Partagez | 
 

 Home ft. Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 25 Masculin Nb de Messages : 1157
En savoir +

MessageSujet: Home ft. Libre   Dim 26 Nov - 23:41

Date du RP// 11 Oct. 2149 — Le matin suivant le retour de Clarke au campement.



Home
There is no Paradise without Sacrifice

Kane avait encore du mal à croire qu’il était parvenu à quitter les Natifs vivants et, plus incroyable encore, en tant qu’homme libre. L’ancien Conseiller ne se félicitait pas trop vite, cependant, car il savait ce qui l’attendait ainsi que le genre de nouvelles qu’il apportait avec lui. Il avait, certes, réussis à négocier une belle opportunité, mais à quel prix … Marcus connaissait déjà la réaction de son peuple ainsi que celle d’Abby face à la proposition de la Commandante. Ils en avaient déjà eu vent bien sûr – les cavaliers n’étaient pas venus pour une visite de courtoisie – et Marcus savait que les siens ne manqueraient pas d’espérer que son retour au sein du campement serait synonyme d’un changement d’avis de la part de la Commandante, mais il n’en était rien. Rien n’avait changé : la cheffe des Natifs voulait toujours la tête de Finn Collins et si le Peuple du Ciel voulait avoir une chance de survivre, ils devaient respecter ses volontés … ou périr.

Encore un peu hébété de voir la Commandante tenir ses promesses malgré les circonstances, Kane avançait en direction du Camp Exodus. Deux cavaliers l’avaient escorté de Tondc au campement avant de finalement le laisser à quelques kilomètres du camp. Marcus, qui n’avait jamais eu l’occasion de voir de cheval de sa vie, avait trouvé la route particulièrement longue ainsi perché sur l’animal ; il avait été presque heureux de voir les deux natifs reprendre la bête en partant car il aurait été bien incapable de savoir quoi en faire une fois au Camp Exodus. Bientôt, le brouhaha du campement se fit entendre dans la forêt et dans le calme environnent, Marcus n’entendit que cela. Lorsqu’il aperçut, enfin, les barricades qui protégeaient la carcasse de la navette, le cœur de l’ancien Conseiller se réchauffa : ils n’avaient pas chômé et s’en étaient sortis mieux qu’il ne l’avait espéré.

Prudemment, Kane sortit du couvert de la forêt pour entrer dans le no man’s land qui encerclait le Camp Exodus, vestige du besoin urgent en bois et autre matériaux de construction. L’avantage tactique que cela leur procurait n’était pas à sous-estimer : cette zone, qui s’étendait à plusieurs mètres, leur permettait d’apercevoir automatiquement tout individu ou créature qui osait s’approcher trop près de la clôture. C’était une assurance parmi d’autres, qui était loin d’être un luxe. Pour l’heure, Marcus se demandait encore comment approcher le campement sans provoquer en son enceinte une panique fugace dont l’aspect impromptu risquait de lui couter la vie … ou du moins une frayeur dont il préférait largement se passer. Sans prendre davantage le risque d’être pris pour un espion ou un fouineur, Kane fit un premier pas hors des arbres, les mains en évidence. Par habitude, ses yeux se levèrent en direction des sentinelles armées qui gardaient la clôture.

« — NE TIREZ PAS ! » hurla-t-il en s’avançant prudemment.

La seule chose qu’il craignait était de voir l’un de ses hommes lui tirer dessus dans un excès de zèle. Marcus avait appri que le destin, parfois - souvent - savait se montrer ironique et cruel ; prudence était mère de sureté.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Mar 5 Déc - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2818
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Lun 27 Nov - 18:44





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Is this home ?And all hope flies away...



Le réveil avait été douloureux pour Clarke, mais la confusion s'était quelque peu émancipée. Elle avait commencé à expliquer à sa mère ce qui lui était arrivée à elle et à ses amis. Des délinquants étaient encore piégés au Mont, et Clarke espérait vivement que Miller avait retenu ses conseils. Le jeune homme avait fini par comprendre la méfiance de Clarke envers le peuple de la montagne, mais il y avait encore une ambigüité quant aux intentions des montagnards sur les jeunes archéens. Contrairement aux natifs, ils n'étaient pas maintenus en cage. Pourtant, Clarke affirmait que les siens étaient eux aussi prisonniers, pour la première raison qu'ils avaient interdit à Clarke de partir à plusieurs reprises. Si les délinquants avaient réellement été des invités, ils auraient pu quitter les lieux quand bon leur semblaient... non ? Puis vint la seconde raison qui était lentement apparue aux yeux de Clarke, tout d'abord par l'intermédiaire de discussion avec certains habitants, puis par des fouilles répétées du lieu. La preuve la plus évidente se trouvait à l'infirmerie, et à ce qui se cachait à côté ainsi qu'au niveau inférieur : des centaines de natifs étaient maintenus prisonniers du Mont, enfermés dans des cages, leur sang pompé pour soigner les montagnards. Clarke n'était pas dupe, si le sang des natifs pouvait guérir les montagnards de quelques radiations, le sang des archéens leur était sûrement plus intéressant. Ils ne tarderaient sûrement pas à considérer cette option...

De l'agitation à l'autre bout du camp rebondit contre l'abri de Clarke qui se leva immédiatement, à l'encontre des ordres de sa mère, pour aller voir ce qui se passait à l'extérieur. Elle avait l'espoir de revoir ses amis, de s'assurer qu'ils allaient bien. Et Finn... Finn qui avait fait son possible pour l'aider la dernière journée précédant son enlèvement par les natifs. Les sentiments qu'elle avait pour le jeune homme étaient encore confus. Elle avait commis bien des fautes ces derniers jours, dont une qui ne ferait pas plaisir au garçon s'il l'apprenait... cependant, elle pouvait elle-même affirmer qu'elle ressentait bien des choses pour Finn, et cela lui donnait espoir. Elle voulait le revoir, passer du temps avec lui, voir ce qui advenait d'eux. Et tout ça car l'homme du Mont lui avait fait comprendre sans le vouloir que ce n'était pas qu'un simple contact humain qu'elle voulait. Clarke voulait pouvoir compter sur quelqu'un, quelqu'un avec qui passer le peu de temps paisible qu'ils pouvaient obtenir entre deux combats. Quelqu'un qui importait pour elle. Et ça n'était pas Josh.
Elle marcha vivement vers les grandes portes, attendant leur ouverture le coeur battant la chamade. Elle n'avait revu que sa mère pour le moment et attendait encore de revoir ses amis. Elle s'arrêta, l'air qu'elle expirait formant des nuées de vapeur dans l'air. Il faisait froid, mais les battements vifs de son coeur réchauffaient sa poitrine. C'était l'espoir. Elle était rentrée chez elle saine et sauve, avec une possible proposition de paix avec les natifs.

©️ Jawilsia sur Never Utopia


_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme la plus belle ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 31 Féminin Nb de Messages : 43
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Sam 2 Déc - 22:53

HomeLibreSur Terre comme sur l'Arche, la vie n'avait pas épargnée les Archéens. Tout ce dont les 100 avait vécu depuis leur arrivée sur la planète bleue, à peine un mois plus tôt... C'était presque inconcevable. Les natifs, la fièvre hémorragique et maintenant Mount Weather... Des dizaines d'entre eux y était toujours captifs et ils n'avaient toujours aucune information de ce qui s'y tramait.

Tout ces événements faisaient en sorte que Daeyna, en tant qu'apprentie-médecin était très occupée car très sollicitée. Ça l'a changeait des mois de confinements dans la Skybox et faisait en sorte qu'elle se sentait utile et comme une partie intégrante du groupe. Néanmoins, cela signifiait également que les 100 n'étaient pas en sécurité sur Terre. Ils ne pouvaient clairement faire confiance en rien ni personne...

La jeune femme aurait bien aimé quitter le campement pour tenter d'aider ses amis à Mount Weather mais on lui avais fait vite comprendre qu'elle était beaucoup plus utile où elle était actuellement. Même si l'idée lui déplaisait, elle ne pouvait pas contredire la logique derrière ces paroles.

Elle attendait donc patiemment le retour de ses compagnons.

C'est Clarke qui pointa le bout de son nez la première. Elle était arrivée la veille mais Daeyna n'avait pas pu la voir malgré le fait qu'elle soit à l'infirmerie ; Abby tenait à ce qu'elle se repose. Ces adultes, qui venaient à peine d'arriver, avaient-ils conscience de tout ce que les 100 avaient vécus sur Terre et à quel point ils avaient besoin de la présence les uns des autres ? La jeune femme en doutait fortement...

Le matin suivant, Daeyna pansait la blessure d'un garde qui s'était blessé quand elle vit apparaître son amie dans la cour du Camps. Elle termina rapidement sa tâche avant de se diriger d'un pas hâtif vers celle qui était son amie d'enfance...

- Clarke ! cria t-elle, derrière la blonde, réussissant à attirer son attention malgré le cohue matinale. Clarke, comme je suis heureuse de te revoir saine et sauve !

Sans attendre la permission de son amie, Daeyna lui sauta tout bonnement dans les bras, ce qui lui était totalement inhabituelle puisqu'elle n'était pas si démonstrative en tant normal. La plupart des 100 n'étant pas au campement, c'était bon de revoir un visage connu, une jeune femme de son âge qui savait que qu'ils avaient vécus avant que les adultes débarquent.

- Que s'est-il passé à Mount Weather ? Pourquoi les autres ne sont-ils pas avec toi ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t779-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1317
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Dim 3 Déc - 10:31


Home
Libre

La nuit avait été courte pour Abby, elle n'avait pas beaucoup dormit, préférant veiller sur Clarke qui était revenue au camps durant cette même nuit, s'occupant de ses blessures et vérifiant qu'elle dorme correctement. Mais elle avait fini par s'assoupir sur les jambes de sa fille sans vraiment sans rendre compte.

Le lendemain, après s'être occuper de Clarke elle était sortie dans le camps pour s'en occuper un peu, elle prenait son rôle de chancelière à cœur, faisant le maximum pour son peuple. La seule ombre au tableau c'est qu'elle n'avait personne sur qui elle pouvait s'appuyer, se reposer, quelqu'un à qui elle pouvait vraiment faire confiance et qui la connaissait bien... Bien sûr elle avait les gardes qui veillaient au respect des règles et à la sécurité, mais elle avait besoin d'autre chose, de quelqu'un d'autre...

Depuis que Marcus était partit pour faire la paix avec les natifs, elle c'était retrouver seule, et c'était un peu compliquer pour elle, mais elle devait faire avec... Elle était perdue dans ses pensées, et Byrne fit son entrée dans l'infirmerie lui signalant du mouvement à l’extérieur, elle pensa directement à des natifs, et suivit Byrne près de la porte.

Une voix s’éleva demandant de ne pas tirer, elle observa mieux pour apercevoir Marcus qui revenait, elle soupira de soulagement en le regardant s'avancer alors que les gardes baissaient leur armes.

"Marcus... J'avais peur de ne jamais te revoir..." lui dit elle quand il arriva à son niveau.

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar    

TEAM MOON :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 25 Masculin Nb de Messages : 1157
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Mar 5 Déc - 20:19



Home
There is no Paradise without Sacrifice

Bientôt, il y eut au campement une agitation particulière propre aux évènements inattendus. Tandis que Marcus s'approchait de la grille, il entendait ses hommes s'exclamer pour prendre leur position … Kane avait l'impression d'être parti pendant des mois : bien loin du camp de réfugiés qu'il avait quitté, le campement avait évolué et grandi bien plus qu'il n'avait pu l'espérer. Fidèles à eux-mêmes, les gens de l'Arche avaient fait avec ce qu'ils avaient, prouvant à tous que leur survie n'était pas dû au hasard. Marcus n'eut pas beaucoup à attendre pour voir s'ouvrir les grilles qui séparaient l'intérieur de l'extérieur. A peine eut-il traversé la clôture qu'il se sentit devenir, en l'espace de quelques secondes, le centre d'intérêt de toute la communauté … pour le meilleur et pour le pire. Kane le savait : tout le monde voulait des réponses et tout le monde voulait savoir ce qui allait se passer désormais, ce qui les attendait, ce qui s'était dit. Malgré cela, l'intention de Marcus, elle, se portait sur d'autres choses, et plus précisément sur d'autres personnes.

Sur Abby tout d'abord, qui fut la première à s'approcher ; Abby, qui avait tenu le campement en son absence et qui avait dû faire avec les choix qui s'offraient à elle. Marcus la regarda un instant sans rien dire … comme tous, elle avait l'air fatiguée, mais elle était en vie et c'était aujourd'hui un luxe qu'il ne sous-estimait plus. Malgré tout ce qu'il avait traversé, il parvint à trouver la force de lui sourire.

« — Ouai … je me suis dit la même chose » lui répondit-il, encore un peu hagard. Prisonnier des Natifs, Marcus avait douté de beaucoup de choses : se voir sortir de là vivant avait déjoué tous ses pronostics, mais de toutes les peurs qui l'avait hanté, c'était bien celle de ne pas pouvoir revenir auprès d'Abby qui l'avait le plus tiraillé. Au-delà des sentiments encore un peu flous qui les unissaient, l'idée de lui léguer à elle seul la responsabilité de leur survie l'avait rendu malade ; personne ne devait porter un fardeau aussi important, pas tout seul.

Kane s'apprêtait à lui dire autre chose lorsque son regard découvrit Clarke parmi la foule environnante. De surprise, son souffle se coupa un instant ; une surprise qu'il ne chercha même pas à dissimuler … pourquoi faire après tout ? Il la fixa un instant, comme s'il regardait un fantôme.

« — Clarke … » souffla-t-il simplement. Aux dernières nouvelles, elle se trouvait au Mt Weather avec les autres 100 portés disparus, c'était du moins ce que la Commandante lui avait raconté. Comment était-elle revenue ? Est-ce que cela signifiait que les autres aussi étaient là ? Kane avait manqué un épisode ; un épisode pourtant crucial pour le déroulement des évènements et pour ce qu'il s'apprêtait à faire. L'espace d'un instant, il se surprit à espérer que tout était réglé, mais c'était mal connaître le destin « Est-ce que les autres sont rentrés eux-aussi ? » lui demanda-t-il finalement.

C'était une entrée en matière un peu brutale, certes, étant donné que leur dernier échange datait du jour de l'exécution de son père, mais Marcus n'avait pas le temps d'y mettre les formes. A ses yeux, leur avenir était plus important que leur passé … il ne lui demandait pas d'oublier, seulement de passer à autre chose. C'était plus facile à dire qu'à faire, certes, mais ressasser le passer leur apporterait-il vraiment quelque chose maintenant ? Pas vraiment.

La surprise passée, Marcus reporta son attention sur les deux Griffins. Il ne voyait pas Bellamy ni Finn Collins, cela l'intrigua sans pour autant l'empêcher de continuer. Au même titre que sur l'Arche – bien que différement – le temps était précieux.

« — Il faut qu'on parle » déclara Marcus. Il entendait par là : en privé et loin des oreilles indiscrètes. Kane n'avait pas l'intention de cacher quoi que ce soit au peuple, mais ils devaient d'abord en parler entre eux, entre leaders. Kane n'avait pas l'arrogance d'écarter Clarke ni d'ignorer la place qu'elle avait pour les 100 « La Commandante nous offre une trêve mais … c'est compliqué » résuma-t-il. Il ne voulait pas en dire plus, de peur d'en dire trop et de voir le peuple s'emballer.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2818
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Lun 11 Déc - 15:23





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Is this home ?And all hope flies away...



Clarke sursauta lorsqu'une masse s'abattit contre elle, mais fut vite rassurée par la voix de son amie d'enfance. Daeyna était heureuse de revoir Clarke en vie, sentiment que partageait la jeune cheffe à son égard. Elle répondit à son étreinte, un sourire soulagé étirant ses lèvres, et se recula pour parler face à face à son amie.
- Heureuse de te revoir aussi, Daeyna.
Elle envisagea de répondre à la question de la délinquante sur son aventure au Mont, mais se ravisa. Elle raconterait tout plus tard. Pour l'instant, les portes du camp s'ouvraient, et une silhouette s'avançait dans leur ouverture. Le souffle coupé, Clarke espéra l'arrivée de l'un des siens. L'un des Cent. Mais ce ne fut pas le cas. Elle plissa les yeux et reconnut l'homme qu'elle avait tant haï : Marcus Kane, nul autre que celui qui avait fait éjecter son père avant de la faire enfermer. Evidemment, la première personne à le rejoindre ne fut autre que sa complice : Abigail Griffin. Clarke pensa un instant se laisser aller à cette rancoeur qui la rongeait plus que jamais ces derniers temps, mais elle se rendit bien vite compte qu'elle n'en avait pas la force.Une autre fois peut-être, se dit-elle tandis que le regard de l'homme se posait sur elle. Il esquiva toute subjectivité pour poser une question directe, question que Clarke se posait pour ses amis de l'extérieur. Au moins, Kane avait la même préoccupation qu'elle : retrouver les siens.

Clarke hocha négativement la tête et chercha une brève explication. Elle irait dans les détails plus tard, il n'était pas temps de faire une scène au milieu de la foule.
- Ils sont encore au Mont, je suis la seule à avoir voulu m'échapper.
Dit comme ça, elle sonnait sûrement comme une enfant qui avait fait un caprice. Mais elle préférait éviter de dire devant tout le monde qu'elle s'était échappée avec deux natives dans le but de prévenir leurs peuples de la boucherie qui était en cours au Mont Weather. Clarke ne pouvait qu'espérer que Nathan l'écouterait et se montrerait prudent. Il ne faudrait certainement pas longtemps aux Montagnards pour s'intéresser au sang archéen.
Clarke voulut enchaîner avec une question, la même qui trottait en boucle dans sa tête : où étaient les siens ? Bellamy ? Octavia ? Finn. Où était Finn bon sang ? Elle n'eut pas le temps de poser cette question. Kane proposa d'amener les explications plus loin. En privé, supposa Clarke. Elle était prête à le suivre, puisque, pour une fois, elle était considérée comme l'un des leurs et non comme une enfant à enfermer. Cependant, la brève explication de Kane fit tiquer Clarke. La Commandante avait déjà proposé une trêve. Pourtant, Anya était censée en proposer une autre. Cela ne signifiait rien de bon.
Clarke ne répondit pas. Elle préférait attendre d'être en petit comité pour poser des questions et donner ses explications. En revanche, son inquiétude la poussa tout de même à se tourner de nouveau vers Daeyna pour lui demander :
- As-tu vu les autres ? et, plus bas : en-dehors des six prisonniers du Mont, sont-ils tous arrivés ici sains et saufs ?
L'inquiétude l'écrasait, un lourd poids sur ses épaules, tandis qu'elle devait se comporter comme une diplomate et non comme l'adolescente qui avait traversé les horreurs ce dernier mois.

©️ Jawilsia sur Never Utopia


_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme la plus belle ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1317
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Mer 20 Déc - 15:18


Home
Libre

Elle était heureuse de revoir Marcus, mais elle ne le montra pas, il était de retour et c'était comme une bouffée d'air frai pour Abby. Clarke elle aussi retrouvait ses amis dans le camp, elle avait dû leur manquer, cela lui faisait plaisir a voir, l'entrain que mettait Deayna lui prouvait que sa fille avait sût se faire une place parmi les 100 et qu'elle était appréciée. Elle essayait d'écouter la conversation mais la grande partie de son attention était porté sur Marcus et les nouvelles qu'il apportait.

"Tu as raison il faut qu'on parle. Tu dis qu'elle nous propose une trêve ?" Demanda alors Abby à Marcus alors que derrière eux on refermait les portes du camp et qu'ils s'en éloignaient. "On ferait mieux d'aller à l’intérieur on sera à l'abris des regards indiscrets"

Elle les regarda tout les trois cherchant leur approbation, elle ne savait pas ce que voulait faire Deayna, aller à l'infirmerie ou venir avec eux, après tout avoir l'avis d'une autre personne pouvait être utile. Elle sentait bien que tous les regards étaient tournés vers eux, Marcus était partit depuis un moment et le voir revenir devait être, pour la plus part une surprise, ceci dit, c'était une plutôt bonne surprise.

Les gardes avaient fait signe aux personnes présentes dans le camp de retourner à leurs occupations, pour le moment ils ne devaient pas s'occuper de la conversation qui allait avoir lieu entre eux.

"Tu dis que c'est compliqué ? Comment ça c'est compliqué ?" demanda Abby en regardant Marcus, elle attendait ses explications car elle était un peu perdue

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar    

TEAM MOON :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 25 Masculin Nb de Messages : 1157
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   Ven 2 Mar - 12:33



Home
There is no Paradise without Sacrifice

Parce que Marcus savait que tous les regards étaient portés sur eux et qu’il connaissait toute l’importance ce que qu’ils avaient à se dire, ils firent le choix d’un accord commun de se mettre à couvert des oreilles indiscrètes, non pas parce qu’il ne voulait pas dire la vérité à ceux du Camp Exodus, mais parce qu’il savait qu’il était nécessaire d’en parler d’abord entre eux. La limite de ceux qui faisaient partie ou non de ce cercle fermé étaient encore un peu floue pour Marcus, car beaucoup de choses lui échappaient encore … il n’était plus sur l’Arche désormais et devait faire avec l’idée que ce qui restait des dirigeants n’étaient plus les seuls aux commandes : les 100 ne comptaient pas se faire dominer aussi facilement et Kane l’avait bien compris ; il l’avait compris à l’instant même où il avait franchi les portes au Campement des 100. Tandis qu’ils marchaient en direction de l’Exodus, Marcus tentait de faire le point dans son esprit … la présence de Clarke impliquait beaucoup de choses. Ils ne mirent pas longtemps à trouver une pièce pour accueillir leur petite réunion, bien qu’il manquait au goût de Kane pas mal de personnes, autant chez eux que chez les jeunes. Peut-être les autres arriveraient-ils au compte-goutte en apprenant la nouvelle de son arrivée, peut-être pas ; pour l’heure ils n’avaient pas le temps d’attendre.

Lorsqu’ils furent réunis autour de leur table de fortune, Marcus regarda successivement Clarke et Abby. Les paroles de la jeune fille lui avaient fait froncer les sourcils … depuis combien de temps était-elle là ? Ses yeux se fixèrent un moment sur elle.

« — Tu lui as dit ? Pour le Mt Weather ? » lui demanda Marcus. L’ancien Conseiller n’oubliait pas les différents qui les opposaient ni le froid glacial qui soufflait entre eux, mais l’heure était au présent et non au passé. Furtivement, il jeta un regard vers Abby pour d’ores et déjà tenter de déceler le moindre indice lui permettant de savoir si elle savait de quoi il parlait ou non.

Grace aux différents récits – ceux des 100 prisonniers des Natifs et ceux de la Commandante – Marcus avait pu reconstituer une partie du puzzle, mais beaucoup d’ombre demeurait dans ce tableau. Il ne savait pas par où commencer … Finn Colins, l’Arche qu’il avait vu s’écraser, le Mt Weather, la trêve … les mains posées sur la table, son cerveau tournait à mille à l’heure.

« — Est-ce que Finn Collins est ici ? » demanda-t-il pour commencer. C’était la priorité ultime « Il faut absolument que je lui parle. Je … je crois qu’il a fait une erreur qui risque de lui coûter la vie » En vérité, il ne savait toujours pas si l’histoire que lui avait raconté la Commandante était vraie, seul le témoignage du garçon était en mesure de le convaincre « D’après la Commandante, le garçon aurait tué 18 personnes dans un village natif, il y a plusieurs jours de cela » raconta Marcus « Les Natifs n’accepteront une trêve que si le garçon leur est livré »

Kane connaissait toute l’ampleur de ses propos et même s’il n’en parlait pas, tout le monde connaissait le destin que réservaient les Natifs à Finn Collins. Il connaissait aussi d’avance la réponse des deux Griffins et savait que la tâche qui l’attendait s’annonçait compliquée … mais c’était pour cela qu’il était là : comme toujours, il était là pour persuader les gens de faire les pires choses au nom de la survie, et plus que jamais la Terre ne lui sembla pas si différente de l’Arche, finalement.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t44-kane-life-is-about-s

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Home ft. Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Home ft. Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: Le Camp Exodus :: Dans l'enceinte
-
Sauter vers: