Partagez | 
 

 Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
GENS DES BATEAUXGuérisseuse
GENS DES BATEAUX
Guérisseuse

INFORMATIONS
Age : 19 Féminin Nb de Messages : 117
En savoir +

MessageSujet: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   Lun 28 Aoû - 2:39



Sa respiration était brûlante, saccadée, irrégulière, elle faisait ressortir plus d'air qu'il n'en rentrait et la tête lui tournait légèrement avec ce mauvais ratio d'air. Calée au creux d'une cavité rocheuse, elle s’agrippait désespérément à la pierre, écorchant ses ongles dans l'action et en brisant certainement quelque-uns. La possible douleur ne pouvait l'atteindre tant son esprit était vagabond en cet instant. Seul le tambourinement de son cœur parvenait à atteindre ses oreilles, battant à la chamade sous la précédente charge d'adrénaline que son sang avait reçut.
being strong is hard, but it's worth it
03.05.2148 - feat Yuma :: I must leave, to change for the best. I know it'll be hard and you'll be worried, but i promise, i'll return stronger than ever.
La douce guérisseuse ressemblait à une fragile biche, tremblante de la tête aux pieds, ses membres frêles tendus et prêt à rebondir au besoin. Mais lentement, le silence de la grotte l’apaisa, lui permit de retrouver petit à petit un semblant de sérénité. Son énergie retombait, affaissant sur ses épaules une puissante vague d'épuisement et elle laissa mollement ses bras retomber contre elle, ses jambes glissèrent le long du sol pour se détendre. Sa vision se stabilisait peu à peu, son regard moins fuyant et paniqué s'adaptait à la pénombre de l'endroit et enfin son souffle retrouva un certain rythme, plus naturel. Un grand soupir lui échappa, final de ce relâchement de pression et indicatif du retour de la réflexion posée et sensé.

Eyota pouvait maintenant faire le point, réaliser ce qu'elle venait de vivre voilà tout juste quelques minutes de cela. Sa main vint jouer dans sa chevelure, ramenant ses mèches blondes derrières ses oreilles et s'y attarda un moment. Elle ne savait pas si cet homme la cherchait encore ou s'il s'était enfuit, pris de panique d'être vu dans les parages. Ou bien se cherchait-il une autre victime, mais dans les faits, elle semblait l'avoir semé et c'était tout ce qui lui importait à l'instant. Par les Esprits, elle ne se souvenait pas avoir vécu une telle frousse dans le cours de sa vie. Il ne lui en avait jamais fallut bien beaucoup pourtant, elle était loin d'être courageuse ou bagarreuse la Boudalan. Elle ne savait que fuir, s'écraser et compter sur d'autres pour la défendre et ce depuis toujours. Peut être était-ce justement parce qu'il n'y avait eut personne avec elle ? En y repensant, elle avait attendu. Figée, comme une statue, elle avait attendu que son précieux jumeau vole à son secours, comme il l'avait toujours fait. Mais il ne fut pas là, et elle ne lui en voulait pas. Vu l'heure, il devait faire comme tout le monde et dormir. Oui... c'était normal, c'était normal que personne ne soit là à pareil moment de la journée, car le monde n'avait pas à être avec elle en permanence.
La blonde réfléchissait à cela. Jamais elle n'avait pris le temps de s'arrêter deux secondes et réfléchir à cet énorme défaut qu'était le sien. Maintenant il lui sautait soudainement aux yeux, paraissant si évident et terriblement présent. Cette dépendance... ce- par les Esprits elle était véritablement si faible et démunie ? Si.. si elle. Comment ne l'avait-elle jamais vu avant !? Comment personne ne lui avait fait remarquer cela ? Ce soir elle avait eu de la chance, qui sait comment cela aurait pu finir. La jeune femme serra de ses doigts ses pendentifs, comme pour s'assurer qu'ils étaient bien là, avec elle, toujours à la protéger. Son protecteur et la présence de sa mère la rassurait un peu, la calmait. Finalement, peut-être que de se faire agresser aujourd'hui fut bénéfique. Cela lui avait permit de voir son problème et maintenant, elle pouvait le régler. Ou du moins essayer. Quoi faire par contre.. une idée germait dans son esprit, une idée folle pour elle, mais plus réaliste et nécessaire que jamais. Eyota soupira et se décida à se relever et quitter sa cachette.

La jeune guérisseuse marcha dans les couloirs de roc qu'était sa maison, sans hésitations, les connaissant par cœur. Pour plusieurs ils pouvaient tous se ressembler, tel un long labyrinthe sombre, mais pour elle c'était sa maison, celle de sa famille. Rapidement elle arriva là où elle souhaitait ; les appartements de son frère aîné qui devait dormir depuis des heures. Sur la pointe des pieds, telle une souris, elle avança jusqu'à sa couche ou sa silhouette musculeuse se détachait sous les fourrures, se soulevant au rythme de sa respiration lente, signe de son sommeil. S'en voulant de le déranger, la cadette mordilla sa lèvre inférieur en secouant doucement son épaule. « Yuma ? » Elle entendit des murmures inaudibles, qui la firent un peu rire, comme quoi même en étant devenu Chef, il pouvait rester grognon au réveil. Ses yeux s'ouvrirent enfin et elle lui fit un petit sourire.

« Pardonne moi Yuma.. mais je-je, elle prit une pause, cherchant ses mots, il s'est passé quelque-chose et je dois.. je dois partir. »

_________________
i'm not my old self
but a mother to be
and i must ne strong for this life in me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t590-rapport-de-missions

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 404
En savoir +

MessageSujet: Re: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   Mar 29 Aoû - 18:35

Anya & Yuma
BEING STRONG IS HARD, BUT IT's WORTH IT


Les nuits étaient difficile depuis la mort de Nuna. Il m'arrivait souvent de faire des cauchemar, revoyant sans cesse la fameuse guerre contre les Azgeda. Cette guerre qui avait emporter ma femme. Je ne pourrais jamais effacer cette image que j'avais et qui se répétais dans ma tête.

Comment pourrais-je oublier cet instant ? Ce moment fatidique où l'un des guerriers Azgeda avait planté son épée dans le corps de ma femme, avant de lui trancher la gorge. J'avais beau avoir tuer son meurtrier, j'avais eu une telle soif de vengeance à ce moment là que le champ de bataille était devenu une marre de sang autour de moi. C'était ce que je vivais en continu dans mes cauchemars.

C'était ce que j'étais avant de devenir totalement pacifiste. Je ne voulais plus avoir à faire un massacre comme j'avais pu le faire. Heureusement pour moi la coalition était justement là pour ne plus avoir à se battre, ne plus avoir de guerre. Enfin ce n'est pas pour autant que je ne m’entraînais pas toujours pour garder la forme et partir au combat si notre Heda le décidait. Car après tout nous étions sous ses ordres maintenant et je respectais plus que tout ses décisions.

Enfin aujourd'hui était une nuit plus calme que les autres pour une fois. Je dormais d'ailleurs d'un repos bien mérité. Je m'étais rendu à Polis les jours d'avant pour aller rendre visite à Kachina, faisant bien sur un détour par TonDC pour voir Anya. Je venais de rentrée dans la soirée après un moment très intense avec Anya.

Je dormais profondément quand je sentis un bras venir me secouer doucement et une petite voix m'appeler. ça me rappelait quand mon fils venait me réveiller la nuit quand il était encore tout petit. Sauf que là ce n'était pas la voix de mon fils, mais bien la voix de
ma jeune soeur Eyota.

Je mis un peu de temps à émerger et grognais un peu avant d'ouvrir les yeux sur Eyota. Ma soeur était à coté de moi, me regardant. Je n'eus pas le temps de dire quelque chose que déjà elle me parlait.

- Eyota ??

J'eus du mal à comprendre au départ ce qu'elle me disait. Le temps que mon cerveau se connecte je compris alors ce qu'elle venait de me dire et me redressais d'un bond dans mon lit.

-Qu'est ce qu'il s'est passé petit soeur ??? Pourquoi tu veux partir ???

Eyota, c'était la petite protégée de la famille. Elle avait un tempairemment un peu en retrait et c'est vrai qu'heureusement qu'on était là pour la protéger.

code by bat'phanie

_________________



« Le plus dur n'est pas de faire la guerre, mais de préserver la paix ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
GENS DES BATEAUXGuérisseuse
GENS DES BATEAUX
Guérisseuse

INFORMATIONS
Age : 19 Féminin Nb de Messages : 117
En savoir +

MessageSujet: Re: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   Sam 16 Sep - 8:02



En le regardant s'agiter par sa faute, Eyota eut cet éternel sentiment de culpabilité qui ne cessait de la hanter au moindre de ses gestes. Elle se traita d'idiote, de déranger ainsi son aîné qui avait déjà tant de travail... le priver d'heures de sommeil. Et tout ça pour une frousse et une idée saugrenue. Bravo, vraiment bravo.
L'envie de rebrousser les talons et juste aller se terrer dans ses propres couvertures la tenta soudainement, oublier l'incident, recommencer à vivre normalement. Ne déranger personne avec ses problèmes en somme, mais la
being strong is hard, but it's worth it
03.05.2148 - feat Yuma :: I must leave, to change for the best. I know it'll be hard and you'll be worried, but i promise, i'll return stronger than ever.
voix de son frère la retint de justesse de se relever. Sa réaction aida également, l'inquiétude se lisant sans trop de mal sur son visage, on pouvait le comprendre, venant d'elle c'était étonnant. Sauf que voilà, le dire comme ça, là maintenant s'avérait bien plus compliqué que ce que la jeune blonde avait prévu. Mordillant nerveusement sa lèvre, elle détailla le sol avec un nouvel intérêt, cherchant ce qu'elle pourrait dire pour s'expliquer. Mais elle était là, tétaniser par la gène, la peur de gêner, comme toujours. Elle s'effaçait, s'oubliait par la faute de cette simple crainte de déplaire aux autres, ce qui était un brin stupide quand on y pensait. La jeune femme jouait nerveusement avec l'une de ses mèches de cheveux, n'osant regarder Yuma dans les yeux.

« Euh.. tenta la petite protégée de la famille, euhm je-euh... c'est que.. grotte... collier...partir... »


Voilà tout ce qu'elle réussit à sortir d'intelligible. Oh par les Esprits, elle faisait une bêtise là, une grosse. Mais à quoi avait-elle penser !? Elle ne pouvait pas partir, elle n'arriverait jamais à rien toute seule ! Elle ne causerait que des problèmes aux autres, qui devraient alors perdent leur temps à venir sans cesse à son secours. Grande idiote se sermonna-t-elle mentalement. Juste là elle embêtait son frère et Chef, qui ne devait absolument rien y comprendre avec le semblant de phrase qu'elle lui avait pondu. Honteuse elle voûta le dos et eu une mine basse, comme les enfants lorqu'ils venaient de faire une bêtise et murmura ; « Pardon... je te dérange, ce-je, je crois que je me suis emportée pour rien. Je vais y aller, rendors-toi, oublie tout ça, pardon pardon. » Eyota était pour filer telle une voleuse, mais bon, son aîné la connaissait tout de même et il réussit à la convaincre de rester, de se calmer deux minutes et de lui expliquer. N'osant lui répondre un non, la guérisseuse obéit sans un mot, inspirant un bon coup avant de s'essayer à nouveau.

« J'a-.. j'ai fini tard et en allant laver un peu mes mains il-.. elle prit une pause, se remémorant la peur qu'elle avait ressentie quelques minutes plus tôt et un frisson lui secoua l'échine, un homme est apparu de nul part et il-il m'a menacé. Je suis pas trop sûre de ce qu'il voulait... je pense que c'est un banni qui voulait mon collier et ravoir la protection des esprits.. »


En disant cela, ses doigts revinrent trouver le doux contact du bois taillé qu'était son pendentif en forme de papillon. Rien que cela suffit à la calmer un peu, lui permettre de retrouver un brin de sérénité. Mais surtout, il lui conférait suffisamment de courage pour se souvenir de ce moment éprouvant et elle profita de ce bref instant de lucidité pour continuer son récit.

« Sur le coup... j'ai pas réagit. J'ai eu tellement peur... ses azurs se perdirent dans le vague, puis j'ai finit par bouger et courir. Je me suis cachée, je sais plus où. J'ai été figée... je-j'ai attendu qu'on vienne m'aider, c'est toujours ce que vous faites ma-mais là... y avait personne... je suis un fardeau.. »


Pauvre petite chose fragile qui ne savait que se dénigrer. Oui elle était faible, inutile et rien qu'un poids sur les épaules. Causer de tels soucis à sa famille chérie la tuait, elle détestait se savoir si... dépendante. Elle avait été chanceuse ce soir, mais qui sait ce qui aurait pu arriver. La simple pensée la fit trembler d'effroi et elle chassa le tout rapidement. À ce problème, Eyota ne voyait qu'une seule et unique solution et cette option la terrifiait autant qu'elle la tentait.
Alors elle fixa Yuma, les iris implorantes, tristes. Son visage prenaient de ces airs de chien battu dans ce moments. Voilà une chose qu'elle réussissait bien, avoir l'air pitoyable.

« Je-je ne veux pas être un fardeau pour vous Yuma... je veux dire... je suis une grande fille je devrais savoir me suffire... j'aimerais.. j'aimerais devenir plus forte Yuma.. ce-ce n'est pas bien que j'ai toujours besoin de toi, de Wakiza, de Kachina... de tout le monde. Et.. elle hésita, je crois que pour ça je-je dois partir.. »

_________________
i'm not my old self
but a mother to be
and i must ne strong for this life in me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t590-rapport-de-missions

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 404
En savoir +

MessageSujet: Re: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   Ven 22 Sep - 11:11

Anya & Yuma
BEING STRONG IS HARD, BUT IT's WORTH IT


Le réveil était dur. Je mis un peu de temps pour réagir et me rendre compte que c'était Eyota qui m'avait réveillé, mais surtout que nous étions encore en pleine nuit. J'avais du mal à vraiment cogiter à tout ça, et il me fallut du temps pour comprendre vraiment ce qu'elle me disait. J'étais encore à moitié dans les vapes et surtout comment comprendre ma jeune soeur qui disait des paroles dans aucune phrase vraiment construite. Je me redressais, la regardant en levant un sourcil, il fallait qu'elle s'explique, mais je pouvais pas vraiment la forcée, il fallait que ça vienne d'elle. Il fallait qu'elle se calme et qu'elle arrive à lui expliquer ce qu'il y avait.

Je voyais bien qu'elle était gêné de me déranger, elle faisait la même mimique qu'elle avait toujours eu étant enfant. Elle voûtait le dos avec la tête basse comme si elle avait fait une bêtise et que j'allais la gronder. Je prenais sa main, tentant de la calmée. Je sentais bien qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et je compris quand elle arriva enfin à me parler.

Je me redressais d'un coup en l'entendant me dire qu'un banni l'avait agressé. Putain je pensais avoir réussi à faire en sorte que les banni ne viennent plus sur notre territoire et encore moins près de la Qalegata. Elle avait quand même réussi à se sauver et éviter que le banni lui vole le pendentif de son esprit protecteur. J'ouvris les bras et pris Eyota dans mes bras pour la rassurer continuant de l'écouter. Il voyait bien son regard triste, le regard d'un petit chien battu qu'elle avait toujours quand elle se sentait si mal et quand elle devait se sentir un fardeau pour nous. Pourtant j'étais quand même très surprise de ce qu'elle me disait. Elle voulait devenir plus forte, mais surtout elle voulait partir.

- Il va falloir que je mette plus de garde dans Qalegata. Il est hors de question que des bannis se promènent comme ça dans nos terres et agressent des gens. Encore plus si on t'agresse.

Je serrais Eyota dans mes bras, essayant de la réconforter et la rassurer.

- Tu n'as jamais été un fardeau Eyota ! Tu as toujours été notre petite protégée, peut-être aussi parce que tu es la dernière fille de la famille... enfin la dernière qui nous reste... Mais peut-être aussi parce qu'on ne voulait pas qu'il t'arrive quelque chose comme notre petite soeur disparue...

Je passais mes doigts dans les cheveux d'Eyota, la calmant et me calmant en même temps.

- J'aimerais savoir ce que tu veux faire, où veux-tu partir ?

code by bat'phanie

_________________



« Le plus dur n'est pas de faire la guerre, mais de préserver la paix ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
GENS DES BATEAUXGuérisseuse
GENS DES BATEAUX
Guérisseuse

INFORMATIONS
Age : 19 Féminin Nb de Messages : 117
En savoir +

MessageSujet: Re: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   Ven 6 Oct - 5:57





BEING STRONG IS HARD, BUT IT'S WORTH IT

Eyota & Yuma


03.05.2148


Elle racontait comme elle pouvait, chose compliquée quand elle tremblait encore de peur à la simple idée de voir apparaître l'homme. L'envie de pleurer la déchirait et encore plus celle de foncer se réfugier dans les bras de sa moitié et rester là jusqu'à la fin de ses jours. Il l'aurait bercé toute la nuit, l'aurait rassurée et elle aurait fini par s'endormir contre lui, sereine et ayant le sentiment d'être protégée contre le monde entier. Mais là, elle avait son idée et Wakiza deviendrait fou si elle le lui disait. Il l'empêcherait, la retiendrait et jamais elle n'aurait la force de résister, toute sa volonté s’effondrerait en moins de deux. Alors elle allait vers Yuma qui depuis la mort de leur mère, était une présence de confiance. D'ailleurs, il lui arracha un sursaut quand il se redressa d'un coup, certainement sous la colère de savoir qu'on avait tenté de l'agresser. Il la ceuillit dans ses bras, acte contre lequel elle ne protesta pas une seule seconde. Même, elle parlait plus calmement, son pouls retrouvant un rythme plus régulier dans la protection des bras de son aîné. Tel un chaton elle se lovait contre lui, terminant enfin de parler et confier ses déboires.

Dans sa réaction elle put sentir son agacement et sa colère, il voulait mettre plus de garde. Soudain, la blonde se sentit coupable de faire travailler plus de monde à cause de sa misérable faiblesse et son incapacité à se défendre. Et aussi elle ne voulait pas de mal aux bannis, au final ce pauvre homme ne semblait vouloir que retrouver la bénédiction de leurs Esprits. C'était bien la guérisseuse ; incapable de ne pas se blâmer de tous les maux de la planète. Avec une petite voix, elle chercha à calmer son frère. « Pas besoin de tant de mesures Yuma... N'embête pas des gens à cause de moi. C'est ma faute, je n'aurais pas du me promener si tard. » Et voilà, elle s'accusait, toujours. Reconnaître les torts des autres s'avérait être une tâche compliquée pour la Boudalan. Bien sûr, elle se fit gentillement sermonner, que non elle n'avait rien à se reprocher. Combien de fois lui avait fait ce discours ? Bien trop, et elle n'apprenait rien. Stupide Eyota. Puis le Chef de Clan justifia qu'elle n'était pas un fardeau, faisant remonter de douloureux souvenirs à la petite blonde. Vu sous cet angle... Cela la réconfortait à moitié, toujours persuadée de n'être qu'un poids pour tout le monde, un gros boulet. « Oui c'est sûr... » Son ton n'était pas très convaincu, mais c'était le mieux qu'elle pouvait offrir en ce moment.

Ses paupières s'abaissèrent au contact réconfortant des doigts dans sa chevelure d'or, lui arrachant même un petit sourire. Ce simple geste avait toujours eu le don de l'apaiser, ce depuis sa plus tendre enfance. Ce moment prit tristement fin à la question plus que légitime de son frère. La cadette du duo leva ses iris vers l'homme, cherchant ses mots et ses pensées. « Je..je sais pas. » Parce que oui, en vérité elle n'avait rien prévu, après tout cela faisait à peine dix minutes qu'elle avait lancé cette idée. Elle ne savait pas du tout comment elle allait s'y prendre. « Je viens d'avoir l'idée, je sais pas où j'irais, mais si je veux devenir plus forte ce n'est avec toi, Wakiza et les autres que j'y arriverais. Surtout Wakiza, tu sais qu'il voudra me protéger et que je saurais pas m'affirmer. » Dire tout ça la rendait mal à l'aise, elle n'aimait pas dire du mal des autres. Honteuse, elle baissa les yeux et cacha son visage contre le torse de Yuma, soupirant longuement. « Je sais que vous m'aimez, que vous voulez me protéger... mais je ne suis plus une enfant. Je devrais pouvoir m'auto-suffire enfin ! ...Je crois. »

Encore des doutes, toujours des doutes. Sous le coup de la nervosité elle mordillait sa lèvre et retenait les larmes qui voulaient couler. « Je savais pas à qui parler. Au final je t'embête avec des idées stupides... Ou-je sais pas je.. tu trouves ça stupide ? Tu crois que j'espère l'impossible ? »



love.disaster

_________________
i'm not my old self
but a mother to be
and i must ne strong for this life in me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t590-rapport-de-missions

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 404
En savoir +

MessageSujet: Re: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   Mer 6 Déc - 13:46

Anya & Yuma
BEING STRONG IS HARD, BUT IT's WORTH IT


Qu'est-ce que j'allais pouvoir faire ? Eyota était peut-être la plus sensible et la plus fragile de mes soeurs et là, à cet instant, il semblait qu'on venait de lui faire du mal. Mais elle ne semblait pas non plus vouloir que je la surprotège et que je renforce notre ville avec plus de gardes. Mais comment je ne pourrais pas surprotéger ma petite soeur ? Comment je pourrais ne pas avoir envie qu'elle se sente mieux ?

Sauf que voilà, elle semblait vouloir partir. Vouloir partir. Mais comment je pourrais la laisser partir seule alors que je savais qu'elle n'était pas une guerrière. Non, elle n'était pas faite pour se battre et se défendre. Il y avait tellement de danger hors de chez nous. Bien sûr, il y avait la coalition qui faisait en sorte que normalement, il n'y est pas de problème entre les clans. Mais il y avait toujours des renégats. Il y en avait toujours eu qui ne s'intégrait pas à des clans et qui était près à attaquer n'importe qui. Mais il y avait aussi encore des clans qui n'appréciait pas la coalition et qui serait près à tout pour pousser les gens à une guerre. Alors oui, j'avais peur pour elle si elle partait.

- Tu as raison peut-être que l'on te surprotège de trop. Peut-être que l'on aurait dû t'aider à être plus forte au lieu d'être toujours sur ton dos.

Je comprenais qu'elle est peur de s'affirmer face à son jumeau. Ils avaient toujours eu un lien très fusionnel. Un lien qui faisait qu'Eyota était encore plus sous la protection de Wakiza. On ne pouvait pas voir l'un sans l'autre. Mais du coup elle était plus une ombre cachée derrière son frère, je m'en rendais compte maintenant qu'elle m'en parlait.

- Il est normal pour ton jumeau de vouloir te protéger. Vous ne faites qu'un depuis toujours. Mais je comprends ce que tu me dis, il est logique que tu es besoin de t'affirmer et de ne plus vivre dans son ombre.

Je continuais d'écouter ma petite soeur. Je sentais bien sa nervosité. Je sentais bien qu'à sa façon de parler, elle avait des doutes sur ce qu'elle devait faire. J'étais l'aîné, j'étais là pour la rassurer, pour l'encourager dans ses choix, malgré mes propres peurs de perdre ma petite soeur.

- Ne t'inquiète pas, tu ne m'embêteras jamais et puis je suis là pour ça, si tu as besoin de parler, c'est normal que tu viennes me voir. Je suis l’aîné de la famille après tout. Je ne pense pas que ce soit stupide que tu veuilles t'affirmer, et peut-être que ce sera mieux aussi pour Wakiza et toi.

Je réfléchis un instant, essayant de voir la meilleure solution pour ma petite soeur. Il y avait bien une solution qui me venait à l'esprit, mais il fallait que ça lui convienne à elle aussi.

- Et si tu allais à Polis avec Kachina ? Au moins pour un moment le temps que tu vois ce que ça donne...

code by bat'phanie

_________________



« Le plus dur n'est pas de faire la guerre, mais de préserver la paix ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Being strong is hard, but it's worth it - ft. Yuma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Piece Strong World 0
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» SHU LIN • be strong and endure
» Five Pussy for ONE REAL MAN (RATED R - Strong Language -) 1/1
» FRANK - Even Achilles was only as strong as his heel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: Les Autres Territoires :: Boudalan :: Qalegata
-
Sauter vers: