:: CALENDRIER DE L'AVENT :: C'EST PAR ICI ! ::

Partagez | 
 

 Bobos et sparadraps - Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Bobos et sparadraps - Raven   Mer 13 Sep - 17:56


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

Aïeuh ! m'écriai-je. Eh oui, un jour j'apprendrai qu'à force de courir partout et faire la maladroite, ça payait mal. Eh oui, parce que j'avais eu la merveilleuse idée de tailler un bout de bois trouvé sur le campement avec un couteau perdu. Je m'étais mise dans un coin, parce que je savais qu'on allait me gronder si on me voyait manipuler un tel objet, là où personne ne me verrait. J'avais voulu faire une lance, comme j'avais vu dans les livres. J'étais certaines que les Terriens, qui étaient si peu appréciés parmi nous, en utilisaient. Car nos ancêtres le faisaient et de ce que j'avais cru comprendre, ils vivaient un peu comme nous il y a des centaines d'années. Alors, pour m'occuper, je m'étais attelée à cette tâche fastidieuse de tailler ce bout de bois en pointe. Ma petite langue sortie de par la concentration, je tenais fermement la poignée de la lame. Avec les lances, les Terriens pouvaient faire plein de choses ! Chasser, se battre, et même pêcher du poisson ! Alors ce jour-là, j'avais décidé de jouer à la Terrienne. J'allais chasser des brins d'herbe et pêcher de la poussière.
Sauf que, après plusieurs longues minutes de concentration et alors que mon bois ressemblait de plus en plus à une lance, je mis le doigt de ma seconde main au mauvais endroit et par inadvertance, je m'entaillai le pouce. Instantanément, je lâchai tout ce que j'avais entre les mains en réalisant que le sang commençait à couler. Et la blessure à piquer, de plus en plus. Je serrai les dents. J'avais envie de dire un gros mot... J'étais toute seule, alors je m'en permis un que personne n'aurait jamais entendu. Je ne pouvais pas rester comme ça. Après être restée quelques instants à fixer ma plaie aux rougeurs grandissantes, je décidai enfin de me lever. Je m'étais déjà tâchée mon pantalon en plus... Papa allait encore me gronder pour avoir encore sali mes vêtements. J'en avais déjà si peu, il en avait marre de devoir les laver !
Je me mis à courir à travers le campement en direction de l'infirmerie. Je posai ma paume sur mon pouce afin de dissimuler la plaie pour ne pas qu'on me pose trop de question. Mes cheveux étaient attachés en une petite queue de cheval et je portais toujours mon pull jaune un peu trop grand pour moi qui me tenait bien chaud. Je me faufilai entre les hommes et les femmes qui étaient au travail, certains grognèrent et je leur adressai un bref "pardon!" avant de repartir de plus belle. Je finis par trouver l'infirmerie, installée dans une tente dans un bord du campement. J'y entrai sans crier gare, m'exclamant sans me soucier de qui pouvait s'y trouver et dans quelles circonstances.
-Aidez-moi vite ! Je me suis coupée !

made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Jeu 14 Sep - 17:47

Date du rp / Repère Chronologique : 7 octobre


bobos et sparadraps.
Allongée tranquillement dans l'infirmerie, j'essayais de trouver le sommeil. Ce n'était pas forcément l'heure de dormir, mais au moins ça me permettait d'oublier. Surtout qu'Octavia pouvait sortir... Contrairement a moi qui mettais déja une bonne demie heure pour aller jusqu’à la porte. Je devais marcher, faire des efforts... Ouais, bah ça allait attendre encore un peu. Pour le moment, le seul truc qui m’obligeait a me lever c'était la pause toilette.

Je préférais carrément les éviter, mais je n'avais pas le choix. Dans mon malheur j'avais hérité d'une canne. Un bout de bois coupé par Wick dans la foret... Ou trouvé dans le camps, je n'étais pas trop sûr de sa provenance. En tout cas, c'était précieux pour se déplacer. Les béquilles n'allaient pas tarder, il m'avait dit qu'il en trouverait probablement en fouillant l'espace de l'exodus. Récupérer des vieille babioles et créer d'autre objets c'était devenu notre seconde passion. Enfin, plus pour lui que pour moi.

Je tapais rageusement ma tête sur l'oreiller. Le sommeil ne voulait définitivement pas de moi. C'était perdu d'avance. Soufflant d'exaspération, je décidais que la pause pipi s'imposait. Rien de tel qu'une petite séance sportive pour se mettre K-O.

Se redresser, s’asseoir sur le lit, récupérer la canne. Jusque la tout allait bien. Se redresser et s'appuyer sur la bonne jambe. Ça pouvait encore passer... Avancer et marcher. La, ça commençait a devenir compliqué. Soufflant, j'avançais péniblement jusqu'au toilettes. Les minutes étaient longues, mais a force d’entraînement je finissais par aller un peu plus vite. La canne aidait quand même pas mal. Une fois arrivé, je m'étais avachie sur la chaise en métal de la "salle de bain de fortune"... Autant dire que niveau intimité on se rapprochait du zéro. N'importe qui pouvait ouvrir le rideau et trouver quelqu'un assis sur les toilettes. Et encore, si on pouvait appeler ça comme ça.

Le retour risquait d’être encore plus pénible... Mais au moins, j'allais finir allongée dans mon lit.

Avançant tranquillement, claudiquant, je faisais mon chemin jusqu'au lit. Jusqu’à ce qu'une alerte me fasse me retourner. Bien entendu, je m'étais appuyé sur la seconde jambe par automatisme. La douleur m'avait fait gémir et j'avais fini mon parcours sur les fesses. Avec en prime un coup de canne qui tombait juste après moi.

Super, une mioche... Pestais je dans ma barbe en voyant une gamine haute comme 3 pommes arriver en furie dans l'infirmerie. Elle se tenait la main et je compris rapidement la fin de sa phrase. Dans mon empressement a me retourner je n'avais entendu que la première partie.

Qu'est ce que tu fiches ici? grognais je en essayant de me relever.

Si j'avais bien tout repéré en me levant tout a l'heure, j'étais la seule dans le coin. J'allais devoir parler avec la gosse... Ce n'était pas franchement un truc qui me branchait, pas que je déteste les enfants, je les tolères... Mais c'était l'époque ou j'étais en bonne santé. La tout de suite j'avais d'autre choses a penser que sa petite coupure superficielle.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Ven 15 Sep - 14:07


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

J'avais l'impression que mon coeur battait dans mon pouce. Il y avait des sortes de pulsions qui battaient à la blessure qui d'ailleurs continuait de piquer de plus en plus. Oui ça faisait bien mal, je m'étais pas loupée. Et heureusement, mon esprit fut piqué à l'adrénaline et j'ai eu la merveilleuse idée de me rendre à l'infirmerie. J'aurais très bien pu me mettre à vider toutes les larmes de mon corps en restant sur place et me vider de mon sang... On m'avait toujours dit qu'il fallait faire attention en se coupant, pour plein de raisons différentes. Les infections, les hémorragies... Justement d'ailleurs, ma main valide qui faisait pression sur mon pouce blessé n'avait plus tellement la couleur d'une peau claire. Elle était rouge et des gouttelettes dégoulinaient, comme de l'eau, insaisissable entre mes doigts. Et l'adrénaline commençait gentiment à redescendre et je sentais la réelle douleur m'enivrer peu à peu...
Il faisait assez sombre dans l'infirmerie et je mis un moment à y voir clair, mes yeux étant habitués à l'éclairage du soleil à l'extérieur. J'entendis un mouvement brusque, comme quelqu'un qui tombait et quand je pus enfin discerner quelque chose dans la tente, je découvris une jeune fille, assise par terre, visiblement tombée. Elle avait un bout de bois pour l'aider à marcher et un sacré attirail autour de la jambe. Elle maugréa, me demandant ce que je fichais ici. Son ton n'était pas très sympathique. Elle tenta de se relever tant bien que mal et c'est avec plaisir que je serais allée l'aider, mais je ne pouvais pas lâcher mon pouce qui continuait de saigner... Alors je la regardais faire, alors que je sentais les larmes commencer à monter sous la douleur grandissante. Je... Je me suis coupée... fis-je timidement, ma voix commençant à se faire tremblante. Je ne voulais pas pleurer car je savais que j'étais plus courageuse que ça. Enfin, c'était ce que j'essayais de me faire croire... Et ça fait mal... Je doutais fort qu'elle soit l'infirmière. Elle avait l'air tout autant blessée que moi, même plus. Alors elle ne pourrait peut-être pas me soigner... Je devrais attendre, dans la douleur en serrant les dents et en retenant mes larmes, pour paraître courageuse.

made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Ven 15 Sep - 19:49

bobos et sparadraps.
Je me relevais avec peine, essayant de ne pas gémir ni d’utiliser trop ma jambe en mauvais état. Ce n'était pas simple mais au bout de quelques minutes j'étais enfin debout. Soufflant, je tentais de remettre en ordre ce qu'elle avait dit. Avec l'effort, je m'étais surtout concentré sur ce que j'étais en train de faire.

Ma question était stupide, j'avais bien compris qu'elle était rentrée parce qu'elle s'était blessée. Je me fichais franchement de savoir comment. Mais le ton de sa voix m'avait radoucie légèrement. C'était qu'une gamine. Je ne pouvais pas lui parler méchamment juste parce que je n'avais pas envie de faire un effort. Je jetais un coup d’œil a mes cotés, je n'allais pas pouvoir rester debout très longtemps... C'était un exercice encore un peu compliqué pour moi, même si il fallait que je le fasse plus régulièrement. Après tout, j'allais devoir vivre avec. Je fis quelques pas et m'assis sur le lit le plus proche.

Fais voir... Soupirais je en me massant la cuisse. Je n'étais pas médecin, mais les coupures ça me connaissait. Sur l'arche, on passait notre temps a travailler sans nos gants. En fait, ils étaient tellement troués qu'on avait fini par abandonner l'idée de la sécurité. Autant dire que les coupures, c'était mon rayon.

Je regardais enfin la petite fixement, depuis tout a l'heure je ne l'avais qu'entre aperçue, elle ne devait pas avoir plus de 10 ans. Elle ne me disait rien au premier abord... Bien que je ne connaissais pas tous les gosses de l'arche. Ses vêtements n'étaient pas des plus propres, mais en vivant sur terre c'était devenu normal. C'est quoi ton nom? demandais je en essayant d'avoir l'air sympathique. Vu comment je l'avais accueilli elle avait des raisons d'avoir peur.

Je me demandais comment cette petite avait pu atterrir la. Kane avait il déjà fait venir les familles? Pourtant, d'après ce que j'avais compris il n'y avait que des gardes ici... Et quelques collègues que j'avais croisé vite fait de vue a travers l'ouverture de la tente. Donc, si je suivais le résonnement du conseil, ils avaient du débarquer les gens armés et probablement les mécano et les ingé... Bref, les gens qui pouvaient facilement reconstruire et se défendre.

C'était pas trop le profil de la gamine que j'avais en face de moi. Mais bon, peut être qu'elle avait une histoire et qu'elle me la raconterait? Les gamins ça parle toujours de tout et de rien et c'est tout le temps content de parler a des adultes parce qu'ils se sentent important. C'était pas franchement ce que je recherchais, mais au moins ça me permettrait de penser un peu a autre chose... Octavia n'était plus la pour me faire la conversation... Alors tant qu'a faire, même si elle n'avait pas trop de vocabulaire, c'était toujours mieux que rien...
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Mar 19 Sep - 18:15


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

Un énorme sentiment de soulagement m'envahit lorsque la jeune femme me demanda d'approcher pour que je lui montre mon bobo. En se relevant et en m'ayant découverte, moi, son interlocutrice de huit ans, elle avait paru s'être adoucie. En même temps, j'étais la seule chose mignonne du camp... Pas pour me vanter loin de là, mais j'étais la seule enfant présente. Du coup, je n'avais pas de concurrence et je devais avouer que c'était sympa parfois. Un petit sourire, un regard doucereux et c'était dans la poche, la plupart des gens craquaient. Moi, ça me faisait rigoler. Mais je n'étais pas du genre abusive et ne jouais pas beaucoup à ce petit jeu. Car si je venais à trop le faire, on ne me céderait plus rien...
La jeune femme n'avait pas l'air très à l'aise en étant debout. Elle tirait une étrange grimace. En même temps, je pouvais la comprendre... Elle avait une sacrée manigance sur la jambe, on aurait presque dit une invention d'un film de science-fiction. Je me demandais bien comment elle s'était fait ça. Mais en réalité, en cet instant, je ne pensais pas vraiment à tout ça. J'étais obnubilée par mon doigt et ma main tâchée de sang. Ca commençait à faire vraiment mal. Alors du coup, je me précipitai vers la jeune femme quand elle me demanda d'approcher. Elle me demanda aussi mon prénom.. Je mis quelques instants à saisir ce qu'elle m'avait dit, car je n'arrivais pas à penser à autre chose que ma petite blessure.
Je finis par relever mon regard tout embrumé par les larmes que je me retenais depuis plusieurs longues minutes. Llu... Lluvia... Je m'appelle... J'étais toute déboussolée, perdue, je ne savais plus où donner de la tête. C'était grave ce que j'avais ? Ca faisait vraiment mal en tout cas. Allais-je me vider de mon sang ? Allais-je mourir ? J'avais peur. Et mal. Je n'avais même pas envie de lui demander son nom à elle. J'avais juste envie d'être soignée et rassurée. Je... Je me suis coupée toute à l'heure... Est-ce que... Est-ce que c'est... Grave ? Le regard plein de pitié, je découvris mon pouce blessé de ma main recouverte de sang. Mais malheureusement, la pitié ne marchait pas ici. Je m'étais amochée toute seule et je devais apprendre à assumer le fait que je n'étais pas très adroite malheureusement...
made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Jeu 12 Oct - 19:22

bobos et sparadraps.
J'étais beaucoup mieux installée assise sur ce lit que debout. Le problème était que j'allais devoir me relever parce que ce n'était pas mon lit. Pourquoi avait il fallu que je sois la plus éloignée possible de ces fichus toilettes... Je me demandais si ce n'était pas quelque chose de fait exprès, comme pour me "motiver" a marcher le plus possible. Ou alors j'avais vraiment une chance plutôt pourrie.

La gamine s'était avancée vers moi presque en courant, elle devait vraiment avoir peur... Bien que je n'arrivais pas a comprendre pourquoi. Intérieurement je fis rapidement le lien : cette gosse devait faire partit de l'élite. Probablement la raison pour laquelle elle courrait direct a l'infirmerie au lieu de se débrouiller elle même.
Dans ma station je m'étais déjà coupé étant gosse... L'arche n'était pas de toute première jeunesse et les bout de ferrailles pointus ne manquaient pas dans le coin. Ce n'était probablement pas la même chose de son coté.

Je haussais un sourcil. J'entendais souvent ma mère parler en espagnol, surtout des injures... Mais certains mots étaient encore un peu dans ma mémoire... Et son prénom était un mot espagnol. C'était étrange, elle n'avait pas l'air d'avoir ces origines la. Moi, c'est Raven. Son prénom était plus joli que le mien. Ma mère m'avait appelé "Corbeau" alors que la sienne avait choisi "Pluie". Mais nous n'étions pas du même monde et notre situation familial devait être complètement a l'opposé l'une de l'autre.

Je prenais sa main pour regarder la blessure, mais le sang ne me permettais pas de voir si c'était profond. Je regardais autour de moi pour voir si je n'avais pas un tissus pour éponger le sang et voir de plus près. Mais tout était trop loin et je n'avais pas le courage de me relever tout de suite. Va me chercher le linge la bas et la bassine d'eau. Tout était a coté de mon lit, beaucoup trop loin pour moi mais pas pour elle et ses deux jambes.
roller coaster


HRP:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Mar 24 Oct - 21:09


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

La jeune femme, avant d'observer mon pouce, se présenta sous le prénom de Raven. Sa voix me plaisait, elle était douce mais d'un autre, elle ne me parlait pas comme à une enfant. Peut-être n'avait pas tellement l'habitude d'être en présence de gosses, mais moi, je m'en fichais. Je voulais juste qu'elle s'occupe de moi, et si elle le faisait gentiment, ça n'était que du bonus... Car si elle avait été méchante, je serai repartie en courant, en pleurant à nouveau, me précipitant à la recherche de mon Papa. Pour l'instant, ça n'était pas le cas et tout se passait bien. Je m'étais pourtant rendue compte qu'elle n'était probablement pas infirmière, qu'elle était juste une patiente, comme moi. Sa faiblesse sur sa jambe en témoignait d'ailleurs. Elle tenait à peine debout, elle était obligée de s'appuyer à un lit pour se tenir droite. La pauvre avait l'air de souffrir bien plus que moi... Mais cela, je ne m'en rendais pas compte. J'étais obnubilée par mon pouce ensanglanté. Mais au moins, je lui offrais une distraction à sa douleur. Le temps qu'elle prenne soin de moi, son esprit était occupé ailleurs et elle ne pensait plus à sa souffrance.
Raven jeta alors un bref regard sur mon pouce, puis elle se rendit compte tout comme moi qu'on n'y voyait strictement rien avec tout ce sang. J'en avais partout. Sur mes vêtements, sur ma main qui avait couvert mon doigt, j'étais tâchée de partout. Papa allait me gronder encore une fois... Alors la brune me demanda d'aller chercher de quoi nettoyer ma plaie, et j'obéis, faisant attention à mon doigt blessé en saisissant les objets. Je faillis renverser une fois la bassine, faillis plonger le linge dans l'eau, et tout cela en à peine quelques mètres. Mais sans pouce, cela s'avérait plus compliqué, sans compter que je n'étais pas très adroite en temps normal... Je déposai le tout aux côtés de l'infirmière de secours, lui tendant ma main.
Ca... Ca va faire mal ? me plaignis-je d'une voix craintive.
made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Lun 30 Oct - 15:54

 
bobos et sparadraps. 
Alors qu'elle s'éloignait pour prendre ce que je lui avait demandé, je me permit de souffler un peu et de masser ma cuisse. Ça ne faisait pas grand chose, ou peut être que c'était juste psychologique , mais j'avais l'impression d'atténuer un peu la douleur.  Une fois que la gamine s'était retournée vers moi avec tous les ustensiles, j'avais éloigné ma main. Je n'avais pas envie qu'elle me voit comme ça et la douleur s'était affaiblie, de toute façon.

La fillette semblait pas vraiment très douée. A la voir, concentrée, juste pour amener une simple bassine vers moi... J'avais rapidement comprit comment elle avait du se couper. Le genre de gosse un peu trop maladroit, qui n’arrête pas de se faire mal ou de se mettre en danger sans le faire "exprès". Elle me rappelait une fille dans ma classe quand j'avais son age. La pauvre n'était pas très douée non plus et les autres enfants se moquait d'elle tout le temps. De mon coté, je me fichais un peu d'elle... Après tout, j'avais Finn et notre amitié me suffisait amplement. Mais je la trouvais plutôt sympa cette fille, dans le fond. Je me demandais ce qui avait bien pu lui arrivé a elle aussi.

Avec le débarquement de l'arche, de nombreuses famille avait été séparés. Certains devaient arriver un peu plus tard et... personnellement, je n'avais pas d'autre famille que Finn. Il fallait que je cesse de penser trop a ce genre de chose. Je me maudissais mentalement de toujours en revenir a ce genre de pensée depuis que j'étais bloquée a l'infirmerie.

Je posais la bassine sur le lit et trempais le linge dedans. Je l'essorais juste assez pour qu'il reste encore humide. Elle semblait un peu moins rassurée a l'idée d’être guérie. Possible. Je n’allais pas mentir. Dans mon boulot on se devait d’être précis et d'avoir réponse a tout. Mais, au vu de la tête de cette petite... Pas sure que lui dire la vérité était une bonne chose.

Donnes moi ta main.. dis je en récupérant son petit poignet. Je pressais le linge humide sur son doigt tout en jetant un rapide regard vers son visage. Bon, comme je m'y étais attendue, elle semblait ne pas trop apprécier... Mais je n'avais pas le choix. Je baissais le regard a nouveau vers la plaie. L'entalle n'est pas profonde.  dis je en stoppant mon geste pour la fixer avec un petit sourire. Il faudrait juste trouver du désinfectant et un pansement. Ça sera fini en moins de deux minutes. Pas sur que le désinfectant soit facile a trouver. Surtout avec toutes les plaies qu'ils devaient soigner ici... Mais bon, il suffisait juste de mettre de l'eau et la petite n'y verrait que du feu.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Ven 17 Nov - 23:16


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

Malheureusement, j'étais bien trop naïve, incrédule et obnubilée par mon doigt pour m'apercevoir que Raven devait souffrir bien plus que moi. En réalité, ça ne faisait pas si mal, bien que je devais serrer les dents parfois. C'était surtout la vue du sang qui me paniquait. Car quand on est enfant, pour certains, la moindre vue de l'hémoglobine les stressait totalement... Et j'étais vraiment en train de me demander si je n'allais pas me vider de mon sang. J'avais bien plus peur de ça que de ma vraie blessure !
La jeune femme ne me perdait pas des yeux, alors que je faisais ma timide. Je n'osais pas vraiment la regarder dans les yeux. Mais j'avais clairement besoin qu'elle me soigne... Je n'aurais pas su comment faire... Et c'était bien triste. Mes parents m'avaient toujours choyé. Je trouvais que c'était cool, étant enfant. Mais en grandissant je me rendais compte que ça n'était pas vraiment un service. Car je devais apprendre à me gérer moi-même. Le débarquement sur Terre allait être une bonne expérience pour moi. J'allais devoir devenir autonome... C'était ce que j'avais voulu faire, en taillant mon bout de bois comme une grande fille. Mais visiblement, je ne l'étais pas encore assez... Ou alors j'étais juste trop maladroite.
Quand je demandai si ça allait faire mal, la brune me répondit "possible". Je frissonnai. Ah. Euh. D'accord. Tout à coup, je n'avais plus vraiment envie qu'elle me désinfecte. J'attendrais et la douleur finirait bien par disparaître... N'est-ce pas ? Mais elle ne me laissa pas le choix. Elle attrapa elle-même mon poignet. Je dus lui montrer mon doigt blessé. Dans son autre main, elle tenait un chiffon qu'elle avait humidifié dans la bassine. Elle apposa le tissu sur ma blessure et je serrai les dents, détournant le regard pour ne pas voir ce qu'elle faisait. Mes muscles du bras se tendirent et j'eus envie de retirer ma main, mais je luttai contre ce désir. Je devais me montrer courageuse. C'était ce que Papa ou Maman auraient dit. Quand elle s'arrêta dans ses mouvements, m'assurant que l'entaille n'était pas profonde, je ne pus m'empêcher de répondre à son sourire. J'étais emprunte d'un soulagement vraiment considérable ! J'étais rassurée de savoir que je n'allais pas mourir d'une hémorragie. Bien que je ne connaissais pas encore ce mot à l'époque.
-Merci ! lui répondis-je. Est-ce que tu sais où se trouve le désinfectant ? Sur ces mots, je m'écartai un peu d'elle, parcourant la salle du regard. Je jetai des coups d'oeil aux étagères où se trouvaient plein de produits aux noms divers et variés, et également imprononçables. Peut-être que Raven saurait mieux que moi où trouver cette bouteille ?
made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Jeu 23 Nov - 15:12

bobos et sparadraps.
Je n'avais pas besoin de regarder son visage pour savoir qu'elle était complètement crispée. Sa main suffisait amplement a voir qu'elle était tendue, mais je devais reconnaître qu'au moins elle ne jouait pas les fillettes. Ou alors, elle le faisait pour éviter d'avoir l'air d’être trop bébé, comme le pensait les enfants. S'il elle s'était mise a pleuré je crois bien que je n'aurais pas su quoi faire. Essayer de faire face a la douleur et ne rien montrer, ça je savais faire. Et la jeune fille semblait le faire également. Finalement, elle me faisait un peu penser a moi. Aventurière et ne montrant pas facilement ses sentiments. Bien sur, elle avait grandit dans une famille complètement différente de la mienne, mais ça ne voulait pas dire qu'elle se comporterait forcément d'une façon différente, non plus.

Vu sa taille, j'imaginais qu'elle devait avoir moins de dix ans et, qu'elle savait lire. Bon... Il fallait ruser pour trouver un désinfectant qui n'existait pas. Je n'étais pas des plus douées dans les mensonges, je pensais ironiquement que j'aurais pu demander de l'aide a Finn... Mais ce dernier semblait être aux abonnés absents, ces derniers temps.
Regarde dans les fioles la haut... Dis je en soufflant, massant ma cuisse de nouveau douloureuse. En fait, je m'étais appuyée de nouveau dessus pour me repositionner et lui indiquer l'endroit mais... Ce n'était pas une de mes plus brillante idées.

J'avais envie de m'allonger et de dormir, sauf que je n'étais pas sur le bon lit et qu'il fallait que j'avance a nouveau vers celui du fond. L'étagère que je lui montrais était trop haute pour elle, mais il y avait une chaise juste a coté. J'imaginais qu'elle allait pouvoir additionner 1 +1 pour comprendre qu'elle n'avait qu'a monter dessus pour attraper les fioles. Tu n'as qu'a me les lires a voix hautes... Complétais je en me levant. Tant pis pour la bassine d'eau, quelqu'un aura vite fait de l'enlever de la.

Je me penchais sur ma canne de fortune dans un souffle. Je savais que certains flacons étaient étiqueté en latin ou dans des langues étrangères... Le recyclage de produit avait du bon, surtout quand on devait mentir a une enfant d'une dizaine d'années. J'avançais en traînant ma jambe direction mon lit. Allez Reyes, encore quelques pas et tu pourras te vautrer la dedans et ne plus te relever avant un bon moment!
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Dim 26 Nov - 19:23


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

-J'vais voir ! m'exclamai-je. Je m'approchai de l'étagère, tendis les bras très très haut, cherchant à atteindre les flacons. Mais malheureusement, j'étais bien trop petite. Il y avait plusieurs autres objets comme des sparadraps et différents objets médicaux dont je ne connaissais pas les noms qui étaient à ma hauteur. Certainement qu'ils avaient fait exprès de les mettre en hauteur, pour que tout le monde ne puisse pas les atteindre... Enfin, un adulte devait y arriver aisément. Vu la taille de Raven en tout cas, elle aurait pu le faire. Pourtant, j'avais tout de même remarqué la douleur qu'elle devait avoir à sa jambe qu'elle massait de manière quasi perpétuelle. Je ne voulais pas lui causer plus de mal. Puis, j'étais assez grande -enfin, pas en taille- pour me débrouiller seule. Donc, je lançai un coup d'oeil à la pièce, cherchant un meuble qui pourrait m'élever à la hauteur des produits. Je trouvai rapidement une chaise de laquelle je m'emparai. Elle était faite de métal, donc assez lourde. En plus avec un pouce blessé, ce ne fut pas une mince affaire de la trainer jusqu'à l'étagère.
Enfin parvenue, je grimpai sur la chaise, arrivant ainsi à la hauteur des différents flacons. Certains contenaient des petites pilules, la plupart étaient blanches mais d'autres pouvaient être rouges, bleues ou roses, et d'autres contenant étaient remplis de drôles de liquide. Tandis que Raven tentait de regagner son lit dans de lourds soupirs de douleur, je commençai à déchiffrer à voix hautes ces étiquettes avec des noms des plus étranges et imprononçables pour certains...
-Alors... Il y a ... Doliprane, Levo..thyrox, I...Ixprim, Dex..tropro..poxy..phene... Décidément, c'était là vraiment un réel exercice de lecture et de prononciation ! Mais je ne perdais pas ma détermination innée et poursuivis. Amoxi...ci...lline et aussi euh... Cor..nichons ! Il est marrant celui-là ! Et en plus son contenant avait une drôle de couleur. Dans tous les cas, aucun des produits ne portait le nom de désinfectant...
made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Lun 4 Déc - 16:06

bobos et sparadraps.
Je marchais doucement, essayant de ne pas faire de bruit ou de gémissement qui aurait pu faire croire a la gamine que je n'écoutais pas ce qu'elle disait et que je ne faisais que souffrir. C'était le cas. Enfin, plus ou moins. Avec des collègues qui s'amusaient a babiller sur leur conquêtes j'avais apprit a faire semblant d'écouter. Faire le tri dans les infos tout en continuant mon travail. Entraînement le longue halène...

Une fois assise sur mon lit je soufflais. Je voyais bien que la gosse attendait ma réponse, mais je mis quelques minutes avant de répondre. Il fallait que j'allonge ma jambe et que j’arrête de bouger. La placer sur le lit était une torture et je savais bien que la petite devait me voir galérer au lieu de répondre a sa question. Tant pis si elle prenait peur, j'avais juste envie d’être tranquille. Une fois installée, je soufflais a nouveau tout en réfléchissant. Aucun de ses produits ne m'étaient familier. Je n'étais pas médecin, donc je n'en connaissais pas énormément. En tout cas, je savais que le recyclage faisait que les noms de produits n'étaient pas toujours les bons. Ce que je savais, par contre, c'était que le bocal des vieux aliments comme les cornichons contenait de l'eau oxygénée. C'était parfait pour ce que je voulais faire. Ca n'allait pas vraiment piquer comme ça aurait du le faire, mais espérons qu'elle ne se rende pas compte du subterfuge...

Donnes moi celui des cornichons. Dis je simplement.

J'avais de la chance, mais je commençais a me demander ce qu'il apprenaient a l'école. Les aliments n'étaient pas censés s'apprendre avant l'entrée de la 6eme? C'est pas le moment de penser a ça, soit juste contente qu'elle soit un peu bête pour lui faire gober n'importe quoi. Pensais je en posant la tête sur mon oreiller. Bien, plus qu'a lui mettre son eau oxygénée et j'allais pouvoir me reposer enfin.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELPrincesse Clandestine
PEUPLE DU CIEL
Princesse Clandestine

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 161
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Mar 12 Déc - 20:45


bobos et sparadraps
trouver le calme dans ce vacarme avant que je ne m'y noie

J'en avais aucune idée de ce que ça pouvait bien être, moi, des cornichons. Peut-être en avait-on parlé à l'école, mais je n'écoutais pas. A quoi bon nous faire envie avec des aliments que jamais nous ne pourrions goûter ? Sur l'Arche, tout était rationné et seules les personnes riches pouvaient se payer de la bonne nourriture. Et encore, moi, j'avais de la chance avec mes parents qui étaient dans une bonne situation. Ils m'offraient la chance de découvrir ces aliments qui n'avaient jamais eu autant de goût que la pomme que j'avais goûté le jour de mon arrivée sur Terre. En tout cas, je n'avais jamais entendu parler de cornichon, mais ce mot mais faisait bien rire ! Je me demandais bien à quoi ça pouvait ressembler. Nichons. J'avais envie de rire dans ma tête, mais Raven avait l'air très sérieuse. Alors je me contentai de lui obéir et attraper le bocal qui contenait du liquide transparent.

Je prenais garde à mon pouce. La douleur s'était atténuée et en fait, j'avais un peu peur qu'elle se réveille en y appliquant du désinfectant. En fait... Ca risquait clairement d'arriver. Mais je préférais ne pas y penser. Je descendis de mon piédestal et remarquai que Raven avait changé de lit. Bon, peu importe ! Je ne voulais pas la déranger trop longtemps de toute manière ! Je préférais retourner jouer dehors.
Alors je revins vers elle, lui tendant ce bocal froid dans ma petite main. Je la regardais avec un petit air de pitié car encore une fois, j'avais peur d'avoir un peu mal. Je me préparais déjà à serrer les dents. Mais d'un grand sourire, je me décidai à être courageuse. C'est ce que Maman voudrait. Le voilà !
made by black arrow

_________________


Lluvia Rosewood
La vie est une aventure audacieuse ou elle n'est rien

Merci Marcus pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t306-le-petit-journal-de

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 1603
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   Hier à 10:51

 
bobos et sparadraps. 
Je la vois arriver avec le bocal dans les mains, j'aurais pu en rire si je n'avais pas aussi mal. Probablement plus tard, lorsque la douleur serait devenue une habitude ou que j'arriverais a vivre avec. C'était démoralisant et toute cette histoire avait fini par m'épuiser. J'avais envie de dormir, même si avec la douleur ça risquait d’être compliqué. Espérons juste que la fatigue m’assomme, a défaut d'avoir cette des médicaments...

Je suis plus ou moins bien installée dans mon lit, mais bouger reviendrait a grimacer et a montrer a cette gamine que je suis dans un sale état. Je crois qu'elle l'a déjà remarqué, ou en tout cas elle est assez intelligente pour ne pas avoir dit a haute voix ce qu'elle pensait. Elle est peut être très nulle a l'école, mais il lui reste de l'espoir coté politesse... Je récupère le bocal et me rends compte que je n'ai pas prit les lingettes avec. J'avais envie de me frapper. Pourquoi fallait il que tout ça prenne autant de temps? Je désigne le lit ou la bassine et le linge y était encore. Elle comprends rapidement ma demande et en quelques minutes, elle revenait déjà vers moi avec ce qu'il fallait. En la regardant marcher, je me rendais compte que je l'enviais. C'était horriblement stupide d'envier quelqu'un pour ça... Sauf quand on ne pouvait plus marcher de la même façon. Sauf quand on avait perdu sa jambe...

Je verse l'eau oxygénée sur le tissus et l'applique sur la plaie. Il manque des pansements... Ça risque de s'infecter a nouveau si elle n'a rien dessus. Je fini par arrêter de tamponner sa blessure et déchire avec mes dents un bout de tissus. Si Abby nous voyait faire je crois qu'elle en aurait lever les yeux au ciel. Mais bon, je ne suis pas médecin après tout. Je bande comme je peux son doigt et fait une noeud avec le tissus. Et voila. C'est fini.

Je sais bien que tout ce que j'ai fait ce n'est pas vraiment terrible... Mais il parait que pour un gamin ça suffit. Qu'il faut juste faire semblant et rentrer dans son jeu pour qu'il arrête de se plaindre. Même si cette gamine ne doit pas être le genre a toujours se plaindre... Enfin, c'était toujours mieux que rien et puis... Sur terre, nous risquions d'avoir plus de maladie que la haut. Si tu croises un docteur... Tu pourras lui demander de refaire ton pansement.Très bonne idée, comme ça le dis docteur va raler en voyant cette horrible chose qui lui sert de "pansement" et jamais plus elle ne reviendra me voir pour que je l'aide. Maintenant, pitié qu'elle s'en aille et que j'essaye de dormir pensais je en soufflant tout en massant ma cuisse.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t79-rapports-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Bobos et sparadraps - Raven   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bobos et sparadraps - Raven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» En entraînement... [PV Raven]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: Le Camp Exodus :: L'infirmerie
-
Sauter vers: