Partagez | 
 

 Papa, dis-moi... [FB avec Papa Griffin ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 54 Féminin Nb de Messages : 2818
En savoir +

MessageSujet: Papa, dis-moi... [FB avec Papa Griffin ♥]   Sam 23 Déc - 22:57





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Les étoiles, la lumière du passé.I didn't cry when you left at first, but now that you're dead it hurts. Oh I gotta know, where did my daddy go ?



Clarke ferma les yeux. La nuit venait de tomber. De fines gouttes de pluie s'écrasaient sur son visage. Combien de fois en avait-elle rêve avec son père ? Sentir la pluie sur sa peau. Ni elle ni son père n'avait cru un seul instant se retrouver sur Terre un jour. Et pourtant, Clarke était là. Elle était au milieu de cette vaste forêt sombre. Entre les cimes des arbres, elle pouvait apercevoir des petits points briller. Elle les contempla un instant, les images de l'Arche glissant devant ses yeux. Puis elle ferma les paupières. Elle se laissa aller aux souvenirs. Il y en avait qui faisaient plus mal que d'autres. Ce soir, elle voulait se réchauffer un peu le coeur. Pour cela, elle se renvoya au début de soirée du trois février deux mille cent quarante-six...

Elle rentrait de cours. Elle avait eu deux heures avec la professeure spécialisée dans les langues, Emily Shepard. Si Clarke ne portait pas grande attention à son fils lui aussi adolescent, elle était toujours attentive au cours de la trentenaire. Emily approchait les quarante ans, mais Clarke la trouvait plus jeune. La professeure était dotée d'une énergie incroyable et ses cours étaient plus vivants que n'importe quel autre. Il en allait donc de soi qu'Emily Shepard était la meilleure prof de l'Arche. Mais ce n'est pas ce qui concernait Clarke. Elle savait être quelque peu admirative de sa professeure, mais ces derniers mois, cette admiration déviait et se transformait en quelque chose de... douteux...
Son père entra dans l'appartement. Clarke se leva aussitôt pour aller se jeter dans ses bras comme elle en avait l'habitude. Le père et la fille avaient toujours eu une grande complicité, plus enfantine, affectueuse, que celle que Clarke entretenait avec sa mère. Elle le salua et s'assit sur le canapé, s'attendant à ce qu'il fasse de même pour discuter avec elle. Il prenait toujours le temps de le faire, elle doutait de voir cela changer aujourd'hui.
- Dis-moi Papa... j'ai quelque chose à te dire... mais je n'en suis pas très sûre... enfin si, peut-être.
Elle hésitait car elle ne savait comment aborder le sujet. C'était confus dans son esprit. Elle ressentait quelque chose pour Emily Shepard, quelque chose qu'elle n'avait jamais ressenti pour aucun de son âge. Des sensations étranges... qui augmentaient d'intensité semaine après semaine depuis neuf mois. Il était vraiment temps qu'elle en parle à quelqu'un, et Clarke savait son père assez ouvert d'esprit pour discuter de cela avec elle. Au fond, Clarke craignait de se trouver des sentiments amoureux pour la professeure. Elle ne pouvait tout de même pas être amoureuse d'une femme de vingt-trois ans son aînée !
- En fait, je... je ressens toutes sortes de choses pour... pour ma prof de langues. Et depuis, eh bien, je pense un peu aux femmes...
Voilà. C'était dit. Clarke avait déjà eu une amourette avec un garçon quand elle était enfant, mais rien de sérieux. Tellement pas sérieux qu'elle avait failli l'oublier. En même temps, quand on est enfant, on veut se marier avec tout le monde, sauf ceux qui sentent pas bon. Mais une femme... une femme de presque quarante ans ! Et si Clarke préférait les femmes matures ? Et si Clarke tombait pour une fille de son âge, qu'elles se mariaient après leurs études et qu'elles ne pouvaient avoir d'enfant ? La lignée Griffin en serait terminée ! Le regard paniqué, Clarke observait le vide. Elle craignait que son père ne lui en veuille, même s'il ne pouvait dire le contraire au sujet d'Emily. Celle-ci était vraiment une femme magnifique.

©️ Jawilsia sur Never Utopia


_________________


In the darkness I see. Pain is part of who we are.

Ma femme la plus belle ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-100-new-earth.com/t188-rapport-de-missions

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 100 Masculin Nb de Messages : 54
En savoir +

MessageSujet: Re: Papa, dis-moi... [FB avec Papa Griffin ♥]   Dim 24 Déc - 1:25



1 Papa, dis moi...


Une chambre d'enfant à ranger,
c'est une vie à construire.

Jake n'avait pas toujours été un satellite pourrissant autour de la Terre. Avant d'être envoyé en orbite, il était un mari aimant, et un véritable papa poule. Oui, avant, il avait une famille.

Jake ne rentrait jamais trop tard du travail lorsqu'il savait que Clarke était à la maison ; il adorait sa fille et au fil des ans, il avait su créer un fort lien affectif avec elle. Il savait qu'il serait prêt à tout pour elle, car elle était plus que la chair de sa chair, Clarke était une adolescente formidable, magnifique, intelligente, avec des principes. Jake la voyait comme son petit ange et il ferait tout pour que ses ailes restes immaculées. Mais il n'était pas idiot, et savait qu'il n'y arriverait jamais. Il faisait simplement de son mieux, par tout, au boulot comme à la maison.

Après plusieurs heures de travail donc, il pris la liberté de rentrer chez lui. A peine arrivé, il ne s'étonna pas de voir sa fille lui sauter au cou et lui rendit l'appareil, il avait besoin de la serrer dans ses bras et de ne plus penser au travail. C'était un boulot assez complexe, la vie de gens de l'Arche en dépendait en partie, et Jake s'investissait beaucoup dans tout ce qu'il faisait. Mais jamais autant que dans le bien-être de son enfant, alors évidemment qu'il prenait toujours le temps de discuter avec elle, s'asseyant en face d'elle.
Dès son arrivé il avait pu remarquer ce regard étrange qu'elle portait, un regard plein de questionnement. Clarke était une adolescente, c'était normal qu'elle se pose des questions sur elle, sur les autres, sur toutes les choses de la vie, Jake n'était pas trop inquiet pour elle, il savait que Clarke avait les clés pour affronter le monde tel qu'il était. Cela n'empêchait pas d'appréhender ce qu'elle allait lui dire, il voulait être le meilleur père possible mais n'était pas vraiment sûr de trouver les bons mots pour répondre aux questions de sa fille.

Clarke. Lança-t-il avec un sourire rassurant. Il ne savait pas ce que sa fille voulait lui dire de si important, mais il savait que rien ne pourrait aussi terrible qu'elle ne semblait le penser. Du moins, c'est ce qu'il pensait....
Jusqu'à ce qu'elle lui dise ce qui lui pesait sur le cœur.
Jake eu un léger froncement de sourcil, surpris, il était pris de court et ne savait pas trop comment réagir à la nouvelle. Sa fille montrait des penchants gérontophile ? Lesbiens ? Comment réagissait-on à ce genre de chose ? Il n'était pas préparer à parler d'histoire de cœur simple, alors les atypiques, ça allait être compliqué... De gêne, il se mordit la lèvre. Quelques pensées se tournèrent vers le sujet des désirs de sa fille, Mme Shepard. Il l'avait croisé quelques fois, lui avait parler rapidement à l'occasion, des études de Clarke principalement. C'était une femme magnifique, à n'en pas douter, mais il n'aurait jamais cru que sa fille la verrait autrement que comme une professeure âgée, bien plus qu'elle.

Ce... C'est normal tu sais. Ressentir des choses, à ton âge. Tu grandis ma petite, et tes sentiments s'exacerbe, ils s'ouvrent de plus en plus aux autres. Commença-t-il alors par expliquer, sans prévoir vraiment son discours. Jake essayait d'être sincère et rassurant, même s'il n'avait aucune idée de comment gérer une telle discussion. Que cela soit pour des filles ou pour des garçons, cela nous importe peu, à ta mère et à moi tu sais. On ne souhaite que ton bonheur. Abigail n'était pas là, mais Jake n'avait pas de doute sur l'ouverture d'esprit de sa femme, et si jamais elle s'avérait réticente, il saurait défendre son enfant et lui ouvrir l'esprit. Pourtant quelque chose semblait toujours inquiéter le paternel. Ceci dit... Je ne suis pas certain que... Madame Shepard... Soit libre, et peut-être un peu âgée pour une adolescente. Enfin... Tu vois ?
Jake n'avait rien contre la professeure, mais si elle touchait à sa fille, elle allait avoir des problèmes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Papa, dis-moi... [FB avec Papa Griffin ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur papa Dessalines
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .
» Décès de la maman de papa Brixhe
» Papa Césaire est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ L'ESPACE (FLASHBACKS) ₪
 :: L'Arche :: Quartiers d'Habitation
-
Sauter vers: