Partagez | 
 

 Luna kom Floukru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
GENS DES BATEAUXCheffe Floukru
GENS DES BATEAUX
Cheffe Floukru

INFORMATIONS
Age : 23 Féminin Nb de Messages : 45
En savoir +

MessageSujet: Luna kom Floukru   Jeu 28 Sep - 23:13


LUNA KOM FLOUKRU
I know the darkness


Profil de l'individu
Nomination Luna
Age 22 ans
Affiliation Native
Clan/Station Floukru


Qualité Patiente
Défaut Bornée
Métier/Rang Leader de clan & Natblida

Dossier Medical
Lieu Naissance: Podakru
Taille: 1.73m
Poids: 53kg

Grp Sanguin: Natblida
Antécédents Médicaux:
Rien de grave à signaler

— Historique Famillial
Père : Solis - Podakru
Mère : Sui - Podakru
Fratrie :
Balior - Frère †

Adria - Considère comme sa fille


A savoir:
A compléter
Tempérament & Personnalité
Luna, il s’agit de cette personne patiente, posée, toujours calme. La jeune femme est à l’image l’océan sur lequel elle vit. Elle se laisse bercer au gré du temps, cherchant à veiller sur ceux à qui elle tient. Elle passe pour la grande sœur de ceux qui ont besoin d’elle, une mère pour les enfants reclus de ce monde, une oreille attentive envers ceux qui se sentent perdus. Luna est toujours là pour les autres et elle cherche à faire passer leur bien-être avant le sien.

Luna, c’est aussi cette personne qui sait qui elle est et ce qu’elle doit faire. La méditation lui a appris à être cette figure sereine qu’elle donne aux autres, sachant diriger ce clan devenu sien. Elle n’agira jamais contre eux et préférera mettre à mal ses propres convictions afin de protéger les siens. La violence ne fait plus partie de sa manière de vivre et elle côtoie aussi peu les combats, qu’elle ne côtoie la guerre.

Mais Luna, c’est aussi cet océan qui recèle de biens des dangers quand on ne prend garde. Elle a beau faire preuve de gentillesse et de bienveillance, elle a été une combattante hors pair par le passé, et même si elle ne cède plus à la noirceur du mal, elle sait qu’il lui faudra certainement franchir certaines limites pour les siens. Mais la native ne le fera jamais de bon cœur. Céder à cette facilité n’est pas ce qui les fera survivre et la Floukru refuse de faire preuve de facilité.

Luna, c’est cette jeune femme au cœur meurtri qui a appris à se reconstruire. Cette femme qui a appris durant des années qu’il était noble de tuer avec rage afin d’accéder à l’ascension ultime. Elle connaît les ténèbres qui peuvent habiter quelqu’un et sait qu’il est difficile de s’en défaire. Mais elle reste convaincue que chaque être possède du bon en lui et, qu’avec de la volonté, personne ne peut échouer dans sa quête vers une paix certaine.

Elle n’agira jamais contre eux et préférera mettre à mal ses propres convictions afin de protéger les siens. Elle a eu l’audace de braver l’interdit en abandonnant son conclave et elle ne se laisse peu atteindre parce que l’on peut bien dire sur elle. Elle sait qu’elle est considérée comme une traître par tous, mais considère qu’elle a eu la présence d’esprit de changer une tradition.

Cependant, Luna est aussi cette personne bornée chez qui il est difficile de changer un avis. Elle ne se laisse que difficilement convaincre sur une chose sans être allée voir d’elle-même. Elle a besoin de se faire sa propre opinion de ce qu’il se peut se passer et c’est ainsi que sa loyauté en devient sans faille. Quand elle accorde sa confiance à quelqu’un, cette personne est assurée de la compter parmi ses alliés.


Historique de l'individu
« À cause de la couleur de mon sang, j'ai été élevée pour être une tueuse. Les gardiens de la Flamme ont cultivé ma rage et m'ont appris que c'était noble. Pendant des années, j'ai évolué dans la mort et la violence. » Tel était le destin de tout Natblida venant au monde et l’enfant que j’étais n’allait nullement échapper à cette règle. C’était parmi les Podakru que je vis le jour, devenant la première enfant de mes parents. Une nouvelle vie parmi un peuple fier et j’étais inconsciemment destinée à apporter encore plus de fierté aux miens. Mais personne ne le savait réellement lors de ma naissance. J’avais d'abord été cette enfant si semblable aux autres, une enfant dont personne n'allait se douter de l'avenir, jusqu'à ce que je me fasse ma première blessure. J'étais encore jeune, seulement mon âge n'avait plus d'importance quant à ce que j'allais devenir. La vue de ce liquide noire faisait de moi une Natblida, pouvant ainsi prétendre au trône de Polis lors de la mort du prochain Heda. Mes parents étaient fiers de ce fait et, bien que je sois encore jeune pour saisir toute cette importance, je pouvais le ressentir et cela me gonflait de fierté. À cette époque, j'étais di différente de ce que je suis devenue. J'étais à l'image des Podakru, j'avais l'âme d'une battante et j'étais prête à affronter ce destin. 

Mais je n'étais pas la seule Natblida de ma génération à venir de ce clan si lié aux lacs. Bien que je le sache quelque temps après mon arrivée à Polis, j'eus la surprise de me voir rejoindre par mon jeune frère. J'étais déjà intégrée dans le cercle des initiés du Conclave quand je le vis arriver et, savoir qu'un membre de ma famille deviendrait mon adversaire dans un avenir plus ou moins lointain, ne fit que renforcer ma volonté de me battre. « Hodness laik kwelnes.[1] » était une notion que le Fleimkeepa nous avait bien rapidement enseigné et je ne me laissais pas avoir par mes émotions. Il y avait bien cette part de moi qui avait espéré ne pas le voir rejoindre nos rangs, mais je laissais cette voix se taire au fin fond de ma conscience. Seulement, malgré le fait que nous ne devions laisser nos sentiments empiéter sur nos actions, nous étions comme une grande famille. Je considérais chaque Natblida comme un frère ou une sœur, malgré cette pensée persistante qui me rappelait que je devrais les tuer le jour venu dans le but de devenir Heda. 

L'entraînement qui nous préparait à ce conclave n'était pas des plus simple. Ce sang noir qu'était le mien avait beau m'offrir ce statut de Natblida, je n'étais nullement épargnée par la dureté de la vie, afin d'être forgée pour devenir une véritable guerrière. Diplomatie, stratégie, combat, fatigue, tant de choses qui faisaient mon quotidien, mais que je ne laissais pas me détruire. Il aurait certes été simple de baisser de nombreuses fois les bras, mais le faire m'aurait causé déshonneur et honte, or, je ne pouvais pas faire ça à mon clan. Je souhaitais faire partie des plus forte et être celle qui aurait la chance de survivre lors du Sadgeda. Lorsque j'étais mise au sol, je me relevais, lorsque je me blessais, je ne laissais aucune larme perler, encaissant chaque coup. La force brute était peut-être une chose, mais je souhaitais aussi faire preuve d'une force d'esprit qui aiderait la Flamme à me choisir. Car après tout, n'était-ce pas elle qui donnerait la force au prochain heda de vaincre ? 

« Teik Sadgeda stot au. Heda stedaun, hofli keryon na sad in briyon.[2] » Cette phrase sonnait comme un gong à mes oreilles. Rien n'était plus significatif que ces quelques mots qui scellaient à tout jamais le destin de mes camarades, tout comme le mien venait de se décider. D'ici peu, mon corps irait rejoindre ceux des nombreux autres Natblida morts durant les conclaves, ou bien, je me trouverais à trôner sur le siège de Polis, nouvellement Heda. J'étais prête à affronter cette épreuve et je n'avais pas peur. Même si, durant ces dernières années, les huit autres initiés avaient été ma famille, ils devenaient aujourd'hui de redoutables adversaires fasse à qui je ne devais perdre. En très peu de temps, je pouvais offrir aux miens l'honneur d'avoir une Heda venant de Podakru et je savais que cela était fortement possible. J'avais toutes mes chances de gagner et j'étais déterminée lorsque le son annonçant les hostilités se mit à retentir dans les rues de Polis. Cette ville qui m'avait vu grandir s'était transformée en une véritable arène dont je m'étais mise à parcourir les rues. 

Du sang aussi noir que l'ébène goûtait au sol, sans que cela ne soit le mien. La rencontre avec mon premier adversaire venait de se clôturer par la mort de celui-ci, et je pouvais désormais observer le corps sans vie de celui qui avait été mon frère. Le destin avait été des plus ironique en nous faisant rencontrer pour ce premier affrontement et, dès que je l'avais vu, je savais ce que je devais faire. Ma détermination s'était renforcée et la vérité était celle qu'elle était. Un seul d'entre nous pouvait survivre à cette épreuve et je ne voulais pas que ce soit lui. Je voulais être celle qui vaincrait chaque Natblida rencontré pour atteindre ce sommet qu'offrait le siège de Polis. Je voulais être la prochaine Heda. Alors je m'étais battu contre mon propre sang, j'avais encaissé ses coups et je l'avais surpassé jusqu'à l'achever. « Yu gonplei ste odon ai bro.[3] » J'étais désormais prête à affronter les autres et j'avais poursuivi ma route sans un regard en arrière. 

Seulement, je n'avais certainement pas anticipé ce qui arriverait par la suite dans ce conclave. Je croyais être déterminé, mais j'étais peu à peu en train de prendre conscience de ce qu'il se passait dans mon esprit. Ce fut lorsque je fis la rencontre de mon second adversaire que je pris réellement conscience de ce qu'il se passait. Je me trouvais face à Lexa, prête à l'affronter pour remporter ce qui nous revenait de droit, mais je n'en fis rien. En réalité, je ne voulais pas succomber aux ténèbres qui me dévoraient peu à peu, je ne voulais pas être cette personne que j'étais en train de façonner. Je me suis alors retrouvé à faire la seule chose qui n'avait encore jamais été fait jusque-là. Personne n'avait jamais eu l'audace de prendre cette décision qui allait être la mienne et qui jetterait à tout jamais le déshonneur : j'avais fui le conclave, telle une lâche ayant peur de la mort. Pourtant, je ne me considérais pas comme une lâche. J'avais pris la fuite non pas par peur de mourir, j'avais pris la fuite car je savais que je pouvais gagner. J'étais désormais Luna la Natrona gon em jus, Luna la traître à son sang. 

« Spin yu raun ona krasha-de, ai snogon. Yu na sen em in? Ste poda sof ona yumi, ste hosh yumi daun, ste shil yumi op… Yumi na kamp raun ‘mo krasha snap, you. E’na ste meizen. Krei meizen.[4] » C'était sûrement ce qui avait le plus réussi à apaiser mon esprit et ces ténèbres que j'avais voulu faire taire. Ma fuite de Polis durant le Sadgeda n'avait pas été sans conséquence, mais je pouvais remercier la bienveillance de Lexa, nouvellement Heda, qui m'avait évité d'être traquée par les guerriers du Fleimkeepa. J'étais consciente que j'étais désormais une Sanskava, une sans clan qui n'avait aucune possibilité de retourner chez les Podakru. Cependant, j'étais encore jeune et j'avais encore cette possibilité de prendre ma vie en main. J'avais alors fait la rencontre de Derrick. Tout comme moi, il fuyait la violence qui rythmait la vie des nôtres et il me vint en aide. Sans que je le sache, cette rencontre allait entraîner des actions qui allaient me permettre de me reconstruire. 

Mais cette rencontre ne se fit pas le lendemain de ma fuite. Loin de là, il m’avait fallu vivre recule, cachée des miens afin de ne subir la volonté de vengeance qui était l’un des piliers de nos vie. Dans cette fuite et cet exil, j’eus la chance de ne pas être seule, en recevant l’aide d’un Trikru qui allait devenir un ami de confiance par la suite. Lincoln m’avait trouvé, alors que j’évitais un groupe de voyageur pouvant me reconnaître et il m’accueillit dans une grotte qui allait me permettre de couper avec ma fuite. J’avais fait preuve de changement radicale en fuyant le Conclave et je n’arrivais pas à réaliser l’importance de tout ce que cela allait impliquer. Une nouvelle vie se préparait pour moi, et je ne pris conscience de celle-ci qu’une fois mon destin enclenché. Et ce fut la rencontre de Derrick qui me permit d’ouvrir les yeux. Le natif avait eu vent d’un plan pouvant nous accueillir, un peuple fuyant la violence de notre monde et souhaitant offrir une seconde chance. Je n’avais encore jamais entendu parlé de ce clan qu’était Floukru, mais j’allais vite découvrir l’importance qu’il allait avoir pour moi.

C'est ainsi que nous avions pris la mer. De manière inconsciente, je commençais déjà à m’impliquer au sein de Floukru pour acquérir une place au sein de ce clan où seule la violence était rejetée. Cette plateforme où ils avaient pris la décision de s’établir me semblait des plus idéal pour m’offrir une nouvelle vie. Chacun était libre de vivre tel qu'il le souhaitait, à la condition qu'il cesse de se battre et de tuer, rare était les guerriers chez les Floukru et ceux-ci étaient là pour veiller à notre sécurité. Ce clan tout jeune se mettait doucement en place et c'est ainsi que la méditation devint une notion importante à mes yeux. Accepter de faire la paix avec soi-même me semblait primordiale et j'avais ainsi réussi à ne plus me blâmer de la mort de mon propre frère. Je devenais peu à peu une autre personne, en harmonie avec un mode de vie que j'approuvais. 

« Ai laik Luna kom Floukru. Osir koma op Kongeda, floukru bilaik yon bakon.[5] » Me re-voilà à Polis et ce n'était pas vraiment un endroit où je me sentais si à l'aise. J'avais accepté de revenir parmi ceux qui me considéraient comme une traître pour honorer la Coalition de Lexa, ayant accepté que Floukru, dont j’étais désormais leur leader, en fasse partie. Ce choix avait été murement réfléchi. L’existence de ce clan avait créé des tensions envers ceux qui refusaient un peuple pacifiste et me retrouver dans la capitale pouvait sembler être un défi à leurs yeux. Seulement, j'y étais à la demande de Lexa, acceptant cette alliance qu'elle avait mise en place envers les divers clans. J'approuvais ce geste qui pouvait instaurer un semblant de paix et c'était dans le but d'aller dans ce sens que la décision avait été prise d'accepter le Kongeda. Floukru était désormais reconnu et je n'avais plus à me rendre là où on ne souhaitait ma présence. 

Installée sur la plateforme, j’attendais le retour d’un groupe de Floukru. Un feu avait été allumé sur la plage, nous signalant que des personnes faisaient appel à nous pour trouver refuge dans le clan. Je me faisais un devoir d’accueillir tous ceux qui arrivaient ici, et c’était pour cela que je me trouvais à attendre leur arrivée. Je me souciais d’eux et les accueillir allait me permettre de leur souhaiter la bienvenue en le s’intégrant immédiatement parmi nous. Je ne voulais pas qu’il y ait de discrimination, chacun ayant ses raisons de fuir la violence qui régnait sur la terre ferme. Et ces rescapés qui venaient nous rejoindre m’apportèrent des nouvelles des plus intrigantes. J’avais vu quelques semaines auparavant, cette étrange chose flamboyante qui étaient tombés du ciel, et nous n’avions que peu d’information au sujet de ces phénomènes. Mais les nouveaux arrivants sur la plateforme nous éclairèrent à ce sujet lors de leur arrivée. Un nouveau peuple était sorti de ces deux navettes qui avaient atterri et les autres peuples s’étaient trouvés en guerre contre eux. Je n’avais pas tous les détails, mais l’arrivée de ce peuple venant du ciel m’intriguait, et je me demandais bien ce que cela pouvait bien engendrer comme conséquence. Je refusais cependant de les juger sur les dires que l’on me rapportait et préférais attendre de pouvoir me faire mon propre avis.

Ce fut alors la raison de mon absence au sein de la plateforme. Tout avait été préparé pour qu’un groupe, dont j’allais faire partie, puisse se rendre sur la terre ferme. Je ne quittais que très peu la plateforme, et cette fois-ci ferait partie de l’une des rares fois où je le ferais, ne sachant combien de temps mon excursion dureraient. J’avais pris la décision d’aller au-devant des informations quant à ces nouveaux arrivants, étant des mieux placées pour comprendre le refus des autres clans sur leur présence. Cependant, mon excursion sur Terre fut des plus périlleuses, tandis que personne en dehors des miens ne savait que je ne me trouvais plus sur l’océan. Nous n’étions qu’un petit groupe, suffisamment pour veiller les uns sur les autres, mais suffisamment peu afin de ne pas attirer l’attention sur nous. Je me souvenais encore de la réaction de certains lors de mon arrivée à Polis pour l’intégration de Floukru, et je n’allais pas offrir une nouvelle occasion aux autres clans de chercher à prouver que nous n’avions notre place en ce monde.

« Rid yu op strik gada, no fir raun auda riskines ai snogon[6] »Et alors que la nuit veillait sur la forêt, ces hommes nous étaient tombés dessus. Les démons arpentant la forêt n’avaient été que des histoires lors de mon enfance avant de devenir un sujet sérieux abordé durant mon initiation en tant que Natblida. Mais jamais je n’avais fait leur rencontre et, la surprise de l’attaque face au sous-nombre que nous étions, causa notre défaite. Je fus faite prisonnière par ces hommes devenus les chiens de la Montagne et conduite dans l’un de leur programme dont je n’en comprenais le sens et ne connaissais l’existence. Telle un animal, je fus enfermée en cage, attendant qu’ils décident de ne faire, que sais-je, de moi. Autour de moi, d’autres se trouvaient dans la même condition et j’en voyais régulièrement être libéré de ces cages pour être entravé dans un tout autre système. Je ne pouvais le nier, la possibilité de mon futur, à être ainsi à leur merci, m’effrayait. Cependant, la peur n’allait pas me faire baisser les bras. À devoir attendre sans rien faire, je me préservais, j’attendais de pouvoir agir. Contrairement à certains, je ne cherchais pas à m’acharner sur ce que je ne pouvais défaire et c’est ainsi que j’eu l’espoir de retrouver ma liberté.

Ces hommes vivant différemment de nous s’étaient emparés de moi, me faisant alors comprendre que c’était mon tour. Seulement, je ne comptais pas les laisser faire et, grâce à une poussée d’adrénaline, mêlée à mes connaissances de Natblida, j’avais réussi à me libérer de leur emprise, et à fuir. Je ne connaissais rien à l’endroit où je me trouvais, mais ce qui comptait était de pouvoir sortir de là. J’avais beau être devenue Luna, la pacifiste dirigeant Floukru qui acceptait de voir du bon en chacun, je ne cherchais pas à perdre un temps précieux en voulant les comprendre. Mon instinct de survie me faisait agir en faveur de cette liberté qui m’attendait, donnant alors du fil à retordre aux Maunon. J’étais peut-être une Floukru vivant sur mer depuis quelques années, la Terre était le lieu m’ayant vu naître, m’ayant vu grandir, et dont je connaissais certains de ses mystères apparus lors de Praimfaya.


1. L'amour est une faiblesse
2. Que le conclave commence. Le Commandant est mort. Que son esprit choisisse judicieusement.
3. Ton combat est terminé mon frère.
4. Pense aux vagues, mon amour. Les entends-tu ? Glisser doucement sous nos pieds, nous endormant, nous protegeant... Nous serons avec ces vagues. Ce sera beau Si beau. 
5. Je suis Luna de Floukru. Nous honorons la Coalition, Floukru sera votre allié
6. Dors bien petite fille, ne soit pas affrayé par le noir ma douce.



Derrière l'écran ...
Pseudo Nîniel ou Cocci
Je suis rôliste depuis Un certain nombre d'année dont je suis incapable de me souvenir du commencment
Je connais la série Totalement à jour, même dans la recherche de spoil pour la S5 Rolling Eyes
J'ai lu les romans de Kass Morgan Trois chapitre du premier tome je crois xD

Avatar :: Nadia Hilker

Comment as-tu connu le forum ? Je suis la TC de Roro qui est le DC de Nemyt
As-tu lu la Charte ? Je l'ai même relue car mes chouchous sont toujours Roan, Luna, Lexa, Octavia, Raven et je rajoute même la petite puce qu'est Madi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t691-rapport-de-mission-

avatar
GENS DES BATEAUXCheffe Floukru
GENS DES BATEAUX
Cheffe Floukru

INFORMATIONS
Age : 23 Féminin Nb de Messages : 45
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Jeu 28 Sep - 23:13


Test RP
La journée touchait presque à sa fin alors que Luna regagnait l’intérieur de la plateforme qui servait de refuge au peuple Floukru. La journée de la jeune femme avait été des plus productives alors qu’elle venait de terminer de ranger ce qui lui avait servi à partager certaines de ses connaissances aux plus jeunes du clan. Elle aimait ces instants passés avec les enfants, oubliant un moment tout ce qui pouvait se passer en dehors de cet océan qui l’abritait des dangers de la terre. Mais cette fois-ci, l’esprit de la brune avait été des plus occupés par ce qu’elle avait appris le matin même. Bien qu’elle arrive généralement à faire la part des choses afin de ne pas divaguer de ce à quoi elle s’affairait, cette fois-ci n’avait été le cas.

Tôt, ce matin, la dirigeante de ce jeune clan avait reçu des nouvelles de ce qu’il se passait sur le continent. Malgré son exil serein, Luna avait continué de prendre des nouvelles de ce qu’il se passait, que ce soit par le biais de messager récoltant des informations ou faisant passer les missives de son ambassadeur. Mais là, ce n’était aucune de ces personnes mandatées pour cet action qui lui avait fait part de rumeurs circulant sur terre, mais un groupe de rescapés qu’elle venait de recueillir. Telle son habitude, elle avait accueilli elle-même ces personnes en demande d’exil afin de se faire une première impression à leur sujet et ce fut durant cet échange avec eux, que l’information d’enfants tombés du ciel lui parvint.

Poussée par sa curiosité et réellement intriguée par cela, la Floukru avait poussé la discussion dans ce sens afin d’avoir quelques informations supplémentaires. L’arrivée d’un groupe venue de nulle part était une chose dont elle n’avait eu connaissance jusque-là et cela suffisait pour créer une once d’inquiétude chez la jeune femme. L’arrivée d’un groupe sur le territoire de la Coalition allait certainement avoir des conséquences et elle craignait en parti un appel de Heda à la formation de l’armée des douze clans. Depuis qu’elle avait rejoint ce clan et apprit la méditation, Luna aspirait à cette notion de sérénité et non-violence qui était le symbole même des Floukru. Mais ils faisaient partie de la Coalition et, bien que cela ne soit pas ce qu’elle préférait, il lui fallait répondre quand Lexa faisait appel aux combattants de chaque clan. Il y en avait peu sur la plateforme, mais c’est l’un des accords de la Coalition et Luna espérait que cette histoire d’un étrange peuple tombé sur ciel n’allait pas demander à certains de quitter la quiétude de la plateforme.

Mais ce n’était pas la seule inquiétude qu’avait la Natblida. Elle ne savait rien de ces fameuses personnes et rien ne pouvait lui assurer qu’ils ne seraient pas les mêmes monstres que ces démons qui ont habité des histoires racontées quand elle était plus jeune. Si jamais c’était le cas, elle craignait alors pour la sécurité des siens. Floukru avait beau être difficile à trouver, cela ne relevait pas de l’impossible. Alors beaucoup de possibilités commençant par des « si » avait envahi son esprit et occupait à présent ses pensées. La brune comptait partager ces doutes avec Dierrick, en qui elle avait entière confiance, mais elle réfléchissait aussi à l’attitude à adopter.

Luna ne savait rien de plus que ce qu’elle avait entendu de ces exilés au sujet de ces jeunes et elle ne pouvait tirer de conclusion trop hâtive. Bien des choses pouvaient cacher la vérité et il était bien trop facile de médire au sujet d’une communauté quand on ne la connaissait réellement. La jeune femme aurait alors aimé avoir plus d’informations sur leur sujet, mais elle n’en avait et devait faire avec. Durant la journée, il y avait eu cette légère idée de quitter la plateforme quelques jours le temps de se rendre compte par elle-même des craintes qu’elle devait avoir ou non, mais la Natblida n’aimait pas prendre la mer pour rejoindre la Terre. Elle n’était pas la bienvenue au sein des clans de la Coalition et n’aimait pas remuer le passé en rappelant qu’elle était cette novice ayant fui son conclave… Si ça ne tenait qu’à elle, elle ne tiendrait compte de ce qui pouvait bien se dire à son sujet, mais elle ne souhaitait pas non plus porter préjudice à son clan. Car c’était à eux qu’elle pensait avant tout, refusant de mettre en péril ce havre de paix offert à ceux qui en avait besoin. Elle ne pouvait prédire ce qu’il pourrait se passer une fois sur terre, et il était hors de question qu’elle mette les siens en dangers.

C’était pour cela que Luna n’avait pas été aussi sereine alors qu’elle s’était occupée des enfants pendant une majeure partie de la journée. Elle n’avait cessé de mener ses réflexions et, tandis que la soirée allait débuter, elle s’était mise en quête de Dierrick. Elle ne pouvait avancer plus loin sans un avis autre que le sien et elle avait confiance en ses conseils. Seulement, l’idée de se rendre sur le continent se faisait de plus en plus présente… Peut-être l’arrivée de ce peuple signifiait un changement bien plus grand que ce qu’elle pouvait imaginer et c’était pourquoi elle avait dans l’idée de se déplacer elle-même. Cette idée de changement était bien trop ancrée dans son esprit et, dans le fond, elle espérait que cette histoire joue un rôle dans cette volonté de faire migrer les traditions des natifs, ayant compris que ce fameux « jus drein jus daun » risquait avant tout de les mener à leur perte.


Dernière édition par Luna le Lun 2 Oct - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t691-rapport-de-mission-

avatar
NATION DES GLACESCheffe de guerre
NATION DES GLACES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 30
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Jeu 28 Sep - 23:20

Lunaaaa

_________________
In a war, what happens, it is never what we had planned. So what matters it is to be in high spirits.Touch me again and I will end you !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t673-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 21 Féminin Nb de Messages : 1376
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Ven 29 Sep - 13:14

Luna

Si tu savais comme je me réjouis de rp avec toi ! Ca va être la folie !
En attendant, ta présentation est très bien et très complète ! Tout comme Roan, on voit que tu adores ces personnages et qu'ils te tiennent à coeur Coeur
Voici ton test rp. S'il ne te convient pas, n'hésite pas à en demander un autre. Wink

Citation :
De nouveaux rescapés apportent avec eux leur lot de nouvelles: l'arrivée d'un étrange peuple venu du ciel. Luna les accueille comme à son habitude et apprend par leurs mots cette rumeur qui a rapidement parcouru tout le territoire de la Coalition. Décris la réaction de Luna, ses pensées et réflexions qui la mèneront à se rendre sur Terre afin d'en apprendre plus sur Skaikru.

_________________
ABSENTE PENDANT LES PROCHAINES SEMAINES. I love you




Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡



Je suis parfaite. Than l'a dit. Agenouillez-vous.:
 

Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t43-rapport-de-missions-

avatar
GENS DES BATEAUXCheffe Floukru
GENS DES BATEAUX
Cheffe Floukru

INFORMATIONS
Age : 23 Féminin Nb de Messages : 45
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Ven 29 Sep - 13:31

Je fais ça dans l'après-midi, contente que ma fiche plaise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t691-rapport-de-mission-

avatar
CLAN DES ROCHEUSESAmbassadrice de la Coalition
CLAN DES ROCHEUSES
Ambassadrice de la Coalition

INFORMATIONS
Age : 30 Féminin Nb de Messages : 257
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Ven 29 Sep - 14:57

Luna Que je l'aime elle!!!!
Re-bienvenue avec ce magnifique personnage **
J'ai hâte de te voir jouer avec elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t556-rapport-de-missions

avatar
GENS DES BATEAUXAmbassadeur de la Coalition
GENS DES BATEAUX
Ambassadeur de la Coalition

INFORMATIONS
Age : 31 Féminin Nb de Messages : 125
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Sam 30 Sep - 11:59

Très content que ma cheffe de clan soit presque parmi nous. Hâte de rp avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
GENS DES BATEAUXCheffe Floukru
GENS DES BATEAUX
Cheffe Floukru

INFORMATIONS
Age : 23 Féminin Nb de Messages : 45
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Lun 2 Oct - 0:49

Merci à vous Wink


Et voilà, mon test rp est rédigé et posté. Bonne lecture Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t691-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 21 Féminin Nb de Messages : 1376
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   Lun 2 Oct - 10:58

Lunaaaaaaa ça me plait trop ce que tu as écris !
Je t'avais déjà complimenté mais du coup je continue juste encore un peu pour te dire que tu as très bien cerné le personnage, et je me réjouis de le voir en rp ! Ici tu auras l'occasion de lui donner une vie plus longue et plus complète que dans la série, car en fin de compte, on en sait très peu sur elle ! Razz

Bon jeu avec ce nouveau personnage, amuse-toi bien parmi nous Coeur

_________________
ABSENTE PENDANT LES PROCHAINES SEMAINES. I love you




Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡



Je suis parfaite. Than l'a dit. Agenouillez-vous.:
 

Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t43-rapport-de-missions-

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Luna kom Floukru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luna kom Floukru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Luna SnowWolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ S.A.S D'ARRIMAGE ₪
 :: Présentation & Personnages Vacants :: Fiche d'identification :: Fiches Validées :: Les Natifs
-
Sauter vers: