arrestation. En réalité, elle n’avait pas parlée à énormément de monde depuis ce jour. Alors voir un visage familier ici, c’était un peu comme une libération.
©LittleJuice


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: It's so nice to see you again ✗ Clarke   Lun 26 Sep - 18:46

It's so nice to see you again

ft Silas & Clarke


« I am a stranger, I am an alien inside a structure.»
C’est les yeux clos, un sourire béat sur les lèvres, que je savoure le vent qui s’abat doucement, là où nous avons atterrit. J’ai rêvé, des nuits entières, à ce que cela pourrait être, de sentir le vent sur ma peau, et pourtant, rien ne pouvait me préparer à cette sensation, qui me laisse sans voix. Mes yeux s’ouvrent, voilés, alors que je me fais la réflexion que mon père aurait adoré avoir la chance de voir un tel spectacle, lui aussi. Ma main se pose sur le bracelet qui me relie à l’Arche, la seule chose en mesure d’indiquer à ma mère, et aux autres, que tout se passe bien pour nous. La seule chose en mesure de leur faire comprendre si l’expérience est concluante ou non. De la réussite de ce test – oh combien fou – dépend la survie de notre peuple. Il faut que la Terre puisse nous accueillir. J’ai déjà perdu mon père, et mon meilleur ami dans une certaine mesure, je refuse qu’il en aille de même pour ma mère. Si je savais le rôle qu’elle a joué dans l’arrestation de mon père, et dans mon emprisonnement par extension, je parlerai autrement… J’inspire profondément, façon pour moi de m’enjoindre à me concentrer sur la tâche qui nous attend tous : survivre, mais aussi de profiter des senteurs diffusées dans l’air. Un mélange de tellement de choses que je ne connais pas, et qui m’intriguent au plus haut point. D’un geste décidé, je m’essuie les quelques larmes, d’émotions, de tristesses, de joies, de peur et d’excitation, qui ont commencés à perler au coin de mes yeux. L’heure n’est pas venue de se laisser submerger par tout cela. Il faut commencer à réfléchir et à agir. C’est alors qu’une main se pose sur mon épaule, ce qui me fait sursauter, car je ne m’y attendais pas vraiment. Alors que je me retourne pour voir qui tente ainsi d’attirer mon attention, une voix bien familière se fait entendre à mes oreilles : « Clarke! C’est dingue, mais qu’est-ce que tu fais ici? », me demande Silas, Car il s’agit bien d’elle, une de mes plus anciennes et proches amies. Pas aussi proche que je pouvais l’être de Wells, mais nous étions souvent ensemble, et nous savions que nous pouvions compter l’une sur l’autre malgré tout, et même en dépit du fait que l’on se « battait » souvent pour obtenir les meilleures notes de notre classe. C’est avec un sourire similaire à celui de ma camarade que je réponds à son étreinte, bien heureuse de voir un visage familier ici. Enfin, amical et apprécié, si on exclut Wells. Silas, que je ne m’attendais pas vraiment à voir ici, bien que j’ai su pour son emprisonnement, survenu à peu près un mois avant le mien. « Je crois que Saul et toi avez réussi à avoir une mauvaise influence sur moi, ce qui m’a valu un ticket pour la Terre ! », dis-je, amusée, en mettant un terme à notre étreinte. Mon sourire se fane quelque peu, alors que je reprends la parole, pour expliquer, plus sérieusement cette fois : « Disons que j’ai eu vent d’informations qui auraient pu foutre le bordel sur l’Arche, et le Conseil l’a découvert, donc… ». Je pousse un soupir en haussant les épaules. Je savais bien dans quoi je m’engageais, dès que j’ai pris la décision d’aider mon père. Je ne m’attendais tout simplement pas à ce que le Conseil nous tombe dessus si vite.

J’ancre mon regard dans le sien, alors que j’avoue que : « Ca me fait plaisir de te voir. ». Aussi bizarre que cela soit, c’est vrai. J’aurai préféré qu’on se retrouve en d’autres circonstances, mais la vie en a décidé autrement. Je l’observe rapidement, essayant de déchiffrer, dans son attitude, si elle souffre encore de la dépendance qui la rongeait autrefois, que j’avais finis par soupçonner chez elle. Afin de ne pas mettre sur le tapis un sujet qui serait malvenu, alors qu’on a passé de longs mois éloignées l’une de l’autre, je préfère évoquer la Terre : « C’est si beau. », dis-je en portant mon regard sur le cadre qui est désormais le nôtre. « Je me demande si on a réussi à atterrir vers le Mont Weather. », que je confie à Silas. Non, je ne perds pas de vue la mission que nous a confié le Chancelier. Il faudrait commencer à réfléchir, pour nous rendre là-bas. La survie de notre peuple en dépend. Navrée pour Silas, mais je n’ai visiblement pas beaucoup changé par rapport à avant, je suis toujours bien trop sérieuse…

code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: It's so nice to see you again ✗ Clarke   Ven 30 Sep - 16:54





It’s so nice to see you again
Clarke & Silas

Les premières secondes de Silas sur Terre restaient très floues dans sa tête. Il y avait tellement de choses à observer, à ressentir, que ç’en était devenu compliqué de tout assimilé. Tous ses sens étaient en éveille, n’importe quelle cellule de son corps s’adaptait à ce nouvel environnement, elle pouvait le sentir, même si elle était totalement incapable de décrire cette sensation. Cependant, la jeune blonde reprit rapidement ses esprits. C’était bien beau de profiter de la Terre, mais s’ils y avaient étés envoyés, c’était pour une raison précise. Et la peur de subir les radiations avait rapidement fait son petit chemin dans l’esprit de Silas. Ils n’étaient pas encore certains de survivre. La jeune informaticienne n’était pas vraiment une lumière en ce qui concernait les risques des radiations, mais elle savait tout du moins que les effets pouvaient mettre plusieurs jours à se manifester. Autant dire qu’ils n’étaient pas encore tous sortis d’affaire. Tout du moins, Silas espérait que ce genre d’événement tragique n’allait pas finir par leur tomber dessus. Déjà deux d’entre eux étaient morts durant l’atterrissage, et si les décès se succédaient, la panique allait rapidement prendre sa place parmi le groupe. Elle regarda donc les autres jeunes qui se trouvaient autour d’elle, les observant pour savoir s'ils ressentaient les premiers effets de radiations contrairement à elle. Mais ce n’était pas le cas. Tout le monde était excité comme des puces, regardant autour d’eux, se baladant à travers cette clairière sur laquelle ils avaient atterris, touchant les végétaux qui les entouraient. Tout le monde paraissait heureux, apaisés, différents, d’une certaine manière. Ici, ils n’étaient plus des délinquants attendant leurs morts dans des cellules fades. Ils étaient des humains découvrant la Terre. Les premiers humains parcourant cette planète depuis des siècles.

Silas ne tarda pas à repérer une personne qu’elle connaissait. Une personne qu’elle connaissait plutôt bien d’ailleurs, et qu’elle croyait ne jamais revoir, surtout dans des circonstances comme celles là. Clarke, son amie d’enfance, sa rivale de toujours. La jeune blonde s’était tout de suite rendue à la rencontre de son amie, elle était d’ailleurs très contente de la revoir, et ce sentiment semblait partagé, vu le sourire qu’affichait Clarke sur son visage. Les deux adolescentes s’étreignirent, savourant leurs retrouvailles inespérées. Décidément, la Terre leur réservaient bien des surprises. Silas se demandait bien ce que son amie faisait ici, elle qui avait toujours été la petite fille modèle contrairement à la jeune informaticienne. il était clair que les parents de Clarke avaient de quoi être fiers d’elle, contrairement à ceux de Silas. Enfin, surtout quand on savait quel genre de relation la jolie blonde entretenait avec sa mère. « Je crois que Saul et toi avez réussi à avoir une mauvaise influence sur moi, ce qui m’a valu un ticket pour la Terre ! » Un rire échappa à Silas. Une mauvaise influence, oui, certainement. Il fallait dire que Saul et l’informaticienne n’étaient pas vraiment ce que l’on pouvait appeler un exemple à suivre, bien au contraire. Dès qu’il y avait une petite bêtise à faire, ils étaient les premiers à la tenter, peut importait les conséquences. « C’est pas de la mauvaise influence, on voulait juste que tu profites un peu de la vie! » Profiter de la vie… il fallait dire qu’avec toutes les restrictions présentes sur l’Arche, ça en devenait assez difficile. Et les citoyens devaient faire passer leur devoir envers la communauté devant leur propre bonheur, malheureusement. Ce n’était pas toujours évident de faire un tel sacrifice. En voyant le sourire de Clarke se faner légèrement, Silas fronça les sourcils. Visiblement, son amie ne s’était pas retrouvée enfermée pour une simple petite bêtise d’adolescent rebelle. « Disons que j’ai eu vent d’informations qui auraient pu foutre le bordel sur l’Arche, et le Conseil l’a découvert, donc… » Le Conseil. ils étaient les rois pour cacher des informations cruciales à leur peuples, malheureusement. Au lieu d’essayer de trouver une solution avec les autres habitants de l’Arche, ils préféraient se cantonner à leur groupe de privilégiés qui n’avaient pas toujours les meilleures idées qui puissent exister. « Oh, je vois… C’est pour ça qu’ils nous ont envoyés ici, hein? » Silas n’était pas idiote. Elle savait très bien que le Conseil ne faisait jamais rien sans raison. Elle savait très bien qu’à ses dix huit ans, si elle était restée sur l’Arche, elle aurait été envoyés à la dérive pour réduire l’effectif de la population qui se faisait de plus en plus importante. Le problème devait certainement venir de là d’ailleurs.

Mais bon, l’heure n’était pas encore à ruminer les mauvais souvenirs. Pour l’instant, ils pouvaient bien s’octroyer quelques heures pour découvrir cet endroit splendide, et aussi retrouvés les gens qu’ils avaient perdus de vue en se retrouvait enfermés entre quatre murs. Enfin, ils avaient toujours étés enfermés entre quatre murs en réalité, mais dans les Sky Box, ils n’avaient pas le plaisir de disposer d’une fenêtre pour observer la Lune, ou encore la Terre. « Ça me fait plaisir de te voir » Un nouveau sourire s’afficha sur le visage de Silas et elle posa sa main sur l’épaule de Clarke avant de la serrer affectueusement. « Moi aussi je suis contente de te revoir ». En réalité, Silas était ravie. Clarke était l’une des seules personnes qui lui restaient, en réalité. Depuis la mort de son père, la blonde était bien la seule à avoir encore une place dans son coeur avec Saul. La mère de Silas… Et bien, pour la jeune femme, elle était tout simplement morte lors de son arrestation. Elle ressentait un sentiment de trahison tellement énorme à son égard qu’elle préférait voir les choses de cette manière. Et elle n’avait aucune envie de revoir la femme qui l’avait mise au monde. Mine de rien, même si elle finissait par mourir sur Terre, ce n’était pas plus mal. « C’est si beau. » L’informaticienne regarda à nouveau autour d’elle. Cet endroit était magnifique, et il était clair qu’elle ne le dirait jamais assez. Ils avaient tous imaginés à quoi cet endroit pouvait ressembler, dans leurs rêves, en lisant des livres, et même en regardant les films qui avaient étés emportés dans l’espace lors de l’Exode. Mais rien ne pouvait les préparer à une telle beauté. « On se rendait pas vraiment compte de là haut à quel point la Terre pouvait être vaste. Tout parait si… Gigantesque. » Silas pensait aux arbres en disant cela. Leur hauteur lui donnait presque le virtige, et même en levant la tête, elle ne parvenait pas à en distinguer le sommet. « Je me demande si on a réussi à atterrir vers le Mont Weather. » La blonde posa ses mains sur ses hanches. Et elle se mit à réfléchir un peu, en regardant autour d’elle. Une montagne, ça ne pouvait pas se louper, après tout. « Et bien, déjà je dirais que le terrain est un peu trop plat pour une montagne. Mais on doit pas être très loin. Si tu veux, on peut faire le tour du camp pour essayer de voir quelque chose. » Ou trouver une carte, par exemple, même si Silas serait bien incapable de la lire. En fait, elle ne pouvait pas faire grand chose pour aider de ce côté là. Tout ce qu’elle pouvait faire à la rigueur, était d’essayer d’entrer en contacte avec l’Arche. Manier des fils et des programmes, ça c’était son truc.
©LittleJuice

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: It's so nice to see you again ✗ Clarke   Ven 30 Sep - 23:28

It's so nice to see you again

ft Silas & Clarke


« I am a stranger, I am an alien inside a structure.»
La présence de Silas me fait oublier, quelques instants, le fait que nous avons déjà perdu deux d’entre nous. Tout à ces retrouvailles, je préfère me concentrer sur la blonde qui me fait face, et qui ne se fait pas prier pour répondre à ma boutade : « C’est pas de la mauvaise influence, on voulait juste que tu profites un peu de la vie! ». Ce qui n’était pas une mince affaire. J’ai toujours été plus focalisée sur mes études que sur les distractions en tout genre. Attention cependant de ne pas croire que je n’ai jamais été capable de m’amuser. Disons que je ne me laissais aller que lorsqu’il ne me fallait pas réviser. Ca m’arrivait assez rarement durant les périodes scolaires, je l’admets. « Oh, je vois… C’est pour ça qu’ils nous ont envoyés ici, hein? » Je me contente d’hocher la tête d’un mouvement bien affligé. Il me faudrait peut-être lui parler de suite de ce qui attend les nôtres, mais je préfère attendre. Au moins quelques minutes. Qu’elle puisse profiter de sa joie d’être sur Terre, avant de s’inquiéter pour les nôtres. Déjà que, tout comme moi, elle se soucie de se rendre au Mont Weather, même si nous n’en parlerons pas avant quelques minutes. « Moi aussi je suis contente de te revoir. », me répond-t-elle. Et elle doit bien être une des rares personnes à penser cela, sur Terre, à en juger les petits regards en coin que l’on a pu me balancer jusqu’à présent. Wells a eu les mêmes, d’après ce que j’ai pu voir. L’un comme l’autre avons aussi dû supporter des petits murmures sur notre passage. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que les autres se demandent ce que l’on fait ici. Honnêtement, je me demande aussi ce que mon ancien meilleur ami fait également sur Terre. Mais je m’en fous. A défaut d’avoir le soutien d’une personne que je pensais avoir à mes côtés toute ma vie, j’aurai au moins celui de ma blonde préférée, qui elle, ne m’a jamais jugée à cause de ma famille, mais uniquement pour celle que je suis. « On se rendait pas vraiment compte de là haut à quel point la Terre pouvait être vaste. Tout parait si… Gigantesque. », réagit-elle, quand je m’extasie devant la beauté de cette planète dont on a tellement rêvé. J’hoche de nouveau la tête, pour indiquer que j’approuve ses dires. Même en ayant appris beaucoup de choses sur notre planète d’origine, on ne pouvait imaginer comment elle était en réalité. « Et bien, déjà je dirais que le terrain est un peu trop plat pour une montagne. Mais on doit pas être très loin. Si tu veux, on peut faire le tour du camp pour essayer de voir quelque chose. », finit par déclarer Silas, usant de son observation pour cela. Très bonne déduction, en effet. En parlant de ça… « Ca devrait nous être utile à un moment ou à un autre. », dis-je en sortant de ma poche une carte, que j’ai prise, après avoir constaté la mort des deux délinquants, et avant d’avoir tenté de raisonner Bellamy.

Avoir une carte, c’est bien, mais si on ignore où on est précisément, c’est inutile. Cependant, faire le tour du camp peut aussi être infructueux. On peut mettre du temps avant de trouver quelque chose pour nous situer. C’est alors que j’entends 3 jeunes, dont 2 qui sont visiblement partis en expédition (qu’ils racontent à leur amie), et qui ont pu voir, à les entendre, une très jolie vu, d’une autre montagne, non loin de la nôtre. D’un signe de la main, ils lui indiquent l’emplacement de cette montagne. « On ferait bien d’aller voir, qu’en penses-tu ? ». Rien ne nous certifie qu’il s’agisse de la bonne montagne, mais c’est mieux que rien. Je prends la direction indiquée, espérant vraiment que cela nous sera utile. Une fois éloignées de plusieurs pas du campement, et en théorie, à l’abri des oreilles indiscrète, j’en profite pour reprendre la parole, et expliquer les raisons de ma présence ici. « L’Arche est en train de mourir… », dis-je dans un soupir. « Ils en ont pour trois mois. Quatre, possiblement… », avoué-je, en m’arrêtant, pour regarder mon amie. « C’est pour ça que mon père a été exécuté. Et que j’ai été arrêtée. Et que nous sommes ici… ». Ca n’est pas facile à admettre. Evoquer la mort éventuelle de notre peuple. Mais il le faut. Tout comme il faudra bien que j’en parle aux autres. Ainsi que de la raison d’être de nos bracelets. Cela, cependant, Silas doit bien s’en douter, vu ce que je viens de lui dire, elle ne doit pas mettre des heures à deviner à quoi servent ces bracelets dont on nous a équipé. Mais avant tout… « Il faut qu’on se remette en route, on doit trouver le Mont Weather. », déclaré-je, avec une indéniable urgence dans la voix.



code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: It's so nice to see you again ✗ Clarke   Dim 2 Oct - 18:58





It’s so nice to see you again
Clarke & Silas

Retrouver Clarke sur Terre était un soulagement sur Silas. Elle qui avait crut qu’elle allait se retrouver seule ici, elle était contente d’y voir une tête connue. Et une amie sincère sur qui elle pouvait compter. Surtout que Silas n’était pas vraiment le genre de personnes à aller vers les gens et leur parler alors qu’elle ne les connaissait pas. Et puis, être entouré de délinquants n’était pas vraiment rassurant, surtout que certains d’entre eux avaient étés enfermés pour des délits beaucoup plus graves qu’un simple vol de médicaments. Même en sachant que Clarke était à ses côtés, la belle blonde n’allait pas pouvoir s’empêcher d’être constamment sur le qui-vive. D’ailleurs, il n’y avait pas que les délinquants qui l’inquiétaient, il y avait tout le reste. Cette terre qui leur était inconnue gardait certainement des secrets pas très joyeux, et probablement très dangereux. Ils étaient en territoire hostile, mine de rien, même s’ils n’en avaient pas l’impression pour l’instant. En tout cas, Silas avait toujours sa mauvaise habitude d’avoir un mauvais pressentiment. Il faut dire qu’elle n’a pas vraiment eut de chance dans sa vie, et pour dire vrai, elle ne voyait pas pourquoi les choses se mettraient à changer maintenant. Même si elle avait toujours l’espoir que ce miracle s’accomplisse un jour. En plus de ça, Clarke venait de lui avouer à moitié par un hochement de tête que l’Arche les avaient envoyés ici, elles deux et les autres 100 pour une raison bien précise. Même si Silas s’en doutait déjà quelque peu, entendre quelqu’un confirmer ses pensées étaient tout de même autre chose. L’Arche était en danger, de quelle manière, la belle blonde l’ignorait encore pour l’instant. Mais elle savait qu’elle ne tarderait pas à le savoir. Et rien que le fait de connaître en partie ce risque l’inquiétait. Même si sa mère était déjà morte pour elle, Silas avait d’autres personnes à qui elle tenait là haut. A commencer par la mère de Clarke qui lui avait sauvée la vie. Et puis il y avait aussi Raven, qui l’avait mine de rien énormément aidée au niveau de ses études, mais aussi de son moral. Et puis bien sûr, il restait ses amis. Saul, surtout, en fait, vu que Clarke était sur Terre avec elle.

Après leurs retrouvailles, la conversation des deux jeunes femmes dériva assez rapidement sur la mission qui leur avait été confiée par le Chancelier. il était clair que ça n’allait pas être simple de trouver le Mont Weather, surtout que ces terres leur étaient totalement inconnus et… Qu’ils ne savaient pas quelle direction ils devaient prendre. « Ca devrait nous être utile à un moment ou à un autre. » Silas fronça les sourcils à cette phrase, puis elle observa Clarke sortir quelque chose de l’une de ses poches. Oh. Une carte. Pour être utile, c’était clair que ça l’était. Faudrait-il encore savoir s’en servir. Ce qui n’était pas le cas de la belle blonde. C’est dans ces moments comme celui ci qu’elle se disait qu’elle aurait quand même dut être un peu plus attentive en cours d’histoire de la Terre. Et de géographie aussi. Mais malheureusement, elle n’avait jamais aimé ça, et même si elle avait toujours réussit à maintenir sa moyenne, elle n’était tout de même pas très attentive en cours. « Où est ce que tu l’as trouvé? T’arrive à lire ce genre de trucs? » Dans ses souvenirs, Clarke avait été beaucoup plus attentive que Silas en cours de géographie. Cela n’étonnerait en rien son amie qu’elle sache lire une carte, en réalité, elle serait plutôt surprise du contraire. Clarke avait cette qualité de s’intéresser à tout, et c’était quelque chose que Silas avait toujours trouvée admirable chez elle, certainement parce qu’elle ne possédait pas elle même cette capacité. Ni l’intelligence de son amie d’ailleurs. Mis à part au niveau informatique, elle n’était pas vraiment une tête.

C’est alors qu’une conversation extérieur à la leur attira les petites oreilles indiscrètes des deux blondes. tendant l’oreille à l’image de Clarke, Silas entendit le petit groupe non loin d’eux parler d’une certaine montagne qu’ils avaient aperçus au loin. La blonde lança un regard à son amie. Est-ce que c’était bien ce qu’elle pensait? « On ferait bien d’aller voir, qu’en penses-tu ? » L’informaticienne sourit. Les deux filles avaient la chance d’être souvent sur la même longueur d’onde. Quelques fois, elles n’avaient même pas besoin de parler pour se comprendre. En même temps, après tout ce temps, elles avaient bien remarquées que leurs cerveaux fonctionnaient à peu près de la même manière. « On va pas faire que y aller, on va y courir! » Il y avait longtemps que Silas n’avait pas fait preuve d’un si grand enthousiasme. Mais bon, ils avaient un objectif en vue, et voir que les chances se présentaient de leur côté était assez rassurant pour la blonde. N’attendant pas plus longtemps, les deux amies se dirigèrent dans la direction indiquée, et Silas ne pouvait s’empêcher de regarder autour d’elle. Peut être qu’elle s’arrêterait une fois qu’elle se serait étalée de tout son long par terre, mais pour l’instant ce n’était pas le cas, alors elle profitait simplement du paysage. Encore, oui. « L’Arche est en train de mourir… » Attendez, quoi? Silas avait peur d’avoir mal comprit, mais vu l’expression mélancolique de son amie, elle en doutait beaucoup. La jolie blonde avait arrêtée d’admirer la nature, focalisant toute son attention sur Clarke. « Ils en ont pour trois mois. Quatre, possiblement… C’est pour ça que mon père a été exécuté. Et que j’ai été arrêtée. Et que nous sommes ici… » La jeune Porter ne répondit pas tout de suite. Il lui fallait quand même le temps d’assimiler la nouvelle, et pour être honnête, ce n’était pas vraiment facile. Pour la première fois de sa vie, elle avait peur de la possibilité que sa mère perde la vie. Et l’espace d’une seconde, elle ne lui en voulait même plus pour tout le mal qu’elle avait put lui faire. Après tout, peu importe ses agissements à son égard, elle restait sa mère, et ça rien ne pourrait le changer, c’était dans son sang. « Tu veux dire que… Si on merde, ils vont tous mourir c’est ça? » Mine de rien, c’était tout de même une grande responsabilité à prendre en compte, et Silas ne pouvait pas s’empêcher d’être en colère. Après tout, ils n’avaient rien demandés, ils étaient des reclus, ils avaient étés enfermés, certains pour des choses tellement futiles… Et c’était entre leurs mains que le Conseil avait mit le destin des habitants de l’Arche. Sur ce coup là, ils n’étaient quand même pas très futés. « Il faut qu’on se remette en route, on doit trouver le Mont Weather. » Silas passa une main sur son visage. Clarke avait raison, ils ne devaient pas perdre leur objectif de vue. Il fallait trouver ce bunker s’ils espéraient pouvoir sauver leur peuple. « Il faudrait qu’on arrive à peu près à évaluer la distance qui nous sépare de la montagne. Je sais pas toi, mais j’ai pas tellement envie de m’aventurer là dedans à l’aveuglette. » Même s’ils allaient devoir le faire. Ou tout du moins en partie, alors autant minimiser les risques et prendre le temps d’y réfléchir. « Eh, on va y arriver Clarke, t’en fais pas. On a traversé l’atmosphère, c’est pas une petite forêt qui va nous arrêter. »
©LittleJuice

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: It's so nice to see you again ✗ Clarke   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's so nice to see you again ✗ Clarke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: A R C H I V E S :: SAISON 1
-
Sauter vers: